AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Vide
 

 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptySam 27 Sep - 23:28

Depuis mon arrivée à Fantasia Hill, je m'appelle Ariel Naïa Mia Tysee, mais en réalité je viens d'un autre monde, un monde magique, là bas on m'appelait Princesse Ariel. Vous devez surement me connaitre, avez vous déjà entendu parler de la petite sirène, princesse des océans prête à sacrifier sa queue et sa voix pour retrouver son prince sur deux jambes humaines ? De toute manière, je vais vous parler un peu de moi, j'ai vingt-cinq ans, on dit souvent que je suis rebelle, surtout lors de mon adolescence, c'était le genre d'adjectif qui me qualifiait le mieux, avec celui d'insolente. Ce n'était pas de ma faute, je savais ce dont j'avais envie et besoin, et si cela n'entrait pas dans les codes dictées par papa, soit, j'enfreignais les règles sans problèmes. Je suis une grande aventurière, et il suffit qu'un rien pique ma curiosité pour me faire partir dans de folles aventures accompagnée de mon meilleur ami Polochon. Il m'arrive parfois d'être impulsive, irritable et légèrement égoïste, mais on peut dire que ma nature brave, attentionnée, et enfantine contrebalance mes défauts. Je me plais à dire que j'ai de l'humour – ou peut-être que l'on rit de moi grâce à naïveté attendrissante et à mon côté assez awkward parfois. Actuellement, je suis soigneuse au zoo, un métier où je peux me retrouver avec les animaux et où je n'ai pas forcément besoin de parler, j'aime beaucoup faire de la musique. J'adorais le chant avant, mais étant donné que je ne peux plus pratiquer cette passion dans ce nouveau monde, c'est avec la musique que je comble ce besoin de m'exprimer de différentes manières. J'adore également les chasses aux trésors, celui qui a inventé cela est un génie ! Je m'inscris toujours quand il y a des petits rassemblements de personnes adorateurs de chasses aux trésors, j'adore rechercher, partir à l'aventure et apprendre l'existence de pleins d'endroits inconnus et d'objets différents à chaque butins. Si seulement Melody était de nouveau petite et à mes côtés, que je puisse lui créer un anniversaire surprise avec une énorme chasse... Oh et pour les petits curieux, je suis une maman qui ne sait où est passée sa fille, une femme mariée qui ne sait si son mariage est toujours d'actualité dans ce nouveau monde où non. On me confond souvent avec rose leslie.

« under the sea »

 

 

 
PSEUDO/PRÉNOM ◆ pigfarts is real. ou céliiiiiiiiiiiine. olala ÂGE ◆  19 ans yaaaaaaay. heros PAYS/RÉGIONS ◆ toujours cette magnifique paca. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 OU AS-TU CONNU LE FORUM ? ◆ josaisplus. ange TES IMPRESSIONShumhum  love  love . SCÉNARIO OU PI ? ◆ PI. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2034992622 CODE DU RÈGLEMENT ◆ validé par la noix de coco. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050 UN DERNIER MOT POUR LA FIN ◆ NON ? :sifflote:
 

 

 
Ariel Naïa Mia Tysee
 
depuis son arrivée a fantasia hill, elle est muette. elle utilise donc énormément les expressions de son visage afin qu'on puisse la comprendre au mieux sans même qu'elle ai des choses à dire. △ elle a dans sa chambre du méli-mélo house un poisson qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Polochon. elle sait que cet animal préfèrerait surement être libre dans l'océan qu'enfermé dans un aquarium, mais c'est l'une des petites choses où elle s'autorise à être un petit peu égoïste : elle se promet néanmoins de le relâcher quand – et surtout si – elle retrouve son vrai meilleur ami un jour. △ elle est présente à énormément de manifestations contre la maltraitance des animaux. au début elle n'était pas vraiment bien vu, les gens se demandant à quoi elle pourrait bien servir si elle ne pouvait pas crier les slogans et leurs revendications, mais elle a su leur montrer qu'elle pouvait être utile grâce à ses idées et son organisation. △ elle fait énormément les brocantes ou passe dans les marchés les dimanches matins à la recherche de vieux objets humains dont elle n'a aucune connaissance afin d'apprendre de nouvelles choses sur eux, et sur à quoi ils servent. △ elle est fascinée par les bougies et en a de partout chez elle. elle aime l'odeur qu'elles dégagent et l'ambiance qu'elle jettent sur une pièce, et dès qu'elle en trouve une jolie elle à du mal à résister à l'acheter. △ elle adore toujours autant l'eau car ce sont ses racines, et elle y va dès qu'elle le peu. ça la réconforte et ça l'aide à se reconnecter avec elle-même et à la calmer, surtout maintenant qu'elle se retrouve sans personne. elle peut passer des heures dans l'eau à juste vider son esprit ou réfléchir à tout et rien. △ elle a dans ce monde des cheveux roux. Sa chevelure rouge flamboyante lui manque beaucoup, étant l'un de ses principaux signes distinctifs, mais elle est finalement assez contente d'être apparue ici avec la couleur naturelle qui s'y rapproche le plus, surtout que peu de personne la porte à fantasia hill. △ elle n'a jamais été très douée à tout ce qui touche la technologie, mais elle a dû au moins apprendre à bien se servir de son portable, histoire de pouvoir communiquer par sms. pour le reste, que ce soit allumer la télévision, écouter un cd, faire des recherches sur l'ordinateur, elle essaie de se perfectionner peu à peu, ayant encore parfois du mal. △ elle passe néanmoins beaucoup de temps sur internet, surtout sur le forum de musique sur lequel elle est où il lui ai plus aisé de rencontrer et de parler aux gens. △ elle fait de la musique et elle adore ça. elle joue de plusieurs instruments et ça lui permet de s'ouvrir et de s'exprimer de manières différentes. elle profite parfois de montrer son talent dans les cafés ou les bars qui veulent bien l'engager quelques soirs. △ elle passe souvent ses mains dans ses longs cheveux, et quand elle ne les laisse pas détachés, elle en profite pour exercer dessus de nouvelles coiffures, des tresses, essayant de suivre les tutoriels sur youtube comme elle le peut. ça la change un peu, elle qui était la seule de ses soeurs à toujours laisser ses cheveux libres et flottants. △ elle adore se faire des bijoux en coquillages grâce à ceux trouvés sur la plage, que ce soit des bracelets ou des colliers, même des petites boucles d'oreilles. elle aime en faire également pour les autres, tels des bracelets d'amitité. △ elle ne sort jamais sans un calepin et plusieurs stylos, afin de pouvoir communiquer avec les autres avec plus de facilités. △ elle a également appris sur le tas la langue des signes, même s'il n'y a pas vraiment l'air d'avoir beaucoup de monde dans cette ville qui sache le pratiquer. △ c'est une battante, une fille très obstinée, et dès qu'elle à une idée ou un but en tête elle fait tout pour l'atteindre. △ depuis qu'elle est ici il lui arrive de faire des cauchemars en pleine nuit, son esprit hanté par les visages d'ursula et morgana, qui la font se réveiller en sursaut, haletante. elle en vient à avoir peur de leurs retours, même celui d'ursula censée être morte, et elle ne le supporterait pas si elles s'en prenaient à sa fille avant même qu'elle ai réussi à la retrouver. △ elle est très sportive. △ elle lit beaucoup.

POUR LES ONCE UPON PRINCESSES

∇ Que représente le titre de princesse pour toi ? Le portes-tu tel un fardeau, un tâche à accomplir ou autre ? Toute mon enfance, toute mon adolescence, c'est plutôt comme un fardeau que je voyais ce titre. Il ne m'apportait  pas plus de chances que cela, pas plus d'opportunités. Il me permettait juste d'être enfermée dans une prison dorée car malgré l'océan, malgré la descendance royale, je n'étais pas le moins du monde libre. Il y avait les obligations, les devoirs, les responsabilités de princesses, et moi je voulais vivre, tout simplement. Et puis j'ai rencontré mon prince, et puis j'ai atterrie ici. Ça ne veut plus rien dire ici. Ici je suis seulement moi, Naïa la muette, Naïa l'humaine. C'est aussi simple que cela.
∇ Qu'est-ce l'amour pour toi ? C'est dur de répondre à ce genre de question, l'amour c'est quelque chose que j'ai recherché pendant tellement longtemps, jusqu'à ce que, adolescente, je tombe sur la personne qu'il me fallait. J'ai été chanceuse de le trouver du premier coup, et qu'il m'aime en retour. L'amour c'est tout. Si on tombe sur le bon je crois réellement que ça peut tout surmonter. Les problèmes, les difficultés de la vie, les remarques des autres. C'est plus fort que l'âge, que la religion, qu'être humain et qu'être poisson. Il ne suffit pas d'une fois, il faut aimé toujours, tout le temps, il ne faut pas avoir peur de le montrer, et il faut le cultiver sans cesse, pour que jamais il ne meurt. Il faut garder cette flamme précaire, cette tendresse infinie, cette passion dévorante, et des fois c'est dur, et des fois il y a les grosses disputes, les coups de gueule où on pense ne jamais pouvoir se relever, ne jamais arriver à remonter la pente, et puis l'autre vous surprend et ça redémarre comme si jamais il n'y eut de problèmes qui menaçait ce sentiment. J'aimerai aimer comme avant, aussi fort, aussi longtemps. J'aime dans ma tête, dans mon coeur, dans mes souvenirs, et j'attends inlassablement de retrouver ma famille, et de les aimer pleinement à nouveau.
∇ Regrettes-tu ton ancien monde ? Ou est-ce que cette possibilité de tout reprendre à zéro te convient-elle ? Je regrette ma voix, je regrette ma famille. Une possibilité de reprendre à zéro, pourquoi je la voudrais ? J'avais une belle vie. Une vie faite de magie où les sirènes existaient et où je pouvais parler aux animaux. Une vie où j'avais une fille qui certes était parfois un peu difficile à éduquée mais que j'aimais plus que tout. J'avais des soeurs, un paquet de grandes soeurs, avec lesquels je m'entendais parfois pas, parfois bien. Et j'avais un mari formidable, le seul être vivant qui me faisait vibrer d'amour à ce point. Des châteaux, un à la mer, un sur la terre, et pleins d'amis. Si l'on oublie les sorcières de l'océan, les personnes malveillantes, j'avais une vie parfaite, j'aimais et j'étais aimée, tellement aimée. Pourquoi aurais-je souhaité un renouveau ?


Dernière édition par A. Naïa Mia Tysee le Mar 30 Sep - 23:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptySam 27 Sep - 23:29

Tu gigotais, tu nageais joyeusement, tu riais à plein poumons. C'était un jour comme les autres à Atlantica, et tu en profitais pleinement. Tu allais et venais entre tes parents, titubant quelques fois alors qu'ils te rattrapaient de leurs bras, ta queue verte de sirène que tu bougeais avec ardeur afin de te faire aller plus loin. Tu étais petite, si petite : ta mère t'avais donné la vie il n'y avait pas si longtemps et te voilà déjà pleine de vivacité et d'énergie à revendre. Ta mère prenait ta main et celles de tes soeurs, et vous vous cachiez parmi les algues et les rochers, essayant de ne pas laisser sortir un rire, un son alors que votre père regardait derrière lui en vous cherchant. Ta mère avait l'air d'adorer le faire tourner en bourrique, et elle vous entrainait avec elle dans ses petites farces. L'une des choses que tu préférais le plus d'ailleurs, c'était de voir tes parents interagirent ensemble, de voir l'amour qu'ils avaient l'un pour l'autre. Encore maintenant ils étaient là-bas, tous les deux et tu les espionnais, accompagnée de tes six sœurs années, ne pouvant retenir toutes des gloussements en les voyant presque s'embrasser. En te sentant comme ça, si heureuse, tu ne pouvais qu'espérer être à ce soir, qui était l'un de tes moments préférés de la journée : ta mère, qui était pour toi la plus belle femme du royaume, vous chantiez chaque jour une chanson, quand la nuit tombait et qu'il était presque l'heure pour toi et tes soeurs de vous laisser partir dans les bras de Morphée, guidée par sa voix angélique.

Il faisait bon de vivre à Atlantica. Le royaume sous la mer était toujours baigné de joie et de musique, ce qui passionnait ta mère. Les notes harmonieuses ne cessaient de résonner, les différents instruments se mélangeant chacun parfaitement avec l'autre ; les voix des chanteurs s'élevaient, leurs messages flottant dans l'eau pour parvenir à ceux qui voulaient bien les entendre et il y avait les danseurs et les poissons, qui bougeaient les membres de leurs corps aux rythmes de la musique. C'était toujours comme ça, et toi tu te sentais toujours heureuse, malgré le fait que tu étais jeune et que plus tard, tu ne te souviendrais surement pas très bien des souvenirs créés aujourd'hui. Tu aimais tellement cette ambiance, cette bonne humeur de tous. Seulement, ça ne dura pas. Il suffisait d'attendre quelques heures plus tard, ce même-jour, pour que ton petit cocon se brise. Il y a eu cette tempête qui approcha, ce bateau pirate inconnu, et ta mère qui n'arrivait pas à vous suivre à temps. Ils l'attrapèrent, elle mourait, et tout devint autour de toi maussade et ennuyeux. Le peuple ne chantait plus, les instruments ne jouaient plus, et tu voyais moins ton père, sa présence remplacée par une gouvernante qui ne semblait pas franchement passionnée par son travail. Ton paradis s'était transformé, et tu grandis dans un milieu qui n'avait plus rien a voir avec les premiers mois et les premières années de ta naissance, un monde sans musique, sans ta mère, et pratiquement sans ton père.

Comme chaque matin, celui-ci n'était en rien différent. Depuis aussi longtemps que tu t'en souviennes, la même routine matinale s'était installée. La gouvernante ouvrait les algues d'un violet pale qui faisait office de paravent et elle entrait dans votre chambre, faisant tout pour forcer sept jeunes filles qui n'en avait pas du tout envie à se réveiller. Vous saviez très bien que la ponctualité était importante pour votre père, ça n'empêchait pas le fait que le plus souvent, la gouvernante vous emmenait en retard, ce que Sébastien profitait de souligner avec un grand plaisir. Aujourd'hui encore, une fois levée, chacune avait envie d'arranger sa coiffure en même temps que les autres ce qui empêchait toute cohésion et vous ralentissait. Et quelques minutes plus tard vous étiez devant votre père, son éternel regard dur et triste à la fois sur son visage, et vous marchiez derrière lui, le plus souvent par ordre de princesses, et tu étais bonne dernière, étant la septième sœur et à la septième place pour le rôle de Reine. Ce n'était pas grave, tu n'en avais aucune envie. Tu avais du mal à faire ce dont on te demandait, t'avais toujours eu du mal à rester en place. C'était toi, la fameuse Ariel aux cheveux flamboyant qui avait toujours besoin de bouger et qui n'écoutait rien. Tu les suivais, silencieusement, quand vous passiez entre des algues hautes, et tu en détachais délicatement une. Un petit sourire malicieux sur les lèvres, tu t'approchais d'Adella, et tu en profitais pour la chatouiller avec l'algue, ce qui la fit réagir dès la première seconde. Ton rire s'échappait joyeusement, alors qu'elle nageait derrière toi pour te rattraper, énervée, et tu essayais de la semer, tortillant l'algue en essayant de la toucher avec une nouvelle fois. La vérité, c'était que tu étais une vraie enfant à l'intérieur de toi, et quelques fois cette facette de ta personnalité avait juste besoin de sortir. Tu profitais de la moindre occasion que tu avais pour t'amuser librement, surtout si c'était avec tes soeurs. Le visage d'Adella finissait par changer, et son regard dur changeait en un amusé, avant de l'entendre rire, accompagné quelques secondes plus tard de celui de tes soeurs qui t'observaient. Vous vous dépêchiez ensuite de vous remettre à vos places, alors que la balade se terminait, mais ton père décidait de te garder quelques minutes de plus : il avait suivit ton moment de folie, et n'était pas très heureux de ton comportement.

Tu voulais nager dans les récifs, tu voulais aller plus loin, voir de nouvelles choses, mais une fois encore ton idée ne plaisait pas à ton père. A croire que quoi que tu dises, qu'à chacune des idées que tu émettes, il prenait un malin plaisir à détruire tes espoirs et à te rabaisser. T'avais compris. Pas de musique, pas de chant, pas une once d'émerveillement ni de plaisir sur le visage de ses filles. Et en plus de cela, il te mit de corvée de corail. C'était quelque chose que tu n'aimais pas faire, car avec le peu de force que tu avais, tu savais très bien que tu allais devoir mettre beaucoup de temps, surement la journée entière, pour arriver à dégager toute la zone demandée. Cette fois-ci, ce fut différent. Tu avais toujours autant de mal, tu poussais sur tes bras afin de donner le plus force pour déloger les coraux, et c'est là que tu entendais une voix. C'était celle d'un poisson jaune et bleu, qui avait l'air de répéter des sortes de phrases, nageant autour de toi sans même voir que tu étais là. Et quand enfin tu parlais, tu lui faisais peur et à cause de ses nageoires, un bruit musical se fit entendre. Et là, en toi, ce fut comme la révolution.

Le suivre avait été la meilleure chose que tu n'aies jamais faite. Tu l'avais vu depuis le grand espace qui vous servait de fenêtre de ta chambre et celle de tes soeurs, et il avait l'air de faire attention autour de lui, comme s'il ne désirait pas être suivit. Il n'en fallait pas plus pour que la curiosité te pique, et déjà tu étais partie à sa suite, étant discrète et efficace. Ça avait l'air bien secret tout ça, il y avait des codes à savoir, des phrases à répéter, et tu réussis tout de même à entrer dans l'endroit secret et éloigné de Polochon. Et là, c'était incroyable. La musique résonnait fortement dans l'alcôve, et tes yeux balayaient l'endroit du regard, se posant tout d'abord sur la petite scène ou quelques animaux se produisaient, avant d'observer les diverses et nombreux instruments de musique dont tu n'avais pour certain peut-être jamais appris l'existence. Tu étais jeune quand la musique fut bannie de tout le royaume, trop jeune pour avoir appris à jouer d'un instrument et de t'être perfectionnée. Entendre tous ces instruments en même temps former une puissante harmonie, écouter les voix des poissons et des autres animaux qui chantaient joyeusement, qui s'y donnaient à coeur joie avec une telle passion, c'était magnifique. Il y avait tous ces animaux qui dansaient, qui se mélangeaient les uns aux autres, et tu tournais sur toi-même, un grand sourire prenant place sur tes lèvres. C'est là que tes yeux croisèrent ceux de Polochon, et tu agitais ta main, toute excitée. Lui avait bizarrement l'air de l'être beaucoup moins, mais il arrivait vers toi, et bloquait la scène de ta vue en bougeant son corps juste devant sa tête. Tu riais, le poussant de ta vue, et c'est là que tu vu l'entrée en matière de Sébastien – oui, ton Sébastien, le Sébastien qui travaillait avec ton père ! - et tu te re-cachais à la seconde même derrière le rocher, ayant peur qu'il te voit. S'il savait que tu étais là, que tu avais découché, il n'hésiterait pas à tout avouer à ton père et là, s'en était fini pour toi. Fini la semi-liberté, tu serais peut-être même envoyée aux cachots pour être venue dans un club clandestin ! Mais … Mais Sébastien était là, chantant comme s'il n'avait fait que ça toute sa vie, jouant aux maracas avec un air tellement heureux, tellement concentré pour faire de la bonne musique, les autres l'acclamant et jouant avec lui. Tu lançais un regard à Polochon qui souriait maladroitement, et tu finis par hausser tes épaules, heureuse de voir tout le monde si content et si Sébastien l'était en se produisant sur scène, et bien tant mieux, t'aimais savoir qu'au fond de lui, c'était un grand adorateur de musique. Tu décidais de e plus te cacher, de danser parmi les autres, et ce fut la cohue. En une seconde tout le monde disparaissait dans un nuage d'encre, et tu te retrouvais pratiquement seule sur la scène. Tu regardais le piano, tu testais les touches, et tu te mis à chanter et à jouer comme si c'était la chose la plus naturelle du monde à faire. Et les autres animaux sont revenus.

Le lendemain tu y amenais tes six soeurs, leur montrant ce nouvel endroit qui était depuis si cher à ton coeur, mais rien ne se passa comme prévu. La gouvernante vous dénonçait et votre père enferma tous ceux présents et qui n'avaient pas su partir à temps dans la prison d'Atlantica. Quelle misère.

Tu le trouvais tellement injuste. Consignées dans le palais ? Jusqu'à nouvel ordre ? Alors que vous aviez seulement écouté de la musique et vous aviez passé du bon temps. C'était des bêtises. Autant qu'il vous foute en prison avec vos amis, si il décidait de vraiment vous punir. Tu étais dans l'incompréhension la plus totale. Qu'est-ce qu'il y avait tant de mal a écouter de la musique ? Pourquoi cette règle était si stricte, prise avec autant de sérieux, alors que cet art apportait du baume au coeur et aidait les gens à s'exprimer ? Tu décidais de prendre la parole, essayant de raisonner ton père sur son injustice puisque tes grandes soeurs avaient décidées de ne rien dire, et il s'énervait, comme le Roi prévisible qu'il était. Et toit aussi tu étais énervée, car il ne daignait pas te répondre avec un argument ayant du sens, il pensait juste que tu étais encore une petite fille et qu'un « je l'ai décidé et c'est tout » suffirait à combler ta curiosité et à éradiquer tes questions. Erreur. Tu n'avais pas vraiment eu le temps de connaître bien ta mère, mais tu te souvenais qu'elle adorait l'ambiance a Atlantica. Et que jamais ce qui se passait maintenant serait quelque chose qu'elle aurait acceptée. Tu le disais à voix-haute, et tu le pensais. Si ta mère était encore là, elle n'accepterait pas cela. Elle ne laisserait pas passer ça. La musique, le chant, c'était aussi sa passion, et jamais elle n'aurait souhaitée qu'elle soit retirée des gens de la mer de cette manière. Tu parlais, et tu t'enfuyais sur-le-champ après cela, entrant dans ta chambre et laissant tes larmes couler librement de frustration. Quelques minutes plus tard, tes soeurs revenaient dans votre chambre, et leurs regards te jugeaient. On t'accusait de toujours parler, de toujours aller trop loin. C'était le comble. Tes propres soeurs se retournaient contre toi. Était-ce si mal de vouloir comprendre quelque chose, de vouloir obtenir des explications claires et précises au lieu d'écouter et suivre les règles comme des poissons-moutons ? Étais-tu si horrible d'exiger une réponse sur ses règles dénuées de sens et de raisons, alors que vous aviez enfin trouvé un peu de bonheur en dansant ? C'était drôle, qu'elles t'accusent comme si tu avais fait une faute grave, alors qu'elles n'étaient pas non plus d'accord avec les règles. Si elles voulaient se taire, ne point parler ni faire de vagues, d'accord, qu'elle passent leur temps à dormir et à écouter votre père. Mais toi tu ne le laisserais pas vous manipuler sans rien dire, et encore moins gâcher les souvenirs heureux et dansant qu'il te restait de ta mère.

Tu allais partir. N'importe où, mais tu ne pouvais pas rester dans un royaume qui bannissait la musique. C'était ta décision, et tu n'en avais parlé à personne, et surtout pas à tes soeurs. Tu partais alors qu'elles dormaient, et tu nageais jusqu'à la prison, sortant de là Sebastien, Polochon et vos quelques acolytes qui s'étaient fait prendre. Le deal était facile : tu partirais avec, ou sans eux. Vous serez des fugitifs, des hors-la-loi, mais ça valait la peine. Après quelques minutes, vous arriviez à convaincre Sebastien, et rapidement vous partiez de là, suivant le crabe qui savait où vous pourriez vous trouver un nouvel endroit, et en chantant s'il vous plait. La place était grande, mais sableuse. Il y avait quelques rocher par-ci par-là, et ça ne ressemblait ni de près ni de loin à Atlantica, mais au moins ce serrait chez vous, et vous pourriez y chanter. Le lendemain tu te réveillais, et tu allais explorer un peu plus loin. L'endroit était légèrement plus profond et plus caché, et la glace y reflétait ta silhouette. C'est là où tu retrouvais la vieille boite à musique de ton père en bon état, et Sébastien t'expliquait l'histoire, et l'avant Atlantica. Tu comprenais pourquoi Sebastien vous avait amené ici : tu allais rendre cette boite à musique à ton père, croisant les doigts pour que ça lui donne à nouveau foi dans la musique. Malgré quelques complications, et le fait que l'ancienne gouvernant et ses anguilles voulaient tuer Sebastien et ceux qui se mettraient en travers de son chemin, vous réussissez à rester tous vivants. Enfin, presque. Tu te reçues un gros impact, la gouvernante dans son tonneau s'emplâtrant en toi et tu tombais inconsciente pendant quelques minutes. Quand tu rouvris tes yeux tu étais dans les bras de ton père, et tu le serrais contre toi, heureuse de le retrouver. Et ça changea tout. Maintenant c'était ton père qui venait vous lever le matin et il ré-accepta la musique dans tout son royaume. Sebastien devenait le premier compositeur officiel d'Atlantica, et tout redevint bien plus festif après ça.

D'après le comportement de ton père, tu aurais dû craindre les humains. Avec ton statut de sirène, jamais tu n'aurais voulu savoir ce qui existait là-haut, jamais tu n'aurais dû te prendre de passion pour chaque petit objet créé par les humains, jamais tu n'aurais dû avoir ce désir si fort de voir par toi-même comment on y vivait. Mais tu étais curieuse, tu l'avais toujours été, et à la moindre chance que tu avais tu enfreignais les règles, allant visiter les fonds marins à la recherche d'objets inconnus, qu'une quiconque personne sur terre aurait perdu. Quelque fois tu avais plus de chance, tombant sur les ruines d'une épave appartenant surement à un ancien matelot, et tu te plaisais à aller le visiter en la compagnie de ton meilleur ami Polochon. A force d'amasser des trésors, tu t'étais trouvé une grotte secrète où entreposer tous les objets humains qu'avait pu identifier ton ami Eurêka, à l'abri des yeux de ton père qui t'interdirait surement sur-le-champ l'endroit à la seconde où il en entendrait parler. Il ne comprenait pas que tu puisses être si passionnée par cette race que tu ne pouvais côtoyer, et toi tu ne pouvais comprendre la haine qui l'animait pour ces innocents. Ce que tu aimerais pouvoir te balader dans ce nouveau monde, apprendre leurs coutumes et leurs délires culinaires, découvrir et t'intégrer parmi les hommes et les femmes. Le problème, c'était que les êtres de la terre et les êtres de la mer ne pouvaient pas se mélanger, et ceux d'en haut étaient majoritairement peu à savoir ce qui trainait en plein océan. Et toi tu restais seule, rêvant de t'évader de cette vie qui t'étouffait, et cela même alors que tu avais toute une étendue d'eau sur plusieurs pays pour toi, ou presque. Tu allais et venais, passant ton temps à explorer les environs, les ruines et les épaves, avec dans l'espoir qu'un jour tu puisses visiter de la même manière leurs terres. Et puis tu rencontras Eric, et jamais autant t'avais rêvé d'avoir des jambes que cette fois-ci.

Tu étais toujours à l’affût du moindre bateau, et à la seconde où la lumière fut voilée par l'un d'eux tu montais à surface, désireuse de l'observer de plus près. A peine le visage hors de l'eau, tu en prenais plein les yeux avec le spectacle que t'offrait les feux d'artifices éclatant dans le ciel, et tu ne pouvais que continuer à être émerveillée quand tes yeux se posèrent sur l'équipage, dansant tous gaiement les uns avec les autres, et il y avait même ce chien un peu trop affectueux qui sentait ta trace et venait te lécher la joue. Tu essayais de te cacher, que personne ne t'aperçoive, et c'est là que tu posais tes yeux sur lui pour la première fois. Et il était beau, oh mon dieu qu'il était beau, son sourire provoquant des petits poissons dans ton ventre alors qu'il jouait avec cet animal, Max. Jamais encore tu n'avais pu observer un humain d'aussi près, et jamais encore cela t'avait fait ressentir ce genre de chose – tu ne pouvais t'arrêter de sourire rien qu'en le regardant. Tu l'écoutais, tu buvais ses paroles alors qu'il parlait de la femme de sa vie qu'il n'avait pas encore rencontré, et puis la tempête est arrivée. Le ciel s'est assombri, les éléments ce sont mélangés – les cales du bateau se remplissaient d'eau et le feu brulait le plancher de bois – et puis, l'explosion. Tu étais en plein milieu des débris, cherchant le beau jeune homme des yeux avant de le trouver plus loin, poids mort tombant dans les abysses. Tu plongeais, devant le sauver de la noyade, son corps lourd que tu essayais désespérément de faire remonter à la surface de tes bras minces, et puis tu le posais sur le sable, ton coeur s'accélérant de peur alors que tu regardais Eurêka pour savoir si le bel homme était mort dans ce tragique accident ou si son coeur battait encore. Tu retenais ta respiration, une seconde, deux secondes, et puis son visage bougeait légèrement, et tu dégageais une mèche de ses cheveux noir ébène. Tu te sentais incroyablement soulagée, comme extrêmement chanceuse, et tu laissais s'envoler tes sentiments, ta voix s'élevant au large alors que tu chantais ton ressenti face à cet inconnu. Tu étais comme hypnotisé à admirer son visage, et alors qu'il ouvrait lentement ses yeux tu te dépêchais de partir, te cachais dans l'eau afin que personne ne te vois, toi et ta queue magique.

Il avait tout détruit, tout. Le moindre petit objet qui ne venait pas d'ici, la moindre parcelle de ton repaire où tu te sentais bien, et même la statue de ton prince que Polochon avait réussi à te récupérer après le naufrage. Il avait l'air enragé, comme fou furieux, et il n'avait eu que faire de tes sentiments. Ton père été resté égal à lui-même, parlant de règles et d'interdictions, sans y voir plus loin. Tu comprenais que le fait que tu sois l'une des princesses ne te donnait pas tous les droits, mais tu ne comprenais toujours pas cette règle des plus débiles de ne pas côtoyer le monde d'en haut. Et maintenant, tu étais inconsolable, tu te sentais perdue, et tellement mal. Tu l'aimais, au moment même où tu avais posé tes yeux sur lui, et maintenant tout s'était détruit. Ton père ne voulait pas que tu le vois, et il avait réduit en poussière le seul endroit où tu te sentais toi, où tu te sentais libre, le seul endroit d'Atlantica où tu te sentais comme comprise. Que te restait-il maintenant ? Ton chagrin, c'est tout ce qu'il te restait.

Ursula ils te disaient, il fallait que tu ailles voir Ursula. Tu savais ce que l'on racontait sur elle, sur cette sorcière, et tu refusais au départ leur offre. Et puis tes yeux se posèrent sur un morceau du visage de la statue d'Eric que ton père avait brisé, et tu décidais de suivre ses deux gros poissons : si elle était la seule à pouvoir t'aider, alors tu n'allais pas t'en priver. Elle te parla de rédemption, que maintenant elle utilisait ses pouvoirs pour aider les gens, et peut-être étais-tu un petit peu trop désespérée, mais tu l'as cru. Tu aurais tout fais, tout accepté si ça te permettait de revoir ton amour. Elle te proposait un marché, elle qui maintenant œuvrait pour les amants maudits comme vous pouviez l'être toi et Eric, et c'était simple, si simple. Elle te donnerait des jambes, et si tu parvenais à le faire tomber follement amoureux de toi, et qu'il t'embrassait avec fougue et sentiments dans les trois jours avant le couché du soleil, t'avais gagné. Tu garderais tes jambes à jamais, et tu pourrais être heureuse avec Eric. Mais si tu échouais, s'il ne t'embrassait pas tu redeviendrais sirène, et tu resterais pour toujours avec Ursula. Dans les deux cas, jamais plus tu ne pourrais véritablement revoir ton père ni tes soeurs. Tu étais tout de même décidée, tu voulais ces jambes. Tu les voulais tellement, que même lorsqu'elle te révélait que ta voix te serais enlevée -mais qu'il y avait d'autres manières de communiquer avec Eric et que tu avais toujours toutes tes chances – tu la laissais faire, et tu signais le contrat. Tu chantais, ces notes que tu connaissais par coeur jusqu'à ce que tu en soit dénudée et qu'aucun son ne sorte plus de tes cordes vocales. Elle riait, mais tu t'en foutais. Des jambes te poussaient à la place de ta queue verte, et c'était tout ce dont tu avais toujours rêvé.

Des jambes, tu étais dotée de belles et fines jambes ! Adieu la queue et adieu l'océan pendant au moins trois jours, tu avais un prince à conquérir. A peine Eurêka te fabriquait une espèce de robe, qu'un chien – le chien qui était sur le bateau, Max – avait du sentir ta présence et venait aboyer joyeusement autour de toi. Quelqu'un l'appelait, et la apparaissait alors que tu ne t'y attendais pas Eric – le merveilleux Eric – qui s'avançait vers toi à la seconde où il te remarquait. Se faire comprendre était dur, et il comprit rapidement que tu étais dans l'incapacité de parler. Il avait l'air déçu, et tu l'étais aussi, mais il était galant et te ramena dans son château, t'offrant l'hospitalité. Bain, robe et diner royal, ta maladresse n'avait – par chance – pas encore fait fuir Eric mais l'avait plutôt fait rire. Les jours suivants furent variées d'activités avec le prince, mais jamais il ne décidait à t'embrasser, et quand sur cette balade en barque vous vous rapprochiez lentement, vos lèvres n'eurent pas le temps de se toucher que la barque se renversa.

« Nous souhaitons nous marier le plus vite possible. » Non. Non non non. A peine la parole fut prononcée qu'elle te brisait le coeur, autant que le fait d'observer ton prince avec ses bras autour d'une autre fille. Alors, Eurêka s'était trompé. Ce n'était pas toi qu'il voulait marier, ce n'était pas du prince et de toi que le village parlait. C'était d'elle, cette fille brune venue de nulle part, Vanessa. Et il semblait ne voir qu'elle, comme si jamais tu n'avais été là, comme si ces jours passées en ta compagnie étaient des jours si facilement oubliables et remplaçables. Le navire nuptial partait du port en fin d'après-midi, et tu le voyais s'éloigner à chaque seconde un petit peu plus de toi. La tristesse s'emparait de ton coeur, et tu n'arrivais pas à retenir tes larmes. A peine l'avait-il vu qu'il t'avait complètement oublié. Et ça faisait mal de te dire que tu avais imaginé tout cela, que ton amour n'était pas rendu. Il ne t'aimait pas Ariel, il ne t'avait jamais aimé. Tu étais juste une fille aux cheveux rouge un peu bizarre qui ne pouvait pas parler. Tu étais un poids lourd, un fardeau, mais certainement pas la femme de sa vie. C'était fou, comment toi tu te voyais déjà mariée avec lui et vivre ta vie à tes côtés, car c'était le premier et le seul garçon qui t'avait fait ressentir cela, et que tu trouvais beau, tellement beau. Mais lui préférait les brune qui avaient du coffre, et ce n'était plus ton cas.

Tu aurais dû le savoir, tu aurais dû comprendre. Ce mariage était tellement précipité, se passant juste durant la dernière soirée que tu avais pour faire changer Eric d'avis, et tu n'avais même pas vu ce qui était devant toi. Eurêka l'avait vu et l'avait entendue sur le bateau. La belle Vanessa était en réalité une moins belle personne du non d'Ursula, et c'est qu'elle utilisait ta propre voix en plus ! Il fallait que tu les rattrapes à tout prix avant qu'ils se marient, et tu plongeais dans l'eau, aidée de tonneaux et ton meilleur ami polochon afin de nager plus vite vers le bateau. Eurêka, quelques oiseaux et animaux ainsi que Max s'entre-aidaient afin d'arracher le collier en coquillage qui enfermait ta voix du cou de la sorcière des mers, et quand l'objet se brisait, ta voix se libéra, retournant en toi, là où elle venait. Eric avait l'air plus normal, comme dépossédé d'une force maléfique, et il venait vers toi,comprenant enfin que la personne qu'il cherchait depuis le début, c'était toi. Mais encore une fois, le baiser n'eut pas lieu, tu perdais tes jambes, et Vanessa redevint la grosse et horrible Ursula. Elle t'amenait avec elle, comme écrit dans le contrat, retournant dans les abysses profondes alors que tu ne pouvais pas te défendre. C'est ton père qui l'arrêta, et qui conclu un nouveau marché avec elle. Et comme il t'aimait, comme il ne pouvait pas te laisser devenir une esclave de cette sorcière, il changea ton nom en le sien, et c'est lui qui était maintenant transformé en l'une de ses bêtes. Elle avait le trident, elle avait la couronne, et elle en profitait pour déchainer tous les éléments quand elle remarquait Eric qui venait pour t'aider. Vous essayez de survivre alors qu'elle état devenue immense, et il était dur pour toi de savoir où était Eric à chaque seconde dans ces eaux noires et ces vagues hautes.

C'est Eric qui vous sauvait tous. Il avait réussit à retourner sur son épave, et alors qu'Ursula allaot pour le détruite le mat pointu entrait dans sa chaire, et elle fut vaincu. Le trident tombait, et toutes les sirènes et leurs maris qui avaient été transformés par elle furent libérés, et reprirent leurs apparences normales, comme ton père. Il comprit enfin que tu étais la plus sincère dans tes sentiments envers l'homme brun, et grâce à sa magie, il t'accorda deux belles jambes afin que tu puisses retrouver l'homme qui vous avez tous sauvé.

Tu eus ton happy ending, tu avais le droit de rester avec ton humain, et en plus de ça, vous aviez eu le plus magnifique des mariages royaux. Tu avais une belle robe blanche munie d'un voile, et c'était l'un des plus beau jour de ta vie, comme un rêve que tu réalisais enfin.

Tu venais de prendre ta décision : il n'était plus possible que Melody connaisse la partie sirène de sa vie. Tu étais sur le bateau de ton chez mari, alors que tout le peuple de la mer s'était réuni autour de celui-ci avant que vous ne partiez, et tu étais là, à leur montrer la petite chose qui était immédiatement devenue ta plus grande fierté. La belle Melody. Elle était toute minuscule dans tes bras, de bruns et épais cheveux parsemant avec abondance son crâne, et tu trouvais cela fou à quel point tu étais déjà prête à tout pour qu'elle devienne une petite fille comblée et heureuse. Et c'est à ce moment qu'arriva Morgana – l'horrible soeur d'Ursula – qui attrapait d'un coup Melody à l'aide de l'une de ses tentacules, et que tu devais regarder avec effroi, notant la façon très précaire dont elle l'a tenait, ayant peur à chaque seconde qu'elle la fasse tomber dans l'océan. Ce fut pire : c'est dans la gueule de son énorme requin qu'elle menaça de la faire tomber si ton père refusait de lui donner son trident, et elle savait très bien qu'il était déjà fou de sa petite-fille et qu'il ne pourrait jamais choisir son pouvoir face à sa famille. Toi, en revanche, tu ne pouvais pas laisser faire cela. Tu pris l'épée d'Eric, t'en servit pour faire tomber le mat sur Morgana, et Eric sauta accroché à une corde afin de récupérer votre petite fille avant qu'elle ne tombe. Elle allait revenir elle promettait ensuite, elle reviendrait pour Melody, et récupérera le trident de ton père et – non, tout cela était trop en si peu de temps. Toi qui étais quelques minutes plus tôt si fière qu'elle soit le premier enfant issu de la terre et de la mer, te voilà maintenant condamnée à devoir renier ton côté, ta famille, ton enfance passée dans les eaux afin de la protéger. Il n'était plus possible que tu lui parles de son grand-père Roi qui vivait sous l'océan, il n'était plus possible que tu lui racontes en détails les spectacles et les concerts donnés grâce à Sebastien dans le palais, il n'était plus possible que tu lui parles de tes soeurs, de vos habitudes à vous chamailler tout en vous aimant toutes énormément. Adieu Atlantica, ce n'était plus sécurisé ni pour toi, mais encore moins pour elle. Il n'était pas concevable que tu lui parles de ce qui se passait en bas, il était impossible qu'elle devienne attirée par la mer à cause de tes histoires et qu'elle finisse entre les tentacules de Morgana. Tu voyais la tristesse sur le visage de ton père, qui ne pourrait plus voir sa petite-fille et qui ne pouvait même plus lui offrir le magnifique collier en coquillage magique qu'il voulait lui donner. Tu étais triste toi aussi de devoir prendre une décision si fermée, si définitive, mais tu essayais de te rassurer en te disant que tout cela, que tout ce que tu faisais, c'était pour protéger Melody du danger. Et tu espérais au fond de toi qu'elle ne manquerait pas ce qu'elle n'a jamais réellement connu. Arrivée à votre château à littéralement deux pas de la mer, tu entrepris par des professionnels la construction d'une immense barrière qui séparait la mer de votre demeure.

Les années t'ont montrées qu'il était loin d'être facile d'élever une enfant, et que cela se compliquait sérieusement durant son entrée dans l'adolescence. Tu n'avais pas été honnête avec elle. Tu lui avais interdit d'aller nager dans l'océan depuis son plus jeune âge, tu avais fait construire une grande barrière qui lui cachait l'océan des yeux. Tu n'avais répondu à aucune de ses questions concernant le pourquoi de cette règle, ni celles qu'elle avait à propos du collier en coquillage portant son prénom. Tu continuais à essayer d'esquiver ses interrogations, sans prendre le temps de l'asseoir à tes côtés autour d'une table et de lui expliquer les dangers qui l'attendrait si jamais elle franchissait la frontière entre terre et mer. Tu ne lui avais rien dit, et la voilà maintenant partie dans le grand bleu, te désobéissant pour la énième fois, Sébastien ne t'ayant jamais parlé de ses escapades d'avant. C'était bizarre. Toute ton adolescence, tu t'étais plainte de l'incompréhension de ton père face à tes sentiments, face à ton besoin de liberté, et voilà que tu avais refais de même avec ta propre fille, sans même en avoir conscience. Tu pouvais la voir, irrémédiablement attirée par l'appel de la mer tel que toi tu l'étais par celui de la terre à son âge. Elle rêvait de nageoires quand toi tu avais rêvé de jambes, la seule grande différence étant que ton père avait seulement eu peur des humains sans les connaître, alors que ta peur à toi était totalement justifiée, Melody ayant Morgana à ses trousses depuis sa naissance. Tu avais peur qu'elle soit exploitée, usée, ou pire – que tu retrouves son corps inconscient au fond des abysses. Tu contactais immédiatement ton père, lui demandant qu'il te rende ta queue de sirène durant les recherches : tu connaissais cet océan comme ta poche, et où qu'elle soit, tu finirais pas la retrouver, par la protéger, tu te le promettais.

Morgana l'avait retrouvée. Elle l'avait amené vers elle, lui donnant une queue, et elle lui avait raconté des mensonges sur son grand-père, le faisant passer pour un voleur de trident. Et Melody n'en savait rien, ne savait pas qu'elle était prête à aller voler son propre grand-père, car tu ne lui avais jamais parlé de lui, car tu n'avais pas pu. Seul quelqu'un du même sang pouvait voler le trident lorsqu'il reposait sur son porte-trident, mais ça ta fille ne le savait pas. Et elle réussit à le voler, sans qu'aucun de vous ne le voit. Et toi tu sentais que rien ne se passerait comme avant en voyant le collier coquillage appartenant a Melody qui gisait près du lieu du vol. Tu suivais de loin les deux requins dont tu te souvenais travaillaient pour Morgana, et tu entrais dans le repaire de la sorcière alors que Melody lui donnait le trident. Ta fille n'eut pas le temps de réagir qu'elle se faisait enfermer par Morgana, et que la soeur d'Ursula te prenait entre ses tentacules en partant. Eric essayait de t'aider plusieurs fois en vain, et c'est toi qui finissait par avoir peur pour lui. Et puis Morgana vous jetait un sort, et le peuple de la mer tout entier se retrouvait à devoir s'agenouiller devant elle, comme la puissante reine qu'elle pensait être. Esclaves. Ta merveilleuse fille réussit grâce à ses amis et Polochon à s'échapper de sa prison,  à monter grâce à ses jambes le palais de glace que Morgana se construisait au fur et à mesure avec le trident, et elle finissait par attraper le puissant objet, puis le lancer à ton père, qui récupérait alors sa force et son pouvoir. C'est gelé dans un bloc de glace pour l'éternité que ton père rendit Morgana impuissante, et enfin tu pouvais retrouver Eric, et surtout ta petite Melody. Suite à son courage, ton père demanda à sa petite-fille de faire un choix : elle pouvait rejoindre les sirènes ou rester avec vous. Cependant, elle préférait garder le pouvoir du trident pour une bien meilleure cause, et elle décidait d'enlever l'immense barrière qui séparait votre château de l'océan, afin que les deux mondes puissent à nouveaux se côtoyer facilement. Tu étais heureuse, ta famille était à nouveau au complet, et plus aucune sorcière ne menaçait à nouveau ta famille. Tu pouvais enfin respirer, te sentir plus libre et soulagée.

C'est la brûlure significative à ta gorge qui te réveillait complètement. La sensation était vive, douloureuse, et à la seconde où ton esprit prit conscience d'où venait le mal, tu portais ta main à ton cou en une vaine tentative d'atténuer la douleur, de masser la fine peau brûlante. Tes yeux papillonnaient, s'ouvrant sur d'immenses arbres aux dégradées somptueux de verts. Tu balayais l'endroit inconnu du regard, avant de poser tes yeux sur deux jambes, alignement parfait de ton torse, qui étaient plongées dans l'eau fraîche du lac. Il était normal que tu n'aies pas de queue, mais cela n'expliquait en rien le fait que tu sois nue dans un lac que tu n'avais jamais vu, sans aucun souvenir de comment tu étais arrivée là. La panique picotait ton torse, mais Ariel l'intriguée, Ariel la curieuse prenait le dessus et t'aidait à te calmer. Lentement tu posais tes pieds à plat dans le lac, comme si tu avais besoin d'y aller doucement, de t'y réhabituer, de te rééduquer. Comme s'il s'était passé trop longtemps sans que tu ne les utilises pleinement. Tu prenais ton temps pour te relever, ta main quittant ton cou à regret pour te soutenir grâce aux grosses roches grisâtres. Tu regardais autour de toi une nouvelle fois, et tu sentais que quelque chose n'allait pas. Ni Eric, ni Melody dans les environs – ni même aucune de tes soeurs ; une brûlure qui ne te quittait pas, ce n'était pas difficile à deviner que quelque chose clochait. Tu ne pouvais dire qui avait pu te lancer cet espèce de sort qui t'avait transporté ici. Tu ne pouvais dire si ta famille et amis y étaient avec toi, ou si jamais tu ne les reverrais. Tu ne savais rien, tu étais complètement perdue, mais tu avais la conviction que ce n'était pas en restant dans ce lac que tu trouverais quoi que ce soit qui t'éclairerait. Tu remarquais comme un drap blanc et fin qui séchait-là, à quelques pas entre deux branches basses d'arbres, et tu tâtonnais jusqu'à elle afin de t'en parer, que tu sois un peu plus vêtue et un peu moins nue. Tu faisais ensuite ton chemin parmi les arbres, puis dans la forêt, tes pas lents afin d'observer tout ce qui t'entourait d'yeux de nouveau-né, posant tes yeux bleus sur le moindre oiseau, le moindre papillon, la moindre brindille apparente. L'endroit était beau, presque féerique si tu oubliais l'espace d'un instant le fait que tu ne savais point ce que tu faisais là, ni comment tu avais atterrie ici. Il t'était difficile de t'extasier pleinement, alors tu continuais ta marche, jusqu'à ce que l'endroit devienne moins isolé et que tu te rapproches d'où te semblait être la civilisation. Resserrant délicatement le tissu blanc autour de tes épaules alors que le vent se levait, tes pieds nus se retrouvaient sur les pavés de pierres, perdant la sensation plus chaude et proche de la nature que te procurait la terre précédemment. Quelques têtes qui passaient par-là te dévisageaient, mais le fait de voir de l'animation, des humains, te donnait le sourire. De suite plus joyeuse, et sociable comme tu l'étais, tu t'avançais vers l'une d'elle afin de faire connaissance, afin de trouver quelques réponses à tes questions, même partielles. Tu ouvrais la bouche, et tu essayais de forcer un son. Oh. Oh non. Tu connaissais cette sensation, tu connaissais cette impossibilité et le fait de te retrouver une nouvelle fois face à elle te tordait les entrailles. Tu réessayais une nouvelle fois, mais la sensation brûlante de ta gorge et la souffrance qu'elle t'engendrait t'arrêtait – tout cela était bien plus pire que la première fois, tout cela faisait bien plus mal. Oh Ariel, te voilà de nouveau muette.
 


Dernière édition par A. Naïa Mia Tysee le Mar 30 Sep - 17:40, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Izöé-Leska

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Izöé-Leska "Morphy" Wyer
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2014 Jouant le rôle de : morphy (treasure planet) Nombre de messages : 311 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) night sky. (codes) tumblr (gifs) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : zoella sugg
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptySam 27 Sep - 23:35

humhum



We meet people and fall in love. And when we part, they leave marks for us to remember them by. Our lovers sculpt us, they define us, for better or worse. Like a pinball we slam into them and rebound into a different direction, propelled by the contact. And after the parting we might be scarred or stronger or more fragile or needy or angry or guilty but never unchanged. Our lovers linger inside us like ghosts, haunting the corridors and deserted rooms, sometimes whispering, sometimes screaming. Invisible but always there, waiting.
Revenir en haut Aller en bas
Aphria M. Ysley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
Aphria M. Ysley
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptySam 27 Sep - 23:51

viole


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ BjFY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptySam 27 Sep - 23:59

Izöé-Leska \"Morphy" Wyer a écrit:
humhum  

ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 891098728

@Aphria M. Ysley a écrit:
viole

:like: ( mdr )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:04

JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude
Revenir en haut Aller en bas
Apple Eve Whitaker

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver le chemin vers le salut.
Faites place à la vedette
Apple Eve Whitaker
J'ai posé bagages ici le : 27/09/2014 Jouant le rôle de : la terrible et meutrière malgré elle, pomme empoisonnée. #teamsnowwhite Nombre de messages : 176 On me connait sous le pseudo : WEDNESDAY' (camille) Un merci à : dreamy (avatar) + ange & céline (signa) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Bree Fry, la beauté rebelle.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:05

:sifflote:


Revenir en haut Aller en bas
Izöé-Leska

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Izöé-Leska "Morphy" Wyer
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2014 Jouant le rôle de : morphy (treasure planet) Nombre de messages : 311 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) night sky. (codes) tumblr (gifs) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : zoella sugg
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:06

Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

Meilleure chance la prochaine fois. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783



We meet people and fall in love. And when we part, they leave marks for us to remember them by. Our lovers sculpt us, they define us, for better or worse. Like a pinball we slam into them and rebound into a different direction, propelled by the contact. And after the parting we might be scarred or stronger or more fragile or needy or angry or guilty but never unchanged. Our lovers linger inside us like ghosts, haunting the corridors and deserted rooms, sometimes whispering, sometimes screaming. Invisible but always there, waiting.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:07

Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

TU PEUX PAS DIRE CA QUAND IZOE A ECRIT IL Y A TRENTE MINUTES. mdr

Lewis \"Dinah" A. Osborne a écrit:
:sifflote:

Umm

Izöé-Leska \"Morphy" Wyer a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

Meilleure chance la prochaine fois. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783  

mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:17

A. Naïa Mia Tysee a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

TU PEUX PAS DIRE CA QUAND IZOE A ECRIT IL Y A TRENTE MINUTES. mdr

MAIS JE VOULAIS LE FAIRE JE TE LE JURE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 J'AVAIS PAS ACTUALISE LA PAGE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2775561122 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993

Izöé-Leska \"Morphy" Wyer a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

Meilleure chance la prochaine fois. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783  

mdr mdr

fuck fuck fuck fuck
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:21

Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
A. Naïa Mia Tysee a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

TU PEUX PAS DIRE CA QUAND IZOE A ECRIT IL Y A TRENTE MINUTES. mdr

MAIS JE VOULAIS LE FAIRE JE TE LE JURE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 J'AVAIS PAS ACTUALISE LA PAGE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2775561122 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993

TU L'AS COMPLÈTEMENT OUBLIÉE LA PAGE. mdr mdr ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783

Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
Izöé-Leska \"Morphy" Wyer a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

Meilleure chance la prochaine fois. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783  

mdr mdr

fuck fuck fuck fuck

mooh, tout ça me fait que t'aimer encore plus. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 0:42

A. Naïa Mia Tysee a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
A. Naïa Mia Tysee a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

TU PEUX PAS DIRE CA QUAND IZOE A ECRIT IL Y A TRENTE MINUTES. mdr

MAIS JE VOULAIS LE FAIRE JE TE LE JURE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 J'AVAIS PAS ACTUALISE LA PAGE ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2775561122 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993

TU L'AS COMPLÈTEMENT OUBLIÉE LA PAGE. mdr mdr ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783

Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
Izöé-Leska \"Morphy" Wyer a écrit:
Loe \"Stitch" K. Lohi'au a écrit:
JE VOULAIS ETRE LA PREMIÈRE... THE FIRST... boude

Meilleure chance la prochaine fois. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783  

mdr mdr

fuck fuck fuck fuck

mooh, tout ça me fait que t'aimer encore plus. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050

JE SUIS DESOLEE MI AMOR... J'AI PAS GERE LA ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 :**: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 tristeuh MAIS J'T'AIME HEIN ? chat potté
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 8:33

OOOOH, ET MOI JE T'AIME ENCORE PLUS. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 :bril: humhum ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050
Revenir en haut Aller en bas
Shaë Calypso M.-Eastwood

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: run the world.
Faites place à la vedette
Shaë Calypso M.-Eastwood
J'ai posé bagages ici le : 01/08/2014 Jouant le rôle de : une écossaise humaine un peu tarée sur les bords aka. myself. Nombre de messages : 583 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : endlesslove (avatar) & Ange aka. la meilleure de toutes (profil) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Sophie 'Ginger' Turner.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 8:57

DEUXIÈME PAGE ? C'QUOI CA ? NON. PAS D'ACCORD. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1971109746 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2736778118 boude ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1971109746 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2736778118 boude


humhum humhum humhum



age of miracles
Peut-être que la vie est une chienne, c'est vrai qu'on entend ça parfois. En attendant moi je vois des milliards de choses douces et belles, c'est pas du sable artificiel, c'est du métal très solide comme le parfum des fleurs. Je vivrais pas sous le règne de la terreur. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:12

mdr DÉSOLÉ, JE PEUX PAS PRENDRE TON POST ET LE FAIRE GLISSER A LA PREMIÈRE PLACE. mdr ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783 Umm
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:15

BAH ESSAYE AU MOINS  deja dehors :**: mdr ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783



(Ta signature  :**: mdr ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993)


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:27

... J'AI ESSAYÉ ET CA MARCHE PAAAAAS. clochonne aux yeux d ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 469478419 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 :**: disolé ... ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993

( haha, elle est cool hein ? ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 mdr l'autre jour sur youtube je me suis maté tous les moments depuis la première fois d'ygritte et j'avais trop de feeeeels. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 469478419 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 :**: )
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:28

OH ZUT.  ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993  ET SINON, JE T'AI SOUHAITE BIENVENUE ?  ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878 Arrow mdr


(je te l'accorde, trop de feels, c'est dur là  :**: olala)


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:39

JE N'AI PAS CE POUVOIR. :**: NON ... MAIS PERSONNE NE L'A FAIT ALORS TU SAIS. :sifflote: mdr Umm ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4153354820

( le plus dur sera de ne plus la voir dans la prochaine saison. :**: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 olala tristesse absolue. olala )
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 9:53

OKAY BON BAH JE VAIS ÊTRE LA PREMIÈRE  ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878  

BIENVENUUUUUUUUUUUE

et bim dans vos faces  boude ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878 mdr Arrow.


(tu veux me faire déprimer ou quoi ? olala ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 :**:)


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 10:09

mdr mdr mdr mdr TU VOIS, TU PEUX ETRE PREMIÈRE DANS QUELQUE CHOSE. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 469478419 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 et je te remercie avec tout mon amour le plus sincère et profond pour le premier bienvenue. :sifflote: Umm ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 calin ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2034992622 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050

( nooon je veux paaaaas. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 :**: mais j'ai même plus de couples a shipper dans cette série, je suis perdue. larme ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 966932993 )
Revenir en haut Aller en bas
Liam P. Thompson

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: a dream is a wish you make all alone...
Faites place à la vedette
Liam P. Thompson
J'ai posé bagages ici le : 29/08/2012 Jouant le rôle de : Polochon, le meilleur ami d'Ariel et le poisson le plus peureux de l'océan. Nombre de messages : 1292 On me connait sous le pseudo : Pop'n Gum. Un merci à : avatar ruthless, officiellement sponsorisé par Pine parce que c'est la plus belle et que je l'aime (a). sign tumblr et code par WH. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Garrett Hedlund.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 10:49

ARIEEEEEEEEEEEEEEL :bril: :bril: 03 04 avec ROSE EN PLUS ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2637651480 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 3303279696
LE CHOIX TROP PARFAIT ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2339969040 :bril:
Rebienvenue à la maison et bon courage pour cette nouvelle fiche ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 J'ai hâte de la lire et je suis trop heureuse d'avoir une Ariel flyheart fond Tu me gardes ton meilleur lien, hein leche (de toute façon, t'as pas trop le choix ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878) Plus sérieusement, je suis sure que ça sera parfait et j'ai hâte de la voir en action, la petite ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 38529682

Citation :
△ elle a dans sa chambre du méli-mélo house un poisson qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Polochon. elle sait que cet animal préfèrerait surement être libre dans l'océan qu'enfermé dans un aquarium, mais c'est l'une des petites choses où elle s'autorise à être un petit peu égoïste : elle se promet néanmoins de le relâcher quand – et surtout si – elle retrouve son vrai meilleur ami un jour.

Ils iront ensemble wiwi


    love me today don't leave me tomorrow. i don't konw where to start i'm just a little lost. i wanna feel like we never gonna ever stop. i don't know what to do, i'm right in front of you. Asking you to stay. Stay with me tonight 'cause I think about you every single day ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 10:50

mermaid :bril: ARIEL et ROSE sont des choix divins réserve moi un lien entre princesse.
bienvenue chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 11:42

@Liam P. Thompson a écrit:
ARIEEEEEEEEEEEEEEL :bril: :bril: 03 04 avec ROSE EN PLUS ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2637651480 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 3303279696
LE CHOIX TROP PARFAIT ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2339969040 :bril:
Rebienvenue à la maison et bon courage pour cette nouvelle fiche ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 J'ai hâte de la lire et je suis trop heureuse d'avoir une Ariel flyheart  fond Tu me gardes ton meilleur lien, hein leche (de toute façon, t'as pas trop le choix ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 813734878) Plus sérieusement, je suis sure que ça sera parfait et j'ai hâte de la voir en action, la petite ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 38529682

Citation :
△ elle a dans sa chambre du méli-mélo house un poisson qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Polochon. elle sait que cet animal préfèrerait surement être libre dans l'océan qu'enfermé dans un aquarium, mais c'est l'une des petites choses où elle s'autorise à être un petit peu égoïste : elle se promet néanmoins de le relâcher quand – et surtout si – elle retrouve son vrai meilleur ami un jour.

Ils iront ensemble wiwi

HAAA JE SUIS CONTENTE QUE TU APPROUVES MES CHOIX. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 469478419 :bril: han ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2637651480 j'ai eu du mal à trouver une tête rousse qui me plaise d'ailleurs pour ariel. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2389784783 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 :bril: merci mon bon polochon, j'ai enfin craqué pour la belle rousse. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 469478419 ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 promis promis, tu n'auras point besoin de me forcer, on va se trouver un lien qui dépote. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1642801012 SEXY ALIIIIIIIII dumby s\'éclate merci énormément, j'ai hâte aussi, je vais essayer de finir ma fiche au plus vite. :bril: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050

Oh oui, elle va s'y attacher à ce petit poisson, il va lui falloir l'aide de son meilleur ami pour enfin le relâcher. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 4029093039 calin ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050

L. Cinderella Braxton a écrit:
mermaid :bril: ARIEL et ROSE sont des choix divins réserve moi un lien entre princesse.
bienvenue chez nous.

oh, je suis contente je voir que rose plaise. :bril: humhum promis, on se trouvera un super lien de princesses, dès que je serais validée. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 1823284050 :bril: merci. ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ 2034992622
Revenir en haut Aller en bas
Arya-Mahina

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: ucey.
Faites place à la vedette
Arya-Mahina "Lilo" Stark
J'ai posé bagages ici le : 06/08/2013 Jouant le rôle de : la plus choute des hawaïenne : Lilo (team lilo & stitch). Nombre de messages : 991 On me connait sous le pseudo : BELLA CIAO. (lorenza) Un merci à : inconnu (avatar) + endlesslove (sign). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : zendaya cute coleman.
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ EmptyDim 28 Sep - 12:33

olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olalaolala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala olala

*crisecardiaquenoncontrôlée*


    l'enfant terrible
    j'attends, pas grand-chose de spécial, les jours passent et se ressemblent un peu. △ tout le temps la tête dans les étoiles, des tonnes de personnes défilent sous mes yeux. pourtant j'me sens si seule. des fois je me sens vraiment bien des fois c'est du bluff, des fois je fais des blocages, je parle pas de faire du smurf. rien de neuf, à part un coup d'vieux dans les rues de ma ville. j'dors plus la nuit, je dialogue avec une machine.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts. ( naïa ) ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Fiches de présa et gestion des personnages-