AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

(madybu) x i like us better when we're wasted Vide
(madybu) x i like us better when we're wasted Vide
(madybu) x i like us better when we're wasted Vide
(madybu) x i like us better when we're wasted Vide
(madybu) x i like us better when we're wasted Vide
 

 (madybu) x i like us better when we're wasted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Emrys Flotsam Larsen

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: oublier.
Faites place à la vedette
Emrys Flotsam Larsen
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : flotsam, un des sbires de la méchante ursula Nombre de messages : 1986 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : harvey newton haydon
MessageSujet: (madybu) x i like us better when we're wasted (madybu) x i like us better when we're wasted EmptyVen 17 Oct - 22:53

silas&madyson
I like us better when we're wasted.

La musique fait vibrer tout ton corps, comme si tu vivais une sorte de transe. L'alcool coule dans tes veines, il se propage. C'est un poison qui t'offre une euphorie éphémère, qui s'apaisera lorsque la nuit s'éteindra. Mais la soirée est jeune encore. Les danseurs se trémoussent sur la piste de danse. Et toi, au beau milieu, tu ne te laisses pas intimidée par la proximité des autres. Tu danses, peau collée contre celles de ces inconnus qui sont là pour oublier, tout comme toi. Ici, la musique bat trop fort pour te permettre d'entendre tes propres pensées. Le tempo est au même rythme que tes envies, maintenant confinées à un tas de poussière. Et elles sont prêtes à s'envoler.

Tu ne sais même plus comment tu t'y es pris pour en être ici. Tu avais besoin de t'enfuir, sans doute. Seulement pour une nuit,le temps de te relever de tes ennuis. Oublier le temps de quelques heures que tu as une amie bipolaire sur laquelle tu dois constamment  veiller. Oublier tes désirs que tu refoules pour ne pas être faible dans ce monde-ci, exactement comme tu l'étais au Pays Imaginaire. Oublier tout. Ça semble bête, peut-être même immature et égoïste, mais tu ressentais le besoin d'effacer tes soucis de ton esprit pour une soirée. Alors tu t'es mise belle en sortant de ton garde-robe tes vêtements que tu gardes généralement pour ce genre d'occasion. Tu as truffé ton visage de produits de beauté pour le rendre impeccable et tu as parfumé ta peau d'une fragrance légèrement sucrée dont toi-même raffoles. Puis tu t'es élancée dans la nuit qui s'éveillait doucement pour rejoindre le Dancing Night.

Le lieu était déjà bien animé lorsque tu y es entrée, mais tu savais pertinemment qu'il était encore tôt. Tu n'as pas perdu de temps, tu as rejoint le bar et tu as commandé ta première boisson. Moins d'une heure plus tard et tu en étais à ton troisième verre, déjà comblée par l'effet que l'alcool avait sur toi. Puis encore une heure a passé et te voilà maintenant, au centre de la piste de danse. Tes pieds commencent à te faire souffrir mais tu ignores cette petite mise en garde. Tu bouges au son de la musique comme si personne ne te regardait. Pourtant, tu sens bien les yeux se poser sur toi. Des yeux plein d'envie. Mais ils te laissent indifférente, et tu danses comme une insouciante.

Tu décides d'aller reposer tes pieds quelques minutes au bar et en profiter pour prendre une nouvelle dose de boisson. Tu prends place sur un siège libre en soufflant un peu, et quelques paires d'yeux se tournent vers toi. Plusieurs hommes sont là, seuls, probablement désireux de profiter des filles comme toi. Mais c'est lui que tu remarques tout de suite, un beau brun assis à côté de toi. Ça doit être ses yeux merveilleusement bleus qui t'ont accrochée, avec un air un peu triste et enjoué à la fois. Un peu comme les tiens. C'est comme si tu pouvais te retrouver en lui, comme si vous formiez un tout à part entière qui différait de tous les autres occupants de la boîte de nuit. Un sourire s'étale sur tes lèvres alors que tes yeux croisent les siens. Et tu te surprends à espérer secrètement qu'il te payera ton prochain verre. « Hey. » Ton sourire s'élargit et dévoile de plus en plus tes dents blanches. Celles-ci viennent ensuite délicatement mordiller ta lèvre inférieure. « Tu aimes cet endroit? » C'est ringard. Ce n'est même pas une phrase accrocheuse, en y pensant. Mais peu importe, ça entame une conversation qui déboulera peut-être. En quoi? Même toi, tu ne le sais pas. Tu ne sais pas jusqu'où tu es prête à te rendre, mais tu sais que tu es prête à prendre feu.


lightning strike
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do.I never dreamed that I'd meet somebody like you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (madybu) x i like us better when we're wasted (madybu) x i like us better when we're wasted EmptyJeu 20 Nov - 23:07

silas&madyson
I like us better when we're wasted.

T'étais misérable, définitivement misérable accoudé au comptoir  tel un ivrogne qui passait ces journées affalé , à gueuler sur tous ceux qui passaient à côté de lui, sans abris... Ah ouais merde, toi aussi t'étais sans abris. Le truc, c'est que tu venais de t'enfuir , de courir de toutes tes forces sans vraiment comprendre, sans vraiment te contrôler. T'avais pas pensé à la suite enfaîte .T'avais juste vraiment merdé quoi sans penser aux conséquences  , sans penser à ce qui allait se passer après ça. Et donc tu te retrouvais comme un con à enchaîner les verres , pour oublier ta stupidité comme toujours. C’est fou comme t'étais faible  à ce moment , Les gens te regardaient avec pitié , ils te dévisageaient , t'analysais de toute part alors qu'ils savaient rien de ta vie.

Evidemment c'était facile d'accuser le destin, d'accuser la vie ou même ce stupide sortilège qui vous avait amené ici. T'en voulais à  à peu près toute la terre entière surement pour te déculpabiliser un peu enfaîte. La lâcheté incarnée quoi... C'était si facile quand t'étais un singe , quand t'étais seulement Abu le personnage secondaire du Disney Aladdin. Celui dont personne se préoccupais réellement , beaucoup plus occupé à regarder Aladdin courir après Jasmine. Toi t'étais tranquille , t'avais pas le sens des responsabilités tu pouvais toujours compter sur ton meilleur ami parce que t'étais juste un animal de compagnie. Mais là , à Fantasia Hill t'étais le personnage principal de ta propre vie, de ta propre histoire et t'étais pas doué, vraiment pas doué pour ça.

Tu te relevais un peu , pour paraître un peu plus présentable , pour ne pas paraître trop ridicule peut-être  pour avoir la chance peut-être de ne pas te morfondre sur toi-même pendant des heures. Et là tu regardas alors tous ceux qui t'entouraient. Les gens qui dansaient, qui souriaient gaiement  ceux broyaient du noir tout comme toi , et d'autres encore qui n'avait même plus possession d'eux-même, tant l’alcool  remplaçaient peu à peu le sang dans leurs veines.  Puis tes yeux se posèrent sur elle. Elle qui dansait sans se soucier des autres, elle qui avait les joues rouges, la respiration haletante, le regard joueur.  Cette blonde qui fermait les yeux sur la dance floor , qui se déchaînait avec passion au rythme de la musique , ce genre de musique qui t'agressait les oreilles dans ces moments-là mais qui te faisait inexplicablement tapé du pied en rythme. Puis elle débarqua à côté de toi, titubant légèrement en souriant. Elle te regardait, plongeant ses yeux dans les tiens et sans que tu ne puisses comprendre pourquoi, tu n'arrivas pas à calmer la soudain emportement de ton cœur meurtri.

« Hey. » Surpris qu'elle t'aborde ainsi, tu lèves tes yeux pour enfin la regarder sans te cacher puis souris légèrement. Le hic, c'est que t'avais pas l'habitude de ça , pas l'habitude de dialoguer avec des jolies jeunes femmes comme elle, pas l'habitude des contacts enfaîte alors tu répondis timidement en souriant en retour. « Salut. » Tu ne savais pas trop quoi faire, tu ne savais pas non plus si fallait que t'engages la conversation, si fallait que tu la complimentes sur quelque chose alors t'ouvris la bouche un peu perdu pour lui parler de  sa petite danse de tout à l'heure « Tu aimes cet endroit? »  heureusement elle venait d'engager la conversation, de t'empêcher de tout gâcher, elle t'avait coupé avant que tu ne fasses une gaffe capable de ruiner absolument ta seule chance de passer une bonne soirée . « Hum... On peut dire ça comme ça oui, toi par contre tu as l'air de vachement t'amuser. » Tu rias doucement avant de fouiller dans tes poches à la recherche de quelques pièces. Le truc, c'est que tu voulais bien lui payer un verre, tu le voulais vraiment mais t'étais juste un mendiant même si on le dirait pas, cet argent aurait dû te servir pour payer à manger à tes amis, à ta seule famille Luka & Billie mais t'en avais marre. Tu voulais juste envoyer tout valser alors t'appela le barman d'un geste de la main et regarda la blonde. « Je te paye un verre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Flotsam Larsen

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: oublier.
Faites place à la vedette
Emrys Flotsam Larsen
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : flotsam, un des sbires de la méchante ursula Nombre de messages : 1986 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : harvey newton haydon
MessageSujet: Re: (madybu) x i like us better when we're wasted (madybu) x i like us better when we're wasted EmptyMer 7 Jan - 7:02

silas&madyson
I like us better when we're wasted.

C'est si facile. Enfiler une tenue quelque peu révélatrice, remettre une petite couche de maquillage sur ce qu'il y a déjà sur le visage et s'enfuir dans la nuit, se faire engloutir par sa profondeur. S'envoler vers la boîte de nuit pour profiter de ses heures nocturnes et gâcher sa vie. Tu commençais à avoir l'habitude de ce genre de comportement, et tu commençais à t'y attacher. Ça te fait oublier. Tu peux danser en t'amusant pour quelques heures, jusqu'à ce que tu finisses tu ne sais trop où avec tu ne sais trop qui, puis te réveiller le lendemain sans avoir aucune idée de de ce qui s'est passé la veille. Au final, tu ne remportes pas grand chose, si ce n'est que tu arrêtes de trop penser pour une soirée. Et tu recommences une autre fois, plus tard dans la semaine, puis un autre soir le weekend. Tes semaines commencent à ressembler à ça maintenant. Et le pire, c'est que ça ne te dérange même pas. Tu préfères être là que chez toi, à désespérer sur des choses auxquelles tu ne devrais pas penser. C'est ça, tu devrais seulement lâcher prise. Oublier tout ce qui te prends la tête, faire la fête la nuit et recommencer le lendemain, aller travailler pour venir tout dépenser ici. Tu es encore assez consciente pour savoir que ce n'est pas réellement une vie, et que tu ne peux pas te mettre à sortir toutes les nuits. Mais l'envie ne te manque pas.

Tu danses, et danses, sans même regarder autour de toi. L'alcool commence à faire son travail drôlement rapidement, et tu en deviens euphorique. Une fois lancée, plus rien ne peut t'arrêter. Tu bouges sur la piste en criant à tue-tête les paroles des chansons qui jouent. Et même si ta voix se fait étouffée par la cacophonie ambiante, tu t'en moques. Puis c'est pas un mal, tu chantes comme un pied. Les gens autour de toi sont dans le même état, tous incroyablement enjoués à l'idée de venir gaspiller son temps à faire la fête. Certains te regardent, mais tu ne leur prêtes pas beaucoup d'attention.

Tu le remarques dès que tu finis par t'accoster au bar. Un garçon pas très plus âgé que toi et doté d'un joli minois. Tu n'avais pas encore vu ses yeux, mais c'est eux qui te font tout de suite craquer. Tu ne sais plus si c'est ta tête ou ton corps qui fait ce genre de décision dorénavant, mais tu sens que tu as choisi celui avec qui tu passeras la soirée. C'est si bête, un seul regard et tu es prête à partir avec lui. C'est peut-être toi qui est bête. Facile, trop facile. L'alcool y est aussi pour quelque chose, mais tu ne t'en soucies plus, comme tu ne te soucies plus de rien rendue à ce point. Tu engages la conversation, une conversation qui n'a pas réellement d'importance, au fond. Tu sais environ ce que tu veux, et tu pourrais le demander directement, sans passer par des détours. Mais ça fait partie du jeu. « Hum... On peut dire ça comme ça oui, toi par contre tu as l'air de vachement t'amuser. » Tu te mets à rire de ce rire qui est déclenché par n'importe quoi quand tu commences à boire. Tu es presque mignonne à être idiote comme ça. « On est là pour ça. Toi, tu veux pas venir t'amuser? » Tu te mords la lèvre inférieure en faisant ton sourire, ça te vient comme ça. On pourrait croire que tu as toujours été comme ça, facile et sans limite. Tu devrais résister ne serait-ce qu'un peu, juste pour essayer d'être raisonnable. Mais le truc c'est qu'il est vraiment mignon. Et il te propose même un verre, ce que tu ne peux jamais refuser. « Je prendrais bien une tequila, c'est gentil de ta part! » Il commande au barman qui s'empresse de préparer vos verres, qui apparaissent alors sur le comptoir. Tu t'empares du tien et prends sans trop tarder une première gorgée. Tu commences à avoir l'habitude du goût, et cette brûlure à la gorge ne te semble plus aussi agressive. « Alors, c'est quoi ton petit nom? » C'est comme un boost de vitamines, ça te revigore. Sauf que ça te détruit aussi.  


lightning strike
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do.I never dreamed that I'd meet somebody like you
Revenir en haut Aller en bas
Rajah Hazim Khalil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: trouver sa place
Faites place à la vedette
Rajah Hazim Khalil
J'ai posé bagages ici le : 10/11/2013 Jouant le rôle de : rajah (le tigre de jasmine). Nombre de messages : 539 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava&signa) + tumblr&deviantart (edits et fan art du profil) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : logan cutie lerman
MessageSujet: Re: (madybu) x i like us better when we're wasted (madybu) x i like us better when we're wasted EmptyJeu 2 Avr - 14:56

Je verrouille :**:


Trying to fit your hand inside of mine ❞ When we know it just don't belong Trying to push this problem up the hill When it's just too heavy to hold
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (madybu) x i like us better when we're wasted (madybu) x i like us better when we're wasted Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(madybu) x i like us better when we're wasted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-