AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez

our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Vide
 

 our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptySam 18 Oct - 10:20


our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Ragandbone our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Img-thing?
O U R  W O R L D  I S  A  P A R A D I S


"Papaa, dépêche toi, Nala m'attend, elle m'a dit de venir à six heure et si j'arrive en retard, je vais raté le train pour notre royaume!" La petite avait quasiment les larmes aux yeux rien que d'y penser. Comment elle ferait si elle ratait ce train ? Elle devrait rester toute seule toute la soirée pendant que Nala s'amuserait dans leur royaume. A moins qu'elle ne parte pas elle aussi, juste pour rester avec elle. Rosalie se posait mille questions tandis que son pauvre père se dépêchait de finir le sac de la jeune fille. Ce soir, c'était un soir particulier, parce que Rosalie allait dormir chez Nala, elle adorait ce genre de soirée. Normalement, le royaume enchanté de Nala et Rosa était un secret mais là, vraiment, la petite s'était dit qu'il fallait que son père mesure vraiment l'importance d'être à l'heure. Andrew avait sourit en constatant l'imagination débordante de sa fille et finalement avait sonné le moment du départ. En route! Rosalie avait mis une jolie rose rose en coton avec une paire de collants gris et son papa lui avait démêlé les cheveux, cela n'avait pas été une partie de plaisir mais la jeune Rosa voulait avoir les cheveux aussi doux que ceux de Nala. Nala vivait avec son amoureux non loin de l'appartement des Manray, c'était pratique, comme ça ils pouvaient y aller à pied et cela ne prenait que dix minutes. Rosalie marchait à toute vitesse mais Andrew n'avait aucune peine à la suivre. Elle tenait la main de son papa, mais elle était déjà partie dans son imaginaire. Elle ne savait pas si elle allait devoir dire à Nala qu'elle avait parlé du royaume à son père, elle était en train d'y réfléchir tandis qu'elle gravissait les marches du péron de la maison de sa maman de substitution. ding dong. A peine la porte était ouverte que Rosa se précipita à l'intérieur pour sauter dans les bras de Nala. "Nalaaaaaa!!" Elle posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme et entoura son cou de ses petits bras. "J'aurais un secret à te dire tout à l'heure." La petite se retourna vers son papa et décida quand même d'aller lui dire aurevoir. Elle retourna alors dans les bras de son père, elle lui déposa un rapide bisous sur la joue de son papa. "Promis papa, je vais être sage et puis je me brosserais les dents et je ne mangerais pas beaucoup de bonbons." La jeune enfant avait anticipé les dires de son père. Elle regarda Nala et rigola, elle était tellement heureuse d'être là pour la soirée et même la nuit. Elles allaient bien s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptySam 18 Oct - 14:57




Rosie vient dormir à la maison ce soir. Un peu de compagnie ne me feras pas de mal, au contraire. Tu me manques Simba.. Je t'aime. xxx Les yeux rivés sur cet écran, tu te demandes à quelle heure il compte lire ce message, tu espères rapidement ,pour qu'il puisse te répondes afin de te rassurer. Tu en avais besoin, tu avais besoin de sa présence à tes côtés plus que tout au monde, un besoin nécessaire voir indispensable. Vous étiez le couple inséparable, celui des contes de fées ou la princesse aime son prince si fort qu'elle serait capable de tout pour lui. Une histoire à l'eau de rose parfaite, ton histoire à toi et tu en étais drôlement fière. La vie est bien complexe de nos jours, les couples s'aiment puis se maudissent, se détestent et s'arrachent, ils finissent tôt ou tard par se séparer et même divorcer. C'était le cas de ton meilleur ami Andrew Manray, un homme que tu avais connu par hasard en allant à la rencontre d'une petite princesse merveilleuse et pétillante au large sourire et aux yeux aussi ronds que deux billes, sa princesse à lui, sa fille et son trésor le plus précieux: Rosalie Manray alias Rosie comme tu avais tendance à l'appeler. A ce propos, il devait être l'heure pour elle d'arriver, car oui tu l'avais conviée à passer la soirée avec toi pour te sentir moins seule face à l'absence de Simba. Contrairement aux autres femmes de ton âge tu préférais la compagnie d'une petite fille plutôt que de diverses amies pour oublier tes soucis dans l'alcool. Tes soucis, tu allais les oublier, avec Rosie, dans vôtre petit monde top secret. C'était plus fort que toi, quand tu avais vu cette petite fille , tu avais imaginé Kiara à sa place, et tout les bons moments que tu avais passé avec elle sur la terre des lions, mais aujourd'hui Kiara avait grandie, elle était devenue une belle femme accomplie, connaissant la chienne de vie comme tu la connaissais toi même. Rosie était encore une petite fille innocente, et tu t'entêtais de tout faire pour qu'elle rêve d'un monde parallèle, qu'elle ne renonce pas à ses rêves et à ses objectifs, qu'elle reste fière d'elle même et de son père qui était à tes yeux un père exemplaire voir modèle. Tu t'entêtais à lui parler de prince et de princesse, à la faire rêver encore et toujours, transporter son imagination débordante dans un sublime palais ou elle serait couronnée princesse. Bien sûr, tu étais prudente, tu ne la laisserais pas seule dans cet univers parallèle, tu l'accompagnera dans chacun de ses déplacements imaginaires, en tant que mère et reine. Un faible sourire était venue orner tes superbes lèvres rosées, tu soupirais profondément en rangeant ce maudit portable dans ta poche, attendant avec impatience l'arrivée de la petite Rosalie pour égayer ta soirée. Tu avais pris soin de préparer une fournée de cookies pour le dessert et un délicieux rôti au four comme si Rosie était ta propre fille, tu connaissais ses goûts, tu avais appris à les connaître au fil des jours. Ding dong. Tu fus surprise, agréablement surprise, ce sourire bête n'avait pas quitté tes lèvres avant que tu te rues jusqu'à la porte en déclarant un simple J'arrive. à peine soufflé et à l'instant ou elle s'était ouverte, ton regard s'était porté sur cette petite poupée fragile qui s'était ruée jusqu'à tes bras. Rosie ma chérie ♥ Je suis si heureuse de te voir. Tu la serrais contre toi si fort que personne n'aurait pût détruire vôtre étreinte, embrassant son crâne chevelu, tu sentais ce parfum agréable des enfants qui vint titiller tes narines agréablement. Tu te sentais bien en compagnie d'enfant, et tu fermais les yeux pour savourer cette étreinte agréable."J'aurais un secret à te dire tout à l'heure." Tu souriais un peu plus en ouvrant à nouveau les yeux pour croiser son regard émerveillée, jouant le jeu tu lui avais susurré ses quelques mots pour que Andrew n'entendes pas.Oh un secret? Attendons que ton papa s'en ailles pour se confier nos secrets alors. Tu la lâchais, à contre cœur pour qu'elle aille dire aurevoir à son père, offrant un signe de tête à celui ci en conservant ton semblant de sourire sincère. Ne t'inquiète pas Andrew, je vais prendre soin d'elle. Je te le promet. Tu réceptionnais la petite tête brune contre toi avant d'observer le papa poule s'éloigner, ne manquant pas de lui faire un grand signe de la main. A demain papa. Tu t'étais mise à rire en baissant la tête pour à nouveau croiser ce regard innocent que tu aimais tant, venant par la suite t'accroupir à sa hauteur en replaçant une mèche de sa chevelure derrière son oreille. Je nous ai préparé un délicieux repas, et un dessert comme il se doit mais ça.. c'est une surprise.

Tu pointais son petit nez avec ton index, te relevant lentement pour la prendre par la main et la ramener jusqu'à la maison ou une agréable odeur de nourriture s'était emparée des lieux. On va mettre tes affaires la, d'accord? Gentilement, tu l'aidais à ôter son manteau , déposant son sac par la même occasion à l'entrée avant de l'amener jusqu'au canapé pour t'asseoir à ses côtés, attendant que la minuterie sonne pour annoncer la fin de la cuisson du repas. Alors ma puce, dis moi tout. Quel est ce secret dont tu veux me faire part? Hmm rassure moi, nôtre château ne s'est pas fait attaqué durant tes rêves huh? Tu jouais le jeu d'entrée, parce que tu savais à quel point elle aimait ça, à quel point tu aimais ça toi aussi, c'était plus fort que toi, tu aimais les enfants comme il n'était pas permis d'aimer et tu souhaitais plus que tout un jour pouvoir en avoir un à nouveau avec Simba, goûter aux joies de la maternité et de tout ce qui va avec. En attendant ce jour, tu t'étais éprise d'une affection particulière pour la petite Rosalie que tu comptais bien gâtée durant tout le week-end ou vous serez entre filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptySam 18 Oct - 15:53


our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Ragandbone our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Img-thing?
O U R  W O R L D  I S  A  P A R A D I S


Nala, elle a un amoureux, Simba. C'est marrant, ils ont tous les deux le même prénom que les héros du roi lion, ils étaient fait pour être ensemble ces deux là, la petite Rosalie se le dit en permanence. Parfois, elle se dit que ses parents auraient pu l'appeler Ariel par exemple, comme ça elle aurait eu juste à trouver un amoureux qui s'appelle Eric et elle aurait pu elle aussi être une princesse tout le long de sa vie. Mais bon, elle s'appelait Rosalie, alors elle ne trouverait jamais de prince charmant, et puis de toute façon, les garçons, elle trouvait ça nul. Ils passent leur temps à jouer avec des dragons ou des soldats, c'est nul ça ! Les garçons ils ne savent pas reconnaître la beauté d'une robe ou la magique des contes de fée, les garçons ça n'intéresse pas la petite fille, ce qu'elle préfère elle, c'est de partir avec Nala dans leur monde magique. Là bas, elles habitent un immense château, avec des chambres de princesses, toutes roses, avec des lits à baldaquin et des gardes de robe dignes des plus grandes princesses du monde disney. Et dans leur monde, elles s'occupaient de leur peuple, elles aidaient les enfants perdus et donnaient de l'argent au plus pauvres. Elles étaient une reine et une princesse exemplaire, mais le mieux c'est quand elles organisaient des grands bals et que toutes les belles femmes du royaume venait faire virevolter leurs robes roses et blanches. Rosalie savait qu'elle allait passer un week end dans ce merveilleux monde qui était le leur, et celui de personne d'autre. Lorsque la petite brune s'était jetée dans les bras de Nala, elle avait senti son si bon parfum, elle aurait pu le reconnaître parmi milles. Elle sentait tellement bon, on aurait dit l'odeur d'une fleur fraîche parsemée de rosée du matin. Rosalie adorait s'enivrer de ce parfum délicat, mais le plus beau chez Nala, c'était ses cheveux, si doux et eux, ils sentaient le jasmin et l'abricot. Nala, elle était un mélange de parfum d'une vraie reine. Tout de suite, la petite Rosalie n'avait pu s'empêcher de dire à Nala qu'elle avait un secret à lui dire et comme elle s'y attendait, la jeune femme lui proposa de le lui dire une fois que son papa serait partie. La jeune fille avait hoché la tête, bien contente de savoir que Nala allait l'écouter, elle espérait seulement qu'elle n'allait pas la gronder d'avoir parler de leur royaume à son père. Mais Rosalie avait déjà préparé son discours et de quoi se défendre au cas où Nala serait fâchée. Finalement, Andrew laissa les deux jeunes femmes dans leur monde à elles. Rosie était contente de voir que son père s'entendait bien avec Nala, à vrai dire, ils étaient devenus même meilleurs amis, mais au fond de son cœur, Rosalie espérait que Nala soit sa meilleure amie rien qu'à elle, pour toute la vie. Les deux filles entrèrent un peu plus dans la maison, ça sentait bon les plats cuisinés. Mais la petite fille n'arrivait pas vraiment à identifier ce que Nala avait cuisiné, mais ce qu'elle savait c'est que sa maman de substitution était une cuisinière hors-paire. Et d'ailleurs, la jeune femme annonça à Rosalie qu'elle avait préparé un bon repas. Les deux billes foncées de la petite se mirent à briller lorsqu'elle parla d'un dessert qui était une surprise. L'excitation grimpa chez l'enfant qui ne pu retenir sa joie. « Oh, une surprise ?! C'est vrai ? Dis c'est quoi Nala ? » La petite savait parfaitement que Nala tairait la nature de la surprise et Rosie avait déjà hâte d'être au dessert. La petite était une gourmande avérée qui ne se laissait jamais de manger des bonbons, des gâteaux, des cakes et autres tardes à la fraise.

Nala aidait Rosie à enlever son manteau et poser son sac dans le coin du salon. Et quelques instants plus tard, elles se retrouvèrent sur le canapé du grand salon de la jeune femme. Nala ne tarda pas à reparler du secret de Rosie. La petite l'écouta et ria tout en secouant la tête. Elle adorait quand Nala parlait de leur royaume. Rosie y croyait dur comme fer et elle se sentait vraiment coupable d'en avoir parler à son papa. Son rire disparu et une petite moue triste apparut sur son visage d'ange. « Non, le château va bien, mais c'est un peu plus grave que ça. » La petite baissa son visage, fuyant le regard de Nala. Elle avait tellement peur qu'elle se mette en colère. Rosie prit une toute petite voix, liant ses doigts les uns dans les autres, gardant le regard baissé. « Tout à l'heure, alors que mon papa il était en train de faire les affaires, j'avais peur de rater notre train pour aller dans le royaume. Et pour le presser, je lui ai dis qu'il devait faire vite sinon je raterais le train pour le royaume. » Elle marquait une petite pause et avant que Nala ne puisse dire quelque chose, elle reprit la parole, débutant son réquisitoire. « Mais il n'a pas trop entendu, et il n'a rien dit, mais il sait maintenant qu'on a un royaume secret et.. s'il te plait Nala .. » Elle relevait le visage vers la jeune femme, et plongea son regard d'enfant triste et bordé de larme dans celui de Nala. Elle reprit la parole,d 'une voix encore plus petite. « Ne te fâche pas. » Voilà, c'était dit. Rosalie avait très peur de la réaction de Nala, mais au moins, elle l'avait dit et un poid s'était envolé de ses frêles épaules. Il ne restait plus qu'à voir si Nala allait la gronder, si elle allait se mettre en colère, peut-être même qu'elle allait lui demander de rentrer chez elle, et qu'elle n'aurait plus envie de passer le week-end avec elle. Rosalie avait peur qu'elle ne soit plus amie avec elle. Comme sa copine Coline à l'école, qui lui faisait la tête parce qu'elle avait dit à un garçon de la classe que Coline était amoureuse de lui. Elle n'aimait pas quand on lui faisait la tête, surtout que là, avec Coline, elle avait juste dit la vérité à ce garçon. Mais là, avec Nala, c'était différent, parce qu'elle avait brisé la promesse qu'elle lui avait fait. Elle comprendrait que Nala ne soit plus sa copine, mais elle serait très triste. Rosalie attendait avec impatience et angoisse la réaction de Nala, la reine du royame qui était le leur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptySam 18 Oct - 16:31

Vôtre petit monde secret rien qu'à vous. Ce monde merveilleux illuminé par un soleil resplendissant et un ciel encore plus bleu que tes deux iris. Tu imaginais ses montagnes, ses ruisseaux, ses nombreux animaux vivant en harmonie les uns avec les autres. Tu entendais les chants des oiseaux, caressant du bout des doigts la fraîcheur de l'herbe. Tu profitais ses uniques instants imaginaires avec la petite tête brune à tes côtés, la princesse de ton monde et celle pour qui tu te battrais. Tu essayais comme tu le pouvais d'emmener Rosie un peu partout, dans des endroits calmes de Fantasia Hill pour faire travailler un peu plus son imagination, pour la faire rêver, pour lui faire croire encore plus que vôtre monde était bien réel. Tu n'oublierais jamais son regard émerveillé, pétillant de bonheur, ses yeux éblouis par la beauté du monde, ses sourires inconscients une fois qu'elle est assoupie, son rire cristallin et enfantin, sa présence et son parfum à tes côtés. Tu souhaitais profiter de chaque instant à ses côtés sans jamais te défaire de sa présence, et grâce à elle tu parvenais même à oublier toutes ses pensées qui étaient venues détruire ton cerveau au fil des jours. Rosalie, c'était ton oxygène, l'air pur qui remplissait tes poumons, les battements de ton cœur, ton tout, ton petit trésor et tu aimais par dessus tout cette relation forte que tu avais battis avec elle au fil des semaines. Tu ne pouvais t'empêcher de la regarder, elle qui était si mignonne avec ses nombreuses questions et son sourire de poupée. C'était instinctif avec Rosie, dès qu'elle souriait, tu souriais, et c'était comme ça un peu tout le temps, sauf que aujourd'hui, Rosie ne souriait plus et c'était ça qui t'avais inquiété. Tu penchais légèrement la tête sur le côté, observant avec attention les mimiques de la princesse semblant toute gênée voir même mal à l'aise, tu n'aimais pas ce genre d'attitude, elle qui d'habitude semblait heureuse et joyeuse, bondissant dans chaque recoin de la maison comme une petite sauterelle. Rosie? Tu peux tout me dire tu le sais bien. Tu espérais que Andrew ne l'avait pas réprimander ou pire encore qu'elle aurait revu sa véritable mère, tu espérais que rien de grave n'était arrivé.

"Tout à l'heure, alors que mon papa il était en train de faire les affaires, j'avais peur de rater notre train pour aller dans le royaume. Et pour le presser, je lui ai dis qu'il devait faire vite sinon je raterais le train pour le royaume.." Tu soupirais en fermant les yeux, rassuré que ça ne soit pas plus grave que tu l'aurais pensé. Inconsciemment, un faible sourire vint orner tes lèvres, tu l'écoutais attentivement, encore plus attendrie par le désarroi de la princesse semblant désolé d'avoir osé parler de vôtre royaume à son paternel. Certes, Andrew n'était pas un fervent adepte des mondes de conte de fée et encore moins des histoires de princesses et princes, mais le connaissant, tu savais qu'il n'y porterait pas bien attention, le secret du royaume resterait bien gardé. "Ne te fâche pas." Tu plongeais ton regard attendrissant dans le sien, en venant automatiquement chercher ses mains pour les garder dans les tiennes. Hé calme toi Rosie. Je ne t'en veux pas princesse ne t'inquiète pas. Ce n'est pas grave. Tu détachais une de tes mains des siennes pour aller doucement caresser sa petite chevelure lisse, ce sourire idiot toujours aux lèvres. Tu as fais ça pour ne pas manquer nôtre rendez-vous et tu es la à présent, c'est le principal. Ne t'inquiète pas chérie ♥ Tu l'attirais contre ton corps de maman, la serrant contre toi pour la rassurer, pour faire taire tout semblant de larmes ou autre qui pourrait nuire à la bonne humeur de la petite poupée de porcelaine , affectueusement tu déposais un baiser sur le haut de son crâne en la serrant un peu plus. N'en parlons plus, tu veux? Et sèche ses vilaines larmes de ton visage, ou sinon tu n'auras pas la surprise, puis la deuxième aussi.. Tu roulais des yeux en te détachant d'elle doucement, marquant un petit temps de suspens. Oui tu avais une autre surprise pour la petite princesse en espérant que ça lui plait énormément, tu comptais bien la gâter et la chouchouter encore durant de longues années, le temps qu'elle continue de rêver et que vous partagez toutes les deux vôtre monde féerique. Avec délicatesse tu passais tes pouces sur son visage pour retirer ses larmes, prenant par la suite une grande inspiration pour claquer tes deux mains sur tes genoux.Tu veux bien m'accompagner jusqu'à la cuisine que l'on aille vérifier si le repas est prêt ? Si c'est ça on met vite la table et on mange ! Après tu auras le droit à tes surprises ! Un large sourire illuminait ton visage, tu t'étais relevée pour prendre la main de Rosie,prête à aller jusqu'à dans la cuisine pour constater que le rôti était prêt.Ca m'a l'air bon, on va pouvoir passer à table. Tu veux bien m'aider à mettre la table? Bien sûr tu ne lui passerais pas les couteaux et autres, elle était encore trop petite pour pouvoir tenir cette lame dangereuse dans sa main mais rien que de mettre les essuies tout ou même les bouteilles de jus de fruit lui ferait sûrement plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptySam 18 Oct - 17:20


our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Ragandbone our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Img-thing?
O U R  W O R L D  I S  A  P A R A D I S


Dans leur monde, il y avait rarement des choses tristes qui s'y passaient. La reine et la princesse faisaient tout leur possible pour que la paix règne dans leur royaume et lorsqu'il y avait de méchantes âmes qui voulaient semer la terreur de leur univers, il y avait toujours la garde royale qui arrivait à faire rebrousser chemin aux vilains personnages. Et là, c'était le paradis, Rosie et Nala pouvaient alors évoluer dans leur monde sans soucis, elles pouvaient partir à la découverte de chaque recoin de leur royaume, et partir dans des histoires de conté de fée digne des frères Grimm. Avec Nala, Rosie se sentait importante, et elle avait la constante impression d'être une réelle princesse avec des responsabilités et avec un avenir brillant. Rosie avait toujours un peu de mal à revenir à la réalité. Elle était heureuse, ça il n'y avait pas de doute mais mine de rien, elle avait beaucoup souffert du départ de sa mère et de la séparation de ses parents. Elle se demandait pourquoi l'amour n'existait plus entre sa mère et son père, elle se demandait si c'était temporaire ou si au contraire, leur amour avait véritablement disparu. Au fin fond de son cœur, elle espérait qu'un jour, son papa et sa maman retombent amoureux l'un de l'autre et qu'ils décident d'avoir un deuxième enfant. Rosie aimerait bien avoir une petite sœur, ça serait chouette. Elle aurait une compagnie pour jouer encore plus souvent à la princesse. Mais par contre, elle ne voulait certainement pas avoir un petit frère. D'ailleurs, elle s'était déjà dit que si elle avait un petit frère un jour, elle demanderait à ses parents de l'échanger contre une fille. Elle ne voulait pas qu'un garçon vienne envahir sa chambre ou même l'appartement avec ses affreux jouets plein d'armes et de boucliers. Elle aimerait bien aussi que Nala ait une fille, car Rosalie avait bien compris à quel point Nala était une personne très maternelle qui rendrait un enfant très heureux. Par contre, elle espérait que Nala ne l'oublierait pas si un jour elle venait à avoir un bébé. Et puis, Rosie avait déjà prévu ce cas de figure et elle se proposerait auprès de Nala et Simba pour s'occuper du bébé, de lui donner à manger et changer sa couche. Elle s'était déjà entraîner sur sa poupée qui sent la vanille. Elle avait demandé à son papa de mettre une vidéo explicative pour changer un bébé sur l'ordinateur du bureau et elle s'était entraînée, sans relâche, pour effectuer les mêmes gestes que la dame sur les images. Elle était même prête à montrer à Nala qu'elle savait faire si un jour cette conversation devait arriver. En fait, Rosalie passait son temps à anticiper des situations, elle avait toujours été habituée à être au centre des attentions et elle avait très peur qu'on la laisse de côté. Un peu comme sa maman qui était partie vivre très loin d'elle, un sentiment d'abandon vivait en elle, sans qu'elle ne le contrôle et qu'elle en ai conscience, mais c'est pour cette raison qu'elle prenait autant soin à ce que personne ne se fâche avec elle.

Et d'ailleurs, elle avait eu très peur que Nala lui en veuille d'avoir révéler leur grand secret et qu'elle ne l'abandonne elle aussi. C'est pour ça qu'elle n'avait pu retenir ses larmes et qu'elle en avait fait tout un plat. Bien évidemment, elle n'avait pas de recul et elle ne s'était pas rendu compte qu'aux yeux de Nala, qui était une adulte, son inquiétude était un peu ridicule. Mais la réaction de Nala eut l'effet d'un énorme soulagement qui traversa le petit corps de Rosalie. Les mots de Nala la rassurèrent énormément et elle se laissa porter contre la jeune femme, entourant ses petits bras autours de la taille fine de Nala et déposant sa tête sur la poitrine de Nala. Sa voix était sécurisante et Rosie sourit doucement. « J'ai eu tellement peur que tu me grondes. Promi juré, je n'en parlerais plus jamais. Tu es vraiment très gentille Nala, je t'adore. » La petite fille serra un peu plus Nala dans ses petits bras, sentant les doigts de Nala dans ses cheveux fins. La petite fille se releva tout de suite à l'entente d'une nouvelle surprise. Et ça y est, ses yeux pétillaient à nouveau d'excitation et de malice. Rosie n'aurait pas du s'inquiéter autant et en se relevant, elle fit rouler ses petits poings contre ses yeux pour effacer toutes les larmes, pour que tout ça ne soit qu'un mauvais souvenir. Nala allait rester son amie pour toute la vie, c'était une certitude maintenant. « Il y a encore une surprise ?!  Dis moi ce que c'est Nalaa, s'il to plaiiit ! » Quand Rosie était contente, elle avait tendance à ne plus bien prononcer les mots, et ce s'il to plait était l'expression parfaite de son enchantement. Nala passait ses doigts sous les yeux de la petite fille, afin d'effacer pour de bon toutes traces de larmes. C'était du passé et Rosie n'aurait pas du se mettre dans cet état. Mais elle n'y pensait plus à l'instant où Nala faisait raisonner ses mains sur ses genoux et qu'elle fit une belle proposition à Rosie. La petite se mit debout avec rapidité et piétina sur place pour montrer son engouement. « Ouiii, allons-y, j'ai hâte de manger tout ce que tu as préparer, et j'ai hâte de voir les surprises aussi ! » Rosie prit la main de Nala dans la sienne et ce fut elle qui attira la belle blonde vers la cuisine, elle avait tellement hâte qu'elle courrait presque. Lorsqu'elle entrait dans la cuisine, elle inspira la douce odeur de viande rotie qui baignait dans l'atmosphère. « hummm ça sent bon Nalaa ! » Nala vérifia le four et annonça que c'était l'heure de manger. Elle demanda à la petite fille de l'aider à mettre la table. Elle accepta avec grand plaisir et mit tout son cœur pour mettre correctement la table à l'aide de Nala. Après deux petites minutes de préparation de la table, tout était enfin prêt pour manger. Rosie s'installa à sa place, et prit soin de mettre sa serviette sur sa robe pour ne pas la tâcher. Pendant que Nala sortait le repas du four, Rosie posa une question à son amie tout en remplissant les verres de jus d'orange. « Dis Nala, il est où ton amoureux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie EmptyMar 4 Nov - 23:26

Du calme, de la quiétude. Une évasion furtive dans un monde parallèle. Un monde merveilleux, féerique à l'image de ses souverains. Durant ses moments de doute et d'effroi, la belle blonde à la crinière ébouriffée s'était imaginé une seule et unique soirée dans son univers. Les jambes nues croisées, le regard porté à l'horizon embrasé. Ses iris claires auraient du mal à se lasser d'une telle beauté, non seulement, du bruit des ruisseaux et des oiseaux chantant de magnifiques chants mélodieux. Oui. Elle aussi souhaitait vivre dans ce monde merveilleux à l'abri de la cruelle réalité de la vie.Dans son monde, la lionne n'avait pas eu la chance de vivre une vie pleinement heureuse, apprenant très tôt qu'elle serait promise au prince et fils unique du roi de la savane; Simba. L'image d'un couple parfait et d'un mariage heureux n'était pas déplaisante loin de là, mais avant de penser à se marier , Nala avait d'autres priorités, notamment celle de s'amuser pleinement avec son compagnon de route et meilleur ami qui deviendrait plus tard son futur époux. Comme n'importe qu'elle petite fille de son âge, la lionne voulut rêver, avoir un monde bien à elle sans devoir parler héritage, progéniture ou autre qui s'approcherait de près comme de loin au rocher de la terre des lions. Finalement, elle n'était qu'une petite égoïste mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que Rosie méritait bien mieux qu'une vie malheureuse à se poser d'innombrables questions. Non. Rosie devait avoir son petit univers, et Nala serait ravie de l'accompagner à travers leurs voyages imaginaires lors des nombreuses fois ou elle était venue dormir chez l'épouse épanouie. Mais voilà, Nala n'était pas dupe, elle savait que tôt ou tard, la réalité viendrait frapper la gamine de plein fouet, mais comme ci l'enfant lui appartenait, elle ne pouvait se résoudre à voir des perles rouler le long des joues de sa petite protégée.  Elle tentait de lui sourire, de la blottir contre elle, de la rassurée et d'être la pour elle pour qu'elle ne s'en veuille pas, elle n'avait pas à le faire de toute manière mais Rosie tenait beaucoup trop à leur monde pour ne pas s'en vouloir d'avoir tout révéler à son paternel. L'étreinte vint s'achever, la tête penchée, la lionne plongea ses iris claires et brillantes dans celles de la petite fille. « Il y a encore une surprise ?!  Dis moi ce que c'est Nalaa, s'il to plaiiit ! » A ses mots, un rire cristallin s'échappait d'entre les lèvres de la blonde sulfureuse. Rosie était merveilleuse et enthousiaste, optimiste et curieuse. La petite fille parfaite. Le pauvre cœur de mère endormi de la lionne vint battre un peu plus vite à ce "S'il to plait" fourchu. Elle dût se mordre la lèvre pour ne pas succomber au charme enfantin de la petite fille à ses côtés. « C'est un secret, tu le sauras bien assez tôt, ne t'inquiète pas.»

La main dans la main, l'enchanteresse Nala aux yeux bleus emmena sa protégée dans la cuisine ou une agréable odeur de rôti cuit était venu titiller leurs narines. Les yeux clos, la jeune femme s'était muni de deux gants de cuisine pour retirer le plat du four afin de l'amener à table. Un plat chaud en ses températures glaciales, rien de tel. Rien que la fumée qui s'y dégageait annoncé la couleur du plat mais aussi sa saveur. Dans ce monde, Nala avait eu la chance de suivre plusieurs cours de cuisine pour faire de merveilleux petits plats à l'homme qu'elle aimait plus que tout. Simba ne s'était jamais plaint de sa cuisine, ou du moins pas encore et Rosie ferait les frais ce soir d'une toute nouvelle recette qu'elle venait tout juste de piocher dans l'une de ses nombreuses fiches culinaire planquées dans une des armoires de la cuisine. Une soirée parfaite s'annonçait d'or et déjà, et la lionne ne pût s'empêcher de sourire en voyant la sublime princesse l'aider à mettre la table, un sourire un peu plus nostalgique au fil des secondes, accentuant son envie pressante d'enfanter un peu plus chaque jour. Une fois le plat à table, la maîtresse de maison prit soin de fermer l'arrivée du gaz s'installant par la suite face à sa fille de substitution, heureuse de voir qu'elle n'avait pas perdu ses bonnes habitudes que de mettre sa serviette sur le haut de sa robe pour ne pas la salir. Un bref sourire aux lèvres, Nala vint saisir l'assiette de l'enfant à ses côtés pour y déposer un morceau de rôti coupé en plusieurs morceaux ainsi que des pommes de terre et divers légumes tel que des haricots vert et des carottes et alors qu'elle s'apprêtait à se servir à son tour, Rosie vint lui poser une question qui l'immobilisa sur place. «« Dis Nala, il est où ton amoureux ?»

Le cœur de la reine de la savane vint cesser de battre sur le moment et les pensées qu'elle cherchait vainement à oublier lui revinrent en tête. De nouvelles supplications mentales destinées aux saints, la lionne vint fermer les yeux durant quelques secondes, priant très fort pour que rien n'arrive à son tendre époux. Le métier dangereux du jeune homme inquiétait énormément son épouse qui ne pouvait s'empêcher de l'attendre chaque nuit, attendre qu'il vient la rejoindre , se faufiler entre les draps pour la serrer contre son corps chaud. La lionne avait besoin de lui plus que quiconque, plus que la CIA même, mais encore une fois Simba n'était pas la et Rosie obtiendrait réponse à sa question. L'instant figé cessa, la blonde vint sourire lentement en se servant à son tour, balbutiant ses mots d'un ton monotone. «« Il est pas la. Il travaille. » Comme elle l'avait regretté ce ton froid voir glacial qui laissa place à un silence accablant dans la cuisine. Rosie ne méritait pas de subir les déceptions amoureuses de son amie et reine de son univers, non. Intérieurement, la tête blonde espérait sincèrement que son roi se presse de la rejoindre au soir venu, peut-être même serait-il présent au lendemain matin pour venir offrir une bise affectueuse à Rosie. Simba appréciait Rosie lui aussi, ou du moins, il n'était pas contre le fait qu'elle passe diverses soirées à la maison , cela permettait notamment à son épouse de ne pas passer la soirée seule et c'était plutôt rassurant de la savoir à la maison avec une enfant plutôt qu'en boite de nuit ou dans les bars à s'alcooliser. Les yeux rivés sur le plat, la reine africaine vint mordiller très légèrement sa lèvre inférieure, en reposant l'instrument de cuisine sur le côté du plat, reprenant à nouveau la parole pour détendre l'atmosphère. «« Il défend sa reine des méchants qui lui veulent du mal mais pas que. Il te défends toi aussi Rosie mais promis il ne sait rien sur nôtre monde, il le fait inconsciemment.. » Elle se perdait dans ses explications mais espérait grandement que la petite tête brune n'en tienne pas rigueur et qu'elle déguste son repas aussi vite qu'elle désirait elle même le dévorer. La lionne vint apporter une bouchée du rôti dans sa bouche, mâchant lentement son morceau pour en déguster toute la saveur, fermant les yeux entre deux pour s'auto féliciter pour sa cuisine plutôt goûteuse. «« J'espère que le repas te plais. » A nouveau, elle vint ouvrir les yeux pour planter ses iris dans celles de la petite fille face à elle, ce sourire bête aux lèvres. Une vie de famille comme elle les rêves, à l'exception que à l'avenir Simba devrait se trouver à table, auprès d'elle et de son futur enfant, mais aussi Rosie et pourquoi pas Andrew qui s'entêtait à vouloir ne pas croire aux conte de fées, l'opposé parfait de sa princesse qui elle était rêveuse, enfantine, enjouée et émerveillée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

our world is a paradis ♦ Nala&Rosalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-