AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

« La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. »  - Jess' & Gaby Vide
« La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. »  - Jess' & Gaby Vide
 

 « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. » - Jess' & Gaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. » - Jess' & Gaby « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. »  - Jess' & Gaby EmptyMar 21 Oct - 14:14


 
« Tout mensonge se découvre un jour »
Jess' & Gaby

 


C'était un lundi soir, sans doute. Tu venais de finir les cours, une longue, longue journée harassante de cours. Mais tu t'en étais sorti, encore, sauf en maths, bien sur. Tu avais vu Zack et Luc aujourd'hui, et ce soir, tu devais retrouver Ondine. Tu allais passer chez elle, pour papoter, peut être devant un bon film. Pour te faire pardonner de votre dispute de l'autre jour, tu étais passé lui chercher des chocolats dans l'épicerie gourmande d'à côté. Mais bien évidemment, Margo ne te sortant jamais de l'esprit, tu avais ensuite bifurqué vers le fleuriste. Tu ne devais pas la voir aujourd'hui normalement, vous n'aviez pas convié un rendez vous, mais tu comptais juste lui déposer le bouquet de fleur avec un petit mot devant sa porte, en surprise, sur la route pour aller voir Ondine. Et l'idée de cette surprise te rendait tout guilleret, vraiment, t'en sifflotais dans la boutique, regardant les roses, cherchant la meilleure teinte pour exprimer ton amour sans faire trop passionné et encombrant... Tu optais pour un gros bouquet garni de roses d'un ton rose pastel délicieux, qui, tu l’espérais, plairait à Margo. "C'est pour offrir ?" te demanda aimablement la vendeuse devant ton air ébahi de milles étoiles. Tu acquiesçais vivement, en demandant s'il était possible d'y ajouter une carte. La vendeuse, tout sourire, te tendis la carte et un stylo pour que tu y laisse ta plume, avant de s'éloigner dans l'arrière boutique pour te faire le plus joli des emballages de bouquets. Elle avait bien lu à ton visage amoureux que ces roses n'étaient pas sans importance pour toi, et qu'il fallait qu'elles soient mises à leur avantage. Elle revint avec le bouquet, délicatement emballé et entouré de fil rose. Tu y glissais ta carte, avant de payer et de quitter la boutique en remerciant chaleureusement la fleuriste. C'est alors qu'en tournant juste au coin de la boutique tu aperçus... Jessica. La "maman" de Margo. Celle qui l'avait recueillie, chouchoutée, dorlotée quand elle était hospitalisée. Celle qui l'avait accueillie chez elle ensuite. Celle enfin, qui était comme sa maman désormais, tant elles étaient proches, et tant le lien qui les unissait était comme celui d'une mère et de sa fille. Margo, elle, qui n'avait jamais vraiment eu de maman... Tu soupirais. Ta petite beauté t'avais souvent parlé de Jessica, et tu avais eu l'occasion de la rencontrer à de nombreuses reprises, de manière fortuite cependant.Tu savais que Margo lui vouait un culte sans limite, la considérant un peu comme sa "sauveuse". Pourtant toi, tu savais que la sulfureuse lapine ne te portait pas dans son cœur. Elle ne ne te l'avais jamais dis, mais tu le sentais. Intuition de petit ourson fripon. Pourtant, tu te montrais poli envers elle, le plus gentil possible. Tu la ménageais, tu voulais qu'elle t'aime. Parce que ouais, toi, ta plus grande crainte, c'était qu'on ne t'aime pas. Surtout que, vous étiez amené a vous croiser souvent, du fait que tu collais Margo à tout bout de champ. Tu savais même pas pourquoi elle ne t'aimait pas trop... Elle semblait méfiante vis à vis de toi. Pourtant, t'étais là, t'avais toujours été là toi. Tu n'étais pas parti. Pas comme Kurt. Ta place auprès de Margo était justifiée, enfin, toi tu le savais. Et il fallait que tu lui prouves. Tu marchais donc vers Jessica d'un air déterminé, bien décidé à te montrer courtois jusqu'à ce qu'elle accepte ta présence. Elle était de dos, ne te voyais pas encore, et tu remarquais seulement à quelques pas d'elle qu'elle était au téléphone. Sans le vouloir, la conversation te vint à l'oreille. Et un prénom notamment. "Kurt" . Pourquoi diable Jessica serait-elle au téléphone avec l'ex de Margo ?! Les yeux écarquillés, tu reculais de quelques pas, juste assez pour qu'elle ne te remarque pas. Pas assez loin pour ne pas l'entendre cependant. Et la conversation téléphonique te glaça le sang. Littéralement. Ton bouquet à la main, tu te trouvais tout con.

*Pitié, faites que j'ai mal entendu... Ce n'est pas possible ! Pas Kurt, pas Jess, pas ça... Il me faut des explications. Tout de suite. *

Tu t'approchais alors assez de Jessica pour qu'elle t'entende, pour qu'elle te voie. Et qu'elle comprenne. Que tu avais tout entendu. Le charme s'était brisé. Car Jessica n'était qu'une menteuse.

 
© EKKINOX


Dernière édition par Gabriel K. Nokosi Adahy le Mar 28 Oct - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grace-Divine J. Rabbit

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Grace-Divine J. Rabbit
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : la fantasmagorique Jessica Rabbit. Nombre de messages : 90 On me connait sous le pseudo : Cacahuète aka Juliette. Un merci à : @Misty Datura pour la vava & @Bazzart pour la signature. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Megan Fox
MessageSujet: Re: « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. » - Jess' & Gaby « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. »  - Jess' & Gaby EmptyDim 26 Oct - 22:06




Si c'était à refaire

je le referais.

«L'amour maternel survit à toutes les déceptions, à toutes les blessures et à toutes les offenses. L'amour d'une mère pour son enfant, c'est le symbole terrestre et touchant de l'amour de Dieu pour l'humanité.»
Et voilà un autre lundi de passer. Et cette semaine, tu n'étais pas de poste de nuit - alors, tu pourrais en profiter pour passer plus de temps avec Margo puisque Jude elle, était de nuit au Hyena Club. Tu n'aimais pas trop la savoir là-bas, mais qui étais-tu pour oser lui interdire d'y travailler. Tu n'es pas sa vraie mère et tu ne te donnes pas le droit de la sevrer de quoi que ce soit. Et puis, si cet emploi de serveuse pouvait lui rapporter un peu plus d'argent - tu n'avais rien à dire. Quoi qu'il en soit, tu quittes l'hôpital d'un beau sourire souhaitant une bonne soirée à celles qui seraient de garde à ta place. Car oui, la semaine prochaine avec trois autres de tes collègues, ça serait ton tour de t'y coller. Mais avant de pouvoir rentrer à la maison et profiter de cette soirée en compagnie d'une de tes petites protégées. Il faut encore que tu passes à la supérette du coin et à la boulangerie pour avoir de coin déjeuner demain matin. Alors, c'est d'un pas décidé que tu te diriges vers le Fanny Market où tu achètes de quoi faire un bon petit plat pour trois personnes. Oui tu fessais toujours une assiette en plus pour Jude - lorsqu'elle rentrait de son emploi de serveuse.
Par la suite, tu te diriges vers la boulangerie du coin où tu prends deux baguettes et des croissants pour le petit déjeuner du lendemain. C'est alors qu'en sortant de la boulangerie, ton téléphone portable se met à sonner. Tu soupires et t'arrêtes un instant pour pouvoir répondre. Et la voix que tu entends à travers le combiné - te fait rouler des yeux. Il s'agit de Kurt. L'ancien petit copain de Margo - à cause de qui elle avait été interné à l'hôpital et qui n'a jamais essayé de prendre connaissance de son état de santé. Et la seule où il avait essayé de la voir - tu lui avait strictement interdit de l'approcher. Tu lui avais expliqué qu'il était préférable pour elle comme pour lui qu'il n'essaye pas de la revoir. Que pour son bien, il devait s'éloigner d'elle et ne plus revenir. Et malgré tout, il continuait de t'harceler au téléphone pour avoir de ses nouvelles.
Et aujourd'hui, c'était encore d'actualité et - comme toujours tu lui disais qu'elle allait parfaitement bien et qu'il devait arrêter de s'acharner - que tu ne changerais pas d'avais. Et surtout, qu'il n'avait pas intérêt à la revoir si il souhaitait réellement son bien. Tu coupes court à la conversation - n'ayant décidément plus patience à écouter ses plaintes et supplications. C'est alors que des bruits de pas se font entendre derrière toi. Tu te retournes alors intriguée. Tes yeux s'écarquillent et un sourcil se hausse. Gabriel. Un jeune homme qui fréquente d'un peu trop près ta protégée.
Et ça tu ne supportes pas. Tu as peur pour Margo, peur de ce jeune homme lui fasse du mal où se sert d'elle. Tu crains qu'il soit comme Kurt. Pourtant, il fait des efforts pour te prouver le contraire - et malgré tout, tu n'arrives pas à le voir autrement qu'un voyou prêt à faire du mal à ta Margo. Tu es furieuse de le voir - mais surtout, tu es furieuse de savoir que depuis tout à l'heure, il était derrière toi. Il avait entendu ta conversation avec Kurt. Et tu craignais qu'il aille tout raconter à ta protégée. Ton secret vint d'être découvert. Et tu te sens prisonnière - même si ce que tu as fait a toujours été pour le bien de Margo. ø Gabriel ! T’exclames-tu d'un regard mauvais. Vous savez que c'est impoli d'écouter les conversation qui ne vous concernent pas où bien même d'espionner les gens. Ça fait longtemps que vous êtes là ?! Le questionnes-tu en arquant un sourcil. Tu n'es décidément pas contente de le voir. D'une part parce que tu crains pour ton secret - et d'une part ce que tu sais qu'il va se sentir culpabiliser par une chose importante qui concerne Margo - et qu'il ne pourra sans doute pas lui dire sans causer un trouble entre toi et ta protégée.


L'ourson  leche  & la lapine  « La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. »  - Jess' & Gaby 4153354820 

CODE BY AMIANTE


the day i fall in love
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
 

« La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise. » - Jess' & Gaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-