AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

Partagez

Vin et Tabac Vide
Vin et Tabac Vide
Vin et Tabac Vide
Vin et Tabac Vide
Vin et Tabac Vide
Vin et Tabac Vide
 

 Vin et Tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Vin et Tabac Vin et Tabac EmptyMar 21 Oct - 21:46


Vin et Tabac

PV : Ava "Gothel" Chapman & James "Ratigan" Moriarty



Ava "Gothel" Chapman
James "Ratigan" Moriarty

Aujourd'hui est un jour comme les autres à Fantasia Hill, le ciel était gris à cause de la pollution, les bouchons étaient constamment présents dans les rues, les vendeurs de hot dog hurlaient dans les rues. Mais Ratigan, enfin James Moriarty, aujourd'hui, n'avait rien à faire. Aucune transaction, aucun plan à mettre en place, aucune étincelle de génie. Cependant, beaucoup de problèmes avec l'hôtel, en ce moment il y a pas mal de client dans l'Orly Stars, mais aussi beaucoup de casse bonbon qui cherchent toujours la petite bête pour obtenir un dédommagement ou un occasion de porter plainte.

Le riche personnage en avait tout simplement marre de tous ces hommes sans intelligence qui ne voient pas plus loin que le prix de l'hôtel. Pour se détendre, ce dernier décida de prendre une pose dans son bistrot chic histoire de fumer un peu de tabac avec un bon verre de vin rouge.

James s'assied alors devant le bar et demanda au barman son verre de vin habituel. Suite à ça, le machiavélique personnage sortit sa pipe en bois pour s'allumer un peu de tabac. Il prit une bonne bouffée de fumée avant de la laisser s'échapper par le nez juste après avoir pris une grande inspiration pour lâcher ce long soupire fumeux.

Mais ce petit repos n'allait pas durer bien longtemps, un homme travaillant pour l'hôtel se précipita vers l'ancien rat d'égout en hurlant :

- Patron ! S'il vous plait venez nous aidez ! On a beaucoup de plaintes et pas mal de client qui demandent à vous voir !

Ratigan prit alors une grande inspiration, se leva, et regarda avec un regard assez inquiétant le jeune homme en lui disant :

- Dit moi, gamin. Pourquoi je te paye ?

- Pour m'occuper des clients Monsieur...

- Alors dans ce cas, pourquoi je te paierais, si je devais moi-même faire TON travail... ?

Au fur et à mesure que la conversation avancer, l'atmosphère devenait de plus en plus pesant et les clients commençaient à regarder le dirigeant du bâtiment.

- Voilà bientôt TROIS HEURES ! Que je fais ce que TU es censé faire ! Donc ou tu fais ton boulot, ce qui serait tout à fait normal. Ou je te vire, mais je te garantis que tu vas payer le prix fort ! Parce que non seulement, tu viens me déranger pendant ma pause. Mais en plus tu me demandes de faire TON travail ? Hors de ma vue avant que ça ne finisse mal !

À la fin de ce monologue, le jeune garçon partit en cours, trébuchant sur un tabouret au passage avant de disparaître du bistrot. Les autres clients se remirent alors à discuter entre eux, mais bizarrement. Plus aucun client ne se met à se plaindre de l'hôtel. Comme si Ratigan inspirait la peur parmi les clients...

Se calmant un peu en buvant son verre de vin, il recommença à fumer un peu de tabac avec sa pipe en bois. Enfin, il allait pouvoir se reposer, cependant ce repos allait encore être coupé par un invité surpris...

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par James "Ratigan" Moriarty le Mer 22 Oct - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Vin et Tabac Vin et Tabac EmptyMer 22 Oct - 11:06



☆ ☆ ☆
Vin et Tabac

Ava n'était pas du genre à s'attacher. Jadis, elle avait fait cette erreur qui lui avait coûté la vie et elle, c'était promis de ne plus jamais faire de telles stupidités que de s'attacher à quelqu'un, ou à quelque chose. C'était la raison pour laquelle elle vivait à l'hôtel. Rien ne lui appartenais, rien n'étais sentimentale. C'était des meubles qui avaient servi avant, qui lui ont servit et qui servirons après. Des draps qui ont l'odeur de la lessive et non de tel ou un tel. Rien n'étais à elle, à part la valise. Et encore, elle avait assez de vêtements pour ne pas à avoir à s'attacher à un jean. Tout était empreint, elle aimer se dire que c'était un peu comme la vie. Chaque jour, on se lève-t-on empreinte une journée au grand barbue et un jour, le jour du jugement, on lui rend le tout, si c'est en mauvais état on le repaie, si c'est en bon état il le reprend, c'était ça la vie, comme une location de voitures sur plusieurs années.

Le temps était monotone, ni trop chaud, ni trop froid. C'était une plaid pour la fashion victime qu'est Ava. Elle ne savait pas quoi mettre et pris une éternité avant de se décider sur une petite robe noir qui s'achever un peu au dessus de ses genoux. Chaque jour, on se lève-t-on empreinte une journée au grand barbue et un jour, le jour du jugement, on lui rend le tout, si c'est en mauvais état, on le repaie, si c'est en bon état, il le reprend, c'était ça la vie, comme une location de voitures sur plusieurs années. Sa journée s'achevait dans la soirée, un peu après le coucher de soleil, vers les dix-huit heures trente ou les rues commence à se vider.

Alors qu'elle rejoins sa chambre, un employée  dévaler les escaliers, un plateau de fromages à la main. Un peu trop occupé à relooker le décolletée de la jeune fille, il fit tomber l'intégralité sur sa robe. « Abrutie ! » Fit-elle dans un rugissement. « C'est une Marc Jacbos, de la collection hiver 2010 comment je vais la récupérer ? » Il était tombé et ne savait que faire, maladroitement il prit une serviette et frotta, étalant plus la tâche qu'autre chose. « Je suis vraiment désolé, je vais arranger ça, laisser moi faire, je- » elle interrompis en stoppant sa main maladroite, sa première erreur et a était de ne pas avoir regardé et la deuxième d'être aussi stupide. La tâche s'étaler le long du ventre de la jeune femme, et puer le fromage. « Aller me chercher du détergent et ramener le moi dans ma chambre. » , « C'est que.. j'ai finit ma journée et je suis déjà censé être dans mon train, il est dix-neuf heures, je » « Je rêve ? Amener moi le patron. » fit-elle dans un geste de rage. Qu'il est stupide se gamin.  L'hôtesse lui fit-signe que monsieur le directeur était dans le bar, c'est dans un pas lourd et remonter qu'elle y allait. Le gamin était là, il la suivait, il la supplier de ne pas aller le voir, qu'il allait arranger ça. « S'il vous plait mademoiselle Chapman, je vais me faire virer si- » « Silence ! » fit-elle en levant la main comme pour stopper sa parole. « Votre employée c'est fait un plaisir de bousiller ma robe. Ava Chapman voyant, la belle et ténébreuse fashinista qui faisait plaisir à tout le monde, rien qu'en sa présence. Les regards étaient tournée vers elle et vers son énorme tache qui s'étanda presque sur tout son petit corps ferme. Ses pas se diriger vers le directeur et c'est sans gêne qu'elle s'assit près de lui. « Votre employée c'est fait un plaisir de bousiller ma robe. » fit-elle dans une voix ferme et remontée. « Non, je, je vais l'arranger, s'il vous plait monsieur, je vais l'arranger je- » « Et quand je lui ai gentillement demander de me ramener de quoi la nettoyer, il m'a dit qu'il avait fini sa journée » continuait-elle sur le même ton. Elle appela le serveur et pris un verre de vin blanc, qu'il se pressa de mettre près de sa main pendante. « Je suis une cliente fidèle monsieur Moriarty. Je suis ici depuis plus de six mois et je pense méritait le droit de me plaindre au moins une fois. Je pense que vous n'avez pas envie de perdre une cliente comme moi, alors il serait préférable de voir si votre personnelle est compétant. » fit-elle, toujours dans le même ton. Elle pris une gorgée de son verre de vin. Le gamin ne savait ou se mettre, il était honteux et apeurer à la fois. On aurait cru qu'il allait se mettre à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Vin et Tabac Vin et Tabac EmptyMer 22 Oct - 16:19


Vin et Tabac

PV : Ava "Gothel" Chapman & James "Ratigan" Moriarty



Ava "Gothel" Chapman
James "Ratigan" Moriarty

Aspirant à nouveau une bonne bouffée de fumée, il laissa quelques braises volantes s'échapper de la pipe en bois, ces dernières s'envolèrent doucement vers le plafond avant de s'éteindre et de retomber par terre. Ratigan avait eu quelques minutes de repos, mais malheureusement, des nouveaux problèmes allaient arriver. Buvant son verre de vin rouge, une présence non méconnue vient faire interruption dans la dégustation de vins du directeur. Une voix féminine se fait alors entendre :

- Votre employée s'est fait un plaisir de bousiller ma robe.


- Non, je, je vais l'arranger, s'il vous plait monsieur, je vais l'arranger je...

- Et quand je lui ai gentillement demander de me ramener de quoi la nettoyer, il m'a dit qu'il avait fini sa journée

- Je suis une cliente fidèle monsieur Moriarty. Je suis ici depuis plus de six mois et je pense méritait le droit de me plaindre au moins une fois. Je pense que vous n'avez pas envie de perdre une cliente comme moi, alors il serait préférable de voir si votre personnelle est compétant.

Le Napoléon du Crime regarda alors la cliente en question, il s'agissait bel et bien d'une habitué Ava Chapman. Il est vrai que cette femme apportait beaucoup à l'hôtel avec sa présence. Rien que le fait qu'elle soit connue faisait que beaucoup d'autre personne venaient dans l'hôtel. Clairement, il fallait que Ratigan répare les choses... Ce dernier se leva alors, sa pipe à la bouche et il s'avança vers le jeune garçon. Tout le monde savait qu'il ne fallait pas énerver le directeur, certain l'ont payé au prix de leurs vies. Mais ça personne ne peut le prouver. Le gentleman se craqua alors les doigts avant de mettre un revers de la main patriarcale dans la face de son employé sans dire un mot avant. Le pauvre garçon se retrouve cul sur le sol, complètement perdu en reculant le plus vite possible au sol sans se retourner. Dans un élan de panique, il se plaqua contre un mur tel un petit mammifère apeuré devant un prédateur.

Ratigan se rajuste alors les manches, tire un peu de fumée sur sa pipe avant de faire un halo de fumé autour du visage de sa victime :

- Hors de ma vue, je ne veux plus jamais te voir. Ne pense même pas à aller chercher ton chéque ni tes affaires. Tu sors immédiatement de cet endroit, suis-je bien clair... ?

Le silence régna sur la pièce, plus personnes parlaient encore une fois. L'ex employé se met alors à prendre la poudre d'escampette, la bouche en sang et la larme à l'œil. Suite à cela, Ratigan sort un linge blanc de la poche de son pantalon avant de s'essuyait la main couverte du liquide rouge. Il ne faut pas oublier que le criminel fait de la boxe anglaise, il ne faut donc surtout pas sous-estimé sa force.

Alors, le directeur de l'hôtel se dirigea à nouveau vers le bar, se mettant devant la cliente en lui disant en se penchant en avant légèrement :

- Je suis navré pour votre robe Madame Chapman, que puis je faire pour vous dédommager ?

L'attitude du personnage avait changé du tout au tout, il y a à peine quelque seconde, on aurait dit un homme de sang prêt à tuer son employé et maintenant, le voilà tel un gentleman sympathique... À partir du moment ou Ratigan redevint amical, le public aux alentours recommençaient à papoter entre eux.

Le Napoléon du Crime rangea alors son linge blanc taché de sang dans sa poche avant de s'asseoir à nouveau au bar en buvant ce verre de vin rouge en attendant la réponse de sa cliente fidèle.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Vin et Tabac Vin et Tabac EmptyJeu 23 Oct - 21:16



☆ ☆ ☆
Vin et Tabac

Ava faisait de grands gestes lorsqu'elle parlait, elle était forte énerver et dégoûtant de cette chose sur sa robe. Alors que l'assistance détourner le visage après qu'elle sait calmer, ils n'eurent pas de pause pour la suite des événements. Monsieur Moriarty avait pris les choses en main, il semblait être calme quand il se décider enfin à se lever de son siège. Sa pipe toujours au bec, d'un geste brusque et inattendue, le pauvre gamin prit une claque monumentale. Des « Oh ! » Se firent entendre dans l'assistance. Ava était également sous le choc, il avait un bon revers tout en son honneur, elle eut de la peine pour ce jeune homme qui était à présent dans un état déplorable. Il ressemblait a un chaton qu'on venais de gronder pour la première fois, sans la partit mignonne de la chose. Mais cette peine pris fuite lorsqu'elle se rendit compte qu'après avoir poser sa main sur son cœur, ses doigts était recouvert de fromage. « Saleté. » Murmurait-t-elle avant de s'essuyer les doigts avec un torchon. « Hors de ma vue, je ne veux plus jamais te voir. Ne pense même pas à aller chercher ton chèque ni tes affaires. Tu sors immédiatement de cet endroit, suis-je bien clair... ? » Je pense que ça l'était, ça l'était pour tout le monde, pour lui, pour les clients, pour le barman qui s'est arrêté pendant un cocktail, pour la petite Ava qui regarder la scène comme un spectacle de fin d'année dans un lycée chic. Le nez du gamin saigner, mais ça tout le monde s'en fichait, il n'était pas une grande perte, des comme lui il y en avait partout les transitoires. Alors qu'il rejoignait la sortit, les regards étaient tourner vers le grand patron. « Je n'en demander pas tant. » Fit-elle dans un sourire sournois. Bien sûr qu'elle en demander tant, elle en demander même plus, si cela était possible. Elle aimait être le centre de discussion, la reine du bal. Le monde se remit à papoter, sûrement des messes basses sur ce qui venaient de se passer. C'est comme ça les gens riches, si on était dans un Marvel, ce serait des araignées qui vivent du malheur des autres. Sans ça, leurs vies ne seraient que monotonie et foie gras. « Je suis navré pour votre robe Madame Chapman, que puis je faire pour vous dédommager ? » Fit-le directeur. Moriarty était une bête féroce, tout le monde l'avait vue, mais Ava n'avait jamais remarquer. Elle l'avait déjà vue gérer son hôtel. A plusieurs reprises, elle le croiser dînant seul ou encore avec des collèges. À sa présence dans l'hôtel, les choses se faisaient mieux, que ce soit le service ou encore les chambres. Elle s'était déjà demandée s'il ne vérifier par les chambres une par une après que les femmes de ménage soit passer. Il prit de nouveau place et prit une gorgée de sa boisson. « Une robe de ce genre ne peut être dédommagée. Mais merci d'avoir essayer. » fit-elle suivit une gorgée. Le bruit des verres, des rires et des discussions se firent, c'était un bruit de fond assez agréable, Ava en avait l'habitude. Certains trouvèrent cet acte choquant, mais pas la jeune femme. C'était normal non ? Rétablir l'équilibre. Chacun à sa place, chacun à sa tâche et quand celle-ci ne se faisait pas, une punition devait se faire. « Je n'ai eu l'occasion de beaucoup, vous parlez monsieur Moriarty, mais laissez moi, vous félicitez, vous géré très bien votre hôtel. » fit-elle dans un léger sourire. Elle le pensait vraiment. Malgré ce petit incident, les employer ont toujours était au petit soin avec elle. Était-ce peu être la célébrité qui l'a rendait ainsi ? Ça apeurer les gens t'ils se forcer à être aimable avec vous. Quoi qu'il en soit elle aimait ça. D'un geste de la main, elle sirotée une autre gorger de sa douce boisson. « Où avait-vous appris à avoir un si bon coup de main ? Art martiaux ? » Suggérez-telle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Vin et Tabac Vin et Tabac EmptyDim 26 Oct - 14:44


Vin et Tabac

PV : Ava "Gothel" Chapman & James "Ratigan" Moriarty



Ava "Gothel" Chapman
James "Ratigan" Moriarty

James voulait a tout prix réparer l'erreur du pauvre jeune homme inconcsient, une robe de cette qualité, il allait encore devoir signé un chèque avec beaucoup de zéro derrière un chiffre. Le gérant de l'hotêl continua alors de fumer son tabac dans sa pipe en bois avant d'entendre la réponse de la jeune femme sur la manière dont il allait dédommager :

-  Une robe de ce genre ne peut être dédommagée. Mais merci d'avoir essayer. 

Elle ne demandait rien ? Moriarty regarda alors la femme comme si elle venait d'ailleurs, quel genre de femme laisserait couler ce genre d'histoire ?! Une robe valant plus qu'une villa est foutu et cette dame en a presque rien à faire. James était légèremment troublé face à la réaction de la dame. Mais avant que le directeur ne puisse ouvrir la bouche. La charmante demoiselle reprit la parole :


-  Je n'ai eu l'occasion de beaucoup, vous parlez monsieur Moriarty, mais laissez moi, vous félicitez, vous géré très bien votre hôtel. 

L'ancien rat d'égout a toujours été sensible à la flatterie fit-elle dans un léger sourire. Es-ce qu'elle le pensait ? Ou voulait elle quelque chose en particulier... C'était la question que se posait Ratigan pendant un instant. Mais quand on y pense, indirectement, il a tout fait pour que cette dame soit au petit soin pour elle. Il faut dire qu'elle est une source de revenue incroyable dans l'hotel donc il est normal que le dirigeant agit ainsi. Même si c'est sans s'en rendre compte. Mais à nouveau, la charmante dame soulève un nouveau point :

-  Où avait-vous appris à avoir un si bon coup de main ? Art martiaux ? 

Elle était aussi assez examinatrice, normal pour une styliste qui créer des robes jusqu'à dans leurs moindre détails. Mais Ratigan n'avait même pas utilisé complètement sa force ni sa façon de faire pour frapper son regretté employé. Il avait juste fait un revers de la main, pas de crochet, pas d'uppercut ni de coup fulgurant. Comment en était elle arrivait à cette conclusion ? Qu'es ce qu'il avait fait sans s'en rendre compte pour qu'elle arrive à ce diagnostique. Décidément, cette Madame Chapman attira de plus en plus l'attention de notre chère dirigeant :

-  Madame Chapman, je suis honoré de savoir que je gère cette hôtel aussi bien que je le souhaite. Et pour répondre à votre question *il prit un petite bouffée de tabac dans sa pipe en bois avant de lâché la fumée par le nez avant de dire* Il est vrai que je fais quelques art martiaux, même si je préfère de très loin la boxe, d'ou ma... force avec l'autre tache que je viens de renvoyer...

C'est alors que Ratigan se posa une question : Pourquoi ?. Pourquoi elle était si curieuse de savoir si il faisait des arts martiaux, pourquoi elle le flattait autant. Certes Mr Moriarty est quelqu'un d'assez parano quelque fois. Mais il faut avouez que là, il y a quelque chose qui cloche. La robe, les flatteries alors qu'on lui a ruiné plus de dollars qu'il en faut pour acheter une maison et enfin la curiosité sur les arts martiaux alors que ce n'est qu'un revers de la main tout naturel que n'importe qui peut faire. Le gérant de l'hôtel trouvait qu'il y avait anguille sous roche mais il allait continuer à jouer le jeu pour savoir ou ça aller mener...

- Quelque chose m'intrigue quand même...

Il reprit alors une bouffée de son précieux tabac avant de faire des halos de fumée au dessus de lui :

-  Pourquoi vous ne voulez pas qu'on vous dédommage, ça me mets un peu mal à l'aise de devoir quelque chose à une cliente. Alors s'il vous plait, demandez n'importe quoi du moment que ça rembourse cette... Dette que je vous doit. Je ferais de mon possible pour répondre à votre requête.

Un homme comme Ratigan a horreur d'être redevable à quelqu'un et ne veut absolument pas de dette. En plus, ce n'est pas comme si ce dernier était un des hommes les plus puissants de la ville. C'est peut être pour ça aussi que Madame Chapman est aussi aimable avec le gérant de l'hôtel. Pour avoir aussi quelques bonnes faveurs du riche personnage. Qu'allait elle demander pour se faire dédommager ? Plusieurs idées traversa la tête mais aucune n'était réellement probable, en attendant cela, il bu alors son verre de vin rouge en même temps qu'il entendit la réponse de la jeune dame.

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vin et Tabac Vin et Tabac Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Vin et Tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-