AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To à moins de 100€
99.66 € 119.99 €
Voir le deal

Partagez

[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
[Erenna] I have died every day, waiting for you Vide
 

 [Erenna] I have died every day, waiting for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptyJeu 30 Oct - 17:00



❝ I have died every day, waiting for you ❞
Anna & Eren

Précédemment - Here we are, you and me
Résumé:
 


D'aussi loin qu'il se souvienne, il n'avait jamais réellement été ami avec Elsa: ils se croisaient régulièrement dans la rue lorsque l'ancienne reine se promenait avec sa soeur ou lorsqu'Errent rendait visite à Anna. Il ne l'avais jamais aimé ou détesté, a vrai dire, il ne la connaissait pas assez pour se faire un avis. C'était à travers les récits d'Anna qu'il se fit une idée du tempérament d'Elsa. Elle était un peu comme lui: à faire du mal aux autres sans le vouloir et il ne pouvait pas l'en blâmer ... Néanmoins, savoir sa précieuse Anna triste à cause d'elle avait tendance à le mettre hors de lui. L'idée même qu'Elsa n'ait pas soutenue sa petite soeur le rendait fou: lui qui était fils unique avait longtemps eut du mal à comprendre les liens fraternels, pourtant, ce dont il était certain c'était que les membres d'une même famille, ici à Fantasia Hill, se soutenait plus que personne. Il ne comprenait pas la colère d'Elsa. « C’était un accident… juste un accident… Il ne faut pas lui en vouloir mais… je… je ne sais pas pourquoi, elle a paniqué… notre dispute a soulevé de vieilles douleurs de quand nous vivions à Arendelle… J’étais abattue par la nouvelle, je cherchais du réconfort mais… elle n’a fait que me rabaisser et me blesser. Je ne voulais pas être méchante, mais je ne supportais plus qu’elle soit aussi froide avec moi, qu’elle érige encore cette barrière entre nous. Alors… elle a perdu le contrôle… ses pouvoirs… Ils… ils ne sont jamais partis. Elle a tenté de se contrôler, de réprimer ses pulsions mais c’était trop tard… on ne s’en est même pas rendu compte... » Il avait l'impression de sentir son calme, péniblement retrouvé, céder un peu plus sous le poids de la colère. Arendelle possédait bien des mystère avec son étrange magie et tout ce qui s'en suivait: il trouvait cela très étonnant de voir que certains conservaient leurs pouvoir dans ce monde, même si cela l'effrayait un peu. La voix de la jeune femme se fit tremblante « Elle ne voulait pas me faire de mal… elle l’a pas fait exprès. » La façon qu'elle avait de protéger sa soeur commençait à l'agacer: Elsa était suffisamment grande pour apprendre à se contrôler, il en était certain. « Qu'est-ce qu'elle a fait Anna ... » Il était un peu plus sec qu'il ne l'aurait voulut, mais après quatre longs mois loin d'elle et les différentes nouvelles qu'il avait dut avaler en quelques heures, il se fichait bien d'être sympathique. « Le sort… il m’a atteint… comme la première fois à Arendelle. Je sens le froid dans mes veines, dans mon cœur… » Elle ne lui avait parlé qu'une fois de cet évènement: du jour où sa grande soeur adorée l'avait blessé involontairement, la transformant peu à peu en statue de glace. La tristesse avec laquelle elle lui avait parler de ce moment lui avait rappelé Emily, sa façon de raconter la fin de sa vie avec ce ton teinter de larme.


« Victoria n’y est pour rien. Ce n’est pas de sa faute si je ne suis pas venue te trouver. En fait, j’avais peur d’autre chose… Je voulais pas être ton fardeau… » Il ne pouvait pas y croire. Bien sur qu'elle y était pour quelque chose ... Tout comme lui. Il aurait dut trouver le courage de dire la vérité à Victoria, il avait été lâche, comme toujours. « Je suis en train de mourir. » Il se sentit vaciller. C'était trop. Trop d'un coup. Il s'adossa au mur derrière lui et se laissa glisser sur le sol, tentant tant bien que mal de remettre toutes les informations dans le bon ordre. Cette situation était si compliqué qu'il ne parvenait pas à comprendre comment ils avaient put en arriver là. « Tu es sure ?» Il avait l'impression d'entendre la voix de quelqu'un d'autre. « Tu es sure que les pouvoirs d'Elsa fonctionnent de la même manière ici ? » La magie, ce n'était pas son fort: mais peut être y avait-il un moyen, une solution. Elle ne pouvait pas disparaitre comme ça ? « Je ... Je suis sur qu'on va trouver un truc. On va aller voir Elsa et ... Je suis sur qu'elle lever son sort.» C'était comme refuser d'affronter la réalité: si la blonde n'avait pas put libérer sa soeur à Arendelle, il y avait peut de chance qu'elle y parvienne ici. Il frappa le sol de son poing, extériorisant sa frustration du mieux qu'il le pouvait sans faire peur à la jeune femme. « Merde ! Elsa est grande non ? Elle est censée savoir ce qu'elle fait ?!  » A l'instant, le seul plan qui lui venait à l'esprit était de se rendre chez Elsa afin de régler ses comptes avec elle ... D'une manière peu civilisé ...

© Pando


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.


Dernière édition par Eren V. Dort-Laevatein le Ven 12 Déc - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptyLun 3 Nov - 1:52

Eren ♥ Anna
Show me the stars and the light
Toute son existence, Anna n’avait cherché à retrouver cette relation si idyllique qu’elle avait pu partager avec Elsa autrefois. L’incertitude et l’ignorance l’avaient empêchée de trouver la bonne voie. Mais quand la vérité sur les pouvoirs de sa sœur avait éclaté au grand jour, elle n’avait eu de cesse de la vouloir la protéger du monde qui l’entourait et surtout, de cette peur qui l’empêchait d’être elle-même : une personne bonne. La princesse avait cru retrouver une relation saine, mais atterrir à Fantasia Hill avait tout changé, voire tout détruit. La reine d’Arendelle était redevenue cet être froid et distant, à cheval sur les convenances et bien contre sa volonté, Anna en avait payé les conséquences. Ainsi elle se retrouvait là, à grelotter dans sa chambre du Méli Mélo House, tentant d’expliquer que ses jours et ceux de son enfant étaient comptés à l’homme qu’elle aimait, au père de son enfant…

Bredouillante et tremblante, elle essayait de reconstituer au mieux les événements pour les conter à Eren. Plus que tout au monde, elle voulait exempter sa sœur de la moindre culpabilité. C’était un accident et elle souhaitait le revendiquer pour lui épargner tout malheur suite à sa mort. Alors elle parlait de cet instant à l’hôpital, de cette discussion qui avait si mal tourné après avoir appris pour la grossesse d’Anna, de toutes ces vieilles rancœurs qui avaient refait surface. Sa voix devenait un murmure douloureux. Sa gorge était serrée, étranglée de sanglots.

« Elle ne voulait pas me faire de mal… elle ne l’a pas fait exprès.
- Qu’est-ce qu’elle a fait… »

La princesse pouvait nettement sentir poindre l’irritation dans le ton de la d’Eren. Sans doute la frustration de voir ces aveux s’éterniser. Mais quelle était la meilleure manière d’annoncer qu’on allait mourir à un homme qui venait d’annoncer ses sentiments ? Il n’y en avait pas et c’était bien ce qui torturait Anna. Elle marqua une pause, une boule se formant dans son ventre d’entendre autant de froideur dans le ton d’Eren. Elle sentit les larmes lui piquer les yeux, se masser à la lisière de ses paupières et dévaler ses joues.

« Le sort… Il m’a atteint… comme la première fois à Arendelle. Je sens le froid dans mes veines, dans mon cœur… Victoria n’y est pour rien. Ce n’est pas de sa faute si je ne suis pas venue te trouver. En fait, j’avais peur d’autre chose… Je voulais pas être ton fardeau… » sanglota-t-elle en plantant son regard dans le sien.

Et elle ne mentait pas. Victoria n’y était pour rien. Ou du moins, elle n’était pas la raison principal de ce silence. Si la princesse n’avait jamais parlé, c’était parce qu’elle connaissait l’issue du sortilège. Aucune magie n’avait su la sauver à Arendelle. Alors dans un monde dépourvu de magie… elle ne s’était pas laissé aller aux faux espoirs car elle le savait. Elle le savait depuis l’instant même où le sort avait touché son cœur. Elle était en train de mourir. A chaque crise, plus puissante, elle sentait que la mort la touchait du bout des doigts, et que bientôt, elle finirait par la happer complètement. Et c’était bien ce dernier secret qui avait empêché la princesse de parler de sa grossesse à Eren. Plongeant ses prunelles pâles dans celle du jeune homme, la vérité finit par tomber, brute et sans détour.

« Je suis en train de mourir. »

Jamais encore la princesse n’avait exprimé cette évidence à voix haute. Et cette annonce funeste était aussi pesante pour elle que pour Eren. Elle le vit vaciller, écraser par le poids de cette nouvelle. Elle tendit une main vers pour le retenir mais il buta contre le mur, se laissant glisser lentement au sol. Anna gémit son prénom une fois, planquant sa main sur sa bouche. Les sanglots l’étreignirent mais elle ne fit rien pour les retenir. Le froid s’intensifiait dans ses veines, engourdissait ses membres. Au rythme saccadé de sa respiration, elle voyait cette fumée blanche qui s’échappait d’entre ses lèvres tremblantes. Ses bras entourèrent ses épaules.

« Tu es sûre ? »

Elle eut toute les peines du monde à hocher la tête, sa nuque paralysée par le froid et ses membres immobilisés par l’émotion. Ses larmes coulaient lentement sur son visage, gelant déjà presque sur ses joues alors qu’elle observait un Eren abattu. Un Eren qui souffrait…

« Tu es sûre que les pouvoirs d’Elsa fonctionnent de la même manière ici ? Je… Je suis sûr qu’on va trouver un truc. On va aller voir Elsa et… Je suis sûr qu’elle lever son sort. »

Anna sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Toutes ces questions, elle se les était déjà posées. Ces solutions, elle y avait déjà pensées. Mais elles étaient toutes vaines. Elle s’avança doucement vers l’homme qu’elle aimait, s’agenouillant à ses côtés et elle tendit ses doigts glacés pour caresser sa joue.

« La magie est plus lente… plus vicieuse mais elle fonctionne de la même manière ici et conduit à la même issue. » expliqua-t-elle, grelotante. « Je… je le sens. Je me sens mourir Eren. Et je n’y pourrai jamais rien… Nous n’y pourrons rien. Rien n’a pu me sauver à Arendelle. Rien ne me sauvera aussi non plus… Je suis condamnée. »

Et tandis qu’elle parlait, son regard était voilé d’une infinie tendresse. Qu’importait qu’elle meure en non, car elle s’éteindrait au moins en sachant qu’Eren l’aimait. C’était bien sa seule consolation… Elle sursauta quand le poing du jeune homme frappa le sol.

« Merde ! Elsa est grand non ? Elle est censée savoir ce qu’elle fait ?!
- Eren, je t’en prie ! » sanglota-t-elle. « Ce n’est pas sa faute ! Elle ne voulait pas me faire de mal. Elle ne l’a pas fait exprès. Je t’en supplie. Ne lui en veux pas… »

C’était plus fort qu’elle. Malgré tout ce qu’elle avait pu traverser, tout ce qu’elle avait pu subir, elle ne s’arrêterait jamais de protéger sa sœur, de vouloir rendre son existence plus douce. Elle n’y pouvait rien. Elle l’aimait et elle aimait Eren. Elle refusait que l’un déteste  l’autre et inversement.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptyLun 3 Nov - 12:43



❝ I have died every day, waiting for you ❞
Anna & Eren


Il leva les yeux vers elle, ses tremblements n'allaient pas en s'arrangeant. Depuis qu'il savait pour le sortilège, il avait l'impression que toutes les pièces du puzzles se mettait enfin en place, de comprendre des éléments qui, autrefois, avaient put passer inaperçus. « Eren, je t’en prie ! Ce n’est pas sa faute ! Elle ne voulait pas me faire de mal. Elle ne l’a pas fait exprès. Je t’en supplie. Ne lui en veux pas… » Il soupira et rassembla ses forces pour se redresser. Elle lui semblait si fragile en cet instant qu'il était persuadé que le simple fait de quitter cette pièce pouvait la briser en milliers de flocons. Il retira sa veste et la laissa tomber sur les épaules de la jeune femme. « Ça c'est à moi de le dire ... » Il se sentait impuissant si impuissant face à la détresse et au mal-être qu'Anna le laissait entrapercevoir: elle ressemblait à l'un de ces papillons qu'il avait prit l'habitude d'observer et de dessiner, dans son ancienne vie. Il soupira à nouveau, tentant de ne pas dévoilé la fureur dans laquelle son impuissance l'enfermait. « Ah la la ... Qu'est-ce que je vais faire de toi ...? » Il resserra les pans de sa veste autour du corps de l'ancienne princesse, cherchant à calmer les tremblement de cette dernière en lui apporter un peu de chaleur. « Bien, puisque rester enfermée ici ne te sauveras pas ... Permet moi d'essayer quelque chose à mon tour. » Il ricana en marmonnant que ce serait la victoire de la science sur la magie et passa son bras sous les genoux de la jeune femme, attrapant ses épaules au vol pour la porter en dehors de la chambre.

Il ferma la porte de l'appartement d'Anna et Ria d'un simple coup de bien. L'ouverture avait été un plus compliqué mais, à présent dans le couloir, Anna dans ses bras, il réfléchissait beaucoup mieux. Il avait eut tort de ne pas venir plus tôt: elle avait dut se morfondre pendant des jours et des jours dans cette fichue pièce. Il pesta contre son orgueil mal placé et espérait sincèrement qu'Eden serait toujours dans l'appartement lorsqu'il y remonterait. La connaissant, elle serait plus que ravie d'accueillir la jeune femme. Quand au problème Victoria, il se promettait de le résoudre une fois Anna guérie. Le sang froid avec lequel Victoria lui avait dit qu'elle était au courant de tout le faisait encore frissonner. Il savait que sa fiancée ne reviendrait pas dans sa chambre aujourd'hui: sans doute vexée d'être si peu soutenu par son fiancé face à sa rousse colocataire. « Raconte moi à nouveau ce qu'il s'est passé la dernière fois ... Dans les moindres détails. » Il resserra son bras autour des épaules d'Anna, le regard fixé sur le fond du couloir. Il la sauverait, il s'en faisait la promesse.


© Pando


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptyMer 5 Nov - 0:14

Eren ♥ Anna
Show me the stars and the light
La nouvelle était tombée… glaçant le sang de la princesse presque autant que le sort qui la consumait de jour en jour, d’heure en heure et désormais, de minute en minute. Elle aurait souhaité épargner à Eren toute cette douleur, cette souffrance qu’elle lisait dans son être et sur son visage. Elle n’avait jamais voulu être son fardeau et voilà qu’aujourd’hui, elle l’affligeait malgré elle. La culpabilité serrait son cœur et nouait ses entrailles. D’autant qu’elle savait très bien qu’aucun de ses paroles n’auraient d’emprise sur l’esprit du jeune homme. Il continuerait d’en vouloir à Elsa, et lorsqu’Anna disparaitrait, il prendrait Elsa pour la véritable responsable de ce malheur.  Cette perspective la rendait folle de chagrin, autant que de réaliser que son enfant ne verrait jamais la lumière du jour.

Elle se sentait faiblir progressivement, le froid engourdissant ses membres et la faisant trembler des pieds à la tête. Elle le vit se redresser lentement, s’approchant d’elle pour passer sa veste par-dessus les épaules de la princesse. Mais malgré toutes les couches de vêtements dont aurait pu s’entourer la princesse, rien ne pourrait réellement la réchauffer. Le mal venait de l’intérieur. Il enflait dans ses veines et gagnait lentement, mais sûrement, son cœur. Eren n’était pas convaincue par les paroles d’Anna et encore moins tous les arguments qu’elle mettait en œuvre pour protéger son aînée. Un soupire s’échappa de ses lèvres et elle sentit que la bataille était perdue d’avance.

« Ah la la… Qu’est-ce que je vais faire de toi… ? »

La gorge d’Anna se noua, mais sous les gestes tendres qu’il avait pour elle, elle ne se formalisa pas de cette tournure. Elle sentait seulement les larmes monter à ses yeux, la culpabilité l’étreignant avec force.

« Je suis désolée… » bredouilla-t-elle.

Oui. Désolée de lui causer autant de soucis. Désolée de s’être mise entre Victoria et lui, car même si elle était autrefois uniquement le fantôme de ses souvenirs, elle était aujourd’hui de chair et d’os, et bien vivante, contrairement à cette princesse mourante à laquelle il s’attachait. Elle le ferait bien moins souffrir. Alors oui. Elle était désolée pour tout, voire même d’exister tout simplement.

« Bien, puisque rester enfermée ici ne te sauveras pas… Permet-moi d’essayer quelque chose à mon tour. »

Anna pencha légèrement la tête de côté, ne sachant pas trop à quoi s’attendre. Elle sentait poindre chez le jeune homme l’espoir fou que les choses pourraient s’arranger, qu’il pourrait la sauver malgré tout. Cet espoir la réconfortait autant qu’il l’affligeait. Elle était fatiguée de se battre pour se sauver, mais elle ne voulait pas qu’Eren se voile de faux espoirs en croyant pouvoir quelque chose pour elle. Il la souleva dans ses bras et elle se lova contre sa poitrine pour chercher sa chaleur, posant sa tête dans le creux de son cou. A son contact, elle sentait les battements affolés de son cœur s’apaiser et sa crise s’amoindrir légèrement. Du moins pour quelques temps. Elle le laissa sortir de sa chambre et quitter complètement l’appartement. Sans lui poser la question, elle se douta qu’il souhaitait la ramener chez lui. De toute manière, ici ou ailleurs, cela ne changeait rien maintenant qu’il savait tout. Il n’y avait plus rien à cacher, alors autant s’éteindre dans ses bras.

« Raconte-moi à nouveau ce qu’il s’est passé la dernière fois… Dans les moindres détails. »

Un léger soupir s’échappa des lèvres de la princesse car elle ne savait pas comment amener les choses. Si elle lui racontait tout, elle craignait d’attiser encore plus la colère d’Eren envers sa sœur. Toutefois, elle ne pouvait pas se permettre d’omettre le moindre élément qui aurait pu lui permettre d’être sauvée. Elle rassembla ses anciens souvenirs de son autre monde.

« Je… Elsa a utilisé sa magie sous le coup de la peur et de la colère. Elle s’est laissé gouverner par ses émotions et le sort m’a atteint. Il a mis très peu de temps à agir. A Arendelle… en l’espace de quelques heures, mes cheveux étaient déjà devenus blancs, ma peau avait gelé et mon cœur s’arrêtait… Les trolls avaient dit que seul un baiser d’amour véritable pourrait me sauver alors Kristoff m’a mené à Hans mais… Il n’était pas comme je le pensais… enfin, tu connais cette histoire. C’est là que j’ai pris conscience que ce n’était pas lui qui pourrait m’aider mais Kristoff. Je devais le rejoindre, sauf que… au moment où nous allions nous retrouver, j’ai vu Hans qui allait tuer Elsa. Alors je me suis interposée et c’est là que la magie a pris possession de mon cœur et que… que je suis morte. » La princesse marqua une pause, se souvenant de ce néant, de ce vide qui était si froid. « Finalement, c’est mon sacrifice qui m’a sauvée. Un acte d’amour pour ma sœur… c’est tout ce qui m’a sauvé. Seulement dans ce monde… tout est différent… Même la manière dont la magie se manifeste. Ça… ça fait des semaines que la glace me ronge, gagne lentement mon cœur et c’est plus douloureux à chaque fois… Je… je ne sais pas quoi faire… »


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptySam 15 Nov - 13:19



❝ I have died every day, waiting for you ❞
Anna & Eren


Eren n'avait jamais été un grand courageux: sa vie antérieure, il l'avait passé enfermé entre les quatre murs de sa chambre, se berçant d'illusion sur le vrai sens de la vie. Lorsqu'il avait rencontré Emily et qu'il avait été catapulté dans le monde des morts, il n'avait pas montré la moindre parcelle de courage, se contentant de paniquer comme un enfant alors que Victoria, elle, tentait le tout pour le tout. Quand il était remonté à la surface, bien décidé à en finir avec la vie et a accomplir le rêve de sa marié cadavérique, il n'avait pas fait un pas pour délivrer Victoria de cet homme qui l'a retenait: c'était Emily qui avait prit les choses en main. Au final, lorsque, quelques mois auparavant, Eren avait fait le bilan de sa vie, il s'était rendu compte de son attitude éternellement passive. Il était spectateur de sa vie et subissait avec plus ou moins de facilité les évènements qui apparaissaient devant lui. Alors qu'il rejoignait son dortoir, il prenait conscience que, pour la première fois, il décidait de bouger pour quelqu'un. La pression des bras d'Anna autour de sa nuque lui procurait l'agréable sensation de maîtriser quelque chose. « Je… Elsa a utilisé sa magie sous le coup de la peur et de la colère. Elle s’est laissé gouverner par ses émotions et le sort m’a atteint. Il a mis très peu de temps à agir. A Arendelle… en l’espace de quelques heures, mes cheveux étaient déjà devenus blancs, ma peau avait gelé et mon cœur s’arrêtait… Les trolls avaient dit que seul un baiser d’amour véritable pourrait me sauver alors Kristoff m’a mené à Hans mais… Il n’était pas comme je le pensais… enfin, tu connais cette histoire. C’est là que j’ai pris conscience que ce n’était pas lui qui pourrait m’aider mais Kristoff. Je devais le rejoindre, sauf que… au moment où nous allions nous retrouver, j’ai vu Hans qui allait tuer Elsa. Alors je me suis interposée et c’est là que la magie a pris possession de mon cœur et que… que je suis morte. » Il tiqua au nom de Kristoff. Il l'avait déjà entendu dans les récits qu'Anna lui avait fait de sa vie passée: elle avait été très proche de lui. Suffisamment pour que certains se posent des questions sur la nature réelle de leur relation. Il avait toujours été jaloux de la manière joyeuse dont Anna parlait de lui, le pétillement dans le regard de la princesse, lorsqu'elle évoquait son ami et leur péripétie, l'émerveillait et l'agaçait à la fois. Il ne s'était jamais sentit réellement digne de lui avouer ses sentiments et, à chaque fois qu'elle parlait de Lui, Eren sentait ses chances s'amenuiser. Kristoff était courageux, altruiste et généreux: il l'avait protégé de tout, même d'une Elsa maîtrisant sa magie ... Baissant les yeux vers la jeune femme, Eren remarqua le léger tremblement qui la secoua. Le souvenir devait être difficile à évoquer pour elle. Se sentir mourir était une chose qui ne devait pas être évidente à supporter.

« Finalement, c’est mon sacrifice qui m’a sauvée. Un acte d’amour pour ma sœur… c’est tout ce qui m’a sauvé. Seulement dans ce monde… tout est différent… Même la manière dont la magie se manifeste. Ça… ça fait des semaines que la glace me ronge, gagne lentement mon cœur et c’est plus douloureux à chaque fois… Je… je ne sais pas quoi faire… » La magie dépassait vraiment tout ce qu'il avait imaginé. En tant que rêveur, il avait toujours eut une imagination débordante, imagination qui semblait en avoir prit un sacré coup depuis qu'il était à Fantasia Hill. Il avait toujours été naïf et avait longtemps crut les histoire qu'on lui racontait, les légendes urbaines qui se propageaient dans les rues. Pourtant, la magie appartenant à Elsa lui semblait totalement irréelle. Il ignorait ce qu'il devait faire vis-à-vis de la blonde: il se doutait que blesser sa propre soeur avait dut lui faire beaucoup de mal, et pourtant, il ne parvenait pas à ôter de son esprit le fait qu'elle était responsable de l'état d'Anna. Le pardon n'était pas une qualité qu'il avait énormément développé. « Le bon point, c'est que tu es encore bien brune ... Ça nous laisse un petit sursis. » Il ignorait s'il cherchait plus à rassurer la jeune femme, ou lui même. Ils arrivèrent devant la porte de la chambre qu'il partageait avec Eden. Comme il s'y attendait, elle n'était pas fermé à clé et il n'eut aucun mal à entrer. Il se fit intérieurement la remarque qu'il faudrait sensibiliser Eden au danger de la porte ouverte. Refermant cette dernière avec son pied, il entendit sa colocataire ouvrir la porte de sa chambre et lui lança un regard interrogateur auquel elle répondit par un hochement de tête. Victoria était bien partie. Une bonne chose de moins à s'occuper, songea-t-il avec soulagement. Il posa Anna sur son lit et alla vérifier le chauffage. « Je vais tout faire Anna. Tout pour te sauver. Je ne te laisserai pas mourir. » Il revint s'assoir à coté d'elle et passa la main sur son front: elle était glacée. Eren prit les mains d'Anna dans les siennes et plongea son regard dans le sien. « Je ne supporterais pas de rester seul dans ce monde. »

© Pando


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptyDim 30 Nov - 1:35

Eren ♥ Anna
Show me the stars and the light
Conter toute son histoire à Eren n’était pas chose aisée pour la princesse. Elle ne voulait pas accabler sa sœur. De même, elle était gênée de devoir ainsi évoquer son première fiancé Hans et Kristoff dans son récit. Ils étaient deux hommes qui avaient compté à ses yeux. Toutefois, la princesse ne pouvait s’empêcher de se montrer lucide. Elle ne pouvait pas amoindrir son mal en en parlant. Elle se savait condamnée. Tout espoir s’était envolé suite aux longues semaines qui s’étaient écoulées où elle s’était épuisée à trouver une solution. Mais rien n’y faisait. La magie funeste s’étendait sur elle et elle ne pourrait jamais la combattre. Elle n’y était pas arrivée à Arendelle. Elle n’y arriverait pas mieux aussi. C’était ce qu’elle tentait de faire comprendre Eren, mais étonnement, il était épris d’un optimisme et d’une détermination qu’elle ne lui connaissait guère. Etait-ce ces retrouvailles et ces aveux qui lui donnaient tant de volonté ? Elle ne saurait le dire mais elle ne voulait pas qu’il se fasse de mal en y croyant pour rien. Néanmoins, égoïstement, elle se plaisait au fait qu’il puisse espérer pour deux, qu’il lui rende cet espoir qu’elle avait perdu depuis longtemps. Elle n’était plus seule.

« Finalement, c’est mon sacrifice qui m’a sauvée. Un acte d’amour pour ma sœur… c’est tout m’a sauvé. Seulement dans ce monde… tout est différent… Même la manière dont la magie se manifeste. Ça… ça fait des semaines que la glace me ronge, gagne lentement mon cœur et c’est plus douloureux à chaque fois… Je… je ne sais pas quoi faire… »

Oui. La princesse ne savait présentement pas quoi faire. Elle était démunie et depuis plusieurs semaines, elle ne savait plus quoi faire. La situation se détériorait sans qu’elle ne puisse rien arrêter. Tout lui échappait. Elle était impuissante. Elle se raccrocha un peu plus à Eren, cherchant sa chaleur alors qu’elle avait si froid. Et du réconfort aussi. Sa maigre consolation était qu’elle n’aurait plus à affronter cela toute seule. Elle avait un soutien, celui de l’homme qu’elle aimait et qui l’aimait en retour.

« Le bon point, c’est que tu es encore bien brune… Ça nous laisse un petit sursis. »

Elle hocha la tête sans grande conviction. Oui. Mais lorsque ses cheveux commenceraient à blanchir, combien de temps lui resterait-il ? A Arendelle, elle avait tout juste droit à quelques jours de répit. Comment serait la suite ? Auraient-ils suffisamment de temps ? Elle ne voulait pas décourager Eren mais elle ne voulait pas non plus se voiler la face. Ils arrivèrent finalement chez Eren, appartement qu’il partageait avec la douce Eden. Combien de fois était-elle venue ici pour récupérer un Eren malheureux ? Elle ne saurait le dire. Mais à chaque fois, elle répondait à l’appel. Aujourd’hui, c’était l’inverse. Se sentant momentanément faiblir, Anna ferma les yeux et elle n’intercepta pas l’échange muet entre le locataire et sa colocataire. Elle ne les rouvrit que lorsqu’il la déposa sur le lit.

« Je vais tout faire Anna. Tout pour te sauver. Je ne te laisserai pas mourir. »

Il se rapprocha d’elle tandis que son cœur battait la chamade. Elle ne pensait pas entendre un jour de telles paroles, et pas de lui. Sa gorge se noua, cernant dans son regard la sûre détermination qui y brûlait. Elle sentit sa vision se troubler légèrement. Il passa sa main sur son front et ce fut comme sa peau était brûlante tant la sienne était glacée. Lorsqu’il prit ses mains, elle eut une brève réticence, de peur que le sort se transmettre malgré tout mais elle n’eut pas le cœur à perdre son contact. Ses prunelles pâles s’accrochèrent aux siennes.

« Je ne supporterais pas de rester seul dans ce monde. »

Cette seule phrase provoqua un océan d’émotion en elle. La fatigue, l’angoisse, la peur, tout ce temps à avoir mal et à être seule… tout cela remonta en elle. Et malgré tous les efforts qu’elle faisait, des larmes coulèrent sur ses joues. Sa main quitta momentanément la sienne pour caresser tendrement la joue du jeune homme. Elle serait encore plus compte de la stupidité de ses actes et du fait qu’elle avait préféré vouloir disparaître de sa vie.

« Je suis désolée de ne pas avoir voulu t’en parler… J’ai été idiote. Tu méritais de savoir et j’ai voulu quitter ta vie sans jamais rien te dire… Seulement, je te l’ai dit… j’ai eu vraiment peur et j’ai paniqué. Je pensais juste pouvoir m’en sortir seule… maintenant… » elle marqua une pause, retenant un sanglot avant de prendre. « J’ai peur qu’il soit trop tard. Que je ne puisse tout simplement pas vivre ou que notre enfant naisse… »

Elle posa sa main sur son ventre qui commençait déjà à être rebondi, mais sous les couches de vêtements, c’était difficilement décelable. Elle effaça ses larmes avec le revers de ses mains. Relevant ensuite légèrement son pull pour laisser entrevoir le petit être qui s’y logeait. Elle  prit la main d’Eren pour la poser dessus. Ses prunelles se posèrent sur le jeune homme et elle lui sourit timidement.

« Des fois, je crois que je le peux le sentir légèrement bouger. Pas grand-chose mais je sais que c’est lui… ça me rappelle à chaque fois qu’il faut que je me batte mais… les semaines passaient. Je suis même arrivée à perdre l’espoir pour nous… Je dois te sembler pitoyable. » murmura-t-elle en baissant la tête.

Elle avait honte de ne battre avoir souhaité de battre plus longtemps. Ni de ne pas s’être dit qu’elle tiendrait jusqu’à son dernier souffle, juste pour avoir la chance de tenir un jour son enfant dans ses bras.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you EmptySam 13 Déc - 23:34



❝ I have died every day, waiting for you ❞
Anna & Eren


L'esprit de sacrifice n'était pas ce qui le caractérisait le plus. A vrai dire, ce n'était même pas du tout son truc. Eren ne se considérait pas comme quelqu'un d'égoïste, mais les oeuvres de charité n'était point un sujet qu'il avait en grande considération tout au long de sa vie. Pourtant, lorsqu'il voyait l'état de sa princesse, lorsqu'il comprenait toutes ces choses qu'elle lui avait caché, pour le protéger et se protéger de lui, il prenait conscience de ce qu'il serait capable de faire pour elle. Il trouverait un moyen de lui sauver la vie, même si cela voulait dire échanger sa place avec elle. Il n'utiliserait ce moyen qu'en dernier recours, bien sur, mais il savait que certaines personnes pourraient exaucer son voeux: si la mort voulait une personne, il ne la laisserait pas lui prendre Anna. Personne ne la lui prendrait. « Je suis désolée de ne pas avoir voulu t’en parler… J’ai été idiote. Tu méritais de savoir et j’ai voulu quitter ta vie sans jamais rien te dire… Seulement, je te l’ai dit… j’ai eu vraiment peur et j’ai paniqué. Je pensais juste pouvoir m’en sortir seule… maintenant…  J’ai peur qu’il soit trop tard. Que je ne puisse tout simplement pas vivre ou que notre enfant naisse… » Il secoua la tête en signe de négation. Il ne fallait pas qu'elle pense à des choses si négatives: ce serait mauvais pour elle, et pour leur enfant. Il y avait encore de l'espoir, il en était persuadé ! Il vit la main de la jeune femme se poser sur son ventre, puis attraper sa main pour la poser à son tour dessus. Il n'avait pas encore osé la toucher à cet endroit, il ne prenait pas encore conscience de tout ce qu'il se passait. Trois heures auparavant, il n'était qu'un homme comme un autre, torturé entre son alcoolisme évident et des problèmes sentimentaux plus qu'imposant. A présent il était un crétin avec un problème de fiancé, une amante mourante et un enfant à naître qui ne verrait peut être jamais le jour. Les tragédies semblait s'acharner sur lui ... « Des fois, je crois que je le peux le sentir légèrement bouger. Pas grand-chose mais je sais que c’est lui… ça me rappelle à chaque fois qu’il faut que je me batte mais… les semaines passaient. Je suis même arrivée à perdre l’espoir pour nous… Je dois te sembler pitoyable. » Il posa son regard surpris sur elle: il bougeait ? Sa main s'appuya à plat sur le léger renflement de son ventre. Ses yeux se posèrent sur cette main, la laissant glisser sur le tissus de son vêtement et la caresser avec une pointe d'inquiétude.

« Anna » soupira-t-il, « Je ne vais pas te mentir, je n'ai aucune garantie de trouver une solution ... » Cela le rendait malade rien que d'y penser. Il n'imaginait pas devoir vivre la mort de sa bien-aimée sans rien pouvoir faire. « Surtout que je n'ai aucune idée du temps dont je dispose pour pouvoir travailler sur le sujet. » L'honnêteté était devenue une nécessité, ils ne pouvaient plus s'offrir le luxe d'attendre un miracle, de rêver qu'une bonne fée viendrait à leur secours. De plus, la présence de bien trop de secrets, de non-dits avait faillit la tuer et il ne pouvait pas se permettre de lui donner de faux espoirs même si il espérait qu'elle ne perdrait plus sa volonté de vivre. Il la lui faudrait, entière et plus forte que jamais, pour affronter les épreuves qui s'annonçaient. « Aussi, je vais te dire un secret ... Malade ou sain, il n'y a qu'une seule règle qui régie ce monde: c'est un jeu. Si tu n'y joue pas, alors tu ne peux pas vivre mais si tu prends le risque de lancer les dés, alors tu as peut être une chance d'en réchapper. Bats toi et si tu gagnes, tu vivras. Avec moi. Avec ... nous. » Il désigna le ventre rebondi de la jeune femme, caressant ce dernier pour accentuer ses paroles. Il savait qu'il ne survivrait pas sans elle. Malgré tout ce qu'avait put lui dire Victoria, il n'avait jamais ressentit pour elle ce qu'il ressentait pour Anna. « Quant à cette petite personne ... » Il eut un sourire tendre « Sa maman sera sans doute indispensable à sa vie alors je t'interdis de laisser tomber. » Il plongea son regard dans celui d'Anna « D'ailleurs, sais-tu si c'est un petit prince ou une petite princesse qui se cache par ici ? » Il espérait que la présence du bébé lui donne un mobile pour se battre. Du moins, le temps qu'il trouve une solution.

© Pando


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Erenna] I have died every day, waiting for you [Erenna] I have died every day, waiting for you Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Erenna] I have died every day, waiting for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» G - "Just Died In Your Arms" [Hentaï] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-