AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -63%
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
59.35 €

Partagez

"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Vide
 

 " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyDim 30 Nov - 5:49

Depuis mon arrivée à Fantasia Hill, je m'appelle Rebekah - avec un "R" comme " Reine - Blackfear , mais en réalité je viens d'un autre monde, un monde magique, là bas on m'appelait La Méchante Reine, La Méchante Sorcière, L’horrible belle-mère de Blanche-Neige. Vous devez surement me connaitre, avez vous déjà entendu parler de Blanche-Neige et les sept-nains ? De toute manière, je vais vous parler un peu de moi, j'ai 28 ans, on dit souvent que je suis sombre, j’avoue que j’aime les couleurs foncées, surtout le noir ♠️ vindicative, la vengeance est le repas que je sais le mieux préparer ♠️ Méchante ✖️ Perfectionniste ✖️ Fielleuse ✖️ Séductrice ✖️ manipulatrice ✖️ vaniteuse ✖️ Impitoyable ✖️ Insensible ✖️ Autoritaire ✖️ Extrêmement jalouse ✖️  [ b] Rancunière ✖️ Calculatrice [/b] ✖️ Attentive ✖️ Venimeuse ✖️ Malveillante .  Actuellement, je suis Proviseure du lycée de Belville High School , j'aime beaucoup le luxe et être à la tête . Oh et pour les petits curieux, je suis Célibataire .

Leyla(na)


PSEUDO/PRÉNOM ◆ Leyla(na) ÂGE ◆ Je n’ai pas d’âge, je suis intemporelle ! PAYS/RÉGIONS ◆ Toujours aussi secret.OU AS-TU CONNU LE FORUM ? ◆ C’était via … un top-site. TES IMPRESSIONS ◆ Positives, toujours u_u SCÉNARIO OU PI ? ◆ PI CODE DU RÈGLEMENT ◆ OK par BELLA "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 2845003994  CRÉDIT DE L'AVATAR ◆ Hollow bastionUN DERNIER MOT POUR LA FIN ◆ Que le mal rèèèèèègne ! "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 813734878



♠️ - La Reine Grimhilde est sans doute la femme de tout le royaume  possédant la plus large garde-robe. C’est une femme extrêmement soignée qui accorde beaucoup d’attention à son apparence. Elle n’hésite pas à se déguiser pour manipuler ses ennemis, sa ruse pour faire Blanche-Neige croquer dans la pomme le prouve.
♠️ Bien sûr elle est mauvaise et cruelle mais il y a toujours une part inconnue en une personne. Cela fait d’ailleurs partie de sa vision des choses, on ne peut pas totalement connaître quelqu’un. - ♠️ - C’est une femme très déterminée et têtue, elle n’accepte pas d’avoir tort et se considère comme la plus belle. Lorsqu’elle a un objectif, elle fait tout pour l’atteindre, même si pour ça elle doit marcher sur quelqu’un.
 -  ♠️ - Grimhilde, ou Rebekah, est de ces femmes qui imposent le respect. Pour elle, tout le monde doit la respecter à cause de son statut de Reine, inutile de préciser qu’elle a une incroyable estime d’elle-même.
 - ♠️ -       Elle a les cheveux plus courts à Fantasia Hill.
- ♠️ - Elle est directe comme femme, elle ne prend jamais quatre chemins pour dire ce qu’elle pense. On peut peut-être parler de « franchise » ? L’humour chez elle s’apparente au cynisme et au sarcasme, ça ne plaît pas à tout le monde. Elle est cassante et hautaine mais le vit très bien.
- ♠️ - Ce n’est pas une sauvage, Rebekah se considère comme une femme avec bien trop de grade pour un jour vous hurler dessus.
- ♠️ -  Une chose n’a pas changé chez elle : Son apparence l’obsède, on croirait que dans son esprit, sa vie repose sur la beauté, sa beauté.
- ♠️ - La magie lui manque terriblement. Plus de sortilèges, de poisons, ni de potions. Pour combler, elle s’est reconvertie dans une étude des plantes médicinales et toxiques. Les gens ne changent pas, ils évoluent.
- ♠️ - Elle reste une reine dans le fond, sa démarche reste élégante et gracieuse. On Croirait qu’elle marche sur du satin parfois.



POUR LES VILLAINS ARE BACK:
 
[/spoiler]



Tits papiers à l'intention de Monsieur Pixie:
 


Dernière édition par Rebekah Q. Blackfear le Sam 6 Déc - 21:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyDim 30 Nov - 5:50








On raconte que le mal ne naît pas. On raconte qu’on le crée. On dit que les gens ne naissent pas mauvais, mais qu’ils le deviennent. Et la Méchante Reine ? Aurait-elle été un jour une bonne personne ? Personne ne peut en témoigner.

L’histoire commence il y a longtemps, assez longtemps pour qu’on ne puisse dater les évènements.

*
«  Chapitre Premier » -
i've died a thousand times ✻  La lumière venait de naître. Un si beau bébé avait vu le jour en cet instant, qui pouvait résister à une telle innocence ?


Il y avait, dans un royaume fort, fort, fort lointain, un roi et son fils. Un charmant prince qui marchait sur les traces de son père, toute jeune fille qui le voyait tombait sans doute en amour devant ses yeux. Il était connu dans tout le royaume, excepté dans un petit coin non loin de la capitale. Une forêt, où peut de gens venaient s’aventurer. En ce temps, les gens n’aimaient pas s’y rendre seuls, trop de légendes planaient sur ces bois. C’était un lieu peu fréquentable et pourtant une sorcière y vivait. On ne connaissait pas son prénom, on ne la connaissait pas tout court en réalité. Cette femme était une marginale, elle ne supportait pas la société, si bien qu’elle préféra aller vivre dans un manoir caché au fond des bois. Pour subsister, il arrivait de temps à autres qu’elle se rende en ville pour acheter ce dont elle avait besoin. Elle ne fréquentait absolument personne et n’avait aucun ami. Pourtant cette sorcière n’avait rien de particulier, le mot « sorcière » ne lui allait même pas. Elle ressemblait à une jeune femme brune, élancée et mince. Un beau jour, on raconterait qu’un bébé fut « perdue » - Car quel genre de personne pourrait perdre un bébé ?- en forêt, on ne sut jamais ce qu’il devenu. Cette enfant avait plutôt été déposée là, comme ça. Aucun souvenir ne remonte assez loin pour savoir qui l’avait abandonné et pourquoi.

Personne ne se doutait que cette enfant serait trouvée et recueillie par la sorcière. Elle qui n’avait jamais eu la chance d’avoir d’enfant se mit à élever ce beau bébé comme si c’était sa propre fille. Elle l’avait appelé Regina. Une enfant qui paraissait avoir une charmante beauté, une beauté sans pareille aux yeux de sa mère. Cette dernière, qui était décidément arriérée voulait protéger la petite du monde, c’est pourquoi elle tenta au début de la garder enfermée dans le manoir. Elle lui disait qu’il ne lui manquait rien ici, car il y avait de tout. Une belle salle ornée de tapisserie, des tables, des verres, de quoi faire de la peinture … mais il y avait surtout une porte et des fenêtres. De jolies fenêtres par lesquelles Regina regardait chaque soir. Elle s’ennuyait de sa petite vie et développait un peu plus chaque jour l’envie de découvrir l’extérieur. Sa mère, cherchant plus que tout à la préserver, voulut tout d’abord lui apprendre à peindre. Cela ne lui suffit pas, à peine une semaine fut passée que déjà Regina recommençait à réclamer le droit de sortir. Elle décida ensuite de lui montrer l’art de la cuisine, mais cela ne suffit pas non plus. Car seulement trois semaines plus tard, Regina s’ennuyait de nouveau. Alors la sorcière eut une idée, elle décida de lui apprendre la magie. Voilà un art qui était déjà bien plus laborieux que celui de passer un pinceau sur des murs ou de préparer de bons plats. La Sorcière savait que cela allait prendre du temps à Regina avant qu’elle n’apprenne.

C’à quoi elle ne s’attendait pas, c’est que Regina était douée pour la magie. Il y avait des enfants qui naissaient avec de belles voix, d’autres qui naissaient avec des talents tels que le dessin ou la danse. Ce pour quoi Regina était douée elle, c’était la magie. Elle avait un talent qu’elle apprenait un peu plus à développer chaque jour, bien que cela ne lui serve à rien, à part faire plus rapidement le ménage dans le Manoir. Sa mère se faisait fatiguée alors que Regina commençait à entrer dans ce qu’on appelle «  l’adolescence ».  Vers sa dix-huitième année, Regina était devenue une charmante jeune femme. Elle avait enfin convaincu sa mère auparavant de la laisser sortir, ce fut pourquoi elle alla se convertir en serveuse dans une petite taverne. Non seulement la beauté de Regina était douce mais en plus, elle s’attirait une grande considération dans son métier, elle faisait les honneurs de la maison avec une dignité qui la rendait encore plus respectable.

Un jour, où la joie de vivre battait à son plein à la taverne et où Regina dansait avec les quelques clients dans une jolie ronde, elle tomba par erreur sur un jeune homme lors d’un mauvais pas. Il la rattrapa dans ses bras mais la demoiselle, toute honteuse se redressa, s’excusant. Il lui sourit et lui proposa de s’asseoir, elle pouvait bien prendre une petite pause, il y avait d’autres serveuses. Alors elle l’écouta et s’assit à sa table. Une petite discussion s’enchaîna.

Flatterie et compliments, c’était tout ce que l’on pouvait retenir de cette conversation. Regina, qui était déjà observatrice et voyait le monde avec les yeux de la naïveté, aperçut un mouchoir – Que le prince avait laissé traîné sur la table. Il y avait brodé dessus le logo de la famille royale. Regina comprit que seule une personne importante pouvait posséder cela. Elle se mit à parler, enchaînant phrase sur phrase, tentant de cacher son malaise. Elle assenait le pauvre garçon de questions qui lui répondit simplement. Il n’y avait pas à avoir peur, ni à être surprise. Elle avait simplement le Prince Jonathan en face d’elle.

Ils se mirent à renouveler leurs longues discussions à la taverne. Un jour, où par hasard Regina avait laissé tomber son mouchoir, elle voulut se pencher pour le ramasser. La taverne était bien vide aujourd’hui, du moins presque. Une autre main ramassa le mouchoir pour elle avant qu’elle ne puisse le faire. C’était son beau prince qui était venu à sa rencontre. Regina rougit, il rougit aussi. Elle lui prit innocemment la main et Jonathan la baisa, tout aussi innocemment. Leurs bouches finirent par se rencontrer, avec une sensibilité toute particulière, pendant que leurs mains étaient en train de s’égarer. Lorsque Regina se rendit compte de ce qu’elle était en train de faire, elle se retira.

«  Chapitre Deuxième » -
i've died a thousand times ✻  La lumière commençait à s’éteindre, la fleur commençait à faner …



La relation qu’elle avait avec le Prince avait changé. De jours en jours, les sentiments entre eux s’accentuent, même si au départ Regina n’était pas sûr de ce qu’elle voulait faire. Elle finit par céder aux avances de Jonathan, qui l’avait d’ailleurs demandé en mariage. Ils devaient s’unir peu après son retour de son voyage de deux semaines. Regina l’attendait avec impatience, elle n’avait pas parlé de cette histoire à sa mère, pas encore. Plus tard, les deux semaines furent atteintes et la rouquine se rendit à la taverne, pensant y trouver son prince. Elle vit les gens défiler devant elle, tous ceux qu’elle connaissait sauf Jonathan. Elle sortit dehors et alla un peu dans tous les endroits dont Jonathan lui avait parlé, mais elle ne l’avait pas vu. Debout sous la pluie, elle se rendit compte qu’il avait failli à sa promesse.

Elle répéta ce schéma pendant plusieurs jours et chaque fois, la fin fut la même. Alors elle alla se rendre au château, pensant l’y trouver. Elle le vit, effectivement. Elle le trouva dans les jardins du château, appuyé sur un arbre et fixant l’horizon. Quand elle fut certaine que ce fut lui, elle se précipita vers lui et jeta son parapluie par terre pour aller l’enlacer.

« Jonathan, Jonathan c’est moi, Regina ! Ca fait … trois semaines qu’on ne s’est pas vu … »

Elle reprenait son souffle, ce n’était pas une habituée de la course.

« Les gens voulaient me faire croire que tu m’avais laissé tomber mais je savais que tout cela n’était qu’un accident et que j’allais te retrouver. »

Elle restait debout là, rajoutant de jolies phrases mielleuses alors que le « Prince » la toisait. Ses yeux la fixaient de haut en bas, comme s’il ne la connaissait même pas. Il finit par se retourner et soupira. Regina s’arrêta enfin de parler, attendant une réponse. Elle allait l’avoir. Le brun se tourna vers elle et lui répondit. Il n’avait plus ce regard « amoureux » d’autres fois, ni rien de ce qu’elle pensait connaître de lui. Il lui envoya une phrase qui tua le sourire de la demoiselle.

« Tu es vraiment une fille têtue, pas vrai ? »

Elle le regarda intensément, choquée. Elle crut que ce n’était pas son Jonathan en face d’elle, alors elle le regarda de haut en bas, cherchant une différence de physique, un moindre petit détail qui lui permettrait de se rassurer. De se dire que c’était son frère jumeau, ou peut être juste une mauvaise blague … Puis elle vit une fourche, les bottes du jeune homme couvertes de boue. Elle lui demanda d’une voix presque tremblante.

« Est-ce que tu serais … un jardinier ? »

«  Eh bien, disons que je ne suis pas le Prince Jonathan. En fait, il n’y a pas de Prince Jonathan. »

Regina fronça les yeux avec incompréhension. Elle se sentit reculer mais resta immobile.

« Tu … tu m’as menti ? Mais … tu m’as pris mon cœur, ma vertu … »

Il l’arrêta tout de suite. Il la sentait l’accuser mais lui répondit, d’une voix méprisante, comme s’il se moquait d’elle. Il lui disait qu’elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Il ne lui avait rien pris, elle avait juste commencé à se jeter sur lui quand elle a su qu’il était un prince, il a juste eu la politesse de ne pas la repousser. Elle resta abasourdie et lui, lui donna simplement dos, s’apprêtant à partir. Elle eut un reflex, elle ne voulait pas le laisser partir, il n’avait pas le droit de faire ça.
« … je suis enceinte. »

Il se retourna vers elle, la regardant.

« Je vais avoir un enfant et il saura que son père était un monstre, je lui dirais ce que tu as fais. » Il regarda à côté. « Donne moi assez pour pouvoir élever cet enfant… tu as déjà volé avant, fais-le encore ! »

Il la regarda.

« Bonne chance pour me retrouver. »

Et il se retourna, purement et simplement pour la laisser là. Elle se précipita vers lui pour attraper son bras, hurlant afin que des gardes viennent. Il resta une seconde, réfléchissant à ce qu’il allait faire, la panique le parcourut seulement un instant, il regarda s’il n’y avait personne puis frappa Regina. Elle tomba par terre pendant qu’il s’enfuyait. Elle resta par terre, choquée, réalisant ce qui lui arrivait. Une voix la sortit de sa torpeur, une voix différente de celle de Jonathan – C’était déjà ça. Elle ne voulut même pas relever la tête.

« Il est parti … il a pris … tout ce que j’avais … il m’a laissé là … par terre … »

L’inconnu tendit sa main vers elle.

« Non, il n’y a rien que vous ne puissiez faire … »

« Laissez-moi au moins essayer. »

Elle releva le visage et le regarda. C’était un jeune homme qui lui faisait face, mais lui semblait être …le vrai prince. Il lui tendait gentiment la main, qu’elle prit. Un homme inconnu l’aidait, elle se laissa simplement faire, se rendant doucement compte que sa vie n’était peut-être pas terminée.


Peu à peu, Regina se reprenait en main. Elle avait failli devenir folle après ce qui lui est arrivé avec Jonathan mais finalement, elle s’était faite recueillir par le vrai prince. Leopold. Ils apprenaient à se découvrir, cela faisait maintenant une semaine. Seulement au bout d’une semaine, elle réussit à charmer le prince et à mettre sa fiancée en danger. La mère de Regina, elle, restait toujours chez elle. Le dialogue avec elle était devenu compliqué, et ce de telle sorte qu’il n’existait presque plus. Regina passait ses journées dehors alors que sa mère restait cloîtrée dans le manoir.

Leopold finit par annuler ses fiançailles avec l’autre princesse au profit de Regina.  Malheureusement, la fin heureuse de Regina n’était pas pour tout de suite. Alors qu’elle était tranquillement dans le jardin, observant sa bague de fiançailles, Jonathan est revenu. Il lui venu par derrière et lui attrapa la main.

«  Eh bien, cette bague doit avoir une valeur inestimable. »

Regina le regarda avec mépris et retira brutalement sa main.

« Comment oses-tu me faire un tel affront ? Tu as choisi de la fuite à celle qui aurait pu partager sa vie avec toi, que fais-tu encore là ? Ton cerveau doit avoir pris la taille d’une fée pour que tu puisses venir te montrer. »

« C’est exactement ce que je pensais, tout ce qui t’intéresse c’est l’argent, pas l’homme qui le possède. J’ai vraiment bien fais de t’abandonner à ton triste sort, tu devrais plutôt me remercier … »

Regina tourna le visage et haussa le menton. Elle répondait avec fierté.

« Dans deux semaines, je serai une membre à part entière de la famille royale. Mon amour pour le prince Leopold est vrai, comme le sien l’est pour moi. »

« Je me demande en quoi se transformera cet amour si jamais il apprenait la vérité sur notre enfant … »

Regina se raidit et se retourna vers Jonathan, comme s’il venait de toucher un sujet sensible. Cela était supposé être un secret mais s’il faisait n’importe quoi, ça n’allait bientôt plus l’être.

« Qu’est-ce que tu veux, de l’argent, de l’or, des bijoux ?! »

« Exactement, tout ce qu’il me faudra pour vivre heureux et ne plus avoir à travailler, comme ce que tu voulais de moi. Si tu m’apportes tout ça ce soir, ton secret restera un secret. »

Regina regarda à côté, il l’avait eu. Elle essaya de garder un peu son calme puis reprit :

« Très bien, ça sera fait. Maintenant pars, avant que quelqu’un ne nous voie.  »

Jonathan s’exécuta.







«  Chapitre Troisième » -
The end ✻  La fin n’était que le début.



Regina marchait dans les couloirs du château, elle n’aimait pas ça. Le palais lui paraissait un petit peu plus effrayant de nuit, mais il fallait bien qu’elle le fasse, elle se devait de rapporter à Jonathan sa rançon. C’était le prix à payer pour son silence. Ses longs cheveux étaient cette fois attachés en un chignon élégant, tandis qu’une longue cape ornait sa robe. Elle finit par arriver dans la salle principale. Elle était presque arrivée à la sortie … Alors qu’elle faisait quelques pas vers les grandes portes, la voix de son fiancé retentit derrière elle.

« Ma chérie, où vas-tu ? »

Elle se retourna. La surprise était en train de fermer ses lèvres mais elle se contenta de sourire et de faire comme si de rien.

« Mon amour, je ne m’attendais pas à te voir. »

Elle s’approcha doucement et embrassa tendrement le Prince.

« Que fais-tu dans la salle principale à cette heure de la nuit ? »

« C’était … pour notre mariage. Je ne voulais pas t’embêter avec tout ça, alors j’ai préféré m’assurer que tout était en ordre … seule, disons. Je sais que c’est dans deux semaines mais je suis assez prévoyante comme personne. Et toi, que fais-tu debout ? »

Le prince hésita à répondre mais il le fit quand même.

« Des … des rumeurs racontent que tu serais enceinte. »

Regina s’y attendait presque mais ne se laissa pas déstabiliser. Elle sourit avec une politesse et un charme déconcertants. Elle paraissait crédible, comme si elle s’était entraînée à répondre.

« Oh, mon amour … je suis vraiment désolée pour les … terribles tourments que ces mensonges te causent.  Qui pourrait t’avoir dis pareilles sottises ? »

« Ces inepties ne représentent rien pour moi Regina … j’ai prévu de t’épouser et je compte bien le faire, tant que je serai certain que je peux te croire. »

Elle se rapprochera et lui prit les mains. Elle sourit, les yeux pleins d’émotions.

« Leopold … Il n’y a pas de bébé, seulement mon amour pour toi. »

Et il la regarda, avec des yeux tristes, comme s’il était désolé.

« La seule pour qui elle ressent quelque chose c’est elle-même. »

Une femme sortit de l’ombre, souleva sa robe avec délicatesse pour ne pas l’abîmer.

« Que fait-elle ici ? »
« La Princesse Ava est ici car elle a espionné ton rendez-vous avec le jardinier … c’est elle qui m’a tout révélé. »

« Et comme je l’ai prévu, Regina est la plus horrible des menteuses. »

La rouquine regarda la Princesse avec des yeux chargés de haine, si seulement le regard pouvait tuer il y a longtemps que cette ignoble fille de princesse serait morte. Au lieu de dire la vérité, Regina s’enfonça encore plus dans ses mensonges, inventant d’autres prétextes pour lesquels elle était avec le jardinier l’autre jour.

« Peu importe ce qu’Ava a pu te dire, elle est simplement jalouse et cherche à anéantir notre union. »

Ava avait une allure noble. Du haut de ses talons et de sa belle robe, elle regarda Regina de bas en haut puis répondit d’une voix péniblement douce.

« Fouille ses poches. »

La belle rousse regarda Leopold, comme si elle voulait l’en dissuader avec des yeux tristes. Il n’allait quand même pas lui faire ça ? En qui avait-il confiance, en cette garce de princesse ou en sa future épouse ? Pourtant le choix fut vite fait. Il s’approcha et inspecta dans les poches de la cape de Regina. La vérité éclata et Léopold, après avoir trouvé un magnifique collier de pierres précieuses contourna tout simplement Regina pour s’éloigner d’elle. Il n’ajouta rien de plus.

« Tu mérites tellement mieux que ses mensonges. »

Regina le regarda partir alors que des gardes venaient la saisir. Elle implora, cria, supplia mais c’était comme si elle n’existait plus, plus du tout.

« Ava, comment vais-je annoncer cette terrible nouvelle au Roi ? »

« Ne t’en fais pas Léopold, nous la lui apprendrons ensemble. Nous aurons un enfant tous les deux qui te succédera, pas un enfant illégitime, un enfant qui sera le nôtre et que nous élèverons à deux. Un enfant pure comme la neige. »

*


Cette maudite princesse du nord. Comment Léopold avait-il pu ? Comment avait-il pu la choisir à Regina ? Cela faisait maintenant deux ans que Regina avait disparut de la circulation. Deux ans avaient suffit à la faire oublier, deux ans à ce qu’Ava prenne complètement sa place. Cette princesse a laquelle Léopold avait été promis mais qu’il ne connaissait même pas avait réussi son coup … Oh l’enfant de Regina ? Eh bien elle l’a abandonné auparavant à qui voudrait bien le récupérer. Elle venait de sombrer dans une démence telle que même son propre enfant était devenu un poids pour elle. Elle ne voyait en lui que ce qui avait détruit sa vie et l’avait empêché d’accéder à la royauté. Elle ne se préoccupait plus que de sa beauté et de sa magie. Bien évidemment, Jonathan y étaient aussi pour quelque chose et il allait le payer.

La Reine Ava mourut en donnant naissance à Blanche-Neige, purement et simplement. Elle avait eu de la chance de mourir d’une mort « naturelle » car Regina l’aurait tant fait souffrir … A la place elle resta dans l’ombre, pendant plusieurs années. Devenant plus sombre que jamais.
Elle avait changé. Elle était même méconnaissable. Regina avait maintenant une chevelure aussi noire que l’ébène, avec des traits plus durs. Elle n’eut pas grand mal à reconquérir Léopold. Regina se présenta lors du premier bal d’anniversaire de Blanche-Neige. Les gens ne se souvenaient réellement plus d’elle, mais en même temps comment cela aurait été possible ? Son histoire remontait à il y avait déjà sept bonnes années et elle n’avait présente au château que deux petites semaines.

Un petit sortilège par ici et un autre par là, le Roi Léopold se retrouva « amoureux » -du moins ce qu’il pensait – de cette mystérieuse femme qu’il avait rencontré au bal. Quelques mois plus tard était annoncée les fiançailles du Roi et de Regina. Elle s’était rebaptisée Grimhilde, ne voulant absolument pas que qui ce soit se remémore d’elle mais surtout parce qu’elle n’avait plus rien à voir avec « Regina ».

Et puis le mariage arriva, Grimhilde devint Reine. Personne n’avait idée du monstre qui était maintenant à la tête du pays. La Reine était morte, longue vie à la Méchante Reine !



Il était une fois, dans un lointain royaume, une Reine si orgueilleuse, et si fière de sa beauté, qu’elle ne pouvait supporter l’idée que quelqu’un puisse la surpasser. Chaque jour elle interrogeait son miroir magique :

«  Chapitre Quatrième » -
La Méchante Reine ✻  Mirror mirror, who's the fairest of all ?  


« Miroir au mur, qui a beauté parfaite et pure ?

La réponse du Miroir était toujours la même :

- Tu es la plus belle de toutes, Majesté ! »

Cela durait depuis déjà des années, voilà qui était bien court pour la Méchante Reine dont le temps n’effleurait même pas la beauté. Or, voici qu’un jour, le miroir magique ose lui déclarer :

«  Ta beauté est célèbre, Majesté, pourtant une jeune fille au teint pâle et aux lèvres rouges comme le sang, dont les haillons ne peuvent dissimuler la grâce est hélas, encore plus belle que toi ! »

Aussitôt, le visage de la Reine se fige. Une expression se montre peu à peu sur le visage de Grimhilde, ses sourcils se froncent, car elle reconnaît sa belle fille, Blanche-Neige. Hélas ! Bien des années avant, la mère de Blanche-Neige, la Reine Ava est morte en la mettant au monde, et depuis la disparition du Roi son père, la Princesse vit dans les cuisines du château. Grimhilde prenait plaisir à lui faire accomplir les tâches les plus rudes, l’employant comme servante. Cependant, rien ne parvient à altérer sa joie de vivre et sa bonne humeur. Blanche-Neige grandissait, plus belle chaque jour, elle finit par dépasser Grimhilde.
La Reine réfléchissait à comment réussir à anéantir la beauté de Blanche-Neige, car aucune ne devait surpasser la sienne. Elle était jaune et verte de jalousie. Alors furieuse, elle convoque aussitôt son garde-chasse après avoir espionné Blanche Neige depuis son Miroir. Une fois le chasseur arrivé, elle s’assoit dans son trône et lui dit alors : « Conduis Blanche Neige dans la forêt, emmène la en un lieu isolé, où elle cueillera des fleurs sauvages, et là, mon fidèle et royal serviteur, tu la tueras. » Le chasseur voulut protester mais la Reine l’interrompit et ne lui laissa pas le temps de finir. « Silence,tonnait-elle, si tu échoues tu sera mis à mort. » Le chasseur n’a plus d’autre choix que de lui obéir, alors il baisse la tête et lui dit un petit « Oui, Majesté ». Grimhilde préférait ça. « Mais afin que j’ai la certitude de ton entière réussite, elle tendit une boîte rouge, Rapporte moi son corps dans cet écrin. »

Le chasseur récupéra l’objet puis s’attela à sa mission, emmenant Blanche-Neige dans un coin de la forêt. La Reine, elle, attendait tranquillement qu’il revienne. En s’asseyant dans son trône, elle se remémora les chants de sa belle-fille. Ah ! Que sa voix mielleuse perçait les tympans de la Reine ! Elle s’en alla vaquer à ses occupations, le souvenir de cette enfant lui était beaucoup trop insupportable. Plus tard dans la journée, le chasseur revint et lui rapporta l’écrin. La Reine fut bien fière de son travail et le félicita de pour sa réussite, car effectivement, un cœur était dans la boîte et il semblait que c’était celui de Blanche-Neige. Alors le lendemain, comme à son habitude, elle alla demander à son miroir.   « Miroir magique au mur, écoute, qui est la plus belle de toutes ? » La face du miroir se matérialisa dans la glace et il répondit. « Au pied des sept collines de joyaux, par delà la septième chute, dans le logis des sept nains, demeure Blanche-Neige. C’est elle, la plus belle. » La Reine le regarde, avec un de ces scepticismes. « Blanche-Neige ? on croirait que le rire la tenaillait, son corps git dans la forêt, le chasseur m’en a fournit cette preuve, tiens, regarde, son cœur. Elle ouvrit l’écrin et le tendit vers le miroir. La réponse restait pourtant la même. « Blanche-Neige est en vie, et elle est plus belle que jamais. C’est le cœur d’une biche que tu tiens dans ta main. »[/color] La Reine regarda de plus près puis referma la boîte avec une brutalité qui ne lui ressemblait pas. « Le cœur d’une biche ? Ainsi il m’a trahi ! » La Reine alla s’engouffrer dans les sous-sols du château, une sorte de caveau où reposait une multitude de potions.

Elle referma la porte derrière elle et lança la boîte par terre. Elle planifia autre chose, puisque son plus fidèle chasseur était décidément un incapable, elle allait elle-même se rendre au logis de Blanche-Neige et déguisée. Ce de telle sorte que personne ne soupçonnerait  qui se cache derrière le masque.

"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Tumblr_m76lce4KEb1qmhxqdo1_250

Elle prit un énorme livre et se mit à le feuilleter, en quête d’une formule qui serait capable de changer sa beauté en laideur et ses vêtements de soi en haillons. Pour changer sa tenue, du noir de nuit, pour vieillir sa voix un caquet de vieille mégère, pour blanchir ses cheveux, elle prit un hurlement d’effroi. Elle tendit sa tasse vers une fenêtre, pour qu’un vent de tempête attise sa haine et elle ajouta enfin la foudre, au mélange final. Allons, qu’à présent, s’exerce le sortilège.

"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Tumblr_m74vi5Fsb21qmhxqdo1_r1_250

Lorsqu’elle but la potion, la Reine eut l’impression que sa gorge brûlait. Tout tournait autour d’elle, elle crut devenir folle et se sentit tomber dans un tourbillon. L’effet fut immédiat, sa voix devint grinçante, ses mains vieillirent et ses ongles ressemblaient à des griffes. Son nez crochu, son dos courbé, elle était passée de la beauté à la laideur. Elle se mit ensuite à chercher un sortilège à la hauteur de Blanche-Neige. Elle tomba sur celui d’une pomme empoisonnée, le sort du sommeil de mort. Il suffisait de croquer dans cette pomme pour que les yeux de la victime se referment à jamais.


"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Tumblr_mwqdtlz2Fi1qhfc59o1_500
Elle plongea la pomme dans le chaudron afin qu’elle s’imprègne de poison. Quand elle la ressortie, la pomme était couverte d’un liquide bleuâtre qui dessinait sur la pomme le symbole de la mort. Elle regarda attentivement la pomme qui progressivement changeait de couleur. Elle virait d’un terrifiant noir à un magnifique et apetissant rouge.
La Reine posa ensuite soigneusement le fruit empoisonné dans son un panier, bien au milieu afin de pouvoir la différencier des autres. Elle s’en alla vers un passage sous-terrain qui allait la mener à un point d’eau, un bon raccourci pour se rendre à l’extérieur et ne pas être vue. Elle passa devant le squelette de Jonathan. Lui demandant s’il avait soif, elle donna un coup de pied dans le pichet qui était par terre, l’envoya faire un Strike dans le tas d’os.

Un peu plus tard, elle finit par arriver dans la forêt. Elle se déplaçait sous son déguisement de vieille sorcière. Même sa démarche en avait pris un coup.
Elle arriva un peu plus tard chez les nains, elle fut heureuse de voir que Blanche-Neige s’y trouvait seule. Encore à chanter, entourée d’oiseaux. Que cela sortait par les yeux de Grimhilde … Néanmoins elle s’approcha à la fenêtre, elle était si laide qu’elle fit peur aux oiseaux.

Et alors la tentation de la Sorcière commença. Elle lui tendit la pomme et alors que Blanche-Neige allait croquer un morceau dans le fruit empoisonné, une multitude d’oiseaux jaillit pour attaquer la Reine-Sorcière.  Pendant que Blanche-Neige chassait les oiseaux, la vieille femme simula une attaque au cœur. Cette ruse lui permit d’entrer dans la chaumière et pour remercier Blanche-Neige, elle lui avoua un secret. Ses pommes avaient le pouvoir de réaliser les vœux. La Reine savait que cela tenterait la jeune fille car qui résisterait à l’occasion de réaliser un vœu ?

La Reine-Sorcière tendit le fruit à Blanche-Neige qui le récupéra et croqua dedans juste après avoir souhaité à voix haute de vivre avec son Prince dans un château, heureux pour toujours. Comme le disait le livre, le sang de la demoiselle s’était glacé, son souffle s’était coupé. Blanche-Neige venait de tomber dans un profond sommeil et la Reine ne manquait pas d’exprimer sa joie. Plus aucune beauté n’égalait la sienne !

Elle sortit de la maison, ne pouvant s’arrêter de rire quand elle vit les nains et une troupe d’animaux au loin. S’engage une course poursuite dans la forêt, la Reine fuit du mieux qu’elle le peut tandis que les nains et les animaux de la forêt sont à ses trousses. Elle escalada une petite montagne dans l’espoir de leur échapper, même si son âge lui faisait désormais défaut elle n’en était pas moins diabolique. Elle s’arrêta en voyant le précipice devant mais n’abandonna pas. Si elle ne pouvait pas échapper aux nains, elle allait les écraser, les broyer. Alors elle prit une branche et essaya de faire tomber un énorme rocher sur eux. Elle tentait dans un tout dernier recours de massacrer ses ennemis, malheureusement le ciel prit lui-même sa décision. Les nuages grondent, la foudre frappe, la montagne se fend, la Reine tombe.
On pouvait croire que le ciel était en colère et qu’il hurlait avec son orage, mais surtout la Reine hurla avec lui dans sa chute. Elle resta au sol, agonisant, et le rocher qu'elle avait auparavant voulu utiliser ne manqua pas de l'écraser.

La Méchante Reine était morte.

"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Tumblr_mrqv8rY8Nz1r4orq1o1_500
Elle n’entendait, ne voyait, ne sentait plus rien. C’était le noir total, impossible d’expliquer. Elle était juste … plongée dans les ténèbres, c’était tout simplement indéfinissable.




«  Chapitre Cinquième » -
Fantasia Hill ✻  Fire meet gasoline.


Tic, Tac. Tic, Tac.

J’entendais un rythme battre. J’ouvre les yeux et contemple le plafond au dessus de moi.  Mes souvenirs de mes derniers instants me revinrent en mémoire, tel un flash-back. Les cheveux en couronne, je restai interdite devant ce qui m’entourait, ayant lentement compris que j’étais « vivante ». Me redressant doucement, je fus surprise de me découvrir allongée dans un lit plutôt qu’étendue sur le sol dur et froid du précipice dans lequel j’étais tombée. Je regardais  autour de moi et devais avouer que les choses étaient encore floues pour moi. Je n’avais même pas mal. En repoussant les draps, je remarquai que j’avais changé. Je regardais mes mains, puis me rendis compte que mes cheveux étaient plus courts. Je touchai ma tête, comme si je cherchai une bosse, ou une quelconque trace de ce qui m’était arrivé mais rien. Je n’avais rien, j’étais tout simplement intacte. Peut-être parce que j’étais dans le corps d’une autre femme. En voyant mon reflet dans le miroir – Ce n’était pas ce qu’il manquait dans la chambre où j’étais- je réussis à étouffer un cri. Je me relevai et marchai vers la fenêtre. Balayant les rideaux, je vis une ville qui m’était complètement inconnue. Tout était différent, moderne. Je me suis mise à rire, je ne pouvais pas m’arrêter. Au début c’était juste un rire nerveux qui devint de plus en plus fort. Un rire semblable à celui que j’avais en voyant Blanche-Neige morte sur le sol, juste après avoir croqué dans la pomme. Mes mains lâchèrent les rideaux et je reculai lentement. Me calmant, j’étais en train de réaliser. Je n’étais pas morte. Je n’étais plus morte.

Mes yeux traversaient la pièce à une vitesse folle, je découvrais que j’avais changé de monde, d’époque, d’apparence, de corps, de vie. Quel genre de sort était suffisamment puissant pour à la fois ramener à la vie et transporter dans un autre monde ? Cela m’intéressait. Je pourrais avec une telle magie, faire vivre un véritable enfer à Blanche-Neige, les gens l’oublieraient et … non. Je le sentais, il n’y avait pas de magie ici. Je me trouvai dans un monde fade et sans aucune prétention. Je récupérai une robe grise qui ornait une armoire et l’enfilai. Ma nouvelle apparence me sciait à merveille, je n’étais même plus certaine de jalouser Blanche-Neige maintenant. Je me tournai vers le plus grand miroir de la pièce et m’en approchai doucement. Un sourire se dessina sur mon visage. « Miroir accroché au mur, dis moi qui a beauté parfaite et pure ? » Je ne m’attendais pas à une réponse de sa part. Le génie que j’avais enfermé auparavant afin de le forcer à vivre éternellement avec moi était sûrement quelque part, libre. Tout comme Blanche-Neige, même si ça n’allait pas durer. Il n’y avait peut-être plus de chasseur, de garde, de château ou de miroir pour avoir un œil sur tout mais la Méchante Reine était encore là, elle ne demandait qu’à prendre sa revanche. Je n’attendais plus que nos retrouvailles pour la détruire, elle. Les sept nains la suivront dans sa mort, le contraire n’était même pas envisageable.

Je finis par descendre, visitant le manoir dans lequel je me trouvais qui visiblement m’appartenait. Je voyais des références à mon ancienne vie partout, allant du pommier dans le jardin, passant par la présence abondante de miroirs jusqu’à la bibliothèque. Il y avait une tonne de papiers entreposés sur la table, tous destinés à  une certaine « Rebekah Queen Blackfear ». C’était donc ma nouvelle identité. Je n’avais plus de titre royal, tout ce qu’il en restait était mon deuxième prénom. Soit. J’étais désormais Rebekah Blackfear, la Proviseure du lycée Belleville High School.













Dernière édition par Rebekah Q. Blackfear le Lun 8 Déc - 1:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyDim 30 Nov - 7:25

J'adore comment tu as écrit Rebekah olala

Rebienvenue flyheart
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Cassidy "Dopey" Dwarf
J'ai posé bagages ici le : 15/11/2014 Jouant le rôle de : Simplet (team blanche neige) Nombre de messages : 382 On me connait sous le pseudo : nenes (Inès) Un merci à : anaëlle. + WILD HEART. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Louis Cute Tomlinson
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyDim 30 Nov - 14:59

Olalala Lana bave Rebienvenue parmi nous, excellent choix han


I'd promise you anything for another shot at life.
And I want to be known for my hits, not just my misses. I took a shot and didn't even come close. At trust and love and hope, and the poets are just kids who didn't make it and never had it at all.
Revenir en haut Aller en bas
J-Elsa Snow-Queen Melmoth

Faites place à la vedette
J-Elsa Snow-Queen Melmoth
J'ai posé bagages ici le : 01/11/2013 Jouant le rôle de : la reine des neiges et la soeur ainée d'un petit ange (frozen) Nombre de messages : 484 On me connait sous le pseudo : pop'n gum Un merci à : avatar, endlesslove. gif, tumblr. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la magnifique teresa palmer
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyDim 30 Nov - 22:30

Rebienvenue ma belle :bril:


closer and closer,
it's time to surrender.

no more fear. they said you were so weak. and now i put you down to lay. nothing to feel for you. this was our last chance. skin so cold. i knew you'd go away and now i put you down to lay.

(avatar poetically pathetic
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyLun 1 Déc - 0:42

J'espère que tu vas finir par trouver chaussure à ton pied. mdr
Rebienvenue chez toi. coeur
( c'est dommage pour Shakira. larme )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyLun 1 Déc - 14:49

LANA!! bave bave leche leche hamham kalin kalin kalin
Super méga choix d'avatar! Bienvenue parmi-nous, courage pour ta fichette! han han han han han han han han han han
Revenir en haut Aller en bas
Sally W. Halliwell

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Sally W. Halliwell
J'ai posé bagages ici le : 21/11/2014 Jouant le rôle de : Winifred Sanderson, d'Hocus Pocus Nombre de messages : 1115 On me connait sous le pseudo : Undercover. Un merci à : timeless & tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Emma Watson
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyMer 3 Déc - 22:19

Bienvenue officiellement ma belle :bril:
Comme tu le sais déjà, j'adore ton choix d'avatar han puis le personnage déchire tout autant ! Bon courage pour ta fiche



love is weakness
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyMer 3 Déc - 22:23

Regina :bril: Je suis en train de me re-regarder tous les épisodes de OUAT avant de passer à la quatrième saison alors je ne peux que valider ce choix flyheart
Bienvenue officiellement et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyJeu 4 Déc - 23:55

bienvenuueee !
Revenir en haut Aller en bas
Emerys A. Marsus

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Ne plus redevenir un miroir
Faites place à la vedette
Emerys A. Marsus
J'ai posé bagages ici le : 15/03/2014 Jouant le rôle de : Arès, le dieu de la guerre #TeamHercule Nombre de messages : 372 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Jamie Dornan.
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyVen 5 Déc - 12:24

Bienvenue Méchante Reine :bril: Il va nous falloir un lien de folie "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 2034992622 j'allais justement créer un scénario de la Reine avec un lien de la mort qui tue on en discute en mp si tu veux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptySam 6 Déc - 12:55

Merci pour tous vos messages de bienvenue :bril:

Mais bien sûr mon Miroir adoré, on en discute via MP ? "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 813734878
Revenir en haut Aller en bas
Lightning A-H. Teniala

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Lightning A-H. Teniala
J'ai posé bagages ici le : 02/12/2014 Jouant le rôle de : ce fameux cosmonaute de l'espace, buzz l'éclair. #teamtoystory Nombre de messages : 2144 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : swan (avatar) endlesslove (signature) caius, fink (profil) tumblr (gifs) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : jackson gorgeous falahee.
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptySam 6 Déc - 13:02

    LAAAAAAAAANNAAAAAA bave Tu veux ma mort ? olala
    Je l'aime de trop cette femme, c'est une super actrice et elle a tout pour elle en prime :bril:
    BIENVENUE parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you

    Garde moi un lien s'il te plaît 04 hey flyheart gnaha "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 2034992622 "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 1642801012 "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 4029093039 "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 4153354820 Comme les crêpes "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 900726629 "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 2524826346 fond mdrr wiwi coeur leche


    loveless
    fuck you, just fuck you, seriously, you think that you can do what you want ? △ Vers l'infinis et l'au delà. Si seulement ça pouvait s'appliquer à tout, non je ne me fais pas d'illusion, c'est des conneries. On ne peut pas tout avoir, on ne peut pas tout faire, j'ai essayé, mais j'ai merdé, j'ai cru que je pouvais être ce genre de personnes, ceux qui font des exploits tous les jours, mais en fait ce n'est pas vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptySam 6 Déc - 13:49

Mais bien sûr Prince Charming, t'es quand même l'un de mes Disney Princes préférés ♥


Dernière édition par Rebekah R. Q. Blackfear le Sam 6 Déc - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptySam 6 Déc - 14:39

Lanaaaaaaaaaaaaa I love you Re-bienvenuuuuuue & bonne chance pour ta fiche ! :bril:

Have fun ! han
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptySam 6 Déc - 21:43

Merci Jafar, il va nous falloir un lien ♡
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains EmptyLun 8 Déc - 10:06

lana parilla. :bril: cette femme est vraiment sublime, mama mia. "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 587238092 
rebienvenue ma jolie en tout cas, j'espère que tu te plairas avec ce nouveau personnage. wiwi "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 1823284050

Tu es officiellement un pixidien !

Bravo ! Tu peux dès maintenant commencer la quête de ton avenir, que nous serons heureuses de suivre dans les moindres détails. Voici une petite liste de liens importants et utiles que tu pourras suivre obligatoirement. Nous te souhaitons néanmoins, la bienvenue ici et surtout bon jeu sur Pixie Dust !

I love you N'OUBLIE PAS LE PETIT VOTE TOUTES LES DEUX HEURES I love you

"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 230490bouton1"  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains 726646bouton2
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: " Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains "  Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

" Evil never looked so beautiful ! " - The fairest of the vilains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Fiches de présa et gestion des personnages-