AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch Readyy’y (via ODR ...
91.09 € 199.99 €
Voir le deal

Partagez

(Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  Vide
(Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  Vide
(Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  Vide
(Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  Vide
 

 (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée. (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  EmptyLun 8 Déc - 21:35



SHIT I'M HURT



Tête brûlée de Lucy. Tête brûlée. Nous étions dans la voiture de patrouille et pour une fois que je pouvais conduire. Vous savez le vieux cliché comme quoi les films mangent des donuts et boivent du café, il est vrai. J'avalai mon thé tandis qu'au loin j'entendis une vitre brisée. Je descendis donc de la voiture pour attraper mon tazer. Je n'ai pas encore le droit à un vrai flingue et ça me déprime. Des fois, je pense que je pourrais coller une balle dans la tête de certains criminels. Les violeurs, les assassins, enfin bref ceux qui prennent la vie. Mais là, le mec ne prend pas la vie de quelqu'un mais juste une voiture. Et de luxe aussi. Shadow était resté dans la voiture et je me mis sur le côté pour sortir mon talkie walkie. « Lâche Shadow, murmurai-je doucement alors que j'étais planquée. » Au loin, j'observai une alarme silencieuse, un truc high-tech pour prévenir le mec en cas de braquage. « Lucy, tu reviens tout de suite, c'est dangereux. » Certainement pas. J'aime tout ce qui est dangereux. Je m'avançai avant de voir mon chien parvenir jusqu'à moi. Je mis mon doigt sur ma bouche pour l'intimer de ne plus bouger. Puis j'avançai à pas de loup avant de me poster sur le côté en braquant mon tazer sur le mec. « Tu m'emmènes faire un tour ? » Le gars se tourna vers moi et je n'avais pas vu le flingue. Les deux coups -celui du tazer et du pistolet- partirent en même temps et l'on s'écroula tous les deux sur le sol. Enfin lui, plus que moi car ma blessure n'est que superficielle.

Aussitôt mon instructeur accoure vers moi et je ronchonne. J'allais me prendre une engueulade lorsque le moteur d'une voiture hors de prix se fit entendre. J'aurai reconnu le ronronnement jouissif partout. Alors, je me levai pour aller voir le modèle tout en me tenant le bras pour en voir sortir un homme assez classe tandis que les renforts arrivaient. « Merde, murmura mon collègue entre ses dents, c'est Jafar El Enezi. » Bizarre, ce nom me disait quelque chose. En tout cas, le mec avait l'air grave sur les nerfs. En même temps si cette boutique lui appartient, c'est normal. Shadow resta prêt de moi et je m'avançai en repoussant les enfoirés qui voulaient m'emmener à l'ambulance. Ce n'est qu'une égratinure. Bon, certes, j'ai failli prendre une balle mais quand même. Je ne voulais pas que ce beau mec riche finisse en prison, ça serait bête.

« Monsieur... hum. » Merde, j'ai oublié son nom. « El Enezi. » Ouf, quelle mémoire. « Je me présente, je suis l'agent Pevensie, c'est moi qui ai appréhendé la vermine. » Je lui montrai d'un coup de tête l'espèce de jackass prêt à monter dans la voiture. « Alors on se calme, on se détend, ce n'est qu'une vitre cassée et... hum. » Je regardai mon bras ensanglanté. « Juste une vitre cassée. » Il m'inspire pas confiance celui-là. Je suis certaine que c'est un mafieux. Me demandez pas pourquoi.



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée. (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  EmptyLun 15 Déc - 18:19


lucy&jafar ◮  juste une égratinure et une vitre brisée
La police t'a alerté . Une bande de malfrats s'était introduite ce soir dans le siège de ton entreprise . Tu dois alors abandonner le dîner d'affaire pour des affaires bien plus urgentes que celle dont tu devais te charger ce soir . Non seulement tu étais sur le point de conclure avec un très bon client mais pour couronner le tout , des sombres crétins avaient tenté de cambrioler ton entreprise .  Une colère irréversible palpite en toi . Tu n'as qu'un désir : mettre la main sur cette bande de voleurs . De pensées sombres se bousculent dans ta tête et tu te demandes d'ailleurs si Aladdin , ton ennemi juré , ne serait pas derrière toute cette histoire . Tes traits se durcissent . Tu sens que tu es sur le point d'exploser mais tu essaies tout de même de ne pas perdre le contrôle . Tu préfères te défouler sur ton domestique qui , selon toi , roule bien trop lentement pour une urgence pareille .

« Bon sang Alastair grouillez-vous ! Si je n'arrive pas à temps je vous réduis en cendre . » aboies-tu . T'énerver sur cet incapable te procure un bien fou et apaise ta colère , du moins , partiellement .

La peur que l'on découvre certains complots dont tu es l'auteur , la panique de voir que tu as perdu un certain nombre de tes petits bijoux  t'embrument le cerveau . Tu n'arrives plus à réfléchir . Tu as même envie de quitter cette voiture et d'y aller à pied . C'est idiot , tu n'iras pas plus vite ainsi et tu le sais pertinemment . Tu ne sais pas quelle serait ta réaction en voyant le visage des ravisseurs . Une chose est sûre , tu t'arrangerais pour connaître leur identité , soutirer des informations auprès de la police . Tu n'aimais pas franchement la loi ici à Fantasia Hill . Les juges étaient beaucoup trop souples et à l'école de malfaiteurs . A Agrabah , on coupait les bras des voleurs . Ainsi , on était sûr qu'ils ne récidiveraient pas . Tu regrettes en ce moment-même de ne pas te trouver dans cette ville . Là-bas , tu avais une certaine emprise .  Tu étais le grand vizir d'Agrabah , la personne la plus proche du Sultan après sa fille , la princesse Jasmine . Bien sûr , il y'avait toujours le Sultan qui t'empêchait d'accéder à la place que tu méritais depuis de longues années . Et puis , les choses se sont compliquées et tes chances de devenir Sultan sont devenues minimes lorsque cette stupide princesse a fait la rencontre d'un homme du petit peuple , Aladdin . A lui , tu lui réservais un châtiment douloureux , une mort longue et atroce . Tu t'étais promis de le faire souffrir jusqu'à ce que ta haine soit apaisée et que tu réussisses enfin à oublier pourquoi tu le détestais tant .

Tu arrives enfin devant le siège de l'entreprise Vazaar . Plusieurs voitures de police sont stationnées et encerclent le bâtiment . Enveloppé dans un manteau , tu quittes aussitôt la voiture sans dire mot à Alastair . Il attendra le temps qu'il faut . Tu essaies de te calmer et de ne pas avoir l'air trop effrayé pour ne pas éveiller de soupçons . Une jeune policière s'approche vers toi . Malgré la faible luminosité , tu arrives à voir qu'un liquide sombre coule le long de son bras . Visiblement , l'opération a été bien plus sanglante que tu ne l'avais imaginée . Elle se présente à toi et te montre d'un signe de main le ravisseur qui était sur le point d'être embarqué . Tu lui lances un regard noir et imprimes bien son visage . Tu allais certainement le revoir ou en tout cas , tu t'arrangeras pour faire en sorte de le croiser de nouveau . Mais cela n'allait pas être une visite de courtoisie . Tu détournes le regard  et poses ton regard sombre sur celui de l'agent Pevensie .

« J'imagine que la police va refuser de me révéler l'identité de la misérable vermine qui s'est introduite dans mon entreprise ? Je veux m'assurer que cela ne se reproduira plus . Mon entreprise est l'une des plus convoitées de toute la ville . Je suppose que vous comprenez . » dis-tu d'une voix que tu accompagnes d'un pâle sourire .

L'agent Pevensie essaie de te rassurer autant qu'elle peut mais tu te sens menacé plus que jamais . Ce soir , l'avenir de ton entreprise a été mis en péril . Ton entreprise est comme un journal intime , tu y as caché certains de tes secrets . Tu ne peux pas te permettre de courir le risque . Tu dois liquider cet homme . Mieux encore , tu dois renforcer la sécurité de ton entreprise .

«Qu'une vitre cassée ? Oh, je vois , je dois m'estimer heureux . Si l'on résume la situation , j'étais plus que jamais en danger et vous , vous avez débarqué sur votre cheval blanc et vous m'avez sauvé . Je vous dois une fière chandelle ! » lances-tu d'un ton sarcastique . « Qu'il n'y ait pas de malentendu , je suis content de constater que la police accomplit à merveille son travail mais j'exige  que la sécurité soit renforcée autour de ce bâtiment . Je veux aussi connaître les raisons qui ont poussé  ce misérable insecte à s'introduire dans mon entreprise . Oh et vous devriez soigner votre plaie . Je trouve ça très courageux . Verser son sang pour faire régner la justice . Je vous en suis naturellement redevable .» termines-tu , un sourire édenté s'étalant sur ton visage blafard .

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée. (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  EmptyMar 13 Jan - 18:35



SHIT I'M HURT



La prochaine fois, j'aimerai qu'on me briefe sur l'endroit qui est attaqué parce que quand je vois mes collègues pâlir en voyant arriver l'homme, je comprends que j'ai mis les pieds dans le plat. Et dans un plat qui n'est pas très agréable. Je le fixe un moment. Teint basané, cheveux coupés soigneusement, on voit la coiffure hors de prix et un costume à plus de 1000$ je dirai. On dirait un parrain de la pègre. Je fronce légèrement les sourcils avant de retenir mon chien qui sent que quelque chose cloche. Shadow est très protecteur envers moi et j'ignore comment, mais il sent le danger. Je le fixe alors tandis qu'on emmène le malfrat en prison.

Lorsqu'il ouvre la bouche, je sens qu'il est louche. Je me mords alors l'intérieur de la joue pour qu'il ne voit pas qu'il m'intimide. On dirait... Non, ce n'est pas le roi Midas, impossible. Mais il lui ressemble. Même teint, même manière. On sent le mec autoritaire et qui ne doit pas être très sympathique quand on bosse pour lui. Fort heureusement, je fais partie des forces de l'ordre donc je suis intouchable. A moins que le gars soit du genre à corrompre les gens. Alors là, il pouvait se brosser. Mon intégrité c'est tout ce qu'il me reste. Je me contente de lui lancer un regard avant d'inspirer longuement. "Effectivement, vous connaitrez l'identité le jour du procès comme tout le monde monsieur. On ne fait pas de favoristisme." Il a parlé de son entreprise et je n'en avais même pas entendu parler donc pour dire à quel point elle est influente. "Je me doute." Que voulait-il que je réponde ? Paye toi des gardes du corps mon gars ou passe dans le high tech, moi je ne suis pas corruptible.

"Ne me manquez pas de respect monsieur ou je vous fais embarquer aussi pour outrage à agent." C'est fou ce que les riches sont méprisants. J'ai eu de l'argent moi aussi misérable avorton, j'ai été reine alors maintenant, tu redescends d'un étage ou je te coffre. Je lui lançai un regard mauvais pour montrer que je ne me laisserai pas faire. J'avais été courtoise et j'ai mis ma vie en danger pour sa pitoyable entreprise de je ne sais quoi. J'aurai dû laisser le mec rayer une voiture hors de prix avant de le coffrer. "Les raisons sont évidentes. Il voulait de l'argent. Vous ne travaillez pas pour une agence gouvernementale à ce que je sache. Et si vous voulez renforcer la sécurité payez-vous des vigiles. On a fort à faire avec le taux de criminalité dans cette ville." Et grand nombre de flics sont corrompus. Et merde, je suis qu'en formation moi! "J'en ai vu d'autre depuis que j'ai commencé ma formation donc ce n'est pas une vulgaire qui va me tuer." Le mec qui me sort qu'il m'est redevable. "Si vous voulez me rendre service, montrez moi le respect qui m'ait dû. Je suis certes une femme et qu'en formation mais j'ai sauvé vos précieuses voitures donc j'estime que votre sarcasme n'a rien à faire dans cette situation. Oh si vous voulez le nom du gars, allez voir mon supérieur." Je connaissais le mec et je savais qu'avez trois billets il achèterait le nom de ce pauvre homme. "Au plaisir." Ou pas. Je tournai les talons pour aller vers l'ambulancier qui m'attendait. Shadow se posta à côté de moi et je le caressai distrètement tandis qu'on me fit mal. "Mais aie bon sang, prenez-y vous bien nom de dieu!" Décidément entre mes collègues incompétents, l'autre melon et une équipe médicale incompétente, je suis bien servie. Je donnerai cher pour m'envoyer en l'air avec Portgas à cet instant.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée. (Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Lufar) + Juste une égratinure et une vitre brisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-