AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
– 10 euros sur le nouveau Xiaomi Mi Stick TV
29.99 €
Voir le deal

Partagez

(chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  Vide
(chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  Vide
(chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  Vide
(chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  Vide
 

 (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and... (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  EmptySam 20 Déc - 0:00


   
Chryséis & Vicky
   
   
feeling so lonely
   
J'étais brisée. Comme du verre dans lequel on aurait frappé trop fort. Mon cœur saignait de toute part et je me sentis tomber, tomber, tomber comme si je ne pouvais plus me relever. Les larmes coulaient, mes poings frappaient le sol. Avec Ria. Il avait fait ça avec Ria. Devant lui, je faisais comme si je ne laissais rien paraître. Comme si j'étais toujours la même au fond, comme si... je m'en fichai. Mais c'était faux. Je ne m'en fichai pas. Et cet Evan qui ne me lâchait pas. Qui ne voulait pas comprendre que j'étais trop brisée pour comprendre, pour essayer. Laisse-moi donc Evan. Je ne peux pas. Je ne peux pas jouer avec ce petit jeu maintenant. Je ne voulais pas. Alors je pris mon téléphone et je le jetai contre le mur et il se fracassa contre le sol.

Qu'est-ce qu'ils avaient tous avec mon corps ?

Je restai un moment en sous-vêtements devant le miroir pour... pour ne pas savoir quoi faire. Ils voulaient tous coucher avec moi. Non pas avec moi, avec ce corps. Je soupirai avant de me saisir d'une lame de rasoir. Si j'allais le faire. De toute manière, je ne prenais pas mes médicaments. C'était futile. Allez bien. Mais pour quoi faire ? Je traçai de longs cercles sans pour autant appuyer et puis Rox passa entre mes jambes et me fit une entaille sans le vouloir. Je continuai donc à bafouer ce corps que la nature m'a donné. Où est-ce la magie ? Je n'en pouvais plus. Le sang coula doucement sur le sol et je perdis alors connaissance.

Lorsque je me réveillai, j'étais à l'hopital branchée et une infirmière était en train de prendre mes constantes. Elle me jugea d'un regard sévère l'air de dire « tiens la suicidaire est de retour. » Hé oui, je me suis encore loupée. Mais cette fois-ci, j'avais juste voulu abîmer mon corps. Oui, je ne voulais plus que les hommes me désirent. Je voulais qu'on m'oublie un peu. Je suffoquai alors j'attendis qu'elle parte pour essayer de me lever mais une douleur m'en empêcha. Avais-je fait une énorme crise ? Je soulevai la couverture pour voir que j'avais une grosse plaie à l'abdomen. Tout me revint. Mon dieu. Je m'étais entaillée trop profondément. Une larme roula le long de ma joue tandis qu'une tornade blonde entra dans ma chambre. Numéro à joindre en cas d'urgence. Penny. Fais chier. Elle allait m'engueuler et j'allais l'engueuler pour Evan ou le mec qui me voulait que pour mon corps. Je sifflai entre mes dents pour la fixer d'un air rageur.

J'avais l'impression d'être une marchandise.
Et sans doute en étais-je une ? Au fond, je n'étais que ça.
Grand dieu que j'aurai préféré mourir...


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and... (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  EmptySam 10 Jan - 10:41


Feeling so lonely, so depressing and ...
VICKY & CHRYSEIS



Chryséis dormait paisiblement dans son lit, enfin paisiblement était peut être un bien grand mot. Une bassine à son chevet, du doliprane à côté ainsi qu'une immense bouteille d'eau vide, qu'elle avait du engloutir en une nuit était les preuves que sa soirée avait été agité même plus que ça … La veille, elle avait non seulement retrouvé sa sœur Jude mais elle s'était pris une énorme cuite devant elle. Ce fut l'eau qui obligea la jeune étudiante à se lever, elle était bien dans son lit, sa tête tournait encore un peu et elle avait toujours cette nausée qu'elle essayait tant bien que mal de contrôler mais la gorge sèche elle se résolut à aller dans la cuisine. Ce réveil ne fut pas sans difficultés mais plus facile au final qu'avait prévu Chrys'. Le fait d'avoir froid lui permit d'arrêter ses nausées et l'eau fraîche du robinet lui fit reprendre peu à peu ses esprits. Contente d'aller mieux, elle chercha son portable dans son sac dans l'espoir d'y voir un message de Jude qui lui confirmait qu'elle était aussi heureuse qu'elle de ses retrouvailles familiales mais le seul message vocal qu'elle eut lui glaça le sang. Il ne lui en fallut pas plus pour que sa nausée revienne et qu'elle finisse par vomir tout le peu qui lui restait dans le ventre.

Cela faisait déjà dix minutes qu'elle essayait de se remettre mais dès qu'elle se remémorait son message, elle n'avait qu'une envie se mettre à pleurer et laisser sa tête exploser de douleur que se soit physique ou mental. Elle qui avait enfin fini par retrouver le sourire, devait faire face à une nouvelle tragédie dans sa vie. Mais elle n'avait pas le choix, elle du se lever, se débarbouiller devant le miroir de sa salle de bain, faire le mieux possible pour être un peu présentable et s'habilla rapidement avec le peu de vêtements propres qui lui restait. Bien que se ne soit pas très important, le fait d'avoir oublier d'aller à la laverie n'arrangeait en rien les choses, elle se mit à taper contre le mur avec son pied de rage, elle était furieuse, comment Vicky avait bien pu lui faire ça encore ? Même si elle savait qu'elle n'allait pas bien en ce moment, certainement à cause de ce con de Rox, l'idée qu'elle ait pu tenter de mettre fin à ses jours pour lui la rendait presque folle. Elle n'avait qu'une envie mettre une bonne claque à sa meilleure amie et recadrait comme il le faut l'ex petit copain de son amie. Après s'être défoulé sur son mur et sur elle par la même occasion, elle se décida enfin à partir en direction de l'hôpital.

Il ne lui fallut qu'un bon quart d'heure pour rallier son petit appartement et Bothmond hospital, elle qui détestait ses lieux, allait être obligeait d'y mettre les pieds. Elle se gara sur la première place qu'elle trouva, tant pis s'il s'agissait des places réservaient aux personnels, elle devait se dépêcher car malgré sa colère, se fut l'inquiétude qui s'installa plus elle se rapprochait de Vicky. Elle avait peur de la retrouver dans un état critique et que l'infirmière lui annonce qu'elle ne pouvait rien faire, peur de se retrouver seule devant le corps vide de vie de sa meilleure amie, peur de ne plus jamais être heureuse. Les larmes étaient en train de monter quand une grande femme, peu aimable lui indiqua le numéro de chambre de son amie tout en lui ordonnant de la surveiller un peu plus et que l'hôpital n'avait pas que ça à faire, il devait s'occuper de vrais patients malades et non de jeune adulte encore adolescente dans leur tête qui essayait de se tuer à la moindre occasion. La blonde eut plus que jamais envie de se battre mais reprit le dessus sur sa rage et fila dans la chambre de son amie. Elle était là, en vie et bien réveillée, une fois l'inquiétude passait, ce fut la colère qui refit surface. Elle s'approcha d'elle, les yeux encore bien rougit et lui demanda d'abord gentiment « Comment tu vas ? » Puis elle se mit sur le fauteuil juste à côté du lit et commença à la sermonner
« Tu es folle de m'avoir fait ça ! Tu aurais pu y arriver tu sais et après quoi ? Tu aurais laissé des personnes seules, tu m'aurais laissé seule ! Tu t'en fous n'est pas de se que j'ai pu ressentir quand j'ai entendu le message en me levant d'une femme qui m'annonçait que tu avais tenté de te suicider, que tu n'étais pas réveillé et qu'il fallait que je vienne au plus vite ! » Les larmes s'était remis à couler mais elle voulait qu'elle comprenne, elle voulait que Vicky voit à quel point son geste avait pu être égoïste pour ses proches
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and... (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  EmptyMar 13 Jan - 17:58


   
Chryséis & Vicky
   
   
feeling so lonely
   
On m'avait placé à l'isolement. Je venais de reprendre connaissance pour voir qu'un homme était endormi dans un coin de la pièce mais non, ce n'était que Piqueur. Il avait dû me trouver et m'amener ici. Je voulais mourir Piqueur, pourquoi ne m'as-tu pas laissé ? Je savais pourquoi mais je voulais continuer à avoir des pensées égoïstes. Je savais aussi qu'il avait appelé Chrys' pour lui dire. Pour lui dire que j'étais dans de sales draps et que je devais me faire botter les fesses illico presto. Je me remis correctement dans le lit tandis que je vis qu'on m'avait attaché la cheville. Ainsi les infirmières ont compris que j'avais tendance à fuguer avec le temps. "Melle Goupil ?" Goupil, un mot qui veut dire renard dans une autre vie. Je soupirai avant d'inspirer profondément pour me tourner vers la nurse obèse qui s'occupait donc de moi. Elle m'expliqua que j'étais en isolement -autrement dit chez les fous- qu'on m'avait attaché pour mon bien et que j'avais droit qu'à un visiteur à la fois. Et blablabla. Elle posa mon plateau en face de moi et je le regardai avant de le jeter à terre. "Vous laissez mourir de faim ne règlera rien Melle Goupil." Je lui fis un doigt d'honneur tandis que Piqueur s'éveilla pour me regarder. La colère, la dispute qui explosa réveilla tous les tarés aux alentours. Je savais que je faisais peur, je savais que je ne pouvais pas me comporter comme une enfant pourrie gâtée mais j'ai pété un plomb, ça arrive à tout le monde. Je le congédiai alors d'une manière violente pour finalement regarder dehors.

Je ne savais pas comment le temps s'écoulait dans cet HP et pour cause que je n'ai pas de montre et que je m'en fiche. Ce n'était pas sans compter sur la tornade blonde qui débarqua dans ma chambre et qui me jeta un regard qui aurait pu me tuer. Je savais qu'elle voulait me tuer et elle savait que je n'étais pas moi-même lors de mes crises. J'allais me prendre un sermon et le pire c'est qu'elle brasserait de l'air. Je la fixai. Elle était pâle, extrêmement pâle. Sans doute avait-elle fait la fête la veille ? Je penchai la tête sur le côté tandis qu'elle me demanda si ça allait. Question stupide. Regarde, j'ai l'air d'un fantôme. "ça va, lançai-je sans réel conviction" Et là bam! Elle se mit à me sortir son sermon et je déglutit alors pour manquer de partir en courant. "Je... J'ai pas voulu me suicider." Du moins pas consciemment. Je m'étais réveillée pour la seconde fois et elle m'engueulait comme Piqueur. "Je voulais juste me rendre moins désirable aux yeux de tous ses connards." C'est vrai qu'elle ne savait pas ce que Rox avait fait. Je n'en avais parlé à personne. J'avais eu le coeur en mille morceaux et je ne voulais pas qu'on me juge par pitié. "J'ai revu... Enfin je l'ai revu et il m'a menti." Les larmes coulèrent. Abondamment. Je voulais juste que mon malheur s'arrête. "Il sortait avec Ria en même temps et quand... quand je l'ai... quand je l'ai..." ça y est, je bugue. J'entends les moniteurs qui font bip bip et la crise de panique monter en moi. J'ai envie de m'enfuir. "J'ai... il a dit que j'étais folle." Et je partis dans un sanglot incontrôlable. Comprends Penny, j'ai le coeur brisé en mille morceaux. Je l'aimais. Du moins je pensais que je l'aimais. "Et et... Evan m'a... Il m'a fait des avances. J'ai cru qu'il... Tu sais avoir des rapports et je veux qu'on... je veux pas que les gens voient que mon corps." Je veux qu'on m'aime pour ce que je suis.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and... (chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(chrysky) + feeling so lonely, so depressing and...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-