AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez

(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Vide
 

 (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyLun 22 Déc - 16:57


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
L’hôpital, en psychiatrie. Voilà où l’on m’avait mis. Car depuis que j’avais fait ma TS, j’étais sous haute surveillance. Chrys’ était au courant et je lui avais dit de ne rien dire, de ne rien dire à personne. Coupée du monde, sans mon téléphone portable, j’avais fait peur à tout le monde. Enfin à Chrys’ et à Piqueur puisque ce dernier m’avait trouvé. Depuis, il passait me voir tous les jours pendant les heures de visite accompagné de ma meilleure amie. J’avais le droit à un sermon sur le fait que Rox était un parfait connard. « Sérieusement, il va finir en manteau de fourrure celui-là. » Mon renard me manquait, le monde extérieur me manquait et même Evan.

J’étais assise sur mon lit avec mon carnet de chanson sans aucun crayon. On fait attention car on peut se planter avec un crayon quand l’infirmière entra dans la pièce. « Vicky ? » Je relevai la tête sans réellement la voir. Les médicaments me shootaient à moitié si bien que mon regard était constamment voilé. Les bandages étaient toujours présents. Un sur le flanc, d’autres sur les poignets ainsi que quelques égratignures sur le visage. On pourrait faire croire que j’avais eu un accident de voiture. « On va te laisser sortir de l’unité aujourd’hui. » Comment ça ? J’avais peur. Où est-ce qu’on allait me mettre ? « Tu vas retourner en soin à l’hôpital normal. » Chez les gens normaux donc. On ne me gardait plus chez les fous. J’ignorai depuis combien de temps j’étais en maison de repos. C’est vrai que sans téléphone portable… je perdais la notion du temps. Et…

Oh super Evan.

Je ne lui donnais plus de nouvelles. Je n’avais même pas vu son dernier message avant ma crise. Il avait sans doute croire que… enfin c’est ce que je voulais non ? Qu’il pense que je ne voulais pas de lui parce que je ne voulais pas de lui. Je me raclai la gorge. J’avais la bouche pâteuse et je regardai mon reflet dans la fenêtre. Comme à mon habitude, mes cheveux n’en faisaient qu’à leur tête mais ça ne changeait pas de mon look tandis que mon teint… j’étais pâle comme une morte. On allait donc me transférer mais en avais-je réellement envie ? De toute, je n’avais pas le choix.

Après avoir pris mes quartiers dans cette nouvelle chambre, j’enfilai mes chaussons que Piqueur m’avait donnés pour partir en exploration dans l’hopital. Je n’avais pas eu le droit à mon téléphone mais à un peu de monnaie pour me prendre un café. Alors, je partis vers la machine pour prendre mon thé. Je restai plantée devant en la regardant d’un air vide tandis que quelqu’un se mit derrière moi. Je n’aurai pas dû revenir dans le monde normal. Une larme roula le long de ma joue tandis que je pris mon gobelet. Je sursautai en voyant la personne qui se tenait tout juste derrière moi. Evan. « Oh… » Super, je suis en robe de chambre rose fluffy avec mes chaussons licorne et ma tête de cadavre devant un mec qui ressemble à un dieu grec. Savait-il ? Oh putain Chrys’ ? « Bon… bonjour Evan. » Je me sentais petite, honteuse face à lui qui était si immense. « Déso… désolée pour… de pas… j’ai pas pu répondre… J’ai cassé mon téléphone, murmurai-je. » Je voulais rentrer dans un trou de souris. Est-ce possible ? Je tirai un peu sur mes manches pour cacher mes bandelettes mais je savais qu’il les avait vus. J’allais passer pour une pauvre tarée. Génial. « Qu’est… Qu’est-ce que tu fais là ? »



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyLun 22 Déc - 17:26

love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.
ft. Vicky H. Goupil


Sacrée chute. C'est ce qu'on leur avait dit aujourd'hui en cours. Evan regarda la chaise vide à côté de lui, il s'était demandé pourquoi son ami ne venait plus, s'il était malade et si il lui était arrivé quelque chose, mais en réalité il se trouvait à l’hôpital en ce moment même, il avait fait un vol plané en faisant l'idiot dans les escaliers et il s'était retrouvé parterre, ayant atterrit la tête la première, il devait avoir une sacrée bosse et surtout un bon plâtre car apparemment il s'était cassé la jambe. Il soupira, décidément il n'aurait pas pût faire attention ? En réalité ce n'était pas vraiment pour ça qu'Evan soufflait, il n'avait plus de nouvelles de Vicky. Rien. Le néant. Elle n'avait jamais répondu à son dernier message, il avait donc comprit la leçon, elle voulait clairement qu'il la laisse tranquille et c'est ce qu'il avait fait, il n'avait pas tenté de lui renvoyé de message, de toute façon elle avait été trés clair, alors il avait préféré la laisser tranquille, en attendant, en espérant une réponse de la part de la jeune femme. Il regarda l'horloge, l'aiguille tournait beaucoup trop longtemps, il avait envie de partir, il avait décidé qu'il sécherait le sport, pour pouvoir aller voir son ami qui recevait des visites depuis peu. Lorsque la cloche sonna ce fût la délivrance, un véritable soulagement, il sortit précipitamment de la salle de classe, roulant comme un fou sur son skateboard, pour sortir de l'université.

Libre, enfin libre. Il devait se rendre au Bothmond Hopital. Il se depêcha, l'hopital n'étant tout de même pas à côté. Au bout de quelques minutes, il finit par arrivé devant le grand bâtiment blanc, il n'aimait pas particulièrement les hopitaux, ni l'odeur des malades, mais il ferait une entorse à cette règle pour cette fois. Il pénétra dans le bâtiment, cherchant du regard l'accueil. Il finit par apercevoir la secrétaire. Il se dirigea vers elle, et demanda alors le numéro de chambre de son ami. Elle la lui indiqua et bien vite il se rendit dans la chambre d'hopital. Il était totalement ensuqué par les anesthésiants et semblait être encore dans les vapes. En attendant qu'il se réveil complètement, Evan décida d'aller se chercher un café chaud, ça lui ferait du bien et puis il faisait plutôt froid dans cet hopital.

Le jeune homme sortit donc de la chambre et partit à la recherche de la machine à café. C'est alors qu'il aperçu une jolie blonde qu'il avait déjà vu et dont il n'avait plus eu aucunes nouvelles. Il se demandait bien ce qu'elle faisait là, il s'approcha d'elle, afin de pouvoir prendre son café une fois qu'elle en aurait fini avec la machine. Elle se tourna vers lui et sembla se figer, le jeune homme sentit immédiatement l'inquiétude s'emparait de lui, que faisait-elle ici ? Pourquoi était-elle une patiente de l'hopital ? Il espérait qu'il ne lui soit rien arrivé de grave. Il sourit doucement avant de lui répondre:

-Ne t'en fais pas ce n'est pas grave, néanmoins ça me rassure, je pensais que tu ne voulais vraiment plus me parler.

Il remarqua le petit geste discret de la jeune femme, pas si discret que ça puisqu'il le remarqua, et d'un air interrogateur et inquiet lui répondit:

-J'étais venu voir un ami qui s'est blessé, mais la véritable question c'est: qu'est-ce que toi tu fais ici ?

fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyLun 22 Déc - 17:49


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
J’avais tellement honte, tellement honte de me trouver en face de lui et de ne rien pouvoir faire. J’étais au bord du gouffre, depuis longtemps et oserais-je lui avouer ? Oserais-je lui avouer que j’étais une grande malade ? Une suicidaire. Après tout, Chrys’ avait dû lui dire. Chrys’ lui disait sans doute tout. Je baissais alors le regard tandis que je pinçai mes lèvres pour répondre dans un chuchotement. « Il m’a menti. » Confessions, je savais que c’était les médicaments. Je ne tenais pas compte de la première remarque, je répondais juste à sa question. « J’ai… J’ai retrouvé Rox. » Je déglutis. Que pouvais-je faire ? J’étais empêtrée dans cette situation. « Pendant un an, j’ai cru… j’ai cru qu’il était… tu es trop jeune petit canard mais quand tu crois qu’une personne est… Je suis tombée malade, très malade. Je prends des médicaments, je me soigne et puis… » Je relevai les yeux vers lui. « Je l’ai revu. » Mon regard l’implorait, j’étais brisée. Complètement. « J’ai cru que mon cœur battait à nouveau. C’est pour ça que je t’ai repoussé. » Je n’étais pas le genre de femmes à courir les hommes, je ne suis le genre que d’un seul homme. Je serrai un peu plus fort le gobelet et le liquide commença à se déverser sur ma main. Alors je le lâchai dans un petit gémissement.

« Il m’a dit qu’il avait personne, qu’il m’aimait encore. » Je me mis à pleurer. Une larme roula sur ma joue. Je la chassais aussitôt. « Et puis j’ai vu une amie et en fait, il sortait avec nous deux. » Mon cœur se fissura à nouveau. Quel genre d’hommes pouvait faire ça ? Alors, je lui montrai mon bandage. « Je voulais… Je ne voulais plus qu’on soit avec moi pour mon physique Evan. Je voulais que… » J’ai mal jugé beaucoup de monde. J’avais la tête qui tournait à force de confesser tout ça et sans réellement comprendre, je fonçai dans ses bras. « Je suis désolée. Je suis tellement désolée. J’en ai juste assez qu’on veuille de moi que pour mon physique. » Je resserai mon emprise autour de lui. Ça aurait pu être n’importe qui mais je craquai complètement dans les bras du beau canard qui allait sans doute prendre la poudre d’escampette. Je finis par relâcher mon étreinte. J’avais honte, terriblement honte. Alors en silence, je me tournai pour mettre de nouveau des pièces dans la machine. Je regardai le liquide couler en silence avant de prendre le gobelet fumant et de lui tendre. « Pour m’excuser… »




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyMar 23 Déc - 11:08

love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.
ft. Vicky H. Goupil


Evan s'inquiétait. Que faisait-elle là ? Elle avait l'air tellement perdue, tellement abattue.  Elle semblait si désemparé et si le jeune homme s'écoutait il l'aurait certainement prit dans ses bras. Ca faisait un moment qu'il n'avait pas vu Chrys', il ne savait pas ce qui s'était passé, il ne savait pas pourquoi elle était aussi triste. La phrase de la jeune femme sonna comme un électrochoc, il était à peu prés sûr qu'elle parlait d'un homme. L'homme de ses chansons ? Il en eu bien vite la confirmation, une pointe de jalousie émana en lui mais ce n'était vraiment pas le moment, elle l'avait revu, et les choses avait l'air de s'être trés mal passées. Que dire dans ses moments là ? Qu'il était désolé ? Qu'il ne savait pas quoi dire ? Non, c'était banal, beaucoup trop simple. Lui dire que c'était un enfoiré ? Il le pensait mais ça ne servirait à rien de faire encore plus de peine à la jeune femme. Il lui caressa doucement la joue, cherchant par tous les moyens à la calmer.

-Calme toi, explique moi ce qu'il s'est passé.

Elle lâcha le verre, tandis que le liquide lui avait sûrement brûler la main. Le jeune homme ramassa le gobelet à présent vide et écouta attentivement l'histoire de Vicky. Il serra un peu le poing, en colère qu'on est put lui faire autant de mal, en colère qu'elle soit aussi désespérée, en colère qu'on l'ai mise dans un tel état, il crût alors deviner pourquoi elle était là. Il regarda les bandages de la jeune femme et l'évidence lui frappa alors aux yeux, elle avait tenté de mettre fin à ses jours. Sans savoir pourquoi son coeur se serra, et il sursauta lorsqu'elle fonça dans ses bras. Il ne s'y attendait pas. Il la serra tranquillement contre lui, caressant les cheveux de la jeune femme.

-Chut, ne pleurs plus. Je pourrais te dire qu'il ne te méritait pas, que c'était un salop et qu'il ne sait pas ce qu'il perd, je le pense, mais c'est sûrement ce que tout le monde te dirais. Tu es une belle femme Vicky, et derrière ta beauté se cache un sensibilité bouleversante, déstabilisante, il y'a plus, tellement plus, alors je te dirais seulement que je ne veux plus te voir pleurer parce que ça me fait mal de te voir dans cet état là.

Il la serra un moment contre lui, de toute façon c'était la seule manière de lui apporter son soutien, il savait qu'il ferait son possible pour lui rendre le sourire mais pour le moment elle avait juste besoin d'un peu de réconfort. Alors il essayait de se montrer présent au maximum afin de tarir un peu les maux de la jeune femme. Il relâcha doucement son étreinte lorsqu'elle partit vers la machine et prit doucement le gobelet en la remerciant. Il lui prit délicatement la main et la regarda

-Allez viens, je vais te ramener dans ta chambre. Tu as besoin de te reposer.

fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyMer 24 Déc - 0:18


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
Comme c'est étrange. Comme tout est étrange. Normalement, je n'aurai jamais mais ô grand jamais foncé dans les bras d'un parfait inconnu mais j'en avais besoin. J'avais besoin de cette chaleur, de cette sensation de sécurité qu'il me procurait sur le coup. Ma conscience se tut, ma conscience restait enveloppé dans les bras d'Evan tandis qu'il me murmurait des paroles réconfortantes. Je l'écoutai sans réellement y croire, je l'écoutais sans vouloir lui dire ce que je ressentais dans le fond, que j'étais perdue et que je voulais qu'on m'aide. Je ne voulais pas retourner chez moi, voir Piqueur et son regard inquisiteur, son envie profonde de me faire la morale et mon renard. Mon renard me manquait. « Il... Il a dit que j'étais folle. Comme si tout était de ma faute. » Peut-être était-ce ça ? Peut-être étais-je folle ? Je restai dans les bras d'Evan avant de lever le regard vers le sien. Noisette. Profond. Il me regarda avec une inquiétude visible. Que pouvais-je y faire ? Que pouvais-je lui dire ? Je me sentais en sécurité. J'avais été une frêle et invisible poupée de porcelaine pendant un an. Pendant le simple fait que je recherchai un homme. « Tu dois avoir de la famille non ? Tu peux sans doute comprendre ma colère ? » Je n'étais que colère. Oui que colère pour la simple et bonne raison que je voulais le frapper en plein visage. « Si tu avais... je pensais que c'était mon âme sœur mais je n'avais qu'un an et il était le premier renard que j'avais rencontré... » Lui était un canard. Je levai doucement ma main pour caresser sa joue, vérifier qu'il est bien réel. J'avais tant rêver de Rox.

« Et tu sais après m'avoir dit que j'étais folle... » Je lâchai un petit rire nerveux avant de passer une main dans mes cheveux emmêlés. « En tout cas, j'en ai l'allure. Vivement que je retrouve ma brosse à cheveux. » Je divague, je ne dis que des bêtises. Alors, je me racle la gorge pour inspirer doucement et expirer. Je devais apprendre à me calmer. « Le pire c'est que le mec me dit que je suis folle et m'embrasse après. Rassure-moi, t'es pas aussi stupide ? »

Je ne comprenais rien aux hommes. Alors je me détachai pour lui payer un café et lui sourire tendrement. « Franchement pour un second rencard j'aurai préféré des peluches ou des fleurs. Rassure-moi pour le troisième, j'aurai le droit à un cheeseburger ? » Je lui fis un sourire tendre. Je ne savais pas si c'était les médicaments mais j'avais envie d'être à ses côtés, du moins sa présence était rassurante. Je finis donc par opiner pour le suivre sans rechigner. Que faire ? Que dire si ce n'est... le suivre ?

Lorsqu'on pénétra dans la chambre, je m'assis sur le lit pour tapoter la place à côté de moi. « Tu ne venais pas me voir c'est ça ? » Je lui fis un sourire timide avant de soupirer. Je joignis alors mes mains parce que j'avais encore plus honte de mon comportement. Maintenant qu'il avait vu qui j'étais, il allait s'en aller.
Je suis folle, Rox a raison.




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyDim 4 Jan - 16:45

love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.
ft. Vicky H. Goupil


Evan ne s'était pas attendu à ce que la jeune femme se jette dans ses bras. Il aurait pût lui sortir une blague vaseuse mais la situation était plutôt mal choisie. Vicky n'allait visiblement pas bien et ça le rendait triste de la voir dans cet état là, il n'aurait jamais pensé recroiser la jeune femme dans de telles conditions. Il se demandait pourquoi cet homme l'avait-il fait autant souffrir ? Pourquoi avait-il autant jouer avec son coeur ? Elle semblait si fragile comme ça, bien loin de la jeune femme indépendante qui l'avait envoyé boulé par sms. Il la regarda doucement avant de répondre:

-Je ne sais pas ce qui s'est dit, mais tu n'es pas folle Vicky, tu es triste et fatiguée.

Elle leva son regard vers lui et il resta là, à la contempler, à contempler sa tristesse et sa peine sans savoir quoi faire pour pouvoir la soulager, pour pouvoir la rendre heureuse. Il hocha doucement la tête avant de répondre.

-Oui j'ai de la famille et oui je peux comprendre ta colère mais ça ne te mèneras à rien.

Elle lui caressa doucement la joue et Evan fut perdu pendant quelques secondes, elle avait la peau si douce, mais elle était aussi dans un moment de faiblesse et elle ne se rendait certainement pas compte de ce qu'elle faisait.

-Tu t'es laissé aveuglé par l'amour mais ce n'est pas le seul homme sur Terre Vicky, tu trouveras quelqu'un qui te mérite vraiment.

Il sourit un peu et regarda la jeune femme avant de sourire un peu.

-Tu es toute mignonne comme ça on dirait un petit épouvantail.

Il l'écouta, parce qu'à ce moment là c'est certainement de dont elle avait besoin alors il se tût et écouta, ne sachant que lui répondre. Non il n'était pas stupide mais il comprenait l'envie qu'il avait eu de l'embrasser, car à ce moment là il avait précisément la même envie. Il sourit un peu et hocha la tête:

-Bien sûr je t'emmènerais manger au restaurant le plus chic de la ville, Mc donald !

Il la ramena alors doucement à sa chambre, elle avait affreusement besoin de se reposer, elle était encore sous l'effet des médicaments, et elle semblait aussi fragile qu'une poupée. Elle devait s'allonger un peu. Il vint alors s'asseoir à côté d'elle et la regarda:

-J'étais venu voir un ami qui a fait une chute. Mais je suis content d'être tombé sur toi.

Il la regarda alors droit dans les yeux:

-Pourquoi es-tu là Vicky ? Tu ne m'as pas l'air d'avoir quelque chose de cassé.

fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyDim 11 Jan - 19:21


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
Je me sentais vide. Vide de toute émotion, de tout sens et la vie pour moi piétinait. J'étais éteinte, complètement. Depuis ces derniers jours, je traînai dans l’hôpital psychiatrique tel un fantôme avant qu'on ne me transfère mais pour combien de temps ? Mon regard croisa alors celui d'Evan. Evan, le beau canard, Evan, l'homme gentil qui m'avait fait mauvaise impression mais Chrys' me l'avait vendu. Cependant, je n'étais pas prête, je ne voulais pas me jeter dans les bras de quelqu'un qui a eu de multiples amantes et autres. Je n'ai qu'une personne mise à part Rox et quand on voit le résultat. Je finis donc par hausser les épaules sans grande conviction. « Perdue surtout disons. Je ne savais pas que c'était possible d'être aussi méchant. Ou menteur. » Je levai alors les yeux vers lui. Je pouvais entrevoir son inquiétude et ça me transperça le cœur. Je déglutis alors. « Je sais, soufflai-je. » Je me mis doucement à lui caresser la joue car je ne savais pas trop comment réagir. J'avais envie de le toucher. Je savais que c'était parce que j'étais déboussolée, que je ne devais pas réagir comme ça. Bien au contraire. Je devrais me mettre en boule dans un coin de la pièce. Cependant, je ne pouvais pas m'empêcher de le toucher. Il avait la peau toute douce. « Ou que je mérite vraiment. »

J'esquissai un petit sourire pour passer une main dans ma tignasse emmêlée et lorsqu'il me dit que j'étais un épouvantail, je lui tirai la langue d'une manière puérile. Puis, je tentai de discipliner ma crinière. « N'importe quoi ! T'es pas objectif. Pff. Toi t'es là debout devant moi beau comme un dieu grec et moi, je suis... beurk. » J'éclatai de rire parce que je me rendis compte que ce que je disais n'avait aucun sens. Décidément, j'étais ridicule devant lui. « McDonald... Je connais pas. » C'est vrai que je ne connaissais pas. « Je sors rarement en dehors de mes concerts. » Et comme je suis végétarienne, je ne mange quasiment que des salades ce qui ne ravie pas grand monde.

Il me ramena doucement à ma chambre et je m'assis sur mon lit tandis que mes pieds brassèrent de l'air comme un enfant impatient. On voyait que Riri avait une âme de journaliste puisqu'il me posait plein de questions. « Moi aussi et tu présenteras mes vœux de rétablissement à ton ami. » Politesse et puis sans ce garçon, il ne serait pas là. Vint la question que je redoutai. Je déglutis. « Après... Quand j'ai cru qu'il était mort, j'ai fait une lourde dépression. Très lourde. Du coup, on m'a prescrit des médicaments et j'ai oublié de les prendre. Alors, j'ai perdu la tête et... je voulais faire du mal à mon corps. » Je dévoilai les bandages sur mes avant-bras. « Je suis... Je veux qu'on m'apprécie pour ce que je suis et plus pour cette enveloppe charnelle... de merde. »




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyDim 11 Jan - 22:48

love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.
ft. Vicky H. Goupil


Il était dur pour lui de voir Vicky dans un tel état, elle qui avait pourtant était tellement souriante par le passé, en tout cas il gardait de leur dernière rencontre les quelques sourires qu'elle lui avait adressé. Il avait aussi cru qu'elle n'avait plus voulu le voir. Plus jamais. N'ayant jamais répondu à son dernier message il s'était fait une raison, il sétait dit qu'ils ne se reverraient jamais parce qu'elle ne l'avait pas voulu. Et voilà que, par un heureux hasard, ils se retrouvaient là, dans un hopital. Il la regarda, et ne sut que répondre, peut être aurait-il dut lui dire que c'était un salop et qu'elle méritait mieux que ça ? Mais elle souffrait déjà assez comme ça, il n'avait pas besoin de le lui rappeler.

-La plupart des hommes sont menteurs.

Elle lui caressa doucement la joue, et Evan ferma les yeux se laissant aller au doux contact de sa main sur sa peau. Elle était si douce. Il savoura le contact quelques secondes, avant de rouvrir les yeux. Ou qu'elle méritait vraiment. Elle avait raison. Elle méritait quelqu'un de doux, de gentil et d'attentionné avec elle.

-Tu trouveras Vicky je ne m'en fais pas pour toi. Tu es une jeune femme belle douce et adorable, tu trouveras sans problème.

Il ne put s'empêcher de rire à la remarque de la jeune femme, il avait tenté de lui remonter le moral de la meilleure façon qu'il connaissait: le rire. Parce que le rire pouvait à peu prés tout guérir, que pour oublier sa peine c'était la meilleure chose qui soit.

-Mais non je ne ressemble pas à un dieu grec, les dieu grec se balade tous à poil.

Elle ne connaissait pas Mc Donald ? Peut être pourrait-il l'y emmener un jour ? Il avait tellement d'endroit à lui faire connaître. Pourtant bien vite il revint sur Terre, peut être ne se reverrait-il jamais ? Elle avait été trés clair la dernière fois dans sa loge, elle ne voulait pas de rancard.

-C'est une chaîne de fast food où tous les jeunes vont, ils font aussi des salades, si jamais un jour tu as l'occasion d'y aller.

Elle s'assit tranquillement sur son lit, jouant avec ses pieds et il ne pût s'empêcher de sourire en la voyant ainsi, elle était tout à fait adorable. Il hocha la tête, lui faisant comprendre qu'il transmettrait. Il regarda ses bandages, fronçant les sourcils, Oh Vicky mais qu'avais-tu donc fait ? Il serra le poing, tout ça c'était la faute de ce salopard, de ce renard de malheur. Elle était triste. Elle avait voulu en finir avec la vie. Il respira un grand pour pour ne pas s'énerver plus qu'il ne l'était déjà et passa doucement sa main dans les cheveux de la jeune femme.

-Oh Vicky, penses-tu à la peine que tu aurais fait autours de toi ? Crois-tu que le monde aurait continué à tourner si tu n'avais plus été là ? Tu as tellement de belles choses à vivres ... Ne fais plus jamais ça.



fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyDim 11 Jan - 23:19


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
J'avais honte de me retrouver dans cette situation avec Evan. Je ne savais pas comment faire, comment me comporter car j'avais discuté de lui avec une amie et j'étais clairement troublée par sa présence même avec la présence de Rox dans le sillage. Seulement, on n'attendait pas les mêmes choses et peut-être était-ce ça ? Parce que je me prenais trop la tête que les garçons me fuyaient. Lorsqu'Evan dit qu'il était un menteur, je penchai la tête sur le côté. « Je ne pense pas. » C'est vrai. « Je ne veux pas mettre tous les garçons dans le même bateau. La preuve tu n'es pas comme lui Evan. Tes intentions envers moi ont toujours été claires. Tu voulais coucher avec moi et basta. » Je connaissais sa réputation, je me suis renseignée auprès de toutes les personnes qui étaient à la faculté et il avait un faible pour les femmes plus âgées et blondes. « Après Rox était un enfoiré... » Je ne me doutais pas une seule seconde que les deux se connaissaient, bien au contraire. « Je pense que l'humanité l'a pervertie. Certaines personnes sont incapables de résister aux tentations qu'offrent cette vie. Ou alors ils y cèdent mais restent clair avec la personne opposée. » Sans doute les médicaments parlaient-ils à ma place, je n'en avais aucune idée ?

J'eus un geste tendre envers sa personne parce que j'en avais envie. J'avais l'esprit embrumé, sans doute. Lorsqu'il me dit que j'allais trouver quelqu'un sans problème, je le regardai avec un petit sourire. Le sourire timide qui me rappelle ce que je suis. Une enfant timide qui a peur des hommes. « Je... Je ne sais pas. » C'est vrai, je n'avais aucune idée. Je soupirai en passant une main dans mes cheveux. Son rire était contagieux et je me mis à rougir à sa tirade. « Quoi ? Mais ? Je... Enfin, je suis certaine que tu es le genre d'homme qui n'a pas de complexe. En même temps... Tu... Tu n'as pas à en avoir. » Rah mais chut tais-toi Vicky. Je lui souris de toutes mes dents tandis qu'on prit doucement le chemin de la chambre en croisant d'autres patients. Doucement, je glissai ma main autour du bras d'Evan en me rapprochant de lui tandis qu'il me vantait les mérites de McDonald. « D'accord. Tu m'y emmèneras dis ? » Je le regardai un moment avec les yeux brillants d'espoir. Je sais que je l'avais repoussé méchamment mais j'avais envie d'être en sa compagnie. Il était léger, drôle et très intelligent quand il le prouvait, je déglutis. « C'est... C'est toi qui as dit que tu voulais un second rendez-vous non? » Même si techniquement ça serait plus le premier que le second. Je lui souris faiblement avant d'entrer dans la chambre.

Elle était austère, je n'aimais pas. Ma guitare me manquait, ainsi que le pivert et mon renard. Je jouais avec mes bandages en lui racontant mon histoire tête baissée. J'avais tellement honte de moi si bien que je sentis les larmes picoter au bord de mes yeux. Je me glissai alors sur les genoux de Riri pour enfouir ma tête dans son cou. « Je... Je suis désolée. J'ai été faible. Je me déteste et je le déteste. » Je restai en suspens un moment près de son visage mais je me rétractai, je suis trop faible et je le regretterai. « Tu veux bien rester avec... avec moi le temps que je m'endorme ? » Je demandai beaucoup sans doute mais j'avais besoin de lui. Étrange non ?




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyDim 11 Jan - 23:40

love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.
ft. Vicky H. Goupil


Evan ne savait pas trop comment réagir, d'autant plus que la dernière fois ils s'étaient quittés d'une drôle de manière. Pas en mauvais termes mais pas en trés bons non plus. Le jeune homme ne sût s'il dût rire ou s'énerver, certes il avait dragouiller Vicky, mais il ne s'était jamais mit en tête de coucher avec elle, il avait seulement voulu obtenir un rendez-vous rien de plus. Il fronça un peu les sourcils avant de lui répondre:

-Mon but n'a jamais été de coucher avec toi Vicky, je voulais simplement obtenir un rendez-vous avec toi.

Certes, Evan avait toujours été attiré par les jeunes femmes blondes et plus âgées que lui, c'était un fait indéniable mais il ne s'était jamais mit dans la tête de coucher avec Vicky, elle lui avait plût dés le premier regard et il avait seulement voulu obtenir un rancard. Rox ? Il fronça les sourcils, alors c'était donc pour ça que celui-ci lui avait demandé de ne plus s'approcher de Vicky.

-J'y crois pas. Quand je pense que cet enfoiré m'avai dit de ne pas m'approcher de toi. Si j'avais su que c'était lui ...

Il lui fit un petit sourire, elle avait trop peu confiance en elle et ne se rendait pas compte de l'effet qu'elle pouvait faire sur les hommes. Evan ne put alors s'empêcher de lancer une petite blague pour détendre l'atmosphère. Il rit en entendant la jeune femme, visiblement gênée, lui répondre qu'il n'avait pas de complexe à avoir.

-C'est gentil miss. Je te rassure tu n'as pas à avoir de complexe non plus , même en épouvantail tu es à croquer !

Elle glissa sa main autours de son bras et il tourna son regard vers elle lui souriant. Son coeur rata un battement lorsqu'elle lui demanda si il l'y emmènerait. Il hocha la tête, lui répondant:

-Avec plaisir ! Ce n'est pas un restaurant gastronomique mais si ça te vas je serais ravi de t'y emmener.

Il était étonné qu'elle lui donne sa chance, étonné qu'elle veuille bien lui proposer un deuxième rendez-vous, évidemment Evan n'allait pas refuser, il était bien trop heureux qu'elle lui ai proposé. Il répondit donc:

-A vrai dire je ne pensais pas que tu me le proposerais. Je pensais plutôt que tu ne voudrais plus jamais me revoir.

Elle lui raconta sa triste histoire et vint se glisser sur ses genoux, visiblement triste et fatiguée, pleurant un peu pour extérioriser sa peine. Evan la serra doucement contre lui, posant sa tête sur la sienne, essayant de la réconforter comme il le pouvait.

-Ne te déteste pas Vicky, ce n'est pas ta faute. Tu es une jeune femme exceptionnelle ne l'oubli jamais.

Son visage si proche du sien. Il avait bien cru que le moment fatidique arrivé. D'un côté il était soulagé que ce ne soit pas le cas, elle était dans un état de faiblesse et l'aurai sûrement regretté par la suite. Il hocha la tête, soulevant la couverture, et portant la jeune femme pour la ettre confortablement dans le lit, la bordant. Il prit une chaise qui traînait dans la pièce, s'asseyant à côté d'elle, lui tenant la main.

-Endors-toi sans craintes ma belle, je veille sur toi.

fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Vicky H. Goupil

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: chanteuse, festival, être avec Evan.
Faites place à la vedette
Vicky H. Goupil
J'ai posé bagages ici le : 20/10/2014 Jouant le rôle de : La jolie renarde de Rox et Rouky. Nombre de messages : 527 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : dreamy + caius Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Britt Robertson
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. EmptyLun 12 Jan - 0:07


   
Evan & Vicky
   
   
hug me
   
La situation reste gênante et bizarre mais je commence à me détendre. Il a « je ne sais quel effet » sur moi. Je le fixe alors quand tout d'un coup, je me rends compte d'un truc. « Attends, tu le connais ? » Ainsi Rox a été voir Evan pour lui dire de ne pas s'approcher de moi. « Non mais je rêve ! » Pour qui il se prend celui-là ? Je me mords la lèvre si fort que je manque de la percer tandis qu'une rage indescriptible me traverse de la tête aux pieds. « Et je suis navrée, je n'avais pas compris ça dans ce sens. » Je m'empourpre parce que je suis stupide avant de passer une main dans ma lourde tignasse. Je reste choquée par les révélations d'Evan. Rox ne manque pas d'air, je lui en toucherai deux mots quand je le verrai.

Cependant lorsque le canard me sourit, j'en oubliai ma rage pendant quelques minutes. Mon pouls reprit sa cadence normale et je lui rendis. On a l'air de deux nigauds plantés comme ça devant la machine à café. C'est vrai que le contexte est risible. Je suis devant lui avec rien d'autre qu'une chemise de nuit horrible mais bon ça pourrait être pire. Je pourrai avoir mon pyjama en pilou. Je lui tire alors la langue à sa remarque avant de me coller à lui pour retourner jusqu'à ma chambre. Si les infirmières me trouvent ici, je suis morte. On continue de parler sur le chemin et je me sens un peu mieux. Je n'ai pas l'habitude d'avoir de la visite autre que Piqueur et Chrys' et encore l'un comme l'autre me hurlait dessus tout le temps. Evan sait y aller doucement et je l'en remercie pour ça.

« Attends, j'ai toujours voulu tester les fast food. Alors y'a pas à charrier et le restaurant gastronomique sera pour notre troisième rendez-vous. » Je lui fais un petit clin d'oeil. En gros, je lui laisse une autre chance en décidant d'oublier mes a priori. Je ne voulais pas gâcher ce que j'avais surtout que c'est ce que les filles m'ont conseillé. Oublier le passé et aller de l'avant. Certes le faire avec le premier homme venu – surtout plus jeune – ne m'apporterait sans doute rien mais ça valait la peine d'essayer. Son comportement d'aujourd'hui me disait de lui laisser une autre chance. « Disons que y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, dis-je avec une voix de velours. » Je l'avais fait exprès.

Puis, je redevins sérieuse. La fatigue me rattrapa ainsi que la situation actuelle. Alors je craqua dans les bras d'Evan tandis que ce dernier se contenta de me consoler. Que devais-je dire ? Faire ? Je relevai la tête pour le regarder doucement et passer de nouveau ma main sur sa joue. Tout était si intense mais je préférai rester raisonnable. Je garde ça pour un prochain rendez-vous. Alors il me borda et je pris doucement sa main pour lui sourire avant de murmurer faiblement un remerciement et m'endormir.




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   




Merci Hans d'amour kissheart
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. (Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Vickri) + love me, keep me, hug me, take care of me. Don't lie to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-