AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez

(megafar) good girl gone bad  Vide
(megafar) good girl gone bad  Vide
(megafar) good girl gone bad  Vide
(megafar) good girl gone bad  Vide
 

 (megafar) good girl gone bad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (megafar) good girl gone bad (megafar) good girl gone bad  EmptyMar 23 Déc - 1:20

Problème d'édition Arrow Comme un imbécile j'ai edité le mauvais message Arrow


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Dim 28 Déc - 13:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (megafar) good girl gone bad (megafar) good girl gone bad  EmptyMer 24 Déc - 13:42







Megara & Jafar
« good girl gone bad »
L'Olympe, un bar dont l'ambiance me rappelait vaguement quelque chose. C'était comme une torture pour moi, mais cela ne m'empêchait pas d'y retourner lorsqu'une occasion se présentait, à croire que j'adorais souffrir.
Pourquoi cela me rappelle des souvenirs ? La réponse se trouve dans le titre lui-même. L'Olympe... Je donnerai n'importe quoi pour retourner chez moi ... Seulement le destin en avait décidé autrement. Ce style greco-ancien me rappelait là d'où je venais et où j'avais grandi ... C'était comme si je retournais là-bas. Il me suffisait de fermer les yeux pour revoir les habitants, mes amis et surtout lui ... Jamais je n'aurai imaginé qu'une personne allait me manquer autant ... Je priais chaque jour pour le revoir, même quelques secondes si possible. Ne pas savoir où il se trouvait, où même s'il était encore vivant était insupportable... Cette idée me brisait le coeur rien que d'imaginer qu'il puisse être...

J'avais l'habitude de venir régulièrement à l'Olympe ces derniers temps, de m'installer au bar et siroter un grand nombre de boissons qui m'aidaient à effacer la douleur. Dommage que cela ne dure qu'une soirée.
Il était déjà tard, comment le temps pouvait défiler aussi vite ? Le barman était habitué à ma présence, il fallait dire que j'étais devenue une habituée désormais. Il m'offrit même le dernier verre, cadeau de la maison. A moi toute seule, je rentabilisais leur commerce. Tout l'argent que je gagnais dans ce boulot à la con, je le dépensais dans des cocktails, alcool et toutes autres saloperies ... Hadès détestait lorsque je me comportais ainsi, mais je me fichais royalement de ce qu'il pensait. Depuis mon arrivée ici, c'était comme si on m'avait arraché une partie de mon âme et la volonté de vivre ... Je me laissais flotté voilà tout. Alors pourquoi faire des efforts. J'avais tout perdu ...

En remarquant mon état et surtout mes larmes, le barman proposa de contacter un taxi pour me ramener chez moi. D'après lui c'était terminé pour moi la boisson et j'avais besoin de me reposer. Je lui avais presque hurlé dessus, mais je n'avais pas de chez moi. Je vagabondais telle une âme perdue à la recherche d'un toit. Je n'avais pas envie de retourner chez Hadès ce soir. Sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, je quittais le bar et me retrouva désormais dans la rue à errer telle une âme en peine. Le vent frais sur mon visage m'aidait à me sentir mieux, seulement cela n'arrêtait pas les tournis dans ma tête. C'était comme si je faisais du manège. Ca tournait encore et encore sans jamais s'arrêter.
En quittant précipitamment le bar, j'avais oublié de prendre ma veste. J'étais désormais bras nus à l'extérieur, mais heureusement que l'alcool avait pour effet de réchauffer la température du corps. Enfin c'était surtout une sensation ... Si je ne tombais pas malade demain, c'était un miracle. Tee-shirt, short et bottes, c'était la pneumonie assurée, mais je m'en fichais royalement de toute manière.

Les larmes coulèrent de plus belles. Je pensais que la boisson allait m'aider à oublier, mais bien au contraire, cela rendait mes souvenirs encore plus réels. Et Hadès ... Ce monstre avait réussi à revenir dans ma vie alors que je pensais m'en être débarrassé pour toujours. Certes grâce à lui je ne mourrais plus de faim, mais à quel prix. Il me demandait des services ... qui ... je n'avais plus aucun respect pour moi-même après avoir fait ce genre de choses. Il ne pouvait pas me détruire d'une meilleure manière. Il était parvenu à ses fins. Je n'étais plus rien, mis à part son jouet.
Je me laissais tomber sur le sol et me recroquevilla sur moi-même. Les larmes coulaient à flots. Mon coeur ne cessait de saigner et je ne savais pas quoi faire pour y mettre un terme. Je n'étais plus rien et je ne voulais plus l'être ... Il était temps pour moi de baisser les bras et d'admettre la vérité. Plus jamais je ne pourrais vivre comme par le passé. Aujourd'hui était un autre jour et je n'avais plus la force de le supporter. Plongée dans mon désespoir, je n'avais pas remarqué que quelqu'un m'observait C'est seulement lorsqu'il prit la parole, que je compris que je n'étais plus seule. Je sursautai en entendant sa voix. Il venait de me faire atrocement peur. Ce sursaut avait amplifié mon mal de tête, immédiatement je portais mes mains à mes tempes comme si cela pouvait mettre un terme à ma douleur. J'essayais de me relever, mais le moindre effort relevait de l'exploit. Je n'étais qu'une loque, incapable de me remettre debout.
Il connaissait donc mon nom... Seulement j'étais incapable de reconnaître de qui il pouvait s'agir. Ma vision était bien trop embrumée pour reconnaître le mystérieux inconnu.

▬ On se connait ?

Il savait qui j'étais et où je travaillais. Peut-être que je le connaissais, mais vu l'état dans lequel j'étais actuellement, je n'étais pas apte à reconnaître qui que ce soit. Il fallait dire également que vu le nombre de clients, c'est très difficile de se rappeler de chaque visage. Sans parler que je ne m'intéresse pas vraiment à ses idiots, si je travaillais là-dedans c'était uniquement pour gagner de l'argent, rien de plus.

▬ Ah mais si je te connais ! Tu es le ... comment c'est d'abord ... le big boss des voitures non ? C'est quoi ton petit nom déjà ?

Mon langage était des plus catastrophiques. A croire que je ne savais pas parler. Saleté d'alcool. Surtout s'il me connaissait, me voir dans cet état ne m'avantageait pas.

▬ Alors comme ça je t'ai manqué ?

Aussi étonnant soit-il, la barrière de la politesse n'existait plus. Je le tutoyais comme si je le connaissais depuis des années. C'était le résultat d'une ingurgitation bien trop excessive de boissons.


(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (megafar) good girl gone bad (megafar) good girl gone bad  EmptyDim 28 Déc - 13:53


megara&jafar ◮ good girl gone bad
Elle te dévisage , le regard vitreux , visiblement incapable de reconnaître celui qui venait se rincer l'oeil  de temps en temps au Hyena Club . Ton visage se fend en un sourire amusé . Megara a toujours eu un petit penchant pour les excès . Cela ne date pas d'hier . Depuis le jour où tu l'as rencontrée , tu as très rapidement cerné son personnage . C'est une femme dont le cœur saigne , dont le cœur a été brisé et qui a trouvé un réel réconfort dans l'abus d'alcool ou de drogues douces . Dans un moment de faiblesse , les femmes peuvent se montrer très dangereuses , tu l'as appris à tes dépens . Tu soutiens ton regard sans ciller , fixant cette jeune femme à moitié allongée sur le sol et qui , de toute évidence , est incapable de tenir debout . Elle s'est légèrement levée , prenant appui sur ses bras tremblotants . Il fait froid , certes mais à ton humble avis , si son corps est parcouru de spasmes , cela est bien du à la quantité incroyable d'alcool qu'elle a du boire très certainement d'une traite . Tu secoues ta tête , à moitié amusé à moitié exaspéré d'un air de dire « que vais-je faire de toi ? » alors que la jeune femme semble peu à peu retrouver la mémoire . « Le big boss des voitures » . C'est ainsi qu'elle t'a toujours appelé . Quand on y réfléchit , elle ne t'a jamais appelé par ton prénom . Tu croises les bras et continues de la fixer , tes lèvres retroussées par un sourire malicieux .

« Ah , je commençais à m'inquiéter . Pendant un bref instant , j'ai cru que tu m'avais oublié . Autant que je m'en souvienne , je ne t'ai jamais dis comment je m'appelais . Tu peux m'appeler Ghazali ou Jafar » finis-tu d'une voix veloutée sans la quitter du regard .

Tu commences à marcher lentement dessinant un cercle sur le trottoir , les mains enfoncées dans les poches . Tu détournes le regard et regardes à présent le sol goudronneux . Un sourire goguenard se range au coin de tes lèvres alors que la sulfureuse Megara te demande si elle t'a réellement manqué . Tu relèves la tête  et hausses un sourcil parfait . La ravissante Megara t'as tapé dans l'oeil le jour où tu as mis les pieds pour la première fois dans cette discothèque . Tu ne venais pas exceptionnellement pour elle mais si la jeune danseuse au corps d'Aphrodite se pointait , ton regard lascif se tournait tout naturellement vers elle , subjugué par tant de beauté . Megara plaisait aux hommes . Tu n'échappais pas à la règle .

« Affreusement manqué je dirais » commences-tu d'un air théâtral . « Ce n'est pas un secret Meg , je  suis depuis le début attiré irrésistiblement par toi  , charmé par ton regard de braise . Tiens voilà ,  celui que tu as exactement maintenant » lances-tu d'un ton railleur alors que la jeune demoiselle en détresse te regarde d'un air vague , absent .

Tu n'as rien d'un gentleman . Tu aurais pu t'inquiéter depuis le début , chercher à savoir ce qui lui est arrivé . Dehors , il fait froid , tu aurais pu lui proposer de la ramener au chaud avant qu'elle ne tombe malade . Puis , tu te souviens que tu as besoin de ses services . Tu as beaucoup de personnes qui travaillent pour toi , certes, mais personne n'est aussi doué que Meg pour espionner et ramener des informations de taille . Ta mâchoire se crispe . Tu soupires . Voler à son secours va te demander un effort incommensurable mais tu n'as pas tellement le choix . Que vas-tu faire d'une espionne malade ? En plus , maintenant que tu as croisé son chemin , difficile de fermer les yeux sur cet incident . Tu secoues ta tête et te promets que ce sera la dernière fois que tu lui sauveras la mise . Tu pinces les lèvres et t'efforces d'arborer un sourire hypocrite .

« Laisse-moi te ramener chez toi » lances-tu d'un ton dictatorial qui n'a absolument rien à voir avec une invitation . « J'ai pas envie de me lever un lendemain matin en apprenant que mon espionne favorite s'est retrouvée dans le lit d'un autre sans que les rapports aient été consentis . Mine de rien , je tiens à toi . » termines-tu alors qu'une lueur malicieuse scintille au fond de tes yeux .

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (megafar) good girl gone bad (megafar) good girl gone bad  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(megafar) good girl gone bad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-