AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -37%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
16.99 €

Partagez

(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
(mirandar) I've been missing you dearie Vide
 

 (mirandar) I've been missing you dearie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptyDim 28 Déc - 0:49


Miranda&Jafar ◮ I've been missing you dearie.
Ta journée se termine . Aujourd'hui , tu finis plus tôt . Tu as réussi à conclure avec de nombreux clients . Cette journée a été fatigante certes , mais le bilan reste néanmoins satisfaisant . Tu ne sais même pas comment tu as pu persuader ces clients d'acheter car tu étais plutôt distrait pendant que tu parlais affaire . Tes pensées vagabondaient et tu n'avais eu de cesse de songer à ce que tu prévoyais pour cette fin de journée . Elle te manquait . Sa peau laiteuse , ses yeux bruns et ténébreux , ses lèvres fines mais délicieuses . Jamais tu n'avais goûté de pareil délice . Tu n'avais pas pris de ses nouvelles depuis un bout de temps . L'occasion pour toi de te rattraper . Vous étiez tous deux très occupés . Toi , par ton business et la multinationale dont tu es à la tête , elle , parce qu'elle est la proviseure du lycée de Belville . Aussi étonnant que cela puisse paraître , son travail lui prenait beaucoup de temps . Cette situation relativement compliquée avait été l'origine de votre rupture . Toi qui pensais que tu étais incapable d'aimer . Elle était la seule à t'avoir appris ce mot qui pendant longtemps n'avait jamais franchit tes lèvres . Maintenant , tu sais ce qu'aimer veut dire . Quand tu ne la vois pas , tu sens une drôle de sensation . Il y'a un manque , un vide qu'aucune femme ne pourra combler . Elle n'a rien à voir avec ces femmes que tu ramenais au pieu . Tu as ressenti quelque chose de bien plus fort et de bien plus sincère pour elle . Ta relation avec elle t'a changé , tu ne saurais expliquer comment mais tu le sais . Tu te sens différent , tout simplement différent .

Tu quittes le siège de Vazaar , haute tour faite de verre et d'acier . Une voiture t'attend juste devant les marches de marbre qui mènent à l'entrée du siège de l'entreprise . Tu descends lentement les marches d'un pas élégant alors qu'Alastair , ton chauffeur et accessoirement ton domestique sort pour t'ouvrir la porte . Tu ne lui adresses pas un seul regard , pas un seul sourire et te faufiles sans plus tarder à l'intérieur de la voiture . Alastair démarre et se dirige à toute vitesse vers ton domaine . Durant le trajet , il essaie comme d'habitude de faire la conversation mais tu réponds par des réponses courtes et sèches . Tu te doutes bien qu'Alastair agit de la sorte uniquement par politesse . Tu le malmènes , le traites comme un moins que rien et pourtant il est toujours et encore là pour toi . La véritable raison de sa présence est que tu le paies bien . Il est peut-être même trop gâté à ton goût . Tu aurais volontiers baissé son salaire mais aussi désolant que cela puisse être , tu as besoin de ses services . Tu ne le reconnaîtras pas mais tu es bien content de l'avoir .

Une fois rentré chez toi , tu ne prononces pas un seul mot . Tu te débarrasses de tes vêtements et files te faire couler un bain moussant et bien chaud . Rien de plus agréable après une journée de travail . Tu appuies ta tête contre le bord de la baignoire et laisses tes bras flotter . Tu fermes les yeux et apprécies ce silence sacré . Trois quart d'heures plus tard , tu décides de quitter ton bain , tu te sèches et t'enveloppes dans un peignoir . Tu quittes la salle de bain et regardes ton portable . Tu fais défiler ton contact , ton index s'arrête sur un nom . Celui de Rebekah . Tu meures d'envie de lui écrire ou de lui passer un coup de fil . Tu veux entendre sa voix . Chaque fois que tu l'entends , tu sens des frissons parcourir tout ton corps . Tu soupires et après une longue hésitation , tu proposes de la voir , en secret . Tu n'as pas pu t'arrêter sur cette rupture . Tu veux la revoir , c'est plus fort que toi . Tu as tapé ton message mais tu hésites encore à appuyer sur la touche « envoyer » . Le désir ardent de la revoir l'emporte et tu laisses ton index appuyer sur la touche .  Quelques minutes plus tard , elle répond à ton message . Ton cœur bat à tout rompre . Elle a accepté ton invitation . Alastair n'est pas certain , mais il aurait juré t'avoir vu esquisser un timide sourire .

Tu t'habilles , te coiffes et t'enveloppes dans un superbe manteau haute couture . Tu enroules une écharpe autour de ton cou et tu te diriges vers l'extérieur . Tu as ordonné à Alastair de t'emmener près de ce parc peu fréquenté et assez isolé . Au moins , elle sera certaine de ne pas être aperçue en ta compagnie . Tu te glisses à l'arrière de la voiture . Alastair démarre et s'éloigne à toute vitesse du domaine , en direction du centre-ville .  En l'espace de quelques minutes , tu es arrivé à destination . Tu tends le coup pour voir si Rebekah n'est pas déjà arrivée . Visiblement , tu es celui qui est arrivé le premier . Tu descends de la voiture et préviens Alastair qu'il devra venir te chercher dans une heure ou deux . Les mains enfoncées dans les poches de ton manteau , tu te diriges vers un banc et tu t'assois , attendant impatiemment la venue de celle qui fait battre ton cœur .
©clever love.


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Lun 19 Jan - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptySam 17 Jan - 2:54

ft. Miranda et Jafar
" I’ve been missing you dearie "


Et elle arriva.

Perchée sur ses hauts talons, Miranda sortit de l’ascenseur et se dirigea vers son bureau, traversant le couloir, encombré par des employées qui semblaient perdues et affolées. Sans doute étaient-elles en retard, peut être avaient-elles peur de la réaction de Miranda si jamais elle apprenait qu’il y a un léger laisser aller. Sur le moment, elle se contenta de les regarder. Pas un regard méprisant, ni hautain. Elle les regardait comme si elle était interloquée, plissant les yeux, fronçant un peu les sourcils.  Cela suffisait amplement à leur faire soudainement retrouver leur chemin et surtout, comment repartir à ses occupations. L’autorité que dégageait Miranda était étonnante. Elle n’avait besoin ni de menaces de renvoi, ni de crier.  

En arrivant dans son bureau, elle accrocha sa fourrure au porte manteau. Réajustant un peu son chemisier, elle s’assit avec lassitude dans son fauteuil. Il y avait sur son bureau une belle pile de croquis pour la prochaine collection. Travail, travail, travail. C’était dans ces moments-là que son statut de Reine lui manquait, mais à cet instant-là, elle se disait aussi qu’elle ne le serait sans doute jamais plus. Pourtant, elle persistait à nourrir l’espoir qu’elle aurait sa vengeance sur Blanche-Neige, qu’importe le temps où elle devrait garder sa couverture de personnage influant dans la mode. Elle feuilleta les dessins, les uns après les autres, s’efforçant de ne laisser paraître aucun ennui sur son visage. Juste une expression neutre.

Aucun des croquis ne lui plaisait. Tout lui semblait vu et revu - et cela n'avait pas de rapport avec son humeur, il n’y avait aucune originalité. Si cela continuait comme ça, la collection à venir allait être médiocre et les critiques de mode n’allaient pas rater Miranda. Elle savait que beaucoup enviaient sa situation et que n’importe qui serait prêt à reprendre Runway au moindre relâchement de la rédactrice en chef. La simple idée de pouvoir se retrouver sans travail, oubliée de tous et même méprisée par les médias la crispa. Elle serra les doigts sur son bureau et pinça les lèvres.

Elle soupira, comme si elle évacuait la pression en même temps qu’elle expirait. Son téléphone vibra. Ce fut comme un reflex, son regard convergea vers l’appareil posé en face d’elle. Il ne vibra qu’un petit instant, signe que c’était un message qu’elle venait de recevoir. Elle sembla hésiter à s’en saisir. Elle se dit que c’était peut-être encore une autre invitation pour une soirée mondaine, ou on ne savait quoi. Malgré son appréhension, Miranda déverrouilla l’écran. Le message s’affichait, ses sourcils se levaient avec surprise. Jafar ? Elle reporta l’écran à quelques centimètres de son visage et le lut une seconde fois. Elle avait un peu de mal à y croire. Cela lui semblait étrange que Jafar ne la contacte à nouveau. Miranda était certaine qu’il ne retournerait pas vers elle, de par leurs emplois du temps chargés, mais aussi parce que Miranda aimait se servir du concept de « Loin des yeux, loin du cœur ». Pourtant, elle ne put s’empêcher de sourire un peu. Même si elle ne se l’avouait pas, elle n’était pas vraiment certaine des motifs de leur séparation. Quelques questions lui traversèrent la tête. Il était clair qu’elle tenait beaucoup à son image et à sa réputation, mais il y avait … quelque chose. Bizarrement, relire son message anima chez elle le même intérêt qu’elle lui portait dans le passé. Ses doigts tapèrent au clavier tactile une réponse positive, acceptant de le voir en secret.

S’enchaîna ensuite une journée passablement lente. Miranda savait que quelque chose de plus excitant que son travail l’attendait ce soir. Elle aimait son travail, être à la tête de Runway, mais elle sentait aussi qu’elle allait avoir besoin d’une pause ou de quelque chose qui s’en rapprochait. Peut-être était-ce le moment de se trouver un homme qui allait lui changer les idées comme il se devait ? Tout en y pensant, elle s’installa à l’arrière de sa grande voiture noire et attendit la fin du trajet jusqu’à chez elle.

Une fois arrivée chez elle, elle se laissa baigner dans un bain. Elle dut passer au moins trois quarts d’heure à se trouver une tenue, à se demander si elle était présentable. C’était dans ces moments qu’elle se rappelait d’Andrew, anciennement son miroir. Elle lui aurait bien posé sa question favorite. Elle put seulement s’admirer un peu dans le miroir puis partir. Un peu plus tard, elle était arrivée. Miranda avait le mérite de se faire attendre, elle avait une jolie demie-heure de retard.

Après avoir scruté les horizons – remarqué aussi que le lieu était réellement isolé, aperçu Jafar assis sur un banc au loin, Miranda se dirigea vers lui, se hâtant légèrement. Elle lui adressa un charmant « Bonsoir. » , ponctué d’un sourire poli. Il valait peut-être mieux commencer par quelque chose de formel. Elle s’assit sur le banc, croisa les jambes puis s’adressa de nouveau à lui.   « Pour ma défense … je tenais à préciser que je ne vois jamais le temps passer quand je suis devant mon miroir … » En s'entendant parler, elle repensa à sa personnalité du passé. Sa froideur et son ton hautain habituels semblaient être partis ...



made by © .bizzle / crédit image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptyLun 19 Jan - 11:36


Miranda&Jafar ◮ I've been missing you dearie.
Tu ne savais pas ce que c'était . C'était une sensation nouvelle et grisante . Quand tu la voyais , tu sentais ton cœur tambouriner contre tes côtes comme s'il s'était sur le point de lâcher . Quand tu entendais sa voix , ton corps était parcouru de violents frissons . Il suffisait que tu la voyais pour que la magie , ou la sorcellerie , opère . Cette femme qui tout comme toi avait autrefois un tout autre statut . Elle était une reine , appréciée pour sa beauté . Elle était la plus belle femme de son royaume jusqu'à ce que sa belle-fille vienne lui ôter ce titre . Elle avait donc tenter d'éliminer la concurrence avec la même détermination que tu avais eu en voulant liquider ce vaux-rien d'Aladdin . Deux sombres idiots avaient osé vous défier . Tu n'avais jamais su si Miranda avait finalement assouvi sa vengeance . Ce n'est pas une question que l'on pose au moment du repas ou en plein milieu d'une conversation . Et puis , il fallait dire que vos conversations se faisaient rares . C'est d'ailleurs pour cette raison que tu as décidé de lui donner rendez-vous dans ce parc . Vous vous étiez considérablement éloignés et tu voulais tout naturellement recoller les morceaux avec celle qui te procurait un sentiment nouveau qui allait bien au-delà de ce que tu avais pu ressentir jusqu'à maintenant .


Tu entends des bruits de pas . Tu lèves légèrement la tête et fronces les sourcils . Tu l'aperçois au loin . Radieuse et toujours aussi pimpante . Elle t'adresse un sourire rayonnant et sincère et tu y réponds par un sourire complice et franc . Tu savais qu'elle t'appréciait autant que toi tu l'appréciais . La réelle raison de votre rupture avait été le fait que vos emplois du temps respectifs vous laissent finalement peu de temps pour vous focaliser sur votre vie amoureuse . Tu n'étais peut-être pas prêt de lui mettre la bague au doigt . Oh ça non . Tu ressentais peut-être quelque chose de plus fort pour elle , il n'empêche que tu restes un homme à femmes, incapable pour l'instant de te séparer de tes petites habitudes qui pourraient contrarier l'ancienne reine . Peur de l'engagement ? Non . Tu n'as tout simplement pas envie . S'engager reviendrai pour toi à renoncer à ses relations sans lendemain , à ses shows intimes dans les coins privés du Hyena Club . C'est un gros sacrifice que l'on te demande là . Il est tôt pour parler de mariage . Tu n'es même pas sûr qu'elle y ait songé . Vous avez déjà assez de mal pour vous voir , que dis-je ? Pour vous parler . Avec les nouvelles technologies mises à votre disposition , vous arrivez à perdre contact . La véritable question est en fait : Est-ce réellement un manque de temps ou quelque chose entre vous semble s'être brisé sans que vous vous y attendiez ? Tu n'y avais jamais réfléchi mais maintenant que tu y penses , c'était une excellente question, une question tout à fait pertinente qui selon toi méritait réflexion .

Elle s'approche et te lance un « bonsoir » d'une voix suave . Son parfum . Elle n'est à quelques mètres de toi mais son parfum te rend fou . Il est exquis et le simple fait de le sentir te fait frissonner . Elle s'excuse de son retard prétextant avoir passé trop de temps devant son miroir . C'est dans ces moments-là que tu voyais à quoi sa vie pouvait ressembler autrefois . Elle n'était pas narcissique , elle était juste envers elle-même , c'est différent . Ton visage se fend en un sourire coquin . Tu caresses sa joue douce de tes mains musclées puis descends lentement vers le menton . Tes doigts caressent ses lèvres rosées . Elle est tellement...attirante . C'est une femme très désirable et tu t'étonnes même qu'elle ne soit pas déjà prise . Ah ben si , c'est toi l'heureux élu . Enfin , tu penses l'être . Tu esquisses un pâle sourire et plonges ton regard sombre dans le sien . Sa peau est si douce . Tu voudrais en embrasser chaque centimètre . Mais tu dois savoir te comporter en public . Tu es un homme d'affaire qui a bâti son empire à partir de rien . Tu ne voudrais surtout pas voir ton entreprise de voitures de luxe faire banqueroute . Il y'a déjà eu des rumeurs à ton sujet , des rumeurs qui ne te mettaient pas à ton avantage . Sans parler des crimes dont tu es l'auteur et que tu essaies de cacher . Pourras-tu te cacher derrière tes sbires indéfiniment ? Ce n'est pas sûr .

« Laisse-moi admirer à mon tour ce beau visage . Tu m'avais manqué Miranda . » lances-tu d'une voix onctueuse .

Tu lui prends sa main et déposes un baiser enflammé . Tes muscles se contractent délicieusement .  Tu la fixes , le regard brûlant . Elle est tellement belle . Tu commences à penser que tu ne la mérites probablement pas . Tu n'as pas honte de toi , loin de là . En revanche , tu sens que si l'ancienne Reine venait à apprendre la vérité , elle entrerait dans une rage folle .  Tes activités douteuses ont nui à sa réputation . Tu te rends souvent au Hyena Club et t'autorises quelques petites séances privées avec les danseuses . Tu séduis cette sorcière des mers qui répond au nom d'Ursula . Tu fais semblant d'être marié à cette fée maléfique pour faire bonne figure et sauver ton image .  Tu manipules tout le monde sans exception . Tu es impitoyable . Miranda ignore tout ça . Et tu n'as certainement pas l'intention de le  lui dire .  Tu préfères épargner son cœur encore fragile .  La souveraine a assez souffert comme ça . Vous vivez dans le secret . A quoi bon y ajouter une petite pincée de vérité ? Le plat est suffisamment bon comme ça .
©clever love.


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Lun 2 Mar - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptySam 24 Jan - 4:39

ft. Miranda et Jafar
" I’ve been missing you dearie "



Miranda se sentait tellement au dessus de tout. Elle avait toujours vu les personnes amoureuses d’un œil mauvais. Elle voyait l’amour en général d’un œil mauvais ! Elle trouvait que cela rendait idiot, mielleux et niais, c’était pourquoi dans le passé elle l’avait banni de sa vie. Pourtant, dans ce nouveau monde, avec cette nouvelle apparence, cette nouvelle vie, il y avait un nombre incalculable d’hommes qui tombaient sous son charme, plus dévoué les uns que les autres. Mais diantre, pourquoi n’avait-elle pas de telles marionnettes à sa portée avant ce maudit sortilège ? Il en aurait été fini de cette souillon de Blanche-Neige depuis très, très, très longtemps. Ils sont si … asservis, esclaves de sa beauté. Ils étaient sans doute prêt à gravir une montagne pour Miranda, juste pour un simple regard. Elle essayait de se dire qu’elle n’avait rien à envier à Blanche-Neige … pourtant, à chaque fois, elle se disait que cette camérière était quelque part, en train de chantonner, à respirer la belle vie, et surtout, quelque part à … être plus belle qu’elle.

Cela tournait à une telle obsession chez Miranda, c’était maladif. C’est pourquoi, au départ, même avec toute sa bonne volonté, la Méchante Reine n’avait pas été totalement présente. C’est seulement lorsqu’elle sentit l’une des mains musclées de Jafar lui mignoter la joue qu’elle revint réellement à elle. Elle n’avait pas semblé surprise, ni revenir d’un autre monde. Son regard convergea seulement vers le visage de son charmant interlocuteur. Ses doigts effleurèrent les lèvres de Miranda. Jafar faisait preuve d’une tendresse sans pareil à cet instant. La splendide brune ne fut même pas étonnée, elle savait très bien la raison de ce rendez-vous, seule l’issu allait en rester un mystère. Allait-elle répondre positivement ?

C’est là que la rédactrice en chef se laissa plonger dans les yeux du PDG. Il semblait éprouver tant de choses. Dans son sombre regard se reflétaient une large palette de sentiments. Jafar avait l’air tellement … attiré, tellement … tellement la désirer, tellement s’en être amouraché. Cela parut simple à Miranda d’un seul coup. Elle se rendit compte qu’en réalité, il n’avait sans doute jamais pu tirer un trait sur leur « histoire ». Il n’avait même pas l’air de se douter de quel genre de femme elle était. Malgré ses airs de femme droite et stricte, Miranda était loin d’être fréquentable. « Laisse-moi admirer à mon tour ce beau visage. Tu m'avais manqué Miranda. » Il lui prit la main et y déposa un baiser. La jeune femme ne put qu’esquisser un sourire. C’était le deuxième de la soirée. Un petit sourire à cause du stress qui s’évacuait, mais aussi par rapport à la lippe de Jafar qui entrait en contact avec sa peau. Elle sentit que cela lui faisait du bien, surtout que de légers frissons lui parcoururent le corps. Evidemment, entendre quelqu’un lui dire qu’elle était belle faisait toujours à Miranda l’effet d’une caresse aux oreilles, mais cela prenait une plus ou moins grande valeur selon la bouche dont cela sortait.

Seulement, Miranda ne savait pas vraiment comment s’y prendre. Elle ne savait pas si elle devait entrer dans son jeu ou rester sobre, montrer de l’attachement ou garder un comportement formel … alors elle décida de trouver le juste milieu. « J’aime quand tu es comme ça, Jafar… » Et c’était vrai. « Je ne me souviens pas de toi si … caressant, si affectueux. » Elle savait qu’elle lui avait manqué, elle savait aussi très bien quel effet elle lui faisait. Simplement, pour l’instant elle préférait garder de la retenue, instaurer un peu de « suspens » en quelques sortes. Jafar prenait sans doute Miranda pour une jeune femme frêle, fragile … Il valait mieux que les gens aient une image très positive de Miranda, personne ne devait se douter de la noirceur qui habitait son cœur. - Si, elle a un cœur. Elle lui rendit un sourire délicat et enjôleur. « Moi aussi, cela me fait beaucoup de bien d’être là, seulement avec toi,dit-elle d’une voix habillée de douceur. Pas d’employés, ni de téléphones qui sonnent … » Elle regardait sur le côté, légèrement agacée par la quantité montante de travail. Miranda attendait encore un peu plus de Jafar. Elle voulait faire durer le plaisir, son plaisir. Que cela était agréable d’avoir un homme aussi charmant – et charmeur – se comporter ainsi avec elle. Sans doute cette journée allait-elle se finir sur une note réellement positive ?
made by © .bizzle / crédit image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptyLun 2 Mar - 21:55


Miranda&Jafar ◮ I've been missing you dearie.
Sa peau laiteuse est si jeune , si douce , si appétissante . Cette femme qui était autrefois une reine , est d'une beauté incomparable . Tu en as vu pourtant de toutes les couleurs . Des blondes , des brunes , et des rousses, mais aucune n'arrive à la cheville de celle qui répondait autrefois au nom de la Méchante Reine . Sa beauté est pure . Tu pourrais rester là à contempler ce visage pendant des heures et des heures sans jamais t'en lasser . Ce visage t'a manqué . Miranda t'a manqué . Votre rupture semble tout à coup lointaine mais ce parc vient te rappeler la raison pour laquelle vous vous êtes séparés . Ton regard s'assombrit tout à coup et t'écartes lentement de l'ancienne souveraine . Tu détournes même le regard . Celui-ci se perd à l'horizon . Tu serres les dents . Si seulement...Arf ,ta réputation te précède . Tu as répandu le mal et ce à de nombreuses reprises . Tu es suspecté de meurtres, meurtres que tu as commis indirectement certes mais volontairement . La police manque de preuves tangibles mais cela ne saurait tarder . Beaucoup de concurrents meurent d'envie de te voir derrières les barreaux . Peut-être même que ces requins viendront pour te rendre visite . Ils s'arrêteront devant ta cellule et se délecteront de ton triste sort . Tu serres les poings alors que des idées sombres se bousculent frénétiquement dans ta tête . Tu ne regrettes pas ce que tu as fais mais tu regrettes que ta liaison avec Miranda en paie les pots cassés . Ton passé sombre rend votre liaison tout bonnement impossible . Tu es soudain envahi par une déception amère . Tu la sens distante , voire même extrêmement réticente . Tu crains que les sentiments ne soient plus réciproques . Et si elle avait accepté de te voir par politesse ? Si tu n'avais pas envoyé ce fichu message , l'idée ne lui aurait peut-être pas traversé l'esprit , si ? La prunelle assombrie , tu commences à douter .

Même la douceur de sa voix ne parvient pas à apaiser tes craintes . Elle te fait remarquer que tu ne t'es jamais montré aussi affectueux du temps où toi et elle étiez en couple . En y réfléchissant , elle n'avait pas totalement tord . Tu n'as jamais été doué pour montrer ce que tu ressens . Il faut dire que tu as tes raisons . Tu n'as jamais réellement cru en l'amour véritable . L'amour était futile pour toi et même dégradant . Tu pensais que l'amour rimait avec faiblesse . Tu ne t'es jamais vraiment interrogé là-dessus , tu ne t'es jamais vraiment penché sur la question jusqu'à ce que tu rencontres Miranda et qu'une sensation toute nouvelle prenne possession de toi . Elle avait fini par s'emparer de ton cœur noirci . Une légère brise fraîche vient soulever les cheveux de ton front . Il fait un tantinet froid . N'étant pas vraiment habitué à des températures aussi basses , tu te frottes vigoureusement les mains l'une contre l'autre pour te réchauffer . Tu entends de nouveau la voix suave de celle qui était jadis la plus belle femme de son royaume et un frisson grisant parcourt les muscles de tes bras . C'est surprenant ce que sa voix peut avoir comme effet . Elle avoue se sentir bien alors qu'elle a pour seule compagnie le PDG de la multinationale Vazaar . Tes joues s'empourprent et trahissent ton refus de rester indifférent face à ce genre de remarques . Tu as encore du mal à te montrer affectueux , doux et ce , tout simplement parce que cela ne te ressemble pas . Ton cœur est beaucoup trop noir pour ce genre de choses . Tu  sens au plus profond de toi que ce genre de choses n'est pas fait pour toi . Même si Miranda t'a partiellement changé , tu réserves toujours ton jugement en ce qui concerne toutes ces démonstrations d'affection . Tu sens également que Miranda est très exigeante mais aussi réservée de ce côté-là . Tu as du mal à la cerner , à cerner ses attentes . Les mauvaises expériences de la vie ont sûrement noirci son cœur .  Tu connais peu de choses sur son passé si ce n'est qu'elle s'est remariée à un roi et que sa belle-fille est détestable . Ni plus ni moins . Tu te demandes si elle a assouvi sa vengeance ou si , comme toi , elle attend le moment propice pour passer à l'attaque .  Ton regard ténébreux se perd dans le sien . Elle reste de glace . Tu te demandes ce qu'elle ressent en ce moment-même . De la joie ? De la peine ? De l'inquiétude ? Tu gardes les lèvres entrouvertes sans même trouver quoi dire . Aucun mot ne sort de ta bouche . Tu soupires et approches dangereusement ta main de la sienne . Tu la serres fermement dans ta main musclée comme pour la réchauffer . Tu la regardes avec attention comme si tu craignais de ne plus jamais revoir ce visage qui respire la beauté et la jeunesse éternelle .

« Je veux que tu sois à moi Miranda . Nul autre que moi n'a le droit de t'approcher de si près . Tu m'entends ? » demandes-tu d'une voix douce certes mais étrangement impérieuse .
©clever love.


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Ven 20 Mar - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptySam 7 Mar - 4:19

ft. Miranda et Jafar
" I’ve been missing you dearie "



La Méchante Reine eut un petit sourire. Son visage brillait d’une joie mauvaise pendant quelques instants… rien ne pouvait lui faire plus plaisir, la remplir de bonheur. Elle soutint le regard de Jafar.  Ses lèvres s’étirèrent encore un peu. Elle était magnifique… et mortelle. Avec un visage tel que le sien, les hommes se retrouvaient si vite à dire et faire ce qui lui plaisait …

Mais elle connaissait Jafar. Elle savait très bien comment lui était avec les femmes. Son charme avait beau ne pas laisser Miranda indifférente, elle n’avait pas totalement – le « totalement »  est peut-être à retirer … - confiance en lui. Elle tenait trop à la réputation qu’elle s’était bâtie sous la sueur et l’effort. Elle fixa l’ex-sorcier quelques instants. Et s’ils s’alliaient ? L’espace d’un instant, elle retomba dans ses idées noires. Il lui fallait faire du mal à Blanche-Neige. La massacrer, la détruire, la tuer … il lui fallait sa fin heureuse. Après sa beauté, gagner contre son ignoble belle-fille était la chose la plus importante pour Miranda. Cela aussi, l’obsédait. Elle allait l’obtenir, sa victoire … puis elle se concentra à nouveau sur Jafar. Un air doucereux apparut dans ses yeux. « Jafar… » Sa voix était roucoulante ... elle était friande de ce genre de situation, mais elle savait aussi qu’elle n’était malheureusement pas la seule à fréquenter l’ancien sorcier. Elle laissa sa main gauche, couverte – ou protégée … par celle de Jafar . Combien de femmes cet homme avait-il séduites ? Et toutes les autres avec qui ils devaient sans doute beaucoup s’amuser ?

Non. Miranda n’était pas partageuse. Du tout. Elle était exclusive. Jafar devait être à elle si jamais il espérait une quelconque autre relation… eh puis, non. Pourquoi ne serait-il pas à elle, dès maintenant ? Elle regarda sur sa gauche, pendant quelques secondes puis plongea ses yeux dans ceux du PDG. « Oui, je t’entends très bien … » Elle rapprocha doucement son visage du sien, si bien qu’elle aurait sans doute pu l’embrasser. «  Moi, suis-je la seule à pouvoir t’approcher de si près ? ».
made by © .bizzle / crédit image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie EmptyVen 20 Mar - 15:43


Miranda&Jafar ◮ I've been missing you dearie.
Tu frissonnes légèrement lorsque sa langue caresse ton prénom . Elle te regarde d'un air complètement dubitatif . Elle est loin d'être aussi crédule . La Méchante Reine n'est malheureusement pour toi pas aussi facile à berner . Après avoir passé quelques temps à tes côtés , à te fréquenter , elle est bien placée pour savoir qu'il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce que tu lui dis . Tu aimes les femmes . Ta réputation te précède . Tu les aimes presque autant que le pouvoir . Tu es quasiment certain d'ailleurs que tu peux avoir les deux . Tu ne comptes même plus le nombre de femmes qui ont partagé plus qu'un simple verre avec toi . Oh bien sûr , tu es resté discret . En tant que PDG d'une multinationale , tu  n'as le droit à aucun faux pas . Le moindre faux-pas pourrait te coûter cher et te précipiter dans le fossé . Mais la presse est beaucoup plus imprévisible que tu ne le pensais . Les journalistes et paparazzis sont malheureusement partout , à ton plus grand regret . Quelques articles compromettants allaient par ailleurs être publiés mais les journalistes ont disparu dans des conditions assez mystérieuses … Tu ne recules décidément devant rien pour éliminer les parasites . L'argent et une poignée d'hommes suffisent pour te sortir d'affaire , n'est-ce pas ?

Comme tu devais t'y attendre , elle te pose la question que tu redoutais le plus . Etait-elle la seule à faire battre aussi fort ton cœur noirci ? N'avais-tu pas séduis des tas de femmes ?  Combien de femmes avais-tu ramené chez toi ? Combien de fois avais-tu quitté le Hyena Club après une petite séance torride et privée ? Tu ne t'en souviens plus . Tu ne les comptes même plus . De plus , tu n'as pas à te justifier . Jusqu'à preuve du contraire , vous n'avez aucun engagement qui vous retienne . Et pourtant , l'idée qu'un autre homme puisse poser ses sales pattes sur Miranda te rend hystérique . Ta mâchoire se crispe . Tu sais ce qu'il se passe dans sa tête ou du moins , tu penses être capable de le deviner . Tu aimerais pouvoir lire dans ses pensées pour savoir ce qui se trame dans la tête de l'ancienne souveraine .  Le regard lointain , tu essaies de rassembler tes idées et de réfléchir à la meilleure façon de répondre à cette question relativement gênante .  Tu fais marcher tes petites cellules grises et après quelques minutes de réflexion , tu te racles la gorge et prends la parole d'une voix sereine .

« Tu es la seule pour laquelle mon cœur bat si fort . » rétorques-tu tout simplement .  Tu plonges ton regard sombre dans le sien d'un air de dire « discussion close » . Tu détestes évoquer des sujets aussi fâcheux en sa présence d'autant plus que tu ne l'avais pas vue depuis des lustres . Et puis , de quoi pouvait-elle se plaindre ? Qu'avait-elle à te reprocher ? Tu la tenais responsable de votre rupture . Tu ne pouvais plus être avec elle parce que tu avais un emploi du temps bien trop chargé . Tu étais surmené . Et puis , tu avais tes petites habitudes . Certains soirs , tu aimais ne pas rentrer directement chez toi mais faire un petit tour dans des bars ou des discothèques  pourvu que le jeu en valait la chandelle . Ta réputation ne t'était d'aucun secours et c'était la raison principale pour laquelle vous aviez rompu . Miranda risquait de perdre son travail si on apprenait qu'elle te fréquentait d'une manière aussi proche , aussi intime . Les parents d'élèves n'auraient probablement pas confié leurs enfants à une principale qui fréquente l'un des hommes les plus sombres de toute la ville . Mais une question te taraudait . Combien de personnes étaient au courant de son passé obscur ? En avait-elle parlé à quelqu'un d'autre ?  Tu la regardes fixement . Elle reste de marbre . Tu ne la sens pas comblée comme s'il lui manquait quelque chose . Tu penches ta tête sur ton épaule pour la scruter intensément .

« Au fond de toi , es-tu vraiment heureuse Miranda ? » demandes-tu instinctivement d'un air grave .

On pourrait croire qu'un homme aussi riche et charismatique que toi soit aujourd'hui heureux et au sommet de l'extase , mais ce n'est pas le cas . Tu gardes un souvenir cuisant de cette vie passée où l'on t'a privé de la chose à laquelle tu aspirais le plus : le pouvoir , la domination . Tu aurais pu dominer sur tout le sultanat d'Agrabah , être respecté et admiré par tous tes sujets mais au lieu de ça , tu n'étais qu'un vulgaire conseiller et tu t'es retrouvé enfermé pendant une durée qui t'a semblé être une éternité dans une lampe noire et poussiéreuse .

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (mirandar) I've been missing you dearie (mirandar) I've been missing you dearie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(mirandar) I've been missing you dearie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-