AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez

(Caly) We're going on an adventure!  Vide
(Caly) We're going on an adventure!  Vide
(Caly) We're going on an adventure!  Vide
(Caly) We're going on an adventure!  Vide
 

 (Caly) We're going on an adventure!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (Caly) We're going on an adventure! (Caly) We're going on an adventure!  EmptyDim 28 Déc - 12:44


   
We're going on an adventure!
AVEC CALY ♥

   

« J'EN AI MARRE ! »
Le livre de physique-chimie fit un beau vol plané avant d'atterrir avec un bruit sourd sur le sol de la chambre. Mais a quoi avait-elle pensé quand elle avait décidé de reprendre les études ?! Certes, le lycée était nettement moins ennuyant que les cours particuliers qu'elle avait avec ses précepteurs avant (puisqu'elle avait la possibilité de faire des conneries avec ses amies) , mais cela restait tout de même des études ! Et qui dit cours, dit devoirs, et qui dit devoirs dit torture. Dire qu'elle aurait pu être tranquille, sans travail à faire, à continuer de bosser pour la BBC et à faire n'importe quoi sur youtube.... Mais non, il avait fallu que Madame décide de la jouer sérieuse et de penser à son avenir. Elle était vouée à l'échec scolaire de toute façon ! Croisant ses bras sur sa poitrine et évitant délibérément du regard le livre tombé ouvert, elle resta ainsi pendant quelques minutes. Dès demain, elle irait dans son lycée pour annoncer que, finalement, elle avait décidé que l'éducation, c'était naze et qu'elle renonçait à passer ses examens.

Elle savait pertinemment qu'elle agissait comme une gamine. D'ailleurs, plus elle y pensait, plus elle eut une moue renfrognée. Etait-ce trop demandé de la vie de vouloir s'amuser plutôt que de passer son temps à apprendre des trucs qui ne lui serviraient absolument pas plus tard ? Une petite voix dans sa tête, celle de la raison qui avait bien du mal à se faire entendre, lui disait que malheureusement, oui. La BBC ne la garderait pas stagiaire longtemps et elle était sûre de ne pas avoir de job si elle n'avait aucun diplôme. Pourtant, son instinct lui disait que son avenir n'était pas là. Pas dans les études et les diplômes. Elle s'était fait un nom sur youtube, avec Caly (on l'avait même reconnue dans la rue, la semaine passée ! ), et elle avait sûrement de quoi gagner sa vie en tant que musicienne.

En pensant à la musique, elle se renfrogna d'autant plus. Son piano lui manquait – c'était bien la seule chose qu'elle regrettait de son ancienne vie. Ses doigts la démangeaient de voltiger à nouveau sur les touches d'ivoire si bien connues. Elle n'était jamais restée aussi longtemps sans jouer, c'était à peine si elle avait touché un piano depuis la fugue. Elle s'était rabattue sur la guitare, achetée d'occasion dans une brocante, parce que vivre sans musique lui était tout simplement impossible. Elle était droguée aux sons, shootée aux notes, et elle commençait sérieusement à être en manque.

Tous ces éléments qui la rendaient irascible – enfin, encore plus que d'habitude – et qui allait certainement lui donner une humeur de chien pour toute la journée. Enfin... A moins qu'elle ne se trouve une distraction digne de ce nom. Parce que c'était souvent ça, la solution, avec Willow. Elle oubliait vite tout ses problèmes du moment qu'elle trouvait un moyen de s'amuser, de se divertir. Elle pouvait avoir la pire journée du monde puis rire aux éclats juste parce que quelqu'un avait lancé une bonne vanne. On pouvait dire ce qu'on voulait d'elle, qu'elle était grossière, mal élevée, peut être même égoïste, mais personne n'aurait jamais contesté sa faculté à trouver du divertissement en toutes circonstances.

Willow s'affala sur son lit avec un gros soupir, les bras écartés et les yeux rivés sur le plafond. Qu'allait-elle bien pouvoir faire pour s'empêcher de ronger sa mauvaise humeur toute la journée ?

   
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Shaë Calypso M.-Eastwood

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: run the world.
Faites place à la vedette
Shaë Calypso M.-Eastwood
J'ai posé bagages ici le : 01/08/2014 Jouant le rôle de : une écossaise humaine un peu tarée sur les bords aka. myself. Nombre de messages : 583 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : endlesslove (avatar) & Ange aka. la meilleure de toutes (profil) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Sophie 'Ginger' Turner.
MessageSujet: Re: (Caly) We're going on an adventure! (Caly) We're going on an adventure!  EmptyDim 11 Jan - 18:03


   
We're going on an adventure!
TODAY WE'RE YOUNGER THAN WE EVER GONNA BE

   
Tu tournes en rond dans la pièce, comme un animal en cage, une tigresse enfermée. C'est insupportable. L'ennui. Ça faisait bien longtemps que ce petit truc là n'était pas venu te rendre visite, il faut également préciser qu'il n'avait pas eu beaucoup de temps pour, ces derniers temps, avec le déménagement (ou plutôt fugue, selon le point de vu), l'espionnage, les enquêtes, les escapades en ville, l'installation et tout ce qui va avec. C'était tout un nouveau monde à explorer. Et tu ne t'étais privée de rien. Mais maintenant, c'est l'ennui et son meilleur pote ce satané de quotidien qui essayent de se faire une place dans ta vie, et t'as beau tenter au possible de les repousser, ils ont l'air bien décider à entrer, de gré ou de force. Alors tu saisis ton portable, tu cherches des nouveautés, rien qu'une simple musique ferait l'affaire. Tout les réseaux sociaux y passent, tu postes une ou deux stupidités, et te retrouves bien vite au même point. Tu t'effondres sur le lit, pousse un long soupir. T'avais presque oublié a quel point tu haïssais ça, ce sentiment insupportable qui te bouffe l'âme, et te laisse pour vide, comme une coquille. Ce destructeur de passion.

« J'EN AI MARRE ! » . Le cri te parvient comme un appel au secours, depuis la pièce d'à côté. Il est suivi d'un choc sourd, qui t'arrache malgré tout un sourire. On dirait bien que ta cousine et toi partagez le même genre de problèmes... peut-être à des échelles différentes. Ça ne te surprends plus trop, d'ailleurs, toutes ses années passées à ses côtés, quelque chose s'est formé entre vous, un lien que même vous, si vous le souhaitiez, ne pourriez briser. C'est ta famille. La seule. Alors tu retrouves ton énergie, tu retrouves ta joie de vivre démesurée. Tu le sais, il y a toujours quelque chose d'autre à faire, toujours d'autres horizons à découvrir, même dans une ville si petite. Tu ouvres la porte d'un coup sec, te précipites dans le couloir, et t’introduis plutôt bruyamment dans la chambre de Willow. Tu la trouves affalée en étoile sur le lit, les bras écartés, dos au matelas, les yeux plongés dans le blanc profond du plafond. « RELÈVE LA TÊTE, LÈVE TES FESSES, J'T'EMMÈNE EN EXCURSION ! » . Tu t'approches de la petite fille brune, lui saisit la main et la tire fort vers toi avec un rire. « Aller Princesse, on se bouuuge », l'encourages-tu en tapant dans tes mains. Tu te diriges vers l'entrée, enfiles tes chaussures noires montantes, balance celle de ta cousine dans sa direction et alors que tu fais volte-face vers la porte d'entrée pour l'ouvrir, celle-ci vient d'elle-même à ta rencontre. La poignée vient frapper ton épaule et le choc de cette rencontre t’expulse en arrière. Pas très fort, juste de quoi te mettre au sol. Tes yeux hébétés se lève et rencontrent ceux du troisième mousquetaire de la maison, Tadashi, et vous restez quelques secondes à vous dévisager en silence avant que tu n'exploses de rire, te relèves, et retires la poussière de ton jean en le frottant de la paume de la main. « Idiot ! » , balances-tu en lui frappant l'épaule de ton point fermé. « Eeeeeh, pas si vite ! Demi-tour, on t'embarques avec nous. » .

Le poignet de Willow dans une main, celui de Tadashi dans l'autre, et enfin la caméra dans la poche, vous quittez l'appartement ensemble. Les couloirs du Meli-Melo House sont totalement déserts. Après quelques plaisanteries stupides et rires complices, vous parvenez au fond du couloir, là où se tient la porte de cet appartement reconnu pour être vide, certainement abandonné, et dont la porte reste constamment ouverte. Tu pousses ladite entrée. Au milieu du salon se tient un immense piano et des étagères de livres poussiéreux. Tu t'approches de l'une d'elle, caresses les tranches du bout du doigt avant de tous les faire tomber d'un geste violent et brusque. « Vous voulez pas essayer ? J'vous assure que ça vaut le coup. » , promets-tu, ponctuant ces paroles d'un nouveau geste destructeur envers le tableau penché accroché au mur à ta gauche.



   
© EKKINOX



age of miracles
Peut-être que la vie est une chienne, c'est vrai qu'on entend ça parfois. En attendant moi je vois des milliards de choses douces et belles, c'est pas du sable artificiel, c'est du métal très solide comme le parfum des fleurs. Je vivrais pas sous le règne de la terreur. › © alaska.  



Dernière édition par Shaë Calypso M.-Eastwood le Dim 15 Mar - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tadashi Hamada

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: être un héros
Faites place à la vedette
Tadashi Hamada
J'ai posé bagages ici le : 16/06/2014 Jouant le rôle de : tadashi (big hero 6) Nombre de messages : 284 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava&signa) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : sean o'pry
MessageSujet: Re: (Caly) We're going on an adventure! (Caly) We're going on an adventure!  EmptyDim 15 Mar - 4:12

we're going on an adventure
les deux folles anglaises + Tadashi

   
Clairement, ce n'est pas ta journée. Tu t'es réveillé ce matin — après une horrible nuit, mais c'est maintenant une habitude ça — avec la ferme intention de travailler sur ce qui t'obsède depuis ton arrivée à Fantasia Hill, et depuis une bonne partie de ta vie, à vrai dire: Baymax. L'idée de devoir tout recommencer de zéro ne t'avait pas enchantée après ton intégration à ce nouveau monde et tu t'étais même surpris à te remémorer toutes ces journées et toutes ces nuits d'acharnement qui avaient été nécessaires pour arriver à fabriquer cette invention avec un certaine sentiment de désespoir. Mais tu ne pouvais abandonner ce projet, et ce n'est pas parce que tu habites un nouveau monde maintenant qu'il fallait renoncer à changer la vie des gens. Plus facile à dire qu'à faire, par contre. Avec la technologie beaucoup moins avancée de Fantasia Hill, c'était même un miracle de penser que Baymax reverrait le jour. Les obstacles arrivent les uns après les autres, te décourageant un peu plus chaque jour. On aurait dit que dans ton ancienne vie, tu avais plus de motivation. Maintenant, tu as l'impression de tourner en rond et la moindre  difficulté te fait désespérer. Comme ce matin par exemple, alors que tu es à cours de vis. Alors tu as pris ton scooter malgré le froid hivernal et tu t'es rendu au magasin de quincaillerie le plus près, qui était évidemment fermé à cette heure. Tu es donc allé au supermarché en te disant que tu pourrais en profiter pour acheter quelques produits qui manquaient à l'appartement. Sauf qu'ils vendaient pas de vis, les cons. Découragé, tu as fais un tour au laboratoire pour y piquer enfin ce que tu cherchais. Tu as beau avoir enfin mis la main sur ce qui te manquait, tu as perdu un temps fou pour de simples petites vis, et mine de rien ça t'enrageait. Puis en plus tu te gelais le derrière sur ton satané scooter, aka le pire mode de transport en ce mois de mars. Tu croyais qu'il ferait un peu plus chaud, que le temps serait adouci. On est en mars quoi, c'est le printemps qui arrive, tout ça. Et bien non.

En arrivant devant la porte de l'appartement, tu l'ouvres sans te douter que Calypso se trouve juste derrière. Tu la retrouves au sol de l'autre côté de la porte, sans trop savoir ce qu'elle faisait plantée devant la porte. Aucun son ne sort de ta bouche et, pendant un moment, tu crains d'avoir attisé sa colère en l'envoyant ainsi sur le plancher. Depuis le temps que tu cohabites avec elle et Willow, tu sais qu'il ne faut pas trop chercher à les énerver, ces deux-là. Au moins tu n'as pas un tempérament qui te pousse à chercher les embrouilles, et tu dois t'avouer que tu les aimes bien comme elles sont. Puis elles vivent bien avec ton atelier en bataille et tes inventions qui ne finissent plus, alors tu n'as pas vraiment à te plaindre. Calypso se met à rire tout en se relevant, allant ainsi à l'encontre de tes attentes. D'abord soulagé, tu es par la suite pris de surprise alors qu'elle te prend par le bras et que tu as tout juste le temps de poser tes sacs près de l'entrée. « J'imagine que tu ne me donnes pas le choix, mais sache que c'est bien seulement pour te faire plaisir. » Tu lui tires la langue avec une tête d'un môme de six ans, oubliant par la même occasion tes projets de la journée. Tu n'as plus vraiment envie de travailler sur ta création de toute façon, mais tu ressens plutôt le besoin de te changer les idées.

Les couloirs sont déserts. Caly est à la tête de votre troupe improvisée et cela n'a rien pour te rassurer. D'ailleurs, elle entre dans cette chambre inoccupée depuis un bon moment déjà, dont la porte est entrouverte. Tu avais déjà remarqué cet appartement inhabité auparavant.  Tu t'étais demandé s'il avait déjà eu des locataires, et si c'était le cas, si ses anciens occupants allaient bien, ou s'il leur était arrivé malheur. Mais jamais tu n'avais songé à y entrer comme un imposteur. Mais rien n'arrêtait Calypso, et la voilà qui pousse sur la porte pour entrer dans la pièce. « On ne devrait pas... » Tu te ravises au beau milieu de ta phrase. Tu sais bien que c'est inutile de protester, et, de toute façon, ton sens de la responsabilité a disparu à ce stade-ci. Et puis tu dois t'avouer que la curiosité te pique, maintenant. Le salon est bien ordinaire, si ce n'est qu'il est doté d'un piano et que tous les meubles semblent dominés par la poussière. Tu te demandes depuis combien de temps cette chambre a été abandonnée. Tu sais bien que cela fait un moment qu'elle semble inoccupée, mais tu n'arrives pas à te souvenir de la période exacte à laquelle tu l'avais remarquée. À peine tes yeux s'accoutument à l'endroit que Caly se met déjà à faire une bêtise, c'est-à-dire faire tomber les livres posés sur l'étagère au sol. Tu feins un soupir, mais ton visage est éclairé par un sourire que tu tentes de réprimander. Elle est incorrigible, celle-là. « Ça t'arrive parfois d'être sage? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


« Et je vole, je m'envole vers le vent et vers le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Caly) We're going on an adventure! (Caly) We're going on an adventure!  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Caly) We're going on an adventure!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-