AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

with a little help from my friends - Nikolaï Vide
with a little help from my friends - Nikolaï Vide
 

 with a little help from my friends - Nikolaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: with a little help from my friends - Nikolaï with a little help from my friends - Nikolaï EmptyMar 6 Jan - 11:45

le 5 janvier 2015,

« Attends... je crois qu'on a un problème ! »
Nos têtes se tournèrent vers Olly qui regardait le tableau de bord avec intérêt. Un point rouge ne cessait de clignoter, ce qui ne présageait rien de bon. Pourtant, nous avions fait un dernier contrôle avant de prendre la route, direction Boston, afin de faire un reportage sur ce qu'il s'était passé deux ans après l'attentat qui avait fait la une des journaux. Nous en avions parlé durant le voyage, après avoir dépassé la frontière et les douanes et se perdre au beau milieu de la forêt. Pourtant, la logique voudrait que nous allions tout droit, mais aucun de nous trois n'était capable de dire exactement l'endroit où nous nous trouvions. Au pire, nous arriverions avec un peu de retard, ça ne changerait pas trop de d'habitude.
Greg semblait paniqué. Dès qu'il se passait quelque chose de pas bon, la panique l'envahissait. Il suggéra à Olly de s'arrêter sur un coin de la route, ce qui aurait été plus judicieux. Mais mon têtu de collègue s'y opposa, ce qui n'était pas raisonnable. Cet impatient désirait arriver au plus vite et ne pas se perdre au milieu de nul part. L'ambiance s'échauffa alors, jusqu'à ce que Greg ne poussa un grand « ATTENTION ! », mais il était trop tard. La voiture avait basculé et nous avions foncé droit dans nul part. Les airbags s'étaient ouverts pendant que nous faisions quelques joyeux tonneaux mais il n'y avait aucune protection à l'arrière. Finalement, le véhicule termina sa course folle dans le ravin. J'avais fermé les yeux tout le long en m'agrippant contre l'accoudoir, simple instinct de survie. Je ne les ouvris pas tout de suite. Il fallait d'abord que je me rende compte que j'étais bien en vie. Je me mis à respirer vite et fort, puis à me tâter. J'étais envie. Mes yeux s'ouvrirent mais il n'y avait personne. Ni Olly, ni Greg. J'eus du mal à m'extirper de la bagnole. En plus de ça, j'étais apeurée, paniquée à l'idée qu'il soit arrivé quelque chose de grave pour les deux garçons et il fallait que je vois l'étendue des dégâts, à mes risques et périls. Je finis par sortir non sans difficultés, et à ramper au sol. J'avais mal, je m'étais égratignée au niveau de la hanche, sans doute un bout de verre ou je ne sais quoi. La première personne que je vis fut Olly. Dieu sait comment, il avait été éjecté et s'en était tiré indemne, mais avec quelques blessures bénigne tout de même. Lorsque je l'appelai, il redressa la tête. Visiblement, il avait mal au bras puisqu'il se le tenait fermement. Je parvins à me lever et à le rejoindre en m'accroupissant à ses côtés.
« Je crois que je me suis cassé quelque chose » m'informa-t-il en gémissant légèrement de douleur. « Il est arrivé quelque chose à Greg ? »
Je levai la tête dans l'espoir de le voir, mais je ne vis personne. Je montai tant bien que mal la pente et vit un corps non loin du bord de la route. Je m'empressai de le rejoindre, et ce fut bien Greg. Sauf que lui, il n'avait pas l'air bien du tout.
« Greg, Greg, tu m'entends ? »
Aucune réponse. Ses yeux étaient clos et il semblait inconscient. Une vague de panique monta en moi et ma première réaction fut de relever son pouls. La bonne nouvelle, c'était que je parvenais à le capter. La mauvaise, c'était qu'il était très faible.
« Olly, Olly, ramène toi ! Greg est en très mauvais point, il faut une ambulance ! »
Il arriva deux minutes plus tard et s'agenouilla à mes côtés.
« .. Mon téléphone s'est cassé dans l'accident. »
« Et j'ai oublié le mien à la maison.. »
L'expression qu'il m'adressa à cet instant ne passa pas. Je lui renvoyai un regard noir.
« Quoi ? QUOI ? Tu arrêtes DE SUITE parce que ce qui s'est passé c'est de TA FAUTE ! » m'emportai-je soudainement. Il baissa le regard, conscient que je disais la vérité. Il s'enferma dans un mutisme qui ne me plu guère. Je n'aimais pas quand il était comme ça. En fait, je n'aimais pas quand il était comme ça PRÉCISÉMENT parce que j'avais besoin d'entendre quelqu'un d'autre que moi parler. Fut un temps où je lui aurait rabâché que je le détestais, mais je m'étais promis de ne plus le faire.
« Qu'est ce qu'on va faire maintenant ? Le regarder mourir ? »
Olly semblait essayer de réfléchir mais il semblait ne pas trouver de solution. Il était tellement abasourdi et surtout plein de culpabilité qu'il ne parvenait pas à trouver quoi faire.
« Je vais essayer de... » commencé-je par dire avant d'entendre le bruit d'un moteur au loin.
« Une voiture... » souffla-t-il.
Un espoir inouï. Il resta près de Greg en jetant des regards en ma direction, ou plutôt celle que j'étais en train de regarder. La route était droite, sauf vers le fond où elle tournait. On aurait pu prendre le virage, à quelques secondes près. Finalement, la voiture apparut et je me mis sur le milieu de la route afin de pouvoir la stopper. Ce fut ce qu'elle fit quand elle arriva près de moi. Je me précipitai à la fenêtre du conducteur et tapai dessus pour lui sonner de l'ouvrir.
« A l'aide, aidez nous ! On a eu un accident et mon collègue est gravement blessé ! »
J'avais dit cela avec une telle précipitation et panique dans la voix que je savais pas s'il avait compris tous ce que je venais de dire. Mais je n'avais pas besoin de mot pour faire comprendre que j'avais besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: with a little help from my friends - Nikolaï with a little help from my friends - Nikolaï EmptyLun 12 Jan - 14:37

Je roule depuis quelques minutes tout fier d'avoir enfin ma première voiture. Je souris comme un idiot au volant. En Russie je n'aurais certainement pas eux une voiture aussi classe. Ma mère m'aurait sans doute dit qu'une voiture ça ne sert à rien et que j'ai mes pieds pour marcher. Je suis libre maintenant, libre comme l'air. J'ai mis la musique à fond les ballons histoire de me la péter un peu. Je chante à tue tête l'air qui passe à la radio et qui correspond bien à mon état d'esprit. «Because I’m happy… Clap along if you feel like happiness is the truuuuuuth.» . Je suis tellement dans mon trip que lorsque cette  fille déboule au milieu de la rue j'ai d'abord du mal à trouver le frein et fini par appuyer dessus de toutes mes forces. Non, non, non, non, mon dieu faite que  je ne l'ai pas écraser, mon dieu pas ça. Pourquoi ça m'arrive toujours à moi ce genre de conneries? Je viens juste d'avoir  mon permis et la voiture qui va avec ça serait con d'écraser quelqu'un le premier jour.

Les bras tendus encore sur le volant, je n'arrive plus à reprendre mon souffle. J'ai fermé les yeux un instant espérant que je n'ai pas écrasé cette fille. Je n'ose même pas aller voir et pourtant il faut que je sorte, ça me détendra de lui crier dessus. C'est elle finalement qui est à ma fenêtre. Je soupire enfin reprenant mon souffle et lâchant le volant. Je sors du véhicule un peu étourdi et sans même avoir pris compte de ce qu'elle vient de me dire je lui cris :

« Non mais vous êtes malade ! Qu'est-ce qui vous a pris de débouler comme ça?!»


Évidement c'est en Russe que j'ai prononcé ces mots. C'est toujours dans ma langue maternelle que je crie. Rarement en Anglais. Je trouve ça plus convaincant et surtout ils ne comprennent pas souvent ce que ça veut dire alors je ne risque pas de me faire engueuler aussi. Je me rends compte à présent des mots qu'elle a eu. Ils ont eu un accident.

« Que … Quoi un accident?»


J'ai baissé les bras signe d'apaisement et  cette fois c'est bien en Anglais que je m'exprime. J'ai l'horrible sensation que mon cerveau est déconnecté parfois. C'est assez agaçant d'ailleurs. J'ai toujours le sentiment de manquer des wagons, de ne pas tout comprendre d'un coup. Je ne suis pourtant pas plus bête qu'un autre.

« Où est vôtre voiture?  Il y a des blessés? »


Je ne sais pas ou tout ça va me mener mais, si je ne les aide pas c'est non assistance à personne en danger, je le sais très bien, ce n'est pas pour rien que j'étudie en droit.
Revenir en haut Aller en bas
 

with a little help from my friends - Nikolaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-