AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -96%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
0.94 €

Partagez

(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
(jasar) I can't remember to forget you .  Vide
 

 (jasar) I can't remember to forget you .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyMer 7 Jan - 16:18


jasmine&jafar ◮ I can't remember to forget you .
Ton réveil retentit . Tu ouvres lentement les paupières . Tu resterais volontiers allongé dans ton lit encore quelques minutes voire quelques heures mais tu dois te préparer . Tu lui a donné rendez-vous à midi au Coffee Nutt , un café plutôt convivial et qui propose une grande variété de cafés et de chocolat chaud . Tu en es à ton quatrième rendez-vous et cette jeune demoiselle reste toujours un mystère que tu meures d'envie de percer . Tu en sais peu sur elle mais tu as la nette impression de l'avoir déjà croisée , de l'avoir déjà aperçue quelque part . Tu ne sais où ni quand . Mais cette jeune femme brune aux yeux en amande et aux cheveux de jais ne t'es pas totalement étrangère . Elle t'intrigue et de nombreuses questions bourdonnent frénétiquement dans ta tête . T'a-t-elle menti sur sa véritable identité ? N'est-elle pas la  téméraire princesse Jasmine , épouse de ce vaux-rien d'Aladdin et fille de l'autre demeuré , le Sultan d'Agrabah ? Cela ne te surprendrait même pas tant la ressemblance entre les deux femmes est frappante . Pourtant , tu ne l'as jamais interrogée sur son passé et elle , bien entendu , elle s'est bien gardée de t'en parler . L'occasion pour toi de rattraper le temps perdu et de la cuisiner un peu avec quelques questions que tu glisserais astucieusement dans votre conversation . Elle ne doit se douter de rien , absolument rien . Tu t'y engages personnellement .

Tu te relèves péniblement , prenant appui sur tes coudes . Tu jettes un regard autour de toi . Cette chambre a vraiment besoin d'être rangée . Tu t'enveloppes dans ton peignoir  de bain en velours et prend la direction d'une de tes nombreuses salles de bain . Tu décides de te diriger tout naturellement vers la plus proche , celle qui est au fond du couloir . Une douche bien chaude allait sûrement t'aider à te réveiller . Tu te déshabilles et te glisses sous la douche . Tu laisses l'eau brûlante ruisseler sur chaque centimètre de ta peau . Tu aimes ça . Tu pourrais y rester des heures et des heures sous l'eau chaude . Tu masses ta peau avec du savon que tu étales un peu partout sur ton corps , tu te rinces et décides de profiter encore quelques minutes de l'eau . C'est très agréable . Tu coupes l'eau et quittes enfin la douche . Tu enroules une serviette autour de tes reins et te dirige vers le lavabo . Tu sors le rasoir . Il est grand temps de retravailler ta barbe ainsi que ta moustache . Tu rases le long de tes joues pâles et les bouts de ta moustache . Tu rinces ton visage avec de l'eau tiède  et t'essuies avec une serviette . Tu te regardes dans  le miroir recouvert de buée qui laisse tout de même apercevoir tes muscles saillants . Tu asperges ton cou de parfum et te diriges vers ta chambre . Tu laisses tomber la serviette à tes pieds , laissant ainsi ton corps complètement nu . Si Alastair ose traverser le couloir à ce moment-là , tu promets de lui diviser son salaire par deux . Tu enfiles un jean seyant , une chemise blanche simple que tu reboutonnes jusqu'au col . Tu te sèches les cheveux et décides , exceptionnellement , de le laisser en bataille . Tu es enfin prêt . Tu consultes ta montre . Il est bientôt l'heure de partir .

Au volant de ta maserati blanche , tu quittes ton domaine et te dirige vers le centre-ville de Fantasia Hill . Tu pries pour qu'il y'ait de la place sur le parking . Si ce n'est pas le cas , tu n'auras qu'à user de tes charmes ou bien intimider comme tu as coutume de faire quand tu veux que quelque chose se produise . Tu roules à toute vitesse , ta voiture rugit . Tu aimes la vitesse . Tu prends les virages à toute vitesse et ne prêtes aucunement attention aux voitures qui te klaxonnent à ton passage . Ce sont qui arrivent en premier qui sont les premiers servis et il est hors de question que tu fasses le tour du quartier pour trouver une place . Après seulement dix minutes de route , tu arrives enfin dans le quartier où se trouve le Coffee Nutt . Tu es chanceux , il reste encore quelques places de libre . Tu fonces vers une place comme si tu craignais qu'on te la pique . Tu sors de ta voiture , l'air faussement innocent . Tu n'étais pas pressé , rien qu'un peu . Tu te diriges d'un pas lent et élégant vers les marches qui mènent au Coffee Nutt . C'est de la folie . Il est bondé . Tu t'engouffres dans le café et balaies la salle du regard à la recherche d'une table libre . Là-bas , au fond , une famille semble être sur le point de s'en aller . Pour éviter d'être trop impoli et insistant , tu leur laisses quelques minutes pour quitter les lieux . Après t'être assuré qu'ils soient suffisamment éloignés , tu t'installes à la table et décides d'attendre la venue de qui déjà ? Ah oui , cette délicieuse brune aux cheveux de jais et aux yeux en amande . Tu te souviens de chaque détail . Son sourire chaleureux qui laisse découvrir une dentition parfaite , son teint hâlé , ses lèvres rosées et pulpeuses . C'est étonnant que tu n'aies toujours pas cherché à l'attirer dans ton lit . En fait , quand tu y réfléchis , ce n'est qu'une question de temps .  Chaque chose a son temps . D'abord le repas , ensuite, le dessert...
©clever love.


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Mer 4 Fév - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyVen 16 Jan - 14:39

I can't remember to forget you

ft. Jafar


« You're my dark side »
Ce monde, l'Ancien Monde mais de quoi est-ce qu'on me parle ? Je préfère donc les laisser parler, faire semblant que je suis dans leur délire, bien qu'ils me fassent mourir de rire. Depuis quand les fées, les princesses, les dragons ou les montres existent-ils ? Je préfère donc les laisser parler, faire semblant que je suis dans leur délire, bien qu'ils me fassent mourir de rire. Les seuls moments où je vois des princesses, ou des animaux qui parlent sont dans mes rêves. O, il m'est déjà arrivé de me voir en princesse, ayant pour animal de compagnie un tigre. Mais au petit matin, tout s'en va pour laisser place à la vraie vie.

Aujourd'hui, une nouvelle journée de boulot commence. Comme à mon habitude quand je me lève à 4h00 afin d'être à 5h30 au zoo. Je dois vérifier toutes les cages, mais aussi la santé des animaux avant l'ouverture du zoo. Je mange mon petit-déjeuner, puis une bonne douche. Une fois fait, j'attache mes cheveux en queue de cheval, puis je me maquille légèrement. Dans ma chambre, j'enfile le super uniforme sexy du Zoo. Par chance, je finis à 11h, ce qui me laissera le temps de rentrer chez moi et de me rendre au Coffee Nutt. J'ai rendez-vous avec ce jeune homme mystérieux, qui ne me laisse pas indifférente, mais qui dans un sens me semble étrange. Je commence donc mon travail, enchaînant les cages d'animaux. Les heures tournent, et il est déjà presque l'heure pour moi de rentrer à la maison. 11h00, ça y est, je suis enfin libérée. Je reprends vite ma voiture et fonce jusqu'à mon appartement. En entrant, je remarque qu'Elena ma colocataire n'est pas là, sûrement déjà au boulot. Je me déshabille au plus vite, prend une douche, puis je me prépare, lâchant mes cheveux, ajustant mon maquillage, enfilant un chemiser dans les tons de bleu et un jean blanc. 11h59, mince là, je vais être en retard. Je retourne à la voiture et le rends au plus vite au Coffee Nutt.

Enfin sur place, je gare ma voiture dans une ruelle, puis je marche d'un bon pas vers le batîment où le jeune homme m'attend. En entrant dans le café, je balaye la salle de mon regard. Je souris en le voyant, essayant de me faire un chemin jusqu'à lui. Bonjour ! Excuses moi pour le retard, dis-je un peu essoufflée, en me posant à ses côtés. Je fais signe au serveur de venir à notre table pour qu'on puisse commander, puis je repose mon regard sur mon ami. alors comment vas-tu ?, dis-je en lui souriant.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyLun 19 Jan - 22:30


jasmine&jafar ◮ I can't remember to forget you .
Tu consultes ta montre . Il est presque midi et elle n'est toujours pas là . Tu pianotes sur la table à laquelle tu t'es installé quelques minutes plus tôt , l'air impatient . Tu détestes que l'on te fasse attendre . Tu as horreur des gens qui se permettent d'arriver en retard d'autant plus qu'ils ont le chic pour se cacher des histoires qui ont ni queue ni tête et qui , surtout , empestent le mensonge à des kilomètres à la ronde . Tu en connais un rayon sur ces mensonges . Ce n'est pas difficile , tu es à la tête d'une des entreprises les plus affluentes de toute la ville . Tu es entouré chaque jour de menteurs qui soulagent leurs consciences en se disant que de toute façon , le PDG de l'entreprise est loin d'être irréprochable . C'est l'une des raisons pour lesquelles tu n'accordes ta confiance à personne . Autrefois , tu avais fait confiance à ce piaf rouge qui répondait au nom de Iago . Et qu'est-ce que cela t'a apporté ? Une trahison de la part de ton fidèle compagnon et surtout un petit séjour offert dans une lampe . Tu en gardes d'ailleurs un horrible souvenir . Pour comparer , les cellules de la  prison de Fantasia Hill sont des chambres d'hôtel cinq étoiles . La lampe est étroite , et c'est peu cosy à l'intérieur de celle-ci . On suffoque , on a l'impression d'étouffer . C'est le pire des châtiments que l'on ait pu te réserver . Si d'ailleurs , un de ces quatre , tu mets la main sur une lampe magique , tu t'engages à y enfermer ceux que tu souhaites par-dessus tout punir : Aladdin et ses amis . Mais avant cela , tu vas les torturer jusqu'à ce qu'ils te supplient d'arrêter . Tu ne penses même pas arrêter même après avoir entendu leurs gémissements de douleur . Ta soif de vengeance est telle que ton sadisme n'a plus aucune limite . Ton visage se fend en un sourire malsain alors que tu t'imagines les milles et une façon de faire hurler de douleur Aladdin . Tu es vraiment un psychopathe mais comme on disait à Agrabah , « il ne faut pas réveiller le cobra qui dort paisiblement dans son panier en osier » . Cela aurait été plus simple si aujourd'hui , tu avais ton sceptre maléfique à tes côtés . Oh , il y'en a qui auraient eu pour leur compte . Tu aurais pu manipuler à tes guises tes concurrents , découvrir la cachette de ce vaux-rien d'Aladdin et le torturer jusqu'à lui en rompre les côtes . Tu soupires . Une partie de toi n'est plus là à présent . Au bout du compte , ton sceptre était le seul sur qui tu pouvais réellement compter . Il t'avait été utile , bien plus utile que ce stupide piaf .  C'était plus qu'un bâton . C'était le prolongement de ta main . C'était celui qui pouvait donner vie à tes désirs les plus fous et les plus sombres . Il ne t'avait jamais fait faux bond . Il ne t'avait jamais quitté . Tu ne sais pas si tu l'as perdu à tout jamais mais tu ne perds pas espoir . Un jour , tu le retrouveras . Pour sûr .

La porte du Coffee Nut s'ouvre , laissant échapper un courant d'air frais et hivernal . Elle est arrivée . Perchée sur ses hauts talons , vêtue d'un chemisier bleuté et d'un jean blanc seyant , ses cheveux bruns retombent en cascade derrière ses épaules basanées . Elle a opté pour un maquillage discret mais efficace . Il met d'ailleurs en valeur ses yeux en amande . Sa beauté égale celle des femmes de l'Orient et là encore, ses traits sont très semblables à ceux de la princesse Jasmine , princesse qui n'avait cessé de t'envoyer sur les roses à chacune de tes misérables tentatives . Elle s'approche , la respiration haletante . Elle prend place . Elle est essoufflée . Elle craint sûrement d'être trop en retard . Tu consultes pour la deuxième fois ta montre . Elle n'a que cinq minutes de retard . Tu ne vas pas en faire tout un plat . Tu te dis aussi qu'elle a de la chance d'être aussi jolie . Tu pardonnes plus facilement ces écarts .  Elle s'excuse du retard et te demande comment tu vas . Tu t'éclaircis la gorge et lui réponds d'une voix calme .

« Je t'en prie , je viens tout juste d'arriver . » lances-tu d'une voix douce accompagnée d'un pâle sourire . « Je fais aller , j'ai pu me libérer cette matinée mais je reprends le travail à 14h . Et toi ? Qu'est-ce que tu racontes ? » demandes-tu machinalement .

S'étant rendu compte qu'il n'était toujours pas venu à ta table , le serveur débarque en trombe à ta table . Il serpente entre les tables voisines avant d'arriver à la vôtre . C'était pas trop tôt . Tu jettes un bref  regard au serveur avant de reporter ton attention sur Jasmine , ignorant ainsi complètement le serveur qui vient tout juste d'arriver . « Je peux t'offrir un café ou un chocolat chaud ? » demandes-tu d'un ton poli , un sourire édenté aux lèvres .
©clever love.


Dernière édition par G. Jafar Al Enezi le Lun 2 Mar - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyMar 20 Jan - 21:02

I can't remember to forget you

ft. Jafar


« You're my dark side »
Je n'avais pas prévu d'arriver en retard, bien au contraire, j'espérais être en avance. Bien entendu, ça aurait été bien trop simple. Non, les animaux du Zoo en ont décidé autrement. Les perroquets avaient décidé de s'amuser avec moi et mon collègue, nous empêchant de bien vérifier leurs plumes. En parlant de perroquet, l'un d'eux fait partie de mes rêves étranges, il est rouge, grincheux et parle. J'ai du mal à savoir d'où il vient, il parle à une silhouette longue et noire, mais je ne peux dire à qui il s'adresse. Enfin, autant dire que mes rêves sont très étranges. Il n'est pas le seul personnage étrange de mes rêves, il y a aussi un singe et un tigre. Jusqu'à présent, mes rêves tournent autour de ces animaux. Cette nuit par contre, il y avait un serpent ! Je ne sais plus si c'était un vrai ou un objet, mais il avait les yeux rouges et avait l'air d'avoir un certain pouvoir. Si j'étais dans mon état normal, je me rendrais compte qu'il s'agit de mon ancienne vie.

Je n'ai finalement que cinq minutes de retard, mais je me dépêche tout de même. Je déteste être en retard, je trouve que c'est mal poli. Bon là, ce n'est que cinq minutes, mais tout de même. D'autant plus, que je ne sais pas depuis combien de temps il m'attend. Je le vois dans un coin de café. Un sourire sur le visage, j'essaye de reprendre une respiration normale, pour me calmer puis je me lance vers lui. Je m'assois à ses côtés, le salut, tout en m'excusant de ce retard. Il vient juste d'arriver ? Merci mon dieu. Me voilà rassurait, de cette information. Oh dommage, moi qui pensais t'avoir pour moi toute la journée, dis-je avec une petite moue triste. Je fais signe au serveur afin qu'il vienne prendre la commande, puis je reprends la parole. j'ai bossé ce matin, et j'ai failli tuer des perroquets, à part ça et se rêves étranges tout va bien, je lui souris tout en le regardant. C'est étrange, quand je suis avec lui, je me sens bien, mais je ressens aussi des frissons dans le dos. Si seulement, je pouvais me rendre compte de qui il est vraiment... Je finis par détourner mon regard pour sourire au serveur, ça sera juste un café pour moi, s'il vous plaît, dis-je au serveur, avant de reposer mon regard sur mon ami. Je finis par lui dire un Merci !, pour son offre, venant lui déposer un baiser sur sa joue, me rapprochant légèrement de lui. Je suis loin d'être une sauvage, j'aime être proche des gens.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyMer 4 Fév - 10:57


jasmine&jafar ◮ I can't remember to forget you .
Tu détournes un instant le regard en direction de la fenêtre comme si quelque chose avait attiré ton attention . Ce n'est pas le cas . La neige continue de tourbillonner dans le ciel rougeoyant .  La ravissante brune répondant au nom de Jasmine semble quelque peu stressée ou tourmentée . Oui , c'est ce que tu lis derrière ce sourire timide qu'elle t'adresse . Serait-ce parce qu'elle est trop intimidée ? C'est fort possible . Pourtant , elle n'a pas l'air si timide et réservée que cela . La preuve , elle avoue même être déçue de ne pas passer plus de temps avec toi . Tu arques un sourcil parfait .  Tu plonges ton regard sombre dans le sien comme si tu essayais de mettre à l'épreuve l'honnêteté de la jeune femme . Tu n'aime pas beaucoup les comédiennes , n'est-ce pas ? Après quelques minutes de silence , tu reprends finalement la parole d'une voix sereine .

« Ce n'est que partie remise ma chère Jasmine . Je t'en donne ma parole . » dis-tu d'une voix grave .

Bien sûr , parce que tu es un homme de parole , toi ? Jafar , le grand vizir d'Agrabah , celui qui voulait mettre en pièce le voleur qui avait précipité sa chute , celui qui désirait ardemment détrôner le Sultan , celui qui , pour finir , voulait forcer la fille du Sultan à l'épouser . Tu n'as jamais respecté tes engagements ou tes promesses . Tu t'es souvent avancé à dire des choses sans jamais les faire . Tu as appris à te débrouiller sans ton sceptre maléfique pour imposer tes choix aux autres . L'intimidation , le passage à tabac , la séduction . Tu es prêt à tout pour parvenir à tes fins et toucher là où cela fait mal . Tu t'en moques pas mal de ces paroles qui sortent de ta bouche finalement. Elles empestent le mensonge et la tromperie . Tout cela n'est que futilité à tes yeux . Elles ne sont qu'un outil , un moyen pour répandre le mal . Ton mal .

La jeune femme  à la chevelure de jais fait signe au serveur d'approcher . Tu adresses un regard noir au serveur qui débarque en trombe , l'air quelque peu apeuré . Ce n'est pas l'envie de l'humilier qui manque . Mais tu ne veux pas effrayer la jeune demoiselle . Tu es en charmante compagnie et surtout , tu ne veux pas l'éloigner de toi . Tu dois avant tout gagner sa confiance . Plus elle se sentira à l'aise en ta compagnie et plus tu en sauras . Les femmes parlent beaucoup quand elles se sentent en sécurité . Non , il ne faut pas qu'elle découvre cet tout autre visage du PDG de Vazaar . Ton image est quotidiennement menacée , inutile d'en rajouter . Tu arbores un sourire chaleureux et la fixes d'un regard intense . Jasmine était soigneuse au zoo de Fantasia Hill . Tu n'avais jamais mis les pieds dans un zoo . Pour quoi faire d'ailleurs ? Le seul animal qui méritait ton attention était un reptile : le serpent . Il pouvait te rappeler ce temps où toi et ton sceptre ne faisiez qu'un . Un lien maléfique te liait à ce reptile fourbe et redoutable .

« Des rêves étranges , tu dis ? » demandes-tu d'une voix onctueuse , une lueur de malice scintillant dans tes yeux sombres . Elle a titillé ta curiosité . Tu veux à présent tout savoir . Mais ne te précipites pas trop au risque de l'effrayer . Tu essaies d'avoir l'air détaché , presque même désintéressé . Tu sens déjà qu'elle se doute de quelque chose . Un seul faux pas pourra te coûter cher . « Quel genre de rêves ? Si je puis me permettre » ajoutes-tu d'une voix calme .

Le serveur arrive à notre table . Tu ne lui lances pas un seul regard et continues de fixer Jasmine . Le sombre idiot , il débarque au moment où la jeune brune se lance dans de terribles aveux .  Tu meures d'envie de lui tordre le coup . Tu serres les poings discrètement et ton corps se raidit . Tu essaies de retrouver ton calme . Tu ne veux pas éveiller de soupçons .

« Vous avez entendu , un café pour la demoiselle . Quant à moi , ça sera un caffe latte . » dis-tu d'une voix sombre . Cette fois-ci , tu regardes fixement le serveur d'un regard sombre et assassin d'un air de dire « c'est le moment de déguerpir » . Le serveur s'exécute et tu te retrouves de nouveau seul à seul avec la ravissante brune . Elle se penche vers toi et dépose un baiser sur ta joue qui s'embrase .  Tu es agréablement surpris . Tu es à présent plus détendu , toute ta nervosité semble s'être soudainement volatilisée .

« Pourquoi ce baiser ? » demandes-tu d'une voix douce et veloutée .

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptySam 7 Fév - 12:54

I can't remember to forget you

ft. Jafar


« You're my dark side »
Une fois dans le Coffee Nutt, je me dirigeais vers mon ami, qui était entrain de nous garder une place. Je m'excuser comme je le pouvais, moi qui n'aime pas être en retard. Prenant de ses nouvelles, je lui dis d'une triste mine, que je suis déçue de ne pas pouvoir passer la journée avec lui. Je suis honnête, j'aime passer du temps avec lui. Son regard dans le mien, je finis par détourner mon regard. Il me déstabilise, je rends rouge comme une tomate sans vraiment savoir pourquoi. Cet homme à un charme fou, il faut dire qu'il ne me laisse pas indifférente. En même temps, qu'elle femme dans ce bas monde, serait capable de résister à un homme avec un charme comme celui-là ? À sa réponse, je souris légèrement. Jafar est un homme très pris par le travail et sûrement les femmes, il est difficile d'avoir un rendez-vous avec lui. Si seulement je savais qui j'avais en face de moi, je serais sûrement parti, lui jetant mon verre à la figure. Enfin, je ne serais même pas venu à ce rendez-vous même. Lui qui a voulu prendre la place de mon père, m'épouser et tuer l'homme que j'aime. Oui, mais ça pour moi, ça n'existe pas. À mon arrivée ici, ma tête à décidée que je ne me souviendrais de rien.

Après quelques regards échangeaient avec Jafar, je finis par reprendre mes esprits et appeler le serveur pour commander. Entre-temps, je lui explique ce qu'il se passe en ce moment. Je lui raconte que je dors mal en ce moment, que je fais des rêves étranges. À son tour Jafar prend la parole, voulant en savoir plus sur mes rêves. Je lui souris, prête à prendre la parole quand je me fais couper par le serveur. Avec mon grand sourire, je lui demande un simple café. Contrairement avec moi, l'homme se montre froid avec le serveur, comme s'il était gavé par sa présence. Je le regarde, alors qu'il s'adresse au serveur. Il sert ses poings, je le trouve étrange, mais je décide de poser ma main sur la sienne, comme pour le calmer. Une fois le serveur partis, je me rapproche de Jafar afin de lui déposer un baiser sur la joue. Juste pour te remercier, et parce que j'en ai envie, finis-je par lui répondre. Je regardais alors par la fenêtre, le temps n'était pas super. Il faisait froid, la neige était entrain de tomber sur la ville. D'un coup, je ressentis comme un frisson Je déteste ce temps, pourquoi il ne peut pas faire beau et chaud ?, dis-je en tournant mon regard vers le bel homme. Finalement, le serveur revient, déposant nos boissons chaudes et l'addition sur notre table. Je le remercie d'un sourire, puis je prends en main mon café. Je souffle légèrement dessus pour le refroidir, puis je me souviens que je n'ai pas répondu aux questions de Jafar. Pour en revenir à mes rêves, ce n'est rien de bien extraordinaire, juste des choses étranges, improbables, dis-je en levant les épaules. L'autre nuit par exemple, j'ai rêvé d'un tigre. Il me suivait de partout, ce qui est plutôt effrayant. Et cette nuit, un perroquet, c'est fou comme je les déteste ! Il parlait sans cesse, c'était insupportable, finis-je par dire en levant les yeux au ciel.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  EmptyLun 2 Mar - 20:42


jasmine&jafar ◮ I can't remember to forget you .
Tu regardes  fixement le serveur , la prunelle assombrie . Tu crains que celui-ci vienne perturber cette conversation pleine d'aveux . Tu sens qu'après cette longue conversation autour d'un café chaud , tu en sauras davantage sur cette jeune femme à la chevelure de jais qui n'a eu de cesse de t'intriguer . Il s'éloigne d'un pas précipité . Au même moment , une main douce vient se déposer délicatement sur ta main crispé et pâle . Tu arques un sourcil parfait . Voilà une marque d'affection à laquelle tu ne t'attendais absolument pas . Tu esquisses un sourire triomphant . Visiblement , la jeune brune te facilite la tâche . Elle approche son visage du tiens , tend son cou mince vers toi et presse ses lèvres rosées sur ta joue . Cette dernière s'embrase . Tu en profites pour humer ce doux parfum sucré qui émane du cou de la jeune femme . Rien de plus ensorcelant .  Tu t'étonnes de cette nouvelle marque d'affection et lui lances un regard inquisiteur . Tu ne tardes pas non plus à lui demander la raison de ce baiser tant inattendu . Bien sûr , à l'intérieur de toi , tu jubiles . Tu pensais que les choses allaient être bien plus difficiles , que tu aurais eu à user de tes talents de fin stratège pour amadouer la ravissante soigneuse . Visiblement non . Mais tu préfères rester sous tes gardes . Il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires . Ce sombre idiot d'Aladdin te l'a bien fait comprendre , n'est-ce pas ? Tu serres les dents en songeant aux nombreuses défaites auxquelles tu as dues faire face . Tu ne sais même pas si ce vaux-rien est encore en vie . La jeune brune avec qui tu as en ce moment-même rendez-vous aurait pu t'aider , éclairer ta lanterne , éveiller ta curiosité malsaine mais plus le temps passe et plus tu es dubitatif . Et si tu t'étais trompé ? Et si cette jeune femme séduisante n'était pas la princesse d'Agrabah , la fille de l'autre demeuré ? Cela provoquerait tout naturellement un désenchantement total . Tu étais si certain , si persuadé que c'était bel et bien elle . Tu avais attendu ce moment , cette rencontre depuis des lustres . En retrouvant la princesse des milles et une nuit , tu retrouverais indubitablement la trace de ce bon en rien d'Aladdin . Tu dois reconnaître qu'il y'a beaucoup trop de coïncidences pour que tu puisses te méprendre . La jeune brune reprend la parole ce qui t'arrache à tes pensées . Elle se plaint du temps qu'il fait dehors . Ce n'est pas vraiment un temps qui encourage à aller travailler , c'est certain . Dehors , il pleut dru . Les gouttes de pluie viennent marteler contre les fenêtres du Coffee Nut . Tu acquiesces d'un signe de tête en regardant d'un regard vide l'extérieur . Un silence s'installe entre vous deux . Étrangement , tu ne sais plus quoi dire . Tu es tout simplement à cours d'idée  et tu ne fais pas particulièrement d'efforts pour rebondir sur un tout nouveau sujet de conversation . Tu fais partie de ces rares personnes qui apprécient le silence . Il y'a quelque chose d'agréable dans le silence . On réfléchit mieux , on met plus facilement de l'ordre dans nos idées . Le serveur réapparaît avec les commandes qu'il dépose devant chacun . Tu reportes ton regard ténébreux sur la jeune brune et trempes tes lèvres dans ton café alors qu'elle se relance dans ses confidences intrigantes . Tu t'étrangles en entendant la fin de son récit . Tu émets une toux rauque et te tournes aussitôt pour tousser dans une autre direction . Tu t'étouffes . Tu sens que ta gorge est nouée . Tu tousses encore et encore . Tu t'empares d'un verre d'eau posé sur la table et tu le bois d'une traite . Tu te masses ensuite la pomme d'Adam et fermes lentement les yeux .

«  Excuse-moi , le café était trop brûlant . »commences-tu d'une voix rauque.  « Ce sont vraiment des rêves étranges , très étranges même je dirais ... »commentes-tu . « Y'avait-il quelque chose d'autre ou peut-être quelqu'un d'autre dans tes rêves ? Te rappelles-tu d'un certain visage ? Les rêves peuvent vraiment s'avérer surprenants des fois» ajoutes-tu en prenant faussement un air détaché .

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (jasar) I can't remember to forget you . (jasar) I can't remember to forget you .  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(jasar) I can't remember to forget you .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-