AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

Partagez

Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
Rhum et confession.  Vide
 

 Rhum et confession.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMar 20 Jan - 22:11

Rhum et confession.

La journée me semblait durer une éternité. Aucune affaire, aucune personne à réprimander, rien pour me distraire. La logique des gens normaux serait d'aller faire un tour, regarder la télé, faire des rencontres. Très peu pour moi, je sortis alors mon carnet, celui où je note les choses suspectent, où mes intimes convictions.. Y'a des griffonnages sans aucun sens, ceux qu'il m'arrive parfois de faire en me réveillant après une nuit cauchemardesque.. Mais quelques notes qui quand j'y repense me semblent légitimes. Dans celles-ci, il y avait le portrait d'un homme au profil plus que suspect, la trentaine, brun, semblant n'avoir aucun soucis financier, et mes recherches m'avait permis de voir que c'était le patron de la rhumerie et qu'il avait déjà été rappelé à l'ordre pour état d'ivresse. Quelque chose clochait, mais je ne pouvais m'impliquer au travail sur cette affaire sans preuves valables, je répète sans cesse à mon équipe qu'il faut toujours savoir où frapper avant de commencer le combat. Mais si j'allais juste prendre un simple verre un après-midi, qu'y aurait-il de mal ?

Je monte dans ma voiture, range ma plaque et me dirige vers le bar. Chemisier, jupe crayon et talon, je me rends compte que mes vêtement totalement noirs reflète bien trop mon professionnalisme et le fait que je n'ai rien à faire dans un endroit comme ça.. Je me stop alors devant la porte, sourit et déboutonne un peu plus mon chemisier :

"C'est partie."

Je rentre alors dans l'antre du Rhum, fixe chacun des employés que je vois et m'assoies au bar :

"Un verre de rhum, je suppose ?"

En posant cette question je fixe un homme au fond de la pièce, mais pas n'importe lequel, celui qui représente mon intime conviction. Cette journée ne va pas être si inintéressante tout compte fait.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMar 20 Jan - 23:06

Rhum et Confession


Feat Helga Sinclair & James H. Barrie




Aujourd'hui, James avait décidé de se faire une petite folie, il avait acheté un piano pour la Rhumerie, ce matin, il l'avait installé lui-même avec l'aide de certains membres de l'équipe. Ce petit bijou donnait envie à notre pirate, il n'avait qu'une envie, glisser ses doigts sur les touches blanc et noir, sans crochet.

Ainsi, pendant toute la matinée, il n'a pas arrêté une seule seconde de toucher à ce nouveau bijou musical. Les membres du personnel n'en revenaient pas de voir leur propre patron comme ça. C'est comme... S'il était un autre homme, gentil, heureux comme tout, et extrêmement passionné. Le fait qu'il a retrouvé sa main lui donne une sensation qu'il n'avait pas eue depuis des années, une sensation si forte, qu'il se sentait même parfois de chanter par-dessus ses notes.

Cependant, quelque chose, ou plutôt quelqu'un allait sûrement bouleverser sa bonne humeur. Alors que l'après-midi était en train de s'écouler doucement. James était toujours devant ce piano, en fond de salle, faisant le fond sonore pour toute la Rhumerie. Un cigare à la bouche, un verre de rhum devant lui, posé sur le piano. Il faisait une interprétation de « House of the Rising Sun » sur son instrument de musique favoris.

Les clients semblaient apprécier que le dirigeant soit aussi « simple » et qu'il fasse lui-même en quelque sorte l'animation même si pour lui, c'était surtout une occupation. Mais alors, une femme entra dans cette place consacrée à ce si beau alcool qu'est le Rhum, ce n'était pas le genre de cliente qu'on voyait souvent. Chemisier, talon haut, petite jupe, le style de vêtements du genre professionnel si vous voyez le genre.

Malgré sa bonne humeur, et son entrain sur le piano, le capitaine Crochet a quand même fait attention à qui était rentré... Et il connaissait cette femme. Certes pas en personne, mais elle est assez connue dans ce qu'il appelle le Royaume des Ombres (là ou tout marché noir voit le jour) comme étant une personne assez gênante qu'y en a mit plus d'un derrière les barreaux.

James était toutefois hors de danger, aucune preuve, aucun témoin, il était clean aux yeux de la Justice et il s'en jouait. Le dirigeant de ce lieu continua donc son morceau, faisant un signe de tête à cette femme pour lui dire bonjour sans pour autant s'arrêter de jouer. Un jeu allait commencer entre lui et elle, et il le savait très bien...



Dernière édition par James H. Barrie le Mer 21 Jan - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMar 20 Jan - 23:47

Rhum et confession.

Le piano murmurait une mélodie entraînante, je prends le temps de bien regarder autour de moi tout en écoutant cette chanson connue si bien exécutée. Je souris alors, j'adorais ça, être là, avec rien d'autre qu'un challenge en tête. Je croise alors le regard de l'homme et musicien qui gère l'établissement, il avait l'air attentif à mon entrée, il savait qui j'étais. Ça me plaît tellement que ma réputation me précède si vous saviez !

La " concert " continu, le barman n'avait pas l'air de me connaître alors je lui parle comme toute bonne groupie le ferait pour avoir des informations. Patron autoritaire, mélancolique parfois, incapable de tenir sans une goûte d'alcool les samedis soirs, je n'apprends rien de transcendant quoi, mais ça peut toujours servir.

Je bois alors une gorgée de mon verre en fixant ce mi-crooner mi-mafieux, très bien habillé. Je fais alors tout ce qu'une femme doit faire pour que attirer l'attention , je ris aux blagues affreusement débiles de l'homme à côté de moi, je bas des cils et souris tout en fixant ma cible. Je repensais alors aux multiples missions d'infiltrations que j'avais faites avant Atlantide.. L'excitation de l'inconnue, l'envie de réussir et d'impressionner mes supérieurs, le temps que je n'avais pas perdu à servir un homme sans scrupule.

Mon regard qui se vidait d'expression avec mes pensées fût vite rétabli lorsque la musique s'arrêta, c'était le moment où jamais de voir si mes parades avaient au moins attiré l'attention.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMer 21 Jan - 15:16

Rhum et Confession


Feat Helga Sinclair & James H. Barrie




La musique s'arrêta, James avait envie de jouer encore un peu, mais la présence de cette femme ne lui donnait pas de bonnes impressions. Surtout qu'elle avait l'air d'être en service cette charmante demoiselle, elle faisait cependant assez groupie cependant vu sa façon d'agir, elle attirait l'attention sur elle, et le capitaine le savait. Elle ne fixerait pas le dirigeant pour rien, mais ce n'était sûrement pas pour passer une nuit de folie sous ses draps.

C'est un bien gros poisson auquel la jeune femme avait affaire, le pirate quant à lui, se disait qu'il allait peut-être joué avec cette blonde qu'y semble en vouloir à ses affaires illégales. Cependant, James avait un léger espoir pour qu'elle vienne uniquement pour boire un coup.

Prenant son verre de Rhume placé sur le piano, il se leva avant d'éteindre son cigare dans un cendrier, et se dirigea vers celle qui attire son attention depuis son arrivée. Se déplaçant avec une grande élégance, il représentait à lui seul un synonyme de « classe », dans son costume bleu marine, il avança vers la jeune femme avant de lui dire :

- Helga Sinclair, votre réputation vous précède... * lève légèrement son verre vers elle en signe de salut et la pointe du doigt avec la main tenant le verre sans pour autant avoir le bras tendu *. Vous avez l'air d'être en service je me trompe ? En quoi le directeur de ces lieux peut-il, vous aidez ma chère mademoiselle ?

D'entrée, James joua la carte de la courtoisie, il fallait qu'il arrive à ce faire apprécier de la représentante de la loi, ça pourrait toujours être utile de l'avoir à ses côtés. Le capitaine réfléchissait à comment il allait pouvoir non seulement dupé la jeune femme, mais aussi la mettre dans ses rangs...

- L'endroit vous plaît, j'espère ? Je fais mon possible pour créer une véritable immersion...


Alors, le barbu décida de s'asseoir sur le tabouret à côté de la jeune femme, son coude sur le bar, il fit un mouvement de main au barman qu'y compris qu'il fallait le resservir un verre. Ce dernier part donc chercher une nouvelle bouteille de rhum avant de remplir le verre d'une dose tout à fait convenable.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMer 21 Jan - 16:15

Rhum et confession.

Soudain il se leva, éteignit son cigare et prit son verre tout en me scrutant. J'avais réussi à captiver son attention et il se déplaça vers moi. J'envisageais chaque phrase qu'il pouvait me dire, comment l'aborder, quelles questions pertinentes que je pourrais poser sans pour autant trop lui faire comprendre qu'il était mon dossier personnel du moment. Je réfléchissais trop, comme d'habitude. Mais là j'étais dans un bar, entourée de personnes douteuses, alors l'esprit flic fallait que je l'abandonne et que j'me laisse aller. Enfin tout en gardant mon objectif en tête bien sûr.

Ainsi en arrivant vers moi il me dit : " Helga Sinclair, votre réputation vous précède ", il me "salue" en levant son verre et me pointant du doigt en même temps, la classe de sa démarche venait de prendre un coup dure avec cette entrée digne d'un séducteur de Cow-girl. Il avait des traits durs qui contrastés avec son sourire et son comportement décontracté, il aurait pu être tout à fait charmant pour n'importe qu'elle fille venue pour se sentir moins seule. Mais mon objectif était tout autre.

Par la suite il me demande si je suis là pour affaire et donc si il pouvait m'aider. Typique.. Il était ni agressif, ni anxieux, et ça ça veut dire qu'il sait que je n'ai rien contre lui. Et si je n'ai rien contre lui c'est qu'il est sacrément haut placé dans l'échelle de la criminalité, enfin si j'ai bien raison.. J'ai raison. Je lui souris alors :

" Vous voyez une plaque ? Alors c'est que ne suis pas en service. Mais si j'avais su qu'il fallait un Dress-code pour passer inaperçue ici, je me serais adaptée."

Il continu alors en me demandant si l'endroit me plaisait, "Je fais mon possible pour créer une véritable immersion... " me dit-il, oui en immersion dans le future monde carcéral vue le nombre de mineurs, bagarres et  personnes trop cuites le weekend. Mais je pencha ma tête et regarda autour de moi, puis dis :

" C'est authentique et très .. boisé. Mais on peut dire que la musique y est bonne "

Généralement on me dit que je n'ai rien à faire ici, le ton monte et je dois revenir avec un mandat, mais lui était différent. Le goût du risque ? L'absurdité ? Je n'allais pas tarder à savoir ce qu'il pense  vu la façon dont il siffle ses verres..    



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMer 21 Jan - 21:25

Rhum et Confession


Feat Helga Sinclair & James H. Barrie




Elle le regardait, l'examinait, et James faisait de même, plongeant son regard dans le sien, beaucoup de questions se posaient dans la tête du futur quadragénaire. Cette femme l'intéressant, elle n'avait pas peur, elle était forte, et c'est surtout une battante. Elle n'a pas la moindre crainte d'avoir des problèmes en allant titiller le trafiquant d'armes.

- Vous voyez une plaque ? Alors c'est que ne suis pas en service. Mais si j'avais su qu'il fallait un Dress-code pour passer inaperçue ici, je me serais adaptée.

Un léger sourire s'affichait sur les lèvres de l'ancien pirate, il était sûr qu'elle mentait, et qu'elle voulait quelques choses... Regardant son verre, il décida de boire le contenu sans ses resservir. Il fallait garder quand même toute sa tête pour discuter convenablement.

- Vous savez très bien que vous n'avez pas besoin de votre plaque pour faire des heures supplémentaires * la regarde légèrement amuser * Ici, c'est un peu comme le slogan de McDonald ici « Venez comme vous êtes ». On ne va pas juger une personne sur ses habits voyons, nous ne sommes pas superficiels à ce point.

Il sourit donc amicalement à la femme dont le décolleté était assez plongeant, mais notre pirate ne quitta pas une seule seconde les yeux de la jeune femme pour aller se rincer l'œil devant les deux arguments de la dame. Il ne faudrait pas que des idées obscènes viennent en tête de notre capitaine Crochet voyons.

- C'est authentique et très .. Boisé. Mais on peut dire que la musique y est bonne


Le gérant de la Rhumerie ne pû s'empêcher de sourire, il aimait quand on le flattait, surtout quand il s'agit du piano :

- Merci, vous aimez la musique également ? Vous avez un style de musique que vous appréciez particulièrement ?


Autant partir sur un sujet lambda et faire la discussion, à force, elle dira elle-même ce qu'elle veut. A force de la mariner, elle finira bien par la cracher sa pastille, pensa James. Ce dernier aurait pu renvoyer la femme d'ou elle venait, mais déjà, ça aurait fait mauvaise image auprès des clients, deux, ça voudrait dire qu'il a quelque chose à cacher, trois, elle consomme donc elle rapporte du bénéfice, et quatre, James voulait savoir qu'est-ce que l'agence savait sur lui et s'il pouvait jouer dessus ou non... Et surtout est-ce qu'il allait devoir supprimer cette menace qui est Helga.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMer 21 Jan - 22:38

Rhum et confession.

Les yeux dans les yeux, on ressentait la désinvolture autant venant de lui que de moi. Il souri puis bu son verre après mes paroles, il enchaîna donc avec un ton amusé :

"Vous savez très bien que vous n'avez pas besoin de votre plaque pour faire des heures supplémentaires. Ici, c'est un peu comme le slogan de McDonald ici « Venez comme vous êtes ». On ne va pas juger une personne sur ses habits voyons, nous ne sommes pas superficiels à ce point."

Touchée, il était loin d'être bête, mais je devais surement pas être la première à le soupçonner, où alors je suis la seule flic compétente de la ville. Le style des gens du bar était assez décontracté d'où mon impression de ne pas passer inaperçue, j'aurais du venir en soirée, ça aurait surement était plus divers divers niveau habillement mais c'était un peut trop tard pour y réfléchir.

" C'était tellement irréel qu'un agent prenne un verre ? *Émet un léger rire*Vous ne jugez pas pourtant si c'était le cas vous ne viendriez pas me voir pour vous faire votre propre avis sur moi.. "

Quand il entend mon avis sur le bar il affiche un sourire béa puis rebondit sur ma remarque sur la musique pour me demander mes goûts. Je rêve ? Soit il essaye de me draguer, soit il tente de m'embrouiller et dans les deux cas ça va vite m'énerver. Mais on m'avait appris à gérer ses émotions néfastes en mission. Je ravale donc mon esprit de conquérante qui l'aurait interrogé sous la menace d'une bouteille de rhum brisé à même le bar.. Oui bon faut toujours prévoir un plan en cas d'attaque. Mais là tout était dans la subtilité, c'est excitant et à la fois tellement frustrant. Je penche ma tête alors vers la sienne et lui dit :

" J'aime la musique d'une époque différente, c'est celle qui me touche le plus. "

Je ne préfère pas m'attarder sur ce genre de question, il croyait peut être au dicton " dis-moi qu'est ce que tu écoutes, j'te dirais qui tu-es" mais très peu pour moi. Je plisse alors yeux et dit avec amusement :

" Bien, Boss de la rhumerie, musicien, quelle autre corde à votre arc vous pourriez bien avoir ? "

Bien sûr je ne m'attendais pas à ce qu'il dise "bon je suis un criminel j'avoue .." mais rien qu'une approche d'un suspect peut aider à mieux le comprendre, chaque infos est bonne à prendre dans le métier, et puis si ça peut se faire autour d'un verre je ne dis pas non. Peut être découvrirais-je que derrière l'homme apprêté se cache un sombre criminel, et j'ai une très bonne approche de ces types là..  



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyMer 21 Jan - 23:18

Rhum et Confession


Feat Helga Sinclair & James H. Barrie




La jeune femme ne semblait pas très bien cachée son jeu pour l'instant, elle se contenta de répondre :

- C'était tellement irréel qu'un agent prenne un verre ? Vous ne jugez pas pourtant si c'était le cas, vous ne viendriez pas me voir pour vous faire votre propre avis sur moi.

Elle riait de ses paroles, était-elle mal à l'aise ? Ce rire sonné faux aux oreilles du dirigeant de la Rhumerie. Ce dernier semblait avoir également dérouté Helga avec sa question sur la musique, elle a mis un léger temps avant de répondre à la question. Comme si elle ne comprenait pas si c'était du lard ou du cochon. Quand elle parla cependant de la musique d'une époque différente, James haussa un sourcil, non pas d'incompréhension, ou de mépris, mais de surprise, elle avait un point commun avec lui, était-ce le fruit du hasard ? Est-ce qu'elle est juste quelqu'un de normal qui aime juste la vieille musique ou alors... Elle serait issue tout comme lui de Neverland ou d'un autre conte... ? Des doutes s'installaient dans la tête de notre Capitaine Pirate, mais aucune expression sur son visage pouvait prouver qu'il se questionnait.

- Bien, Boss de la rhumerie, musicien, quelle autre corde à votre arc vous pourriez bien avoir ?


C'était limite devenu de la drague entre les deux personnages, James regarda alors Helga dans les yeux avant de rigoler :

- Boss de la Rhumerie ? C'est comme ça que vous voulez m'appeler ? Allons allons, appelez-moi Mr. Barrie, ou James comme vous veut ma chère. Et, disons qu'un agent qui se fait autant remarqué, ça cache des choses... Quant aux autres cordes, tout dépend de ce que vous voulez savoir Mademoiselle, je suis prêt à répondre à votre interrogatoire improvisé


Il s'affala un peu sur sa main, remontant ainsi la peau de sa joue vers son œil. Un peu comme ces élèves qui rêvassent en cours, cependant, son regard lui était bien actif et était constamment dans le blanc des yeux de la femme du justice.

- Vous savez, si vous voulez savoir un truc en particulier, vous pouvez toujours me le demander directement, au lieu de tourner autour du pot pendant des heures... Non pas que je me lasse de notre conversation qui est tout à fait intéressante, mais... Laissez-moi, vous posez une question, ou du moins, la reposer : « Pourquoi êtes-vous venu ? Helga ? ». Vous n'êtes pas là par hasard, vous avez une réputation, et vous me suspectez de quelques choses, ou du moins, vous suspectez qu'il se passe quelque chose qui est en rapport avec moi vu votre manière de faire. Si vous voulez parler en priver, ça peut s'arranger, mais ne me fait pas plus attendre, je me languie de savoir... Maintenant, les cartes sont dans votre main, à vous de jouer...


Son regard était sérieux, et profond, comme si il pouvait voir à travers la chair, et examiner l'âme de la jeune femme. James avait décidé de jouer la carte de la franchise et du direct, généralement, ça a toujours bien marché et ça donne souvent des résultats convaincants, on va bien voir ce que ça donne aujourd'hui...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  EmptyJeu 22 Jan - 0:14

Rhum et confession.

Après mes dernières parole il ria puis lâcha:

"Boss de la Rhumerie ? C'est comme ça que vous voulez m'appeler ? Allons allons, appelez-moi Mr. Barrie, ou James comme vous veut ma chère. Et, disons qu'un agent qui se fait autant remarqué, ça cache des choses... Quant aux autres cordes, tout dépend de ce que vous voulez savoir Mademoiselle, je suis prêt à répondre à votre interrogatoire improvisé"

Il voulez que je sois plus familière ? Pas de soucis, après tout je ne suis pas en service. Ces deux dernière phrase par contre me faisaient rire intérieurement, si quelqu'un avait quelque chose à cacher ici, ce n'était pas moi..

" Sachez que je n'ai absolument rien à cacher. *Elle rit au moment où il prononce le mot interrogatoire* James, James, James.. Si vous étiez réellement dans un interrogatoire non formel avec moi vous ne prendriez pas autant de plaisir croyez-le. "

Mon visage restait froid mais ironiquement je gardais un sourire pour garder intacte le charme de cette conversation qui pour une fois ne tendais pas vers l'agression. Je me demandais alors quel genre de criminel pourrait-il être, pas un mercenaire, je ne les connais que trop bien.. Un dealer ? Un prêteur sur gage ? Il était trop tôt pour ce genre de supposition et viens le moment il lâche :

"  Vous savez, si vous voulez savoir un truc en particulier, vous pouvez toujours me le demander directement, au lieu de tourner autour du pot pendant des heures... Non pas que je me lasse de notre conversation qui est tout à fait intéressante, mais... Laissez-moi, vous posez une question, ou du moins, la reposer : « Pourquoi êtes-vous venu ? Helga ? ». Vous n'êtes pas là par hasard, vous avez une réputation, et vous me suspectez de quelques choses, ou du moins, vous suspectez qu'il se passe quelque chose qui est en rapport avec moi vu votre manière de faire. Si vous voulez parler en priver, ça peut s'arranger, mais ne me fait pas plus attendre, je me languie de savoir... Maintenant, les cartes sont dans votre main, à vous de jouer... "

Le ton était lancé, fini de jouer, il perdait patience, ses expressions corporels et sa tirade venait de me le prouver. Fini le charme et la séduction me disais-je. Il voulais savoir pourquoi j'étais là ? Il n'allait pas être déçu de ma réponse.

" Vous savez quoi ? Je faisais rien, comme la plupart des flics aujourd'hui. Mais soyons clair, quand il se passe rien c'est que les amateurs sont rentrés chez leurs mère et que les gros poissons sont dans les parages. J'aurais surement dû rester chez moi ? Ou oh.. Faire du shopping vous pensez ? Pas mon genre. Alors j'ai pris l'air et je suis rentrée dans un bar et vous êtes là devant moi voulant surement savoir si ma visite est fondée où non. *Elle regard autour d'elle* Ici c'est un aquarium géant, et malgré vos sourires et votre façade désinvolte à l'odeur de rhum, vous en êtes le Requin."

Le poids de cette phrase me délivrait soudainement, enfin je pouvais être naturelle. J'esquissais un sourire en coin à chacune de mes phrases, et répondait à son regard en le fixant tout autant. Soudain je laisse un billet au barman pour régler ..

" Allons, ne perdons pas de temps, continuons cette conversation ailleurs James. "






 



Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rhum et confession. Rhum et confession.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rhum et confession.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-