AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

J'aurais aimé que ce soit toi ♪ Catelyn Vide
 

 J'aurais aimé que ce soit toi ♪ Catelyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Thomas C. O'Malley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Thomas C. O'Malley
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: J'aurais aimé que ce soit toi ♪ Catelyn J'aurais aimé que ce soit toi ♪ Catelyn EmptyLun 2 Fév - 21:35


J'aurais aimé que ce soit toi
Catelyn « Perdita » Smith & Thomas C. o'Malley
Les accords se fondaient dans une mélodie des plus romantiques, les notes se mêlaient, s'entremêlaient, et Thomas n'était concentré plus que sur son piano, sur ses touches noires et blanches qui s'agitaient sous ses yeux. Habillé de son plus beau costume, de sa plus belle cravate, coiffé impeccablement, il faisait toujours bonne impression, il en avait toujours été ainsi lors de ses représentations. Il ne savait plus depuis combien de temps il était entrain de jouer, une heure ? Une heure et demi peut être. La salle était bondée de monde, comme à chaque fois qu'il jouait, soupirant, un peu las peut être, il releva ses mains du piano signe que le morceau était fini. Pourtant, le silence ne resta pas suspendu bien longtemps car il reprit de plus belle, il entendait les hommes le complimentait, les femmes gloussaient, et il releva la tête de son clavier pour jetait un rapide regard dans la pièce. Il aimait bien ce bar, il avait eu l'occasion d'y jouer plusieurs fois, l'ambiance était des plus cosy et il aimait ce genre d'endroit, le genre où les femmes viennent pleurer sur les comptoirs, où les hommes boivent un verre ou deux dans l'espoir d'oublier celle qui leur a brisé le cœur, et le pianiste, lui, qui apporte un peu de chaleur et de douceur dans leur cœur, jouant le rôle du mouchoir qui essuie leur peine. Des fois on ne l'écoutait que d'une oreille distraite mais il savait que, même inconsciemment, sa musique finissait toujours par les atteindre. Il laissait son regard vagabonder d'une personne à une autre, entamant un rythme plus lent, plus jazzy, un air où les rythmes changeaient à chaque mesure. Il était dans son élément et pourtant, depuis quelques jours, il avait a tête ailleurs. Il avait tellement espéré. Espéré qu'il l'avait retrouvé. Il aurai voulu que ce soit elle, il aurait voulu que ce qu'ils avaient vécu soit vrai, mais ça ne l'était pas. Ca ne l'était pas parce que ce n'était pas Duchesse. Il s'était trompé. Sur toute la ligne. Pourtant, aussi gentille, aussi belle, aussi douce soit-elle, il avait vraiment crut que c'était elle. Il avait tenté de lui cacher ses aventures, ses nuits dans les bras de femmes différentes à chaque fois. Mais ses mensonges n'avaient aucun sens. Ce n'était pas elle.

Alors il devait se détacher, s'éloigner parce qu'il s'était lourdement trompé. Pourtant, en apercevant son regard dans la pièce, il sentit sa résolution flanchait. Elle était là. Elle souriait, et lui songeait à s'éloigner, comment lui faire comprendre qu'il l'avait prise pour une autre, qu'il s'était trompé sur son identité et que, par déception, il préférait s'éloigner. Malheureusement il avait plongé son regard peut être un peu trop dans le sien et il n'était pas sûr d'arriver à se détacher maintenant. Elle était si douce, elle lui rappelait tant la seule femme qu'il avait jamais aimé, elle lui jetait aussi cruellement la terrible vérité au visage, il était redevenu le loubar d'autrefois, le lascar séducteur et menteur. Infidèle. Terriblement infidèle. Et dans les yeux de cette femme, aujourd'hui, il se sentait plus bas que jamais. Pourtant elle lui souriait. Pourtant, elle ne savait pas ce qu'il allait lui jeter au visage. Mais face à tant de naïveté, tant de tendresse il se sentait incommensurablement minable. Lorsqu'il eu fini sa dernière mélodie il se leva, salua le public et partit dans sa loge. Il avait envie d'enlever ce costume trop serrer avant d'aller boire un verre. A peine avait-il eu le temps de défaire le noeud de sa cravate qu'il entendit quelqu'un toquer à la porte. Il lança un:

-Entrez !


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 

J'aurais aimé que ce soit toi ♪ Catelyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-