AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
1, 2, 3, drink ♦ Philael Vide
 

 1, 2, 3, drink ♦ Philael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyJeu 5 Fév - 0:21

1, 2, 3, drink
Aalès Philippe Beauregard && Nathanael E. Jacomy
Rhumeries • 2015, feb. 01.
I'm a mess.

Je suis complètement paumé. Et pourtant j'ai retrouvé Cendrillon - ou plus exactement, l'hôpital a été son point de chute, ce qui fait qu'après toutes ces années, j'ai enfin pu reparler à mon amie de toujours ou presque. Et elle est avec son prince, ils attendent un heureux événement, ça devrait être génial, n'est-ce pas ? Pourtant quand je pense à leur bonheur, très égoïstement, je peux pas m'empêcher de penser à celui que, moi, je verrai jamais arriver. J'ai un enfant, quelque part sur Terre, et si même Nolan est pas capable de me dire où, c'est que je retrouverai, clairement, jamais sa trace.

J'arrive encore à peu près à gérer au travail, à rester professionnel, mais alors que je faisais des semaines plus que chargées (70h ? facile...), je suis passé à l'extrême inverse ou presque. Quand j'atteins les 40h, c'est magnifique. Et le soir, l'alcool est mon meilleur ami. Pardon Stan, mon deuxième meilleur ami.

J'ai même pas essayé d'en parler à ma chauve-souris préférée, parce que je sais, en réalité, pas du tout quoi lui dire, encore moins comment il pourrait apaiser mes tourments, et même si je sais bien qu'il me dirait qu'il est là pour ça, j'ai pas envie de ternir son bonheur avec mes nouvelles pourries. Je le sais pourtant, que si la situation était inversée, je lui soutiendrai, moi aussi, que c'est à ça que ça sert un meilleur ami. Mais j'y arrive pas. Et je bois, toutes les nuits.

Ce soir, ça fait pas exception. Je change juste de bar, de temps à autre. Et ce soir, donc, c'est aux rhumeries que mes pas m'ont dirigé. C'est pas vraiment réfléchi, c'est pas comme si j'arrivais à vraiment réfléchir correctement, en même temps. Dès que je passe les portes de l'hôpital, mon cerveau se met sur off et... advienne que pourra. Et seul au comptoir, je commence à vider un verre, puis un autre. A en offrir à n'importe qui aussi. J'ai les moyens, de toute façon.


A votre santé les gars...



1, 2, 3, drink ♦ Philael Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  1, 2, 3, drink ♦ Philael 2034992622


Dernière édition par Nathanael E. Jacomy le Sam 7 Fév - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyJeu 5 Fév - 19:24

Tu te sentais tellement seul. Tu rentrais chaque soir dans ta grande maison, où personne ne t'attendais mis à part ton chien, et même s'il aidait à atténuer un peu cette impression grâce à ses aboiements festifs, c'était différent qu'avoir une vraie personne humaine qui vivrait ici. T'avais Samson qui venait squatter la plupart du temps comme s'il était ton colocataire, et ça te faisait du bien de l'avoir sans cesse auprès de toi, même si vous finissiez souvent par vous disputer, étant donné qu'il s'immisçait énormément dans ta vie. Alors pour palier à ça, tu passais ton temps à coucher avec n'importe qui lorsque tu n'avais pas à travailler. Putain t'avais même couché avec le corbeau quoi, le bras droit de l'ennemi suprême. Il fallait croire que tu tombais vraiment de plus en plus bas si t'en venais à te laisser tenter par le corps de quelqu'un que tu détestais – et qui te détestait aussi. C'était pour oublier tout ça que t'étais venu dans ta seconde maison ce soir, les Rhumeries. Pour ça, et pour finir par trouver un nouveau corps qui te ferait oublier pendant quelques minutes ta vie pourrie. T'en étais à ta troisième boisson alcoolisée quand tu fis enfin un eu attention aux personnes autour de toi, détaillant les danseurs sur la piste pour voir qui pourrait être la bonne proie. Tu finissais bizarrement par tomber sur ton pote et directeur, Nate, et tu te disais que ça ne te ferais pas de mal d'aller le voir avant de finir la soirée chez quelqu'un d'autre – après tout, la nuit venait à peine de tomber. « Hey mec, qu'est-ce que tu fous là ? » Tu lui demandais afin d'attirer son attention, venant s'asseoir à ses côtés, prenant une dernière gorgée de ton verre. « T'as une sale tête. »  Ok, c'était pas super sympa ça, mais lui aussi pouvait absolument dire la même chose de toi – c'est pour ça que tu osais être si familier, tout simplement.


Dernière édition par Aalès Philippe Beauregard le Ven 6 Fév - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyJeu 5 Fév - 20:05

1, 2, 3, drink
Aalès Philippe Beauregard && Nathanael E. Jacomy
Rhumeries • 2015, feb. 01.
Un verre. Un second. Un troisième, pourquoi s'arrêter en si bon chemin, hein ? C'est pas comme si grand monde m'attendait, ou s'inquiétait. Bon, je suis un peu injuste, mais ce soir, comme à d'autres moments, j'ai pas vraiment la tête à être raisonnable et juste. Putain... Elle a mis au monde mon enfant, sans rien dire, sans me prévenir. Elle est partie du jour au lendemain, et je sais pas si elle savait déjà qu'il grandissait en elle ou non quand je l'ai demandée en mariage, mais qu'est-ce que ça change ? C'est mon enfant, et je le connaîtrai sans doute jamais. Je me demande si je préférais pas ne pas savoir, au fond. Pas si Nolan arrive pas à les trouver, pas si j'ai aucune chance de les revoir jamais. C'était déjà bien assez difficile comme ça, avant que je sache, mais là...

« Un autre s'il vous plaît... »

Je sais déjà plus trop bien combien j'en ai descendus. Combien j'en ai offerts aussi. Je sais pas si ce type là-bas profite pas un peu de la situation, mais je m'en contrefous tellement.

« Hey mec, qu'est-ce que tu fous là ? »

Je connais cette voix. Et quand Philippe vient s'asseoir à côté de moi, je tourne une tête, certes à faire peur, mais assortie d'un sourire vers lui.

« J'entretiens mon foie... Et celui des autres... »

Je suis pas encore assez bourré pour pas me rendre compte des petits profiteurs. Mais ça va pas durer. D'un signe de la main, je demande au barman de resservir mon pote, au passage, grimaçant quelque peu à sa remarque pourtant tout à fait vraie.

« T'as une sale tête.
- C'est tellement sympa de le remarquer... »


Irony inside, of course. Je lève mon verre pour trinquer avec lui, vide une bonne partie de son contenu avant de reprendre la parole.

« Mais t'as pas l'air en bien meilleur état que moi en même temps. Je suppose qu'il y a pas vraiment de mieux, hein ?... »

Allusion pas vraiment fine à une autre de nos soirées de beuverie - il y a une éternité - où il m'expliquait qu'Aurore s'était barrée... Je regrette presque aussitôt d'avoir évoqué ça, d'ailleurs, parce qu'on a jamais reparlé de ce qu'il s'est passé, et même si mes souvenirs sont sans doute tout aussi flou que les siens, je sais dans quelle position je me suis réveillé... Et ça reste légèrement perturbant.

On en a jamais reparlé parce que j'ai jamais voulu relancer sur ce dérapage en sachant pas s'il s'en souvenait, et parce que, de toute façon, je savais pas vraiment ce que je devais en penser... et je sais toujours pas, en fait. Comment ça se fait que je me suis retrouvé à avoir envie de le toucher, lui ? J'ai toujours pas de réponse à cette question, mais comme je me la pose à nouveau, je me surprends à jeter un coup d'oeil en coin dans sa direction... et à penser qu'il est quand même vraiment super bien foutu ce type. Bordel, je suis vraiment encore en train de penser ça, genre un an après ?

J'ai vidé mon verre, comme si ça pouvait effacer ça, et remercié les fées qu'il puisse pas lire dans mes pensées, avant de laisser un soupir las m'échapper.

« Vas-y, dis-moi que ça a pas empiré pour toi au moins... Qu'il y en ait un qui rattrape un peu l'autre là... »

Je suis pas sûr d'avoir vraiment envie de parler en détail de la carte que j'ai reçue, donc, et je me doute bien vu sa tête que c'est pas la folle éclate non plus. Paraît qu'on s'habitue à tout, pourtant je crois que ni lui ni moi on arrive à s'habituer à la solitude et la misère sentimentale... En tout cas, moi pas.



1, 2, 3, drink ♦ Philael Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  1, 2, 3, drink ♦ Philael 2034992622


Dernière édition par Nathanael E. Jacomy le Sam 7 Fév - 12:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyVen 6 Fév - 17:38

Tu te demandais si tu avais déjà eu des problèmes avant, dans ton ancienne vie – bien avant Maléfique et son atrocité. Et dans ce cas-là, comment tu faisais pour les régler où ne plus y penser, car ici tu ne semblais plus pouvoir te séparer de la boisson au moindre soucis. En fait, il n'y avait pratiquement que lorsque tu travaillais où tu restais concentré sur ta tâche et totalement sobre – la plupart du temps. Venir boire seul au Rhumeries faisait toujours un peu tâche – ça faisait un petit peu trop mec alcoolique et un peu moins mec qui vient boire entre amis pour s'amuser – mais des fois, heureusement que tu tombais sur des bonnes rencontres, ou que tu tombais sur l'un de tes potes comme Nate. « Mh, entretiens le mien veux-tu ? » Quoi ? Non tu ne profitais pas de la situation ! Tu lui proposais juste l'option de te payer quelques verres s'il était en mode généreux ce soir – et il semblait l'être apparemment. S'il entretenait avec facilité le foie des autres, pourquoi ne pourrait-il pas le faire avec le tien, hein ? Il était ton patron et ton ami – c'était presque obligatoire pour lui de te dire oui s'il payait ceux d'inconnus. « De rien buddy, toujours là pour t'ouvrir les yeux. » Tu lui répondais avec un petit sourire en coin de chieur quand il te disait – plein d'ironie – à quel point tu étais sympa. Il avait l'habitude avec toi, et c'était une manière comme une autre de faire la conversation après tout. Vous saviez très bien comment ça risquait d'aller quand vous étiez tous les deux et que vous buviez : les complaintes les complaintes les complaintes. Sérieusement, le mec avait une vie encore plus compliquée que la tienne. Tu venais lever le verre qu'il venait de te commander afin de trinquer avec lui, et ton visage se voilait un instant quand il supposait que rien n'avait vraiment changé. Tu haussais tes épaules, prenant une grosse gorgée afin d'éviter de répondre tout de suite. Non, Aurore n'était toujours pas là, et le pire c'est qu'il y avait quelques semaines tu l'avais revu en plein centre commercial. Comme si t'avais eu besoin de ça. Tu le laissais parler à nouveau, et tu lui lançais un regard, souriant doucement en coin. « T'entend quoi par empiré en fait ? » Ce qui était sûr, c'est que ça ne s'était pas du tout amélioré. « Y a eu du nouveau dans tes histoires d'amours improbables ? » Toi encore, c'était facile. Il y avait qu'Aurore dans ta tête, il n'y avait eu qu'Aurore dans ta vie, ce n'était pas si difficile à comprendre, même s'il on pouvait te trouver très pathétique de rester accroché aux bons souvenirs qui accompagnait autrefois sa présence. Nate par contre... Tu t'emmêlais les pinceaux dans sa vie et ses petites-amies qui ne le méritaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyVen 6 Fév - 23:13

1, 2, 3, drink
Aalès Philippe Beauregard && Nathanael E. Jacomy
Rhumeries • 2015, feb. 01.
Je sais bien que c'est pas vraiment une solution. Que me noyer dans l'alcool y changera rien, ça ramènera pas Giulia, ça me fera pas rencontrer mon enfant - je sais même pas si c'est un garçon ou une fille, d'ailleurs - ça diminuera pas vraiment la douleur qui étreint mon coeur à chaque fois que je refais le point sur les deux années qui viennent de passer. Alors ouais, c'est sans doute assez pitoyable, mais je bois. Et manifestement, je suis pas parti pour rester tout seul.

« Mh, entretiens le mien veux-tu ?
- A choisir, j'aime autant, ouais... »


Quitte à payer des verres, autant que ça soit à un mec que j'apprécie qu'à un type que je connais pas le moins du monde et qui profite juste de mon fric. Philippe profite peut-être un peu de ma thune aussi, ce soir, d'accord, mais je l'ai proposé après tout. Bon, je me passais bien de la remarque concernant ma gueule, mais c'est pas comme si c'était pas la vérité non plus. Et venant de quelqu'un d'autre, je l'aurais peut-être mal pris, mais venant de lui... Bah... On a à peu près la même gueule alors...

« De rien buddy, toujours là pour t'ouvrir les yeux. »

Je souris et renifle de façon ironique en même temps.

« Rah bah t'étais où quand je me suis entiché de ces minettes, alors ? Franchement, c'est pas cool... »

Et ce ton de voix montre clairement que je suis pas sérieux une demi-seconde. Mes conneries, je les ai faites tout seul comme un grand. Puis même s'il avait tenté de m'ouvrir les yeux, je suis presque sûr que j'aurais rien voulu entendre, de toutes les façons.

Ce que j'aimerais bien entendre, ce soir, par contre, ça serait une putain de bonne nouvelle, mais vu nos gueules à tous les deux, y a peu de chance pour que ça arrive.

« T'entends quoi par empiré en fait ?
- Bah ça, j'en sais trop rien... »


Juste que c'était déjà pas la joie, pour lui non plus, et que je voudrais bien l'entendre me dire que tout va mieux, même si je sais bien que c'et parfaitement utopique. Alors si au moins ça peut avoir stagné, histoire que mes propres merdes à rallonges fassent pas écho à d'autres chez lui, ça serait déjà ça.

« Y a eu du nouveau dans tes histoires d'amours improbables ?
- Laisse-moi en vider encore un, tu veux ? »


J'ai laissé planer le silence - tout relatif dans le bar - le temps de terminer mon verre et de m'en faire resservir un autre, donc. Et puis j'ai repris la parole en laissant tourner le liquide ambré dans son contenant.

« Tu crois que j'aurais fait un mauvais père ?... »

Ouais je lâche un peu une bombe sans préavis, là, mais... Cette question, je me la pose vraiment. Est-ce que c'est ce qui fait que Giulia s'est barrée, parce qu'elle pensait que je serais pas capable de gérer une famille ? Pourquoi me le dire, maintenant, alors, si ce n'est par cruauté ? Je suis papa quelque part à l'autre bout du monde... J'arrive pas vraiment à encaisser cette information. Et je crois que j'ai dû envoyer près de cent sms à Nolan concernant les chances qu'il a de retrouver leur trace...



1, 2, 3, drink ♦ Philael Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  1, 2, 3, drink ♦ Philael 2034992622
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyLun 9 Fév - 22:47

« La prochaine tournée sera pour moi. » Tu lui promettais, histoire qu'il ne soit pas totalement dégoûté d'utiliser toute sa thune pour la soirée sans que tu sortes quelques billets. Il avait l'air tellement pas bien que tu voulais bien lui payer quelques verres de ta poche, et heureusement pour toi, il avait l'air assez amusé par tes commentaires sur son visage. Tu riais quand il te demandait où t'étais passé avant qu'il tombe amoureux, et tu lui faisais une petite grimace désolée, haussant tes épaules. « J'étais trop entichée de ma propre nana. » L'amour, ça rendait réellement aveugle, pauvre de vous. D'ailleurs tu lui demandais ce qu'il voulait dire par empirer – parce que finalement, tu ne savais pas trop dans quelle case mettre le peu qui avait suivit dans ta vie. Alors comme souvent tu lui retournais la question, mais il te disait qu'il avait besoin avant ça de vider un nouveau verre. Tu riais doucement, lui montrant son verre comme pour le laisser boire, lui dire de prendre le temps qu'il voulait avant de commencer à parler. T'en profitais pour toi aussi boire un peu, tes yeux regardant le comptoir, et puis, tu entendais à nouveau sa voix, et tu fus quelques peu choqué. « Pourquoi tu m'demandes- » Tu commençais, t'arrêtant net en te disant qu'il fallait peut-être que tu prennes réellement la question en considération plutôt que de lui poser une nouvelle interrogation comme tu t'apprêtais à le faire. Malheureusement, tu ne pensais pas que parler d'enfants avec toi soit la meilleure des discutions. T'essayais tout de même d'y réfléchir, parce que c'était ton pote, parce qu'il avait l'air réellement perturbé par la question, et tu t'imaginais une scène dans ton esprit, comme pour te mettre en situation. « Non je pense pas, non. En fait, j'peux facilement t'imaginer avec un petit bonhomme ou une petite princesse dans les bras, à leur apprendre des choses que toi seul pourrait leur apprendre et leur donner les yeux qui pétillent en voyant leur papa connaitre autant. » T'avais tes yeux qui se brouillaient un peu à parler de ça, et peut-être que tu confondais deux images, celle que t'essayais de créer avec Nate et ce dont tu rêvais pour toi. La vérité c'est que Nate ferait un super bon papa, mais ça te faisait mal de l'imaginer. Toi t'avais envie d'être papa. Toi t'avais envie d'avoir des gosses, et de passer des Noël magiques avec un immense arbre décoré et des milliers de cadeaux se chevauchant en dessous. T'avais envie de voir la chair de ta chair grandir, apprendre, devenir des personnes merveilleuses, et avec l'absence de Talie, ce rêve semblait inaccessible. Et ça te faisait mal, tellement mal, parce que même si t'avais l'impression que ce rêve ne deviendrait jamais réalité, il ne s'effaçait pas pour autant de ton esprit. « J'veux avoir des gosses. » Tu avouais à mi-voix, parce que tu sentais que c'était le seul moment où tu pouvais l'avouer.  
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyMar 10 Fév - 18:51

1, 2, 3, drink
Aalès Philippe Beauregard && Nathanael E. Jacomy
Rhumeries • 2015, feb. 01.
« La prochaine tournée sera pour moi. »

Je souris. Je le lui demandais pas, et je me serais pas formalisé qu'il le fasse pas. Mais ça reste agréable, et à vrai dire, j'en attendais pas vraiment moins de lui. On est quand même deux beaux poissards tous les deux, dès qu'il s'agit d'histoires de coeur. On devrait se surveiller l'un l'autre, tiens, histoire de pas replonger tête baissée quelle que soit la façon. Enfin surtout moi. Lui, de ce que j'en sais, y a et y a toujours eu qu'Aurore. Moi, je refais la même connerie à chaque fois mais... Au final, c'est toujours pour Giulia. Je suis sûr qu'elle reviendrait, là, je l'épouserais sur le champ. Ou je resterai auprès d'elle même sans être marié, puisqu'il paraît que ça se fait, dans ce monde. J'étais une souris, avant, pourtant, pas un toutou docile. Manifestement, ça change pas grand chose.

« J'étais trop entiché de ma propre nana. »

Un petit sourire amer. Ouais... Pauvre de nous, clairement. Sérieusement, c'est quoi notre problème, hein ? Regardez-nous... Deux beaux gosses - si si je me lance des fleurs, mais ça reste justifié tout de même - dans la vingtaine - enfin j'approche plus de la trentaine pour ce corps, mais enfin - avec une situation somme toute correcte, comment ça se fait qu'on se retrouve si malheureux, hein ? Comment ça se fait qu'on reste attachés à celle qu'il faut pas, surtout ?

« Pourquoi tu m'demandes- »

Je réponds pas tout de suite, je réponds pas tout court en fait. Est-ce qu'il faut vraiment ? Je crois pas, je crois qu'il se doute assez bien peut-être pas avec exactitude, mais au moins globalement de ce dont il peut s'agir. En tous les cas, j'avoue que je ressens le besoin d'avoir une réponse, et vu que c'est pas Giulia qui me la donnera...

« Non je pense pas, non. En fait, j'peux facilement t'imaginer avec un petit bonhomme ou une petite princesse dans les bras, à leur apprendre des choses que toi seul pourrait leur apprendre et leur donner les yeux qui pétillent en voyant leur papa connaitre autant. »

J'aurais pas eu besoin de le regarder pour savoir qu'il avait les yeux humides, mais ça m'a pas empêché de tourner la tête vers lui. On parle toujours de moi ou...

« J'veux avoir des gosses.
- Moi aussi. »


Et techniquement, j'en ai un ou une quelque part sur cette planète. Mais j'ignore totalement où et j'ai peu d'espoir de la voir un jour.

« J'ai reçu une carte postale de Giulia. Sans moyen de trouver d'où elle vient exactement... Où elle m'annonce qu'elle élève mon enfant, mais qu'elle refuse que je les cherche, tous les deux. Ou toutes les deux. Je sais même pas si c'est un garçon ou une fille... »

J'ai fini mon verre d'un trait, en ai commandé un autre, en jetant un coup d'oeil au sien, des fois qu'il soit à remplir lui aussi. Je sais pas si c'est une bonne idée de parler de ça ici. On aurait l'air fin, tiens, si on se mettait tous les deux à chialer au comptoir sur nos vies misérables...



1, 2, 3, drink ♦ Philael Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  1, 2, 3, drink ♦ Philael 2034992622
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptyMer 11 Fév - 17:48

T'étais un petit peu choqué par sa question – en fait, tu ne l'avais surtout pas vu venir du tout. Vous parliez pas vraiment enfants d'habitude, vous en profitez plus pour vous lamenter sur vos histoires d'amour qui se cassent sans cesse la gueule. Surtout les siennes en fait, puisque toi, à part Aurore, t'avais jamais aimé, et t'as plus aimé non plus. Couché avec des gens oui, femmes comme hommes, et tu t'oubliais souvent contre le corps nu de ton meilleur ami Samson – mais soit. C'était que du sexe, c'était que charnel, passionné le temps de ses quelques minutes, mais le mieux, c'est qu'il n'y avait pas de problèmes. Il n'y avait pas d'amour. Pourtant, t'avais envie d'aimer une nouvelle fois, au fond de toi. T'avais envie d'y croire encore, rien qu'un tout petit peu. D'avoir des enfants – oh ça oui – et d'être heureux comme autrefois. La seule chose qui te retenait c'était que tu ne te sentais pas capable de recommencer une vie comme ça. T'essayais de répondre comme tu le pouvais, avant d'avouer à demi-voix que t'avais envie de gosses, et il répondait que lui aussi. Et non, t'allais pas pleurer non. Pas en plein bar, par comme ça. Ça n'empêchait pas le fait que ça te rendait tout émotionnel – trop émotionnel de parler de ce rêve que tu n'accomplirais peut-être jamais. Triste destin. Nathanael reprenait, et ce qu'il avait à t'avouer de choquait encore plus. « Elle est pas sérieuse elle !? » Tu t'exclamais, indigné. Pour le coup, t'avais l'impression d'un peu dessaoulé. Et pourtant, ça avait l'air bien trop sérieux cette histoire – et tellement fou. Tu finissais à ton tour ton verre, demandant deux nouveau pour Nate et toi au serveur. « A quoi ça lui sert de t'envoyer une carte postale si c'est pour te dire de pas vous retrouver hein ? Elle est conne ou elle fait exprès ? » Tu t'en foutais complètement si tu insultais la femme de sa vie, sur le coup, c'était une vrai connasse, et tu pesais tes mots. Qui faisait ça hein ? Elle n'aurait pas pu rien dire si elle tenait tant à être anonyme ? Putain, ça t'énervait tout ça. « Faut que t'aille trouver ton gosse, qu'elle le veuille ou pas. On s'en fout de ce qu'elle pense merde. »
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael EmptySam 14 Fév - 11:02

1, 2, 3, drink
Aalès Philippe Beauregard && Nathanael E. Jacomy
Rhumeries • 2015, feb. 01.
Je vois bien que ma question a du mal à passer, tombe un peu comme un cheveu au milieu de la soupe et je m'en veux de l'avoir posée. Et en même temps, j'ai tellement besoin de réponses que celle-là, déjà, ça serait un début. J'ai besoin de comprendre, parce que j'arrive pas à voir ce que j'ai fait de si atroce, ni dans cette vie ni dans l'autre, pour mériter ça. Mais sans doute qu'on est pas au meilleur endroit pour ça, parce que je vois bien que ça nous rend malade l'un comme l'autre, ce sujet de conversation, et j'ai pas vraiment envie de me mettre à chialer en plein milieu de ce bar moi non plus.

« Elle est pas sérieuse elle !? »

Malheureusement si. Pour toute réponse, je sors la carte en question - plus une photo utilisée comme carte postale à vrai dire. Y a ce bébé dessus aux yeux clairs rieurs, et ce paysage méditerranéen en fond. C'est tout ce que j'ai. Et les mots de Giulia griffonnés derrière.

« A quoi ça lui sert de t'envoyer une carte postale si c'est pour te dire de pas vous retrouver hein ? Elle est conne ou elle fait exprès ?
- J'en sais absolument rien. »


Il y a quelques semaines encore, j'aurais laissé personne dire du mal de cette femme que j'ai tant aimé. Mais je crois que ça, c'était trop. Apprendre ça comme ça, et en être complètement exclu alors que je voulais passer ma vie à ses côtés, fonder une famille avec elle, je crois que ça a brisé les derniers liens que j'avais avec elle.

« Faut que t'aille trouver ton gosse, qu'elle le veuille ou pas. On s'en fout de ce qu'elle pense merde.
- J'connais quelqu'un... enfin disons que si quelqu'un peut retrouver sa trace, c'est lui. Mais pour l'instant, il fait chou blanc. »


Quand j'ai montré ça à Nolan, il a pas eu une réaction bien différente de celle de Philippe. Alors c'est peut-être pas juste moi, ça vient peut-être pas de moi, hein ? Peut-être qu'elle m'était pas destinée comme je le croyais.

« Je croyais vraiment que c'était la femme de ma vie, tu sais... »

Je croyais. Mais j'y crois plus. Et le verre qu'on vient de nous apporter est vidé d'un trait. J'ai pas envie d'arrêter de boire, j'ai pas envie de me retrouver tout seul dans mon grand appart', mais j'ai l'impression désagréable d'être épié par toute la salle. Sans doute parce que j'ai offert des verres à tout le monde, mais c'est pas l'idée qui me traverse l'esprit.

« Dis... On peut finir cette conversation ailleurs ? Avec moins de public... »

J'ai vraiment trop une gueule à faire peur, t'es au bord des larmes et de la crise de colère aussi... On sera peut-être mieux chez moi, non ?...



1, 2, 3, drink ♦ Philael Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  1, 2, 3, drink ♦ Philael 2034992622
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, drink ♦ Philael 1, 2, 3, drink ♦ Philael Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

1, 2, 3, drink ♦ Philael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-