AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

What have I done now ? ♦ Nathislav Vide
What have I done now ? ♦ Nathislav Vide
What have I done now ? ♦ Nathislav Vide
What have I done now ? ♦ Nathislav Vide
 

 What have I done now ? ♦ Nathislav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: What have I done now ? ♦ Nathislav What have I done now ? ♦ Nathislav EmptySam 7 Fév - 19:18

What have I done now ?
Stanislav N. Bartok && Nathan J. Jacomy
MeliMelo House - D5C35 • 2015, feb. 02.
Combien de fois je lui ai répondu "Oui mon pote mais... plus tard promis, pas ce soir" ? A vrai dire, je compte plus, et certainement que lui non plus. Je passe mon temps à le fuir, à repousser, à pas vouloir lui parler de peur qu'il voie dans quel état pitoyable je suis. Je sais bien qu'il me jugera pas, c'est pas ça le souci. Mais je suis de plus en plus une loque, et je sais qu'il s'inquiète déjà, mais de me voir comme ça, ça sera pire. Ca fait des semaines qu'il m'invite, régulièrement, à passer le voir, des semaines que je décline ses invitations. Des semaines qu'il doit se faire un sang d'encre, quand le mien se gorge d'ethanol. Je m'en veux, et en même temps, j'arrive pas à faire autrement. Et j'étais pas vraiment parti pour faire autrement aujourd'hui non plus, à l'origine, mais...

Mais il y a eu hier soir. Ce qu'il s'est passé après qu'on a quitté le bar était loin d'être désagréable, et je suis loin de regretter. Et ça me perturbe, justement parce que c'est pas vraiment anodin, là. Je crois bien qu'il est temps que je me décide à en parler, ouais, et s'il y a bien une personne auprès de laquelle je peux me confier, c'est lui. J'hésitais à lui envoyer un texto pour lui demander si je pouvais passer, quand j'ai reçu le sien. Chandeleur, soirée crêpes, je sais même pas d'où vient cette tradition, mais sincèrement, je m'en fiche. J'ai pas répondu, je suis passé me mettre un coup d'eau fraîche sur le visage, j'ai attrapé mon blouson, enfilé des converses et je suis parti à pieds, pour gagner le MeliMelo.

Stan, c'est juste le mec le plus adorable que je connaisse, mon meilleur ami sur qui j'ai toujours pu compter et inversement. Quoi que ces derniers temps, pour ce qui me concerne, ça se discute. Vu mon étant la plupart du temps, vu le peu de contact que je garde, le peu de nouvelle que je lui donne, il pourrait s'être passé n'importe quoi dans sa vie sans que je sois mis au courant. Et tandis que les rues défilent autour de moi, je me traite un peu de tous les noms, en priant pour que lui, au moins, il aille bien.

Depuis quand je me complais dans mon malheur et j'oublie de m'inquiéter pour les autres. Putain j'espère franchement que lui va bien, que j'ai pas été un meilleur ami aussi pourri que je dois être en tant que petit-ami. Je suis encore en train de pester contre moi-même quand je parviens au MeliMelo, et je prends une profonde inspiration en frappant à la porte de sa demeure. J'ai même pas répondu à son message, au final... On dira que ça fera une bonne surprise, hein ? Allez...

« Salut Stan... »

C'est tout ce que j'arrive à sortir quand la porte s'ouvre, comme si ça faisait pas trop longtemps que je jouais les fantômes, comme si c'était encore naturel que je débarque sans prévenir. Ma tête doit pas être super belle à voir, pour pas changer, pourtant un sourire effleure quand même mes lèvres. J'aurais dû venir avant. Ca me fait toujours du bien, de le voir lui, je le sais pourtant. Et sans y réfléchir une seconde, je suis venu le prendre dans mes bras, dans une accolade amicale habituelle, avant. Un peu moins ces derniers temps, il faut bien admettre, si bien que j'espère que lui non plus, il sera pas passé à autre chose...



What have I done now ? ♦ Nathislav Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  What have I done now ? ♦ Nathislav 2034992622


Dernière édition par Nathan J. Jacomy le Mer 24 Juin - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stanislav N. Bartok

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: être un homme meilleur
Faites place à la vedette
Stanislav N. Bartok
J'ai posé bagages ici le : 09/05/2013 Jouant le rôle de : Bartok (team Anastasia) Nombre de messages : 1306 On me connait sous le pseudo : nenes Un merci à : Box&Shock + nenes + northern lights. + tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ed Hot Westwick
MessageSujet: Re: What have I done now ? ♦ Nathislav What have I done now ? ♦ Nathislav EmptyLun 23 Fév - 3:24


Stanael

▽ Old friend, why are you so shy ? It ain't like you to hold back or hide from the lie.
Les soirées en solitaire à la maison étaient devenues assez rares. La plupart du temps, il n'était pas chez lui, trainant dans les rues sombres à attendre ses clients ou faisant diverses livraisons à ses habitués. Quand il ne bossait pas, il était généralement fourré chez Mirajane, profitant de chaque instants passés avec elle. Et quand il restait à la maison, Poca était souvent dans les parages, entourée de son million d'animaux, ils passaient en général la soirée sur le canapé à discuter et à manger tout et n'importe quoi. Pourtant ce soir, il était seul. Il ne travaillait pas et tout le monde autour de lui avait quelque chose de prévu. Il aurait bien aimé sortir en réalité. C'était la chandeleur, l'une de ces fêtes que les humains affectionnent tant et qu'il avait appris à aimer lui aussi avec le temps. Il aurait eu envie de passer la soirée bien entouré à manger des crêpes et à passer du bon temps. Mais même si il était seul, il n'était pas question de se laisser abattre. Bien décidé à passer une bonne soirée malgré tout, il se lança dans la préparation d'une pâte. Il n'était pas un cuisinier hors pair, mais finalement, il ne se débrouillait pas si mal que ça. Quand elle fut terminée et qu'il dut la faire reposer, il retourna s'affaler sur le canapé, zappant sans trop réfléchir. Et puis, il attrapa son téléphone pour faire défiler les noms de son répertoire. Il n'avait réellement pas envie d'être seul ce soir. Son regard s'arrêta sur le nom de Nate. Il fronça les sourcils, il ne viendrait jamais, c'était évident. Pourtant, il se mit à lui taper un texto, l'invitant à une soirée crêpe, peut-être que l'appel de la nourriture le ferait venir.
Il lui envoyait souvent des messages quand il n'avait rien de réellement prévu. Avec le temps c'était devenu comme une habitude, mais il ne s'attendait plus à vraiment à une réponse, encore moins à une visite. Parfois il lui envoyait un vague message, prétextant d'être trop occupé ou lui promettant de passer plus tard. Parfois il ne répondait même pas, ou bien plus tard. Au début, il était mort d'inquiétude. Il se sentait si impuissant, si indigne de l'amitié qui les liaient autrefois. Et puis avec le temps, il avait appris à vivre avec. Ca ne lui plaisait toujours pas, il continuait à se faire du soucis, tout le temps, à chaque fois qu'il pensait à lui, mais il avait compris qu'on ne pouvait pas forcer les gens à donner des nouvelles. Ca lui brisait le coeur, il aurait voulu pouvoir le trainer chez lui et le forcer à tout lui raconter, mais ça n'aurait servit à rien de toute manière. Il n'aimait pas cette sensation, celle d'abandonner. Il avait l'impression de laisser son ami sur le côté, de ne plus être celui sur qui il pouvait compter, parce que même si il le repoussait, il aurait du le retenir non ? Penser à Nate le rendait toujours un peu triste, pour ne pas passer le reste de la soirée seul à déprimer, il zappa sur une chaine diffusant des clips, tombant sur une musique qu'il ne connaissait pas mais qui était assez entrainante. Il regarda une dernière fois son téléphone, pas de réponse. Il se leva alors d'un bond, retournant à la cuisine, attrapant une poêle et sa pâte pour commencer à faire sauter les crêpes.
Il fit brûler la première, mais s'améliora avec le temps. Alors que sa pile commençait à s'agrandir, il entendit que l'on toquait à la porte. Il était presque sur qu'il s'agissait de Poca, puisqu'il n'attendait personne. Il coupa le feu pour éviter tout malheur et se dirigea tranquillement vers la porte. « Salut Stan... » Sa voix le fit sursauter. Il croisa son regard, complètement perdu. Il avait perdu l'espoir de le voir ce soir et pourtant, il se tenait là, devant lui. Il l'observa un instant, il n'avait pas l'air en grande forme, ce qui lui tordit l'estomac. Mais avant qu'il ne puisse répondre, il l'avait déjà pris dans ses bras. Fermant les yeux et prenant une profonde respiration il referma ses bras autour de lui, encore surpris mais tellement heureux au fond de le voir. « Nate ! J'aurais jamais cru que tu viendrais, finit-il par dire alors qu'ils se séparaient, viens, entre. » Il se recula, le laissa passer et referma la porte derrière lui. Il l'attira vers le salon et se rendit compte qu'il souriait comme un idiot depuis qu'il l'avait vu sur le pas de sa porte. « Putain Nate ! Ca fait combien de temps ? finit-il par lâcher riant à moitié, Je suis tellement content que tu sois là, tu peux pas savoir ! » Content n'était même pas un mot assez fort. Nate faisait partie de ces gens pour qui il aurait tout donné, pour qui il aurait tout fait. Alors le voir était toujours un bonheur, mais encore plus aujourd'hui. « Fais comme chez toi, assis toi ! lui dit-il en montrant le canapé, tu vas avoir un tas de trucs à me raconter mon pote ! » Il s'installa à ses côtés et rajouta. « Je te sers un truc ? »    
(c) AMIANTE




If you wish it, wish it now.

Everybody's gotta love someone but, I just wanna love you, dear. Everybody's gotta feel something I just wanna be with you, my dear.  I know it's hard to be in this position. If they stop loving, I won't stop loving you. If they stop needing you, I'll still need you, my dear.

Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Jacomy

Faites place à la vedette
Nathan J. Jacomy
J'ai posé bagages ici le : 28/12/2014 Jouant le rôle de : Jaq, la souris de Cendrillon. Nombre de messages : 149 On me connait sous le pseudo : Cookie. Un merci à : © ECK && tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : (Thomas) Grant Gustin
MessageSujet: Re: What have I done now ? ♦ Nathislav What have I done now ? ♦ Nathislav EmptyMer 20 Mai - 22:44

What have I done now ?
Stanislav N. Bartok && Nathan J. Jacomy
MeliMelo House - D5C35 • 2015, feb. 02.
Ca devrait être naturel, tout ça, et pourtant ça l'est pas. Ca l'est plus. Je suis là, dans l'encadrement de la porte, à le prendre dans mes bras, mais je me pose beaucoup trop de questions pour que ça soit vraiment simple. Je voudrais parvenir à lui dire à quel point je m'en veux, parce que je suis sûr qu'il s'est fait du mouron comme c'est pas permis, et pourtant aucun mot ne sort de ma bouche. Je voudrais pouvoir revenir en arrière, me botter le cul pour lui parler, même si c'est super difficile de mettre des mots sur tout ça. Mais j'ai pas ce pouvoir là, j'ai jamais eu aucun pouvoir de toute façon.

J'ai vu sa tête quand il a ouvert la porte, partagé entre la stupeur et la peine. Je fais toujours aussi peur à voir, hein ? Je me regarde assez peu dans le miroir, en réalité, de temps en temps histoire de me raser, mais même au sortir de la douche, j'évite tellement mon reflet que je saurais pas trop dire ce que ça donne. Sans doute que moi-même, j'aurais de la peine à me reconnaître. Est-ce que c'est le cas pour lui aussi ? Est-ce que je suis si méconnaissable ? Un instant encore, je crains qu'il m'ait rayé de sa vie - lui aussi - mais un profond soulagement m'envahit quand ses bras se referment autour de moi et je resserre un peu plus mon étreinte, rien qu'une seconde.

« Nate ! J'aurais jamais cru que tu viendrais
- Je me doute...
- Viens, entre. »


J'encaisse le reproche, pas fier de moi du tout. Pourtant son sourire efface ça, et me fait même tellement chaud au coeur. Pourquoi je suis pas venu avant, déjà ?

« Putain Nate ! Ca fait combien de temps ?
- Beaucoup trop longtemps...
- Je suis tellement content que tu sois là, tu peux pas savoir ! »


Oh si, je crois que je sais. Parce que là, mon coeur est en train de tambouriner tellement fort dans ma poitrine que j'ai l'impression qu'il va s'inviter à l'apéro sur ta table basse, tu vois ?

« Fais comme chez toi, assis-toi ! »

Je me suis pas fait prier, et me suis installé sur le canapé, en attendant qu'il me rejoigne.

« tu vas avoir un tas de trucs à me raconter mon pote ! »

Je grimace parce que... Bah ouais, mais je suis pas sûr que t'aies à ce point-là envie d'entendre tout ça. Ou en tout cas, une fois que j'aurais fini, je suis pas sûr que tu seras si content de tout ce que j'aurais pu déballer...

« Je te sers un truc ?
- Je crois que ça va être nécessaire, ouais... Ce que tu veux, ce que tu as, fera l'affaire... »


Je vais clairement pas faire le difficile, tant que ça a un degré d'alcool sur l'étiquette... Mais avant de commencer à raconter mes déboires, je vais prendre le temps de ce qui est le plus important à cet instant, je crois.

« Je suis désolé d'avoir fait le mort comme ça, Stan... C'est juste que... Je savais pas trop comment gérer tout ça... Et je voulais pas que tu me vois... Comme ça... »

Un geste de la main pour désigner mon état général pas vraiment glorieux, et j'ai passé une main nerveuse dans mes cheveux avant de reprendre.

« Mais c'était vraiment crétin... J'aime pas ne pas te voir... »

J'ai accueilli la boisson offerte - n'importe quoi m'allait, de toute façon - avec plaisir et l'ai remercié avant de poursuivre.

« Mais j'ai franchement pas des trucs très cool à raconter... »

Histoire de donner le ton. Garde les bouteilles pas loin, je crois que je vais en avoir besoin.

« A vrai dire, je sais même pas trop bien par quoi commencer... »

T'en étais resté où d'ailleurs ? Je me rends compte que si je suis même plus trop bien capable de situer ce que je lui ai raconté pour la dernière fois, et quand c'était, c'est définitivement que ça fait beaucoup trop longtemps... et j'espère que son sourire et son attitude à cet instant prouvent qu'il pourra me pardonner, parce que moi, je me promets que ça se reproduira plus jamais. Je crois que de toute façon, aucun de nous d'eux n'en a envie, n'est-ce pas ?



What have I done now ? ♦ Nathislav Baby210
You are the best thing that's ever been mine...

Tente de se remettre à flots... Qui serait prêt à m'aider me relancer ?  What have I done now ? ♦ Nathislav 2034992622
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What have I done now ? ♦ Nathislav What have I done now ? ♦ Nathislav Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

What have I done now ? ♦ Nathislav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Les Dortoirs-