AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
Besoin de musique -Thomas Vide
 

 Besoin de musique -Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyMer 11 Fév - 17:07

Ça n’avait pas été une journée particulièrement difficile, ni même fatigante. Cependant, ça avait été une journée lourde de mélancolie. Elle avait commencé comme toutes les autres. Un réveil calme, une préparation minutieuse pour ses cheveux, son maquillage et son habillement, un café…passable et une route vers le travail tout à faire comme d’habitude. Elle s’était fait une queue de cheval aujourd’hui, mais bien lissé, avec une jolie frange qui ne cachait en rien son regard éclatant. Elle avait frisé ses cheveux ce qui donnait une allure tout à fait mondaine à cette coiffure plutôt simple. Le regard rehaussé d’un peu de noir, les lèvres dessinées par un rouge à lèvres rouge.

Elle portait une jolie robe noirâtre, classique, les bras dénudés et un col un peu carré. Ça lui allait toujours bien à ses yeux. Une ceinture mauve ornait et sa taille. Collant et escarpins. Oui, Duchesse aimait bien se vêtir et bien paraître. C’était la moindre des choses à ses yeux. À peine eut-elle fait deux pas dans le magasin qu’un employé l’accosta.

«Madame Antonia, s’il vous plait, j’ai besoin d’aide…»

Comme à son habitude, elle sourit et alla au secours de cette pauvre personne perdue. Ce n’était rien de bien dramatique. Rien que Duchesse ne pouvait pas régler. Ce fut la radio qui commençait son cycle de mélancolie aujourd’hui. Du jazz. Du blues… pas nécessairement de son époque, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de faire le rapprochement.

Puis il eut des clients. Un homme tout excité qui venait chercher une bague de mariage. Une future maman qui cherchait une toute petite bague pour sa fille à venir. Son ventre était si beau et si rond…c’était adorable. Elle répondit avec patience à une femme un peu trop énervée de ne pas trouver le pendentif parfait pour sa mère et cet autre jeune homme qui s’obstina à propos d’un bijou qu’il voulait vendre. Visiblement, il ne comprenait pas la différence entre un diamant et un zircon… Bref. Une journée bien remplie, mais la musique eut raison de son moral. Bien que cela ne paraisse pas du tout.

Et il jouait ce soir. Pas qu’elle suivait activement ses activités de musicien, mais elle aimait l’entendre jouer. Ça n’avait rien à voir avec…oui peut-être un peu. Ce dénommé David avait le don de la réconforter avec sa musique. Elle avait appris qu’il jouait il y a quelques jours à peine et il lui semblait stupide de manquer l’opportunité ce soir par crise de mélancolie.

Elle se permit un souper gastronomique avant de se rendre au bar où il jouait. Elle sourit au barman en demandant une bonne coupe de vin et elle prit place à une table près du mur du fond. Elle pourrait bien le voir de cet endroit et elle ne voulait pas se mêler à la foule. Duchesse était discrète quand elle le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas C. O'Malley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Thomas C. O'Malley
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyMer 11 Fév - 21:14


Besoin de musique.
Duchesse A.B O-Malley & Thomas C. O'Malley
Thomas s'était préparé toute la journée au concert qui l'attendait le  soir même. Il avait beaucoup à faire, tellement à répéter. Il soupira, une énième fois, il jouait dans un bar de la ville. Ces derniers temps il avait passé beaucoup de soirée dans les bars à jouer, à enchanter les oreilles du public avant de partir, de retourner chez lui, tout simplement parce qu'il n'avait plus vraiment le coeur à faire la fête, à penser à s'amuser. Il avait croisé son regard, un regard bleu azur, et depuis il n'avait réussi à se la sortir de la tête, la jeune femme blonde, belle à tomber, à l'allure fière et aux yeux incroyablement bleu. Elle lui faisait tellement penser à celle qu'il avait tant aimé dans son ancienne vie. Alors, lorsqu'ils avaient discuté tout à fait par hasard, il lui avait donné un faux nom, prétextant qu'il s'appelait David, il avait sût au fond de lui que cette femme pouvait le percer à jour s'il lui donnait son vrai nom, il avait senti qu'elle était spéciale, qu'elle n'était pas comme celle qu'il avait connu et bien que son regard le frappait en pleins coeur il essayait de ne pas y penser et de ne pas méditer non plus sur le fait qu'il lui avait donné une fausse identité. Il soupira.

Comme tous les jours il s'était levé, avait englouti un copieux petit déjeuner composé d'un grand bol de lait, probablement des séquelles de son ancienne vie de chat, une tasse de café et des tartines de pains grillés. Puis, il avait traîné en pyjama toute la journée, jouant ses morceaux plusieurs fois de suite, s'arrêta, recommençant, s'arrêtant, pour finalement finir par aller se recoucher. Thomas passait par des phases de trans quand il jouait, maintenant une allure folle, avant de s'arrêter, épuisé, dormant pour récupérer des forces. Il en avait toujours été ainsi. Le temps tournait, l'heure approchait, et il devait se préparer.

Il prit rapidement une douche avant d'enfiler une chemise blanche, une cravate noire et un pantalon de costume de la même couleur. Il coiffa ses cheveux blonds impeccablement et il se contempla un petit moment dans le miroir, c'était parfait. Il allait enfin pouvoir y aller. Thomas arriva au bar, une heure à l'avance, afin de pouvoir tester le piano et de s'installer correctement.

20H. Le spectacle commença, la représentation débutait et il enchaînait les morceaux aux sonorités de jazz, d'amour inavoué, de voyage, d'exotisme, quelque chose de pur de vibrant, s'échappait de ses mélodies, ce qu'il voulait communiquer au public. C'est alors qu'il l'aperçu, assise au fond de la pièce. Elle était belle. Dans sa robe noire cintrée, dans sa coiffure impeccable, cette femme était la perfection des cheveux jusqu'au bout des ongles, des jambes jusqu'aux orteils. Il l'avait immédiatement repéré et il savait, au fond de lui, qu'elle n'était venue que pour le voir. Lorsqu'il releva ses mains du piano, indiquant la fin de la représentation, il salua une dernière fois le public avant de se retirer de la scène.

Il devait aller la voir, devait discuter avec elle, apprendre qui elle était et ce qu'elle faisait là. S'accoudant au bar, à côté d'elle, il demanda un verre de bordeaux avant de se tourner vers elle: 

-Bonjour mademoiselle, le concert vous a-t-il plût ?



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyMar 17 Fév - 1:19

Duchesse trempait ses délicates lippes dans sa coupe quand le spectacle commença. Elle sentit son cœur vibrer dès les premiers accords. Cette musique la ramenait des décennies plus tôt. Les intonations étaient si claires, si pures…Oui, cette musique lui rappelait les longues soirées chez Madame. Elle observait l’artiste avec un regard lointain, comme si elle l’imaginait dans ce vieux décor. Il dégageait également cette espèce…d’énergie des années 1910. C’était peut-être ça aussi qui l’avait attiré ici. Parce que la musique à la radio ou encore à la télévision, ce n’était rien à la musique en vrai et surtout à celle qui évoque inévitablement des souvenirs. Oui, les médias pouvaient partager la musique, mais Duchesse trouvait dommage de la vivre moins souvent. Par exemple, elle était venue ici que pour la musique. Pas pour l’ambiance générale du bar, pas pour des rencontres, mais seulement…pour lui et sa musique.

Elle souriait parfois, un sourire mélancolique qui témoignait que son esprit était loin. En fait, c’est plus comme si elle était seule avec le musicien. Qu’elle vivait ce moment que pour elle. Elle avait les jambes croisés, tenant toujours sa coupe et buvant calmement en savourant cette musique…le piano lui avait toujours plut. Berlioz jouait du piano. Son sourire s’estompa dans une autre gorgée de vin. Son petit Berlioz adoré.

Duchesse redressa ensuite son regard vers le musicien, quand il termina, il lui semblait qu’il avait joué seulement depuis quelques minutes et elle eut presque l’impression de sortir comme d’un rêve. Elle venait de vivre un moment spéciale. Sa coupe était vide et il lui semblait mal élevé de partir sans prendre une autre consommation. La jeune femme s’approcha du bar et commanda une autre coupe de cet exquis rouge. Elle ne réalisa qu’on s’accoudait à côté d’elle que lorsque l’homme s’adressa à elle.

Ses iris saphirés se posèrent alors sur le musicien. Pas de surprise ou encore d’hystérie de quelconque groupie. Sa question la fit sourire. Un sourire radieux, sincère. Il était terriblement bel homme. Un regard qui pouvait probablement faire fondre n’importe quelle femme. Elle avait entendue des jeunes femmes dans l’assistance dire qu’elles ne venaient que pour mieux le regarder. Elle en avait sourit, sans se moquer. Duchesse n’avait jamais été du genre à se laisser conquérir facilement, peut-être un peu joueuse certes, mais rien d’une éperdue ou d’une désespérée.

«Monsieur… votre concert m’a réchauffé le cœur. J’ai passé un délicieux moment avec votre musique.»

Elle prit la coupe de vin qu’on lui tendait et elle en prit une infime gorgée. Elle bougeait doucement, avec grâce et minutie. Même son ton semblait d’une autre époque, elle n’avait pas perdue de son vocabulaire ou de ses bonnes manières. Il ne semblait pas avoir une mèche de travers dans ses cheveux qui ne semblaient pas désirés, pas de plis disgracieux sur sa robe. Son vernis était parfait, aucune écaille et même son maquillage était fait avec soin et semblait aussi frais et bien détaillé que ce matin. Duchesse le regarda de nouveau.

«Et je vous en remercie beaucoup.»

Et c’était un remerciement sincère, sans arrière penser. Elle disait ce qu’elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas C. O'Malley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Thomas C. O'Malley
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyMer 18 Fév - 21:12


Besoin de musique.
Duchesse A.B O-Malley & Thomas C. O'Malley
Thomas y mettait du coeur et de la passion comme à chaque fois, il avait l'impression que quand il jouait, le temps sembler s'arrêter, il s'immobilisait, flottait dans les airs et il se sentait bien lorsque le temps se figer. Il avait l'impression que plus rien ne pouvait lui filer entre les doigts, que la tristesse et la nostalgie des jours heureux étaient loin derrière lui. Alors, il se laissait vivre dans ses accords, allant, venant, au fil de la mélodie, perdant lui même le propre fil de sa vie. Comment en était-il arrivé là ? Avait-il seulement imaginé la vie dont il aurait rêvé ? Une vie où il aurait savouré les moments au jour le jour, il ne voulait pas d'une vie monotone, ne voulait pas s'enfermer dans la routine du quotidien, il aimait vivre à cent à l'heure, ne se donner aucun répit. Vivre tout simplement.

Alors il laissait glisser ses doigts sur ce piano si pur, le piano qui lui avait ouvert les bras qui l'avait guidé sur sa propre voie. Il avait toujours aimé la musique, même dans son ancienne vie, il avait partagé la moitié de son temps avec les Scat, apprenant à jouer de la trompette, du piano, de la harpe, jouant et chantant au côté de ses amis. La vie de bohème lui correspondait parfaitement. Alors, levant ses mains du piano, il porta son regard sur la salle, il avait terminé, la magie se rompait et le temps reprit rapidement son cours.

Il sortait de sa rêverie et salua le public, pour un énième soir où il s'était laissé emporté par la musique. Il aperçu alors, au fond de le salle, une jeune femme blonde et élégante. A chaque fois qu'elle mettait le pied dans ce bar il ne pouvait détacher ses yeux d'elle, elle était différente et pourtant elle avait quelque chose d'incroyablement familier. Il avait besoin d'aller la voir, de discuter avec elle, c'était devenu un besoin vital. La rejoignant, au milieu de la pièce, il vint alors s'accouder à côté d'elle prés du bar.

Elle le toisa alors de ses yeux bleu et il eu l'impression, qu'un bref moment, son coeur s'était arrêté de battre. La jeune femme était magnifique, sublime, une délicatesse et une prestance qu'il n'avait vu qu'une seule fois, mais il préféra ne pas déterrer le passé. Il la toisa à son tour, il était heureux de savoir qu'elle avait apprécié le moment, car aprés tout c'était aussi l'une des raisons pour lesquelles il jouait. Il lui fit alors un doux sourire avant de lui répondre:


-Je suis heureux de l'entendre. Puis-je vous offrir une coupe de champagne ? Je trouve votre compagnie trés agréable.


Elle était envoûtante à sa façon, elle n'avait rien d'une femme charmeuse, du moins elle n'en jouait pas, et avec ses habits incroyablement chic et sa coiffure impeccable elle aurait put faire tomber à la renverse n'importe quel homme et Thomas ne dérogeait pas à la règle c'était un fait indéniable. Il esquissa un petit sourire.

-Vous venez souvent ici?

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyVen 20 Fév - 20:31

La musique avait toujours été une partie intégrante de la vie de Duchesse, ça faisait du bien parfois de se laisser baigner par la musique et de simplement laisser aller son esprit. Cet artiste menait son esprit vers les plus beaux et moins beaux moments de son ancienne vie. Et même si elle avait toujours un goût de mélancolie après, ça en valait la peine. C’est aussi pourquoi elle revenait, mais ce soir-là, c’était la première fois qu’il venait la voir. Elle n’avait jamais cherché à communiquer avec lui, Duchesse était indépendante quand même. Et encore moins une groupie!

En même temps qu’elle répondait, elle l’observait. Lui dans toute son élégance. Une élégance avec un brin de désinvolture. Bon, elle, elle le remarquait, parce qu’elle s’attardait sur chaque détails, mais il lui semblait comme venant d’une autre époque aussi. Peut-être cette étincelle qu’elle aussi avait sans doute. Il semblait heureux des compliments qu’elle lui lançait sincèrement. À sa proposition, elle eut un faible sourire. Un brin amusé. Une compagnie agréable alors qu’ils n’avaient échangés que quelques mots? Il fallait avoué qu’elle aussi se sentait bien en sa compagnie, ainsi, elle hocha positivement la tête, elle n’avait pas terminé sa coupe de vin, mais c’était un détail sans importance.

«Volontiers, Monsieur, je vous remercie.»

Toujours d’une politesse exemplaire cette Duchesse. Elle pivota un peu son corps vers lui, étant de profil jusqu’à ce moment. Elle avait son avant-bras sur le bar, légèrement appuyé. Ses iris clairs restèrent sur lui, un sourire pointant toujours sur ses lèvres à sa question. Elle prit une gorgée de sa coupe de vin puis répondit.

«Je viens principalement quand je vois que vous y jouez. Son sourire s’agrandit. Croyez-moi, votre musique arrive à toucher mon âme.»

Elle eut un sourire sincère, même si elle lui lançait des fleurs, c’était tout sauf de la drague ouverte, c’était un aspect mystérieux de sa personnalité quand même.

«Dites-moi, si vous permettez, je suis curieuse, d’où tirez-vous votre inspiration pour de tel morceau, on dirait que vous montrez une partie de vous, je me trompe?»

Et elle n’était pas gênée de poser la question, aussi étrange que cela pourrait paraître pour le musicien. Après tout, elle ne l’avait jamais été non plus. Elle ne s’était pas présentée encore, mais à ses yeux, sa réponse était importante et il n’avait pas posé non plus cette question, non? Ce n’était rien de grave, c’était peut-être encore les effluves de musique du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas C. O'Malley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Thomas C. O'Malley
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyDim 22 Fév - 11:22


Besoin de musique.
Duchesse A.B O-Malley & Thomas C. O'Malley
Thomas se retrouvait dans la musique, c'était la seule chose qui gouvernait principalement sa vie, il vivait au rythme de la musique. Il avait besoin de donner du plaisir aux gens à travers sa musique, il avait besoin de les faire voyager, de les faire virevolter, vers des contrées lointaines, d'une certaine manière, il les embarquait dans son monde à lui. Alors, lorsqu'il avait aperçu la jolie blonde au fond de la salle, il avait sût que c'était le moment de venir la voir, elle était belle, magnifique avec ses grands yeux bleu, et, elle venait régulièrement. Il l'avait aperçu plus d'une fois mais ne l'avait encore jamais abordé, or, ce soir, il avait décidé que c'était le moment opportun pour celà.

Il n'avait pût décrocher son regard d'elle de la soirée, elle était belle, belle à damner un saint et elle avait une présence imposante, on ne pouvait pas ne pas se retourner à son passage. Il ne pouvait décemment pas l'ignorer, parce qu'au premier regard, il avait senti que cette femme était spéciale, ce n'était pas sa beauté qui l'avait de suite attiré, c'était l'éclat dans ses yeux, ce visage si familier aussi. Il voyait en elle, une personne du passé et il ne savait pas si c'était bon ou mauvais. Il lui sourit alors délicatement et demanda au barman de leur emmenait deux coupes de champagnes.

Il s'assit alors à côté d'elle et, lorsqu'elle se tourna vers lui, il en eut le souffle coupé. Ses iris étaient tout à fait magnifique et il ne put qu'esquisser un sourire à la phrase de la jeune femme, ses paroles le touchaient particulièrement, il lui répondit alors:

-Et moi je joue principalement pour vous, pour que vous puissiez être transporté avec moi.

Il n savait pas quoi lui répondre, peut être qu'il aurait dût évoquer son passé, ou du moins une partie de son histoire, mais il ne savait pas si ce serait réellement une bonne idée. Il lui répondit alors:

-Et bien disons simplement que je met mon coeur à nu lorsque je joue. La musique c'est trés extrême, on ne peut rien cacher.

Thomas avait conscience qu'il était maintenant l'heure de se présenter. Il ne saurait probablement pourquoi il n'avait pas donné son vrai nom, mais il avait ressenti qu'il devait se protéger et que s'il donnait son vrai nom, tout pourrait basculer, et maintenant qu'il avait retrouvé une vie à peu prés stable, il n'avait pas pût prendre le risque de dévoiler son vrai nom, à cette personne qu'il était à peu prés sûr de connaître.

-Je m'appel David, et vous ?

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas EmptyJeu 26 Fév - 4:02

À chaque fois que Duchesse venait le voir jouer, elle avait sa petite routine. Elle arrivait un peu en avance pour avoir sa table au fond. Écoutait tranquillement la musique avec attention et bonheur. Ensuite elle allait au bar pour prendre un dernier verre et quittait finalement l’endroit. Elle venait toujours seule et partait toujours seule. Oh et elle ne venait que quand il jouait. Bien sûr. Ce soir-là, visiblement, elle allait s’attarder à l’endroit pour discuter avec le musicien. Acceptant la coupe de champagnes avec politesse. À ses paroles, son sourire s’agrandit doucement.

«Et c’est perceptible. Quand l’on porte bien attention aux artistes, l’on ressent s’ils jouent pour partager et donner ce qu’ils font. C’est ce que je devine d’après ce que vous me dites.»

Elle tenait sa coupe doucement et elle réalisa qu’elle avait peut-être posé une question trop indirecte, voir même indiscrète s’il ne voulait pas vraiment parler d’où lui venait ses morceaux, mais il finit par répondre. Merveilleusement bien d’ailleurs au plaisir de la jolie dame. Elle n’eut d’autres commentaires qu’un simple, sincère.

«Oui, en effet.»

Peut-être comprendrait-il qu’elle disait aussi cela pour les spectateurs… dans son cas, en jouant des pièces aussi évoquentes pour elle, c’est comme si elle était mise à nue également. D’une façon différente, bien sûr, elle ne faisait que recevoir ce que l’artiste envoyait, mais elle vivait chaque morceau. Ils retombèrent ensuite dans une conversation plus classique, pas besoin de s’éterniser dans la philosophie musicale non plus, c’était intéressant, mais les formalités n’étaient pas inutiles non plus quand on y pense. Il lui semblait étrangement familier, mais malgré tout, Duchesse faisait attention à propos de ses impressions sur les gens. Combien de fois pensait-elle avoir retrouvé Thomas chez un homme charmeur? Ou ses enfants dans des adolescents qui semblaient avoir les mêmes manies? Non, la certitude c’était mieux que tout…malgré tout, ce David…Enfin, elle répondit donc doucement.

«Je m’appelle Antonia, c’est un plaisir de vous rencontrez.»

Oui, la jolie politesse des hautes classes de son époque. Elle sourit et prit une gorgée de sa coupe de champagne. Elle le regarda de nouveau par la suite, bien sûr elle ne donnait pas son véritable non. Parce que Duchesse… c’était un peu étrange. Ça faisait réellement chat de salon quand elle y réfléchissait bien. Antonia c’était jolie et classieux.

«Dites-moi, David, parlez-moi de vous. Je peux maintenant satisfaire ma curiosité, moi qui ne vous connaissait que comme l’artiste.»

Elle sourit légèrement, un brin d’amusement dans la voix. Ce n’était pas de la drague, non, elle faisait la conversation, mais tout ce qui touche à l’art l’intéressait, le parcours d’un artiste était tout aussi intéressant, fascinant et révélateur que la musique qu’il jouait. Elle était bien assise sur son banc et avait l’air bien détendu, elle ne semblait pas pressé de partir, mais pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Besoin de musique -Thomas Besoin de musique -Thomas Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin de musique -Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hitler est Kaput ! [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-