AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez

I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey Vide
I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey Vide
I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey Vide
I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey Vide
 

 I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey EmptyMar 17 Mar - 15:44

I’m gonna eat you up.
Sijjad & Mickey


« Mais c’est une vraie plaie! » La jolie Sijjad frappe sur son bureau, si fort que ses crayons lèvent dans les airs. La colère se lit sur ses traits, il n’était pas très rare de la voir ainsi ces derniers jours. Si la belle était plutôt gentille et souriante, il ne fallait pas du tout mettre de côté ses crocs. Elle les ressortait seulement en contexte de travail, puisqu’elle avait dû forcer pour se rendre où elle était aujourd’hui. Elle était une femme forte, puissante même, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Elle n’était plus qu’un vulgaire tapis, oui Sijjad était très féroce en affaire. Les gens qui étaient proches de son bureau tournèrent la tête vers elle et évitèrent son regard, conscient qu’il ne faudrait pas la déranger en ce moment même. Elle n’avait jamais de plaintes, du moins pas avant quelques semaines lorsque son facteur avait changé. Les femmes étaient heureuses du service qu’elle offrait et des capsules vidéo qu’elle créait pour leur donner des idées. Tout allait bien. Alors pourquoi, mais pourquoi diable elle recevait des courriels de plainte concernant les livraisons? Tout s’était bien produit auparavant et on aurait dit qu’elle les recevait tout d’un coup. La rapidité et la constance était maître de son entreprise, alors elle ne laisserait jamais passer ça. Elle avait déjà avertie sa secrétaire, c’est sans doute pourquoi elle cogna timidement sur la porte de sa patronne pour lui dire : « Madame Wiseman… Il est là. » Elle lève la tête pour lancer un sourire à sa secrétaire. Professionnelle, voilà ce qu’elle était. Enfin, peut-être pas avec le facteur qui devait l’attendre dans l’arrière-boutique. « Merci June. » Elle se lève aussitôt et parcoure l’entièreté de sa compagnie, les talons frappant le sol de façon indiscrète. Tous savent déjà qu’ils ne doivent pas avoir à faire avec une Wiseman dans cet état et d’ailleurs, lorsqu’elle arrive à la réception de la marchandise, aucun autre employé ne s’y trouve. Il est là, nonchalant et elle n’a qu’une envie : lui enlever cet idiot sourire de son visage. « Monsieur Mouse! Je ne vous dirai pas que je suis heureuse de vous voir aujourd’hui et j’imagine que vous savez déjà pourquoi. Mais que faites-vous bon sang pour que certaines de mes commandes arrivent en retard?! » Elle a ses poings contre ses hanches, sa voix est froide et remplie de frustration. « Ce n’est pourtant pas simple, voyez, il y a une adresse inscrite ici, vous la postez en temps, comme vous le faites pour certains! » Elle lui pointait une adresse sur l’un des paquets. Elle voulait vraiment savoir c’était quoi son satané problème. Ne pouvait-on pas lui envoyer quelqu’un d’autre?!
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Dernière édition par Sijjad F. Wiseman le Jeu 19 Mar - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey EmptyMer 18 Mar - 18:48

Mike and Sijjad

▲i'm gonna eat you up▲



Le dos appuyé contre mon mini camion cube, j’attends patiemment l’arrivée de Sijjad. J’affiche un air décontracté, presque désinvolte avec ma casquette légèrement de travers et ma veste uniforme déboutonnée. Mon regard se promène le long des lieux et s’arrête sur un travailleur apparemment en pause dîner. Ce dernier me dévisage longuement avant de remballer ses affaires et de rentrer prestement à l’intérieur du bâtiment.

L’entrée pour la réception de marchandise est maintenant déserte. On n’entend plus que le son d’un sac de plastique virevoltant lentement au vent. Machinalement, je plonge ma main dans la poche de mon pantalon et en ressort une petite pipe fourrée au haschisch. Je ne suis pas un habitué – ça se voit tout de suite à ma technique – mais j’aime bien en prendre de temps à autre lorsque la tension devient trop intense dans ma tête. J’aspire quelques bons coups et lève mon visage vers le ciel pour profiter des rayons chauds du soleil. Je ferme les yeux tandis qu’un petit nuage de fumé est expulsé doucement de ma bouche. J’entends une porte qui claque.

Wiseman vient d’arriver et on dirait qu’elle n’a plus qu’une envie : m’arracher la tête. Sans attendre, elle m’assaille d’un long serment pendant lequel je range méticuleusement la pipe. À la fin de son discours, elle pose ses poings sur ses hanches et me lance ce qui est sans doute son regard le plus glacial. Je regarde son visage dur et je ne peux pas m’empêcher de ressentir une certaine affection pour ce qui demeure d’abord et avant tout, un membre de la famille. La jeune femme ne semble pas apprécier le sourire narquois qui s’est sans doute dessiné sur mes lèvres. Elle me brandit un colis sous le nez comme une preuve pour soutenir son argumentaire. Sans me presser, je me redresse et me poste droit devant elle avec les mains dans les poches.

«Tu l’as dit toi-même Wiseman. ''Certaines'' de tes commandes.» J’attrape le colis et le brandit à mon tour sous son nez. «Mme. Cluzeau. Sais-tu qui c’est cette humaine ?» Ça y est, voilà la tension qui revient dans même tête. Ça arrive à chaque fois que je pense trop fort aux humains. Sans façon, je remets le paquet dans les mains de Sijjad et ressort ma pipe un peu plus nerveusement que précédemment. «Je l’ai observé moi, cette madame Cluzeau. Tu savais qu’elle refuse de sortir sans être maquillée ? Tu te rends compte ?» Mon ton n’est ni frustré, ni agressif. Il ressemble d’avantage à celui d’un enfant rapportant à sa mère la punition dont aurait écopée un de ses camarade de classe. «L’autre jour, elle a reçu, tôt le matin, une visite surprise de son beau-frère. Elle a ensuite passé le reste de la journée à culpabiliser parce qu’il l’avait vu sans maquillage. Tu trouves pas ça fou toi ? comme réaction ? En tout cas, moi ça me dépasse.» Je m’immobilise quelques secondes le temps de bien capter la réaction de la professionnelle. «Sérieux, t’en fait pas. Quelques jours de retard, ça sera juste une bonne cure pour elle… ça va l’aider à remettre ses priorités à la bonne place !»



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey EmptyJeu 19 Mar - 20:55

I’m gonna eat you up.
Sijjad & Mickey

Il me cherchait. C’était écrit dans le ciel. La fumée devait presque sortir de mes oreilles à l’instant où je mis le pied à la réception des marchandises. Une odeur me frappa, m’obligeant à froncer le nez. Je ne fumais pas, que ce soit n’importe quelle substance. En fait, je n’en avais jamais eu la chance. La cigarette ne m’intéressait pas, je trouvais que ça puait et rien de plus. J’aimais assez l’alcool, surtout le vin, mais je n’avais jamais touché à la drogue. Je n’en avais jamais eu l’intérêt, mais je ne pouvais pas dire que j’étais fermée à cette idée. Mais Mike fumait si près de l’endroit de travail ce que je trouvais anti-professionnel, mais c’était comme tout ce qu’il faisait. Il faisait tout pour me rendre en colère, tout allait bien avant que ce ne soit lui qui commence à faire mes livraisons. Je devais vraiment appeler pour me plaindre et demander qu’on le renvoie, il était particulièrement incompétent.

Il finit par m’offrir une explication qui me semblait être tirée par les cheveux. La façon qu’il avait dit humaine m’avait fait frissonner, avec une pointe de dégout. Je devais donc présumer qu’il n’était pas issu de Fantasia, comme je l’étais. Mais ça ne m’empêchait pas d’être courtois avec toutes les âmes que je rencontrais, peu importe s’ils avaient été un chat ou un humain à leur naissance. « Pourquoi détestes-tu les humains? » Ma voix est momentanément moins froide, simplement puisque cette question m’intriguait vraiment. Qu’avait-il vécu par le passé pour justifier une telle colère? Moi au moins, c’était parce que le service de ma compagnie en prenait un coup. Il continua son monologue, en expliquant que cette Mme Cluzeau était vaniteuse. Et puis quoi encore? J’éclate de rire à la fin de son speach, il me fait pitié. « Mais t’es un malade, tu le sais j’espère?! » Je me rapproche de lui pour le défier davantage. « Tu as suivi une inconnue pour en apprendre autant sur son sujet?! » Une autre frisson parcoure mon corps. Il me fiche, vraiment la trouille. « Tu te rends compe que ce n’est pas sain? Je te rappelle que ton job c’est de livrer à temps, peu importe une idiote fixation sur le maquillage d’une dame! » Je sortais presque jamais si je n’étais pas maquillée, alors je ne comprenais pas ses propos. Qu’est-ce que ça pouvait vraiment lui faire, de toutes façons? « Maintenant, je ne sais même pas pourquoi je vous donne cette chance, mais… Si vous me dites que cela ne se reproduira plus, je ne vous ferai pas virer, c’est clair? »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I'M GONNA EAT YOU UP▲ mickey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-