AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To ...
Voir le deal
99.66 €

Partagez

 ≈ whereve i go (luc) Vide
 ≈ whereve i go (luc) Vide
 ≈ whereve i go (luc) Vide
 ≈ whereve i go (luc) Vide
 ≈ whereve i go (luc) Vide
 

  ≈ whereve i go (luc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: ≈ whereve i go (luc)  ≈ whereve i go (luc) EmptySam 11 Avr - 21:38

J’ai besoin d’toi comme
Cook avait besoin d’Effy
Luc. Je ne peux pas dire que je suis heureuse, mais je ne peux pas dire que je suis malheureuse. En fait, je me trouve au milieu. Au milieu de ma famille qui m'étouffe, au milieu de ses gens qui viennent me féliciter alors qu'ils m'ont jadis cracher dessus, au milieu de ses gens qui prétende vouloir mon bien, mais qui me quitte pour une vie meilleure, au milieu de mon petit ami qui ne sait plus vers qui donner son amour. Au milieu. Cet endroit qui n'est ni chaud, ni froid, cet endroit-là où on ne sait jamais quoi faire, ni quoi penser, parce qu'on est au milieu. Et je pense qu'on peut comparer cet endroit au néant, on ne peut rien penser sans que ça soit trop chaud, ou trop froid. Et Luc, tu sais que je n'aime pas être au milieu. Tu sais aussi, un peu trop même, que j'aime les choses nouvelles, que j'aime l'aventure, que j'aime le gout de la vie. Et tu sais, trop bien même, que j'ai peur d'être mère. Parce que la mienne a toujours était trop pour moi, et surtout parce que je suis trop jeune, trop inconsciente et j'ai peur qu'un jour, tout ça soit trop lourd et que l'envie de tout valser me prenne une nouvelle fois. Suis-je lâche ? Oui. Mais j'ai essayé, je te le promets. Mais je n'y arrive vraiment pas, ces enfants, ces adorables trésors, ce n'est pas une nouvelle aventure pour moi. C'est une fin pour tout ce que j'ai toujours était. Et... je ne peux  pas.. Il faut que tu saches que je les aime, que ce n'est pas eux le problème, mais moi. Je ne peux pas porter tout ça, et je sais très bien qu'un jour ça va finir par me détruire. Il faut aussi que tu saches, j'ai fait des tests de paternité un peu après avoir su que j'aurais des jumeaux, j'ai pris un cheveu un toi qui traîner sur mes pulls et j'ai eu la confirmation, tu es le père des jumeaux. Je n'ai jamais rien dit, parce que j'avais peur de perdre Tristan, que j'ai toujours peur d'ailleurs. Mais je sais qu'il m'aime, et je sais aussi qu'il restera avec moi si je lui demande, parce que je sais à présent qu'il m'aide. Et je sais que tu aimes ses enfants, nos enfants.. Et que tu t'en occuperas bien, que tu seras ce père dont j'ai toujours rêvé et dont ils rêveront. J'ai confiance en toi, Luc, parce que je t'aime.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ≈ whereve i go (luc)  ≈ whereve i go (luc) EmptySam 18 Avr - 14:26

Tes mains tremblaient alors que le bout du papier blanc se froissaient entre l'une d'elle, et tu déglutissais, complètement dérouté parce les lignes que tu venais de lire. T'asseoir, il fallait absolument que tu t'asseoies. Tu sentais la panique vouloir prendre possession de tes membres et te tétaniser, mais tu t'efforçais à pousser de longues expirations, tentatives vaines créées pour te calmer. Tes mains s'accrochaient au bord de ton lit alors que la feuille terminait sa route sur le planché de ton dortoir, et t'avais cette sensation de tournis désagréable, comme si t'allais finir par te casser la gueule par terre à cause d'un affreux malaise. C'était quoi ces putains de nouvelles ? T'avais peur de comprendre ce que te disais Sea sur ce bout de papier, t'avais peur que tout ça soit trop vrai, trop final. Ça sentait clairement la fin, un point définitif marqué à l'indélébile sur ce qui devait être un recommencement, une nouvelle vie. Et tu clignais des yeux, ne voulant pas te laisser aller à l'émotion, ne voulant pas pleurer. Tu te rendais compte peu à peu de la triste et effroyable réalité : tu venais de perdre ta meilleure amie. Partie lâchement, horriblement loin de toi, et voilà ce qu'il te restait d'elle. Un putain de papier qui se dégradera au fil du temps, et deux enfants qui te semblait maintenant être une charge trop grande pour l'adolescent que tu étais. Et même pas n'avait-elle pris le temps de te lancer ces mots en face-à-face, même pas elle était venue de te voir pour un dernier câlin ni pour être certaine que tu comprenais sa décision. Et t'étais dépassé, et tu sentais l'énervement contre ta meilleure amie monter en toi, parce que tu ne comptais que si peu à ses yeux ? Tu ne méritais qu'une pauvre lettre en rentrant du lycée, alors que tu ne t'y attendais pas du tout ? Et ton avis dans tout ça, ne comptait-il pas ? Non, bien sûr que non Luc, avec Sea, il semblait ne pas compter souvent. Tu savais pas ce qu'il allait se passer maintenant, alors que tu te sentais tout à coup tellement vide. T'étais d'accord lorsqu'il fallait les élever à trois, avec Sea et Tristan – et même Zackary dans le tableau puisqu'il était ton petit-ami. Mais maintenant que restait-il de tout ça, de tout ce que vous aviez tenté de construire pour l'arriver des deux jumeaux ? Rien. Elle te disait que t'étais bien le père, et t'avais ce mélange entre satisfaction et peur. Ça voulait dire qu'ils étaient bien les tiens, mais également que tu ne pouvais pas les abandonné lâchement comme Sea avait osée faire. Tu respirais maladroitement, alors que tes yeux se posaient sur les deux couffins où se trouvaient les deux anges de quelques mois, et tu frottais à presque t'en arracher la peau tes paupières, afin de ne pas te laisser aller. T'avais aucune idée de ce qu'il fallait que tu fasses maintenant, par quoi est-ce qu'il fallait que tu commences. Tu serrais tes mains l'une contre l'autre, pour tenter d'apaiser les tremblements.
Revenir en haut Aller en bas
Neo

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: devenir danseuse étoile unijambiste.
Faites place à la vedette
Neo "Cheshire" R. Burton
J'ai posé bagages ici le : 29/10/2013 Jouant le rôle de : Cheshire, l'esprit étrange sous forme féline. #teamwonderland Nombre de messages : 434 On me connait sous le pseudo : wednesday' (cam). Un merci à : hey jude (avatar) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : rdj, la perfection.
MessageSujet: Re: ≈ whereve i go (luc)  ≈ whereve i go (luc) EmptySam 18 Avr - 21:36


Comme un fantôme, elle s'est envolée, et viendra nous hanter.
Le liquide frôlant doucement ton poignet tourné vers le ciel, tu secouas la tête avant d'à nouveau secouer le biberon pour le refroidir. Pourtant, tu n'étais pas plus papa que maman, mais c'était plus fort que toi. Luc ne savait pas faire les biberons, il se trompait, mettait trop de poudre ou pas assez, les servait trop chauds, oubliait de les stériliser... D'abord tu l'avais laissé faire, tiquant simplement d'un air boudeur que ce n'était pas la façon de faire. Puis finalement tu avais craqué, et désormais c'était toi qui faisait les biberons. C'était comme ça, tu avais cette douceur presque féminine que lui n'avait pas, lui était doux à sa façon. Il était doué dans pleins d'autres domaines, et tu voyais bien que ton homme faisait des efforts, et cela te suffisait.

Glissant le bec du biberon à la parfaite température dans la bouche du plus affamé, tu le laissais doucement téter en soupirant, baissant un peu tes yeux fatigué par une nuit courte. Tu décollais en ce moment, c'était la fin du lycée, et tu songeais sérieusement à intégrer une grande école de cinéma, ton rêve. Ton film avait été sélectionné à un festival, et t'avais passé des heures à le remodeler pour qu'il soit absolument parfait, d'où les cernes.

Marchant doucement vers la chambre de Luc en gardant Teo dans tes bras pour le reposer dans son berceau, à coté de celui de sa sœur, tu rejoins ton brun, faisant faire son rot au bébé. Tu aperçois alors sa mine étrange. « Luc, ça ne va pas ? Qu'est-ce qu'il se passe, mon amour ? »


FAIT AVEC AMOUR PAR WILD HEART.


Vous avez peut-être en effet remarqué que je n'ai pas toujours toute ma tête ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ≈ whereve i go (luc)  ≈ whereve i go (luc) EmptyDim 19 Avr - 17:24

Tu levais ta tête, égaré, lorsque la voix de Zackary parvint à tes oreilles - et tu avais totalement oublié sa présence dans ta chambre à la lecture de l'effroyable lettre. Qu'étais-tu censé répondre ? Tu ne savais même pas. Ça te touchait bien plus que ce que cela devrait, mais en même temps, c'était de ta meilleure amie que l'on parlait, elle n'était pas n'importe qui pour toi. Elle était celle sur qui tu avais pu compter depuis ton arrivée déroutante ici, et cela malgré son caractère parfois adorable, souvent agaçant. Et maintenant, voilà qu'elle partait comme une voleuse au moment où tu avais le plus besoin d'elle. Bien sûr que ces derniers jours tu avais remarqué qu'elle te laissait un petit peu plus les jumeaux, que tu avais pu passer plus de temps qu'apparavant en tête à tête auprès d'eux, mais tu n'y avais pas réfléchit plus que ça. Tu pensais juste que c'était un petit geste qu'elle te faisait afin que tu puisse tisser des liens avec eux, toi qui était dans la difficile position de père-mais-pas-vraiment au milieu d'un couple déjà formé par Sea et Tristan. Une manière pour toi de tenter malgré tout de trouver ta place légitime. T'imagine maintenant que tu n'aurais plus le choix, que la place tu serais obligée de la trouver alors que tu te retrouvais presque seul avec les enfants. « R-rien... » Tu commençais, mais à quoi servait-il de mentir ? Ce n'était pas comme si Zackary ne serait jamais au courant ou ne remarquera pas l'absence de Sea et de l'autre à Fantasia Hill. Et ça t'énervait, le fait que tu ne puisses rien faire contre cette décision dans laquelle tu n'avais aucune voix. Tu pinçais tes lèvres en haussant tes épaules, avant de reprendre la lettre froissée et de la lui fourrer dans les mains, puis tu te laissais tomber sur le lit, te retournant tout en t'allongeant, ton visage tourné vers le mur. Tu frottais tes deux poignets l'un contre l'autre, non pas en recherche de chaleur non, mais seulement parce que c'était dans ce genre de moment que tu souhaitais te retrouver seul et t'occuper de ton poignet gauche, tentant de faire disparaître la douleur et l'abandon que tu ressentais présentement. Mais Zackary était là, et tu ne pouvais que rester frustré de ne pouvoir rien faire.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ≈ whereve i go (luc)  ≈ whereve i go (luc) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

≈ whereve i go (luc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-