AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Echo Dot (3ème génération) ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez

J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Vide
 

 J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyMar 14 Avr - 9:53

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Ça fait depuis plusieurs jours maintenant, que je n'ai plus aucune nouvelle d'Isaak. La dernière fois que je l'ai vu, c'était au Starbucks et, ça remonte déjà à deux semaines. Habituellement, je le vois à l'hôpital, mais là, il ne vient même plus. Il ne répond pas à mes sms, et ses médecins n'ont aucun signe de vie de sa part. Je ne sais pas ce qu'il se passe, et ça commence à vraiment m'inquiéter. Aujourd'hui, j'ai donc décidé d'aller sur le campus, vu que je sais au moins, qu'il est étudiant. Bon avant, il fallait tout de même que je travaille. Oui, l'argent de pousse pas sur les arbres et, je ne les fabrique pas non plus la nuit. Je passe donc la matinée, mais aussi une partie de l'après-midi au boulot. Je supportais très mal les clients aujourd'hui, entre les hommes qui viennent pour des ourlés, ou des femmes qui croient que je suis magicienne et que je peux fabriquer une robe en un coup de baguette magique. Ça, c'était avant mesdames et messieurs, je ne suis qu'une humaine à présent.

Je regarde l'heure sur l'horloge que j'ai en face de moi, puis, je décide que j'en ai suffisamment fait pour aujourd'hui. Je dis au revoir à tout le monde, puis je prends le bus pour aller au campus. Oui, aujourd'hui, je n'ai pas pris ma voiture... Tout simplement parce que je n'arrive plus à la faire redémarrer. Bon, je demanderais à Jazz, ma colocataire, elle aime toucher à tout, elle sait peut-être comment faire marcher une voiture. Une fois arrivée sur le campus, je regarde tout autour de moi et je remarque à quel point c'est immense. Je vais sûrement me perdre, et on retrouvera ma dépouille demain matin dans un couloir de l'université. Je m'avance vers les bâtiments, il y beaucoup, beaucoup trop d'étudiants à mon goût. Je ne sais vraiment pas comment je vais le retrouver. J'interpelle quelques étudiants pour savoir s'ils connaissent Isaak, mais ils me répondent que non.

Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne m'étonne même pas au final. Il est tellement grincheux ce mec. Enfin, je n'ai plus qu'une seule solution... Trouver le principal. Je demande mon chemin, puis je me mets en route. Après quelques mètres seulement et 20 minutes à chercher Isaak, je vois au loin une silhouette qui m'est familière. Alléluia, c'est lui. Non, j'ai juste eu de la chance. Non, j'ai juste eu de la chance. Isaak !!, j'hurle, avec classe bien entendu, afin qu'il puisse m'entendre. Je m'avance au plus vite vers lui, puis je lui dis enfin, tu es là, tu m'as fait peur à ne plus me répondre. Quoi ? C'est moi qui ai dit ça ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyLun 27 Avr - 1:11

j'ai l'impression que tu m'évites.
Tu l'évites depuis pas mal de temps, la dernière fois, elle t'a blessé. La façon dont elle t'a dit qu'elle n'acceptait pas le fait que tu sois différent des gens à ce point là. Oui ta réaction était peut-être disproportionnée, mais elle en a rajouté par dessus en ne te parlant pas en langue des signes mais s'adressant à toi à voix haute. Ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Alors depuis tu ne veux plus la voir, c'est hors de question, pas avant qu'elle ne s'excuse, pas avant qu'elle ne soit prête à dire qu'elle est désolée. Tu es peut-être idiot d'agir de la sorte, parce qu'en plus elle te manque terriblement, mais c'est mieux comme ça. Les gens ne se rendent pas compte du mal qu'ils peuvent faire, ils ne savent pas que les mots ou les expressions corporelles peuvent-être encore plus dévastateurs que les armes ou les poings. Et toi ça t'a ravagé le cœur. Tu l'apprécies, tu as appris à connaître une autre personne lorsque tu discutais avec elle, quelqu'un de gentil et à l'écoute des autres, jusqu'à ce que vienne ce moment fatidique. Là tu as été déçu, mais malgré tout cela, tu ne peux pas te la sortir de la tête, parce qu'elle est là désormais, quelque part dans ta vie et que tu ne veux plus qu'en s'en aille. De drôles de sentiments étranges qui se sont emparés de ton cœur et de ton âme. Elle te manque.

Aujourd'hui c'est un nouveau jour, une semaine sans que tu ne veuilles la voir, tu ne vas plus à l'hôpital, tu ne réponds plus à ses messages, tu ignores ses appels et tu continues à vivre. L'université, le boulot, les sorties avec Luffy et tes amis. C'est ça désormais. Pour cette nouvelle journée, tu es retournée à l'école, même si ça commence à te gaver de plus en plus. Il n'est pas encore trop tard pour faire ta réorientation, et tu penses saisir ta chance, bientôt, il faut que tu y réfléchisses encore, que tu en parles avec quelqu'un pour qu'il te conseille et te dise ce qu'il en pense. Tu avais pensé le faire avec ton meilleur ami, sauf que ce dernier n'est pas vraiment un exemple de réussite scolaire, donc peut-être pas non. Tu aurais pu avec Hayley, mais c'est hors de question maintenant, pas tant qu'elle n'est pas venue présenter ses excuses à propos de ce qu'elle t'a fait.

Tu sors des cours, avec la ferme intention de rentrer immédiatement, tu ne veux pas traîner, parce que tu as des devoirs à faire, et une étude à réaliser, même si ça te saoule de plus en plus, tu dois le faire, parce que si au final tu ne veux plus faire chirurgien et te réorienter, ça te portera préjudice. Sur le campus, tu vois des gens qui t'adressent quelques sourires, des connaissances qui étudient la langue des signes comme toi dans le cursus littéraire. Ils sont sympas avec toi, mais comme ils sont entendants et peuvent parler quand même, tu te sens un peu laissé de côté parfois. Toujours cette même discrimination. Ça devient lassant à force. Mais alors que tu te diriges vers l'arrêt de bus, tu la vois là, et putain de merde quoi. « Isaak ! » Mais bien sûr, gueule encore plus fort, dis bien à tout le monde que t'es là. Tu lèves les yeux au ciel, et finalement, elle arrive parce que tu t'es arrêté. Tu veux absolument qu'elle s'excuse, c'est tout ce qui compte. « Enfin, tu es là, tu m'as fait peur à ne plus me répondre. » Tu la toises d'un regard mauvais, mais malgré tout, ton cœur bat la chamade, tu as l'impression qu'il va éclater si tu restes là, en face d'elle. Tu ne comprends pas tout, c'est trop bizarre pour que ce soit compréhensible, alors tu fais sans saisir la complexité de tes sentiments pour elle.

Puis rapidement, tu commences à signer, tu veux qu'elle comprenne que t'es pas content. Ton visage devient plus sévère, comme si tu étais prêt à l'engueuler, tu ne sais pas si c'est crédible ou non, mais peu importe, il faut qu'elle sache que toi, elle t'a blessé et que tu ne supportes pas cela. C'était bête, méchant et gratuit ce qu'elle a fait l'autre jour, surtout avec toi. « Excuse toi. » Oui, c'est bien ce que tu as dis, tu lui as dis qu'elle devait s'excuser, s'excuser de t'avoir fait du mal, s'excuser de penser que t'es pas normal, s'excuser du fait que ce soit qu'une putain d'égoïste qui pense qu'à sa tronche et qui pour se donner bonne conscience viens t'aider à l'hôpital. Mais avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit de plus, tu signes à nouveau. « Tu m'as blessé l'autre jour, c'était dégueulasse ce que tu m'as dis, t'as pas le droit de faire ça ! » Pour ponctuer tes propos, tu attrapes ton sac en bandoulière dans ta main et le cale sur ton épaule à nouveau avant de vouloir t'en aller. Mais pitié, qu'elle vienne et s'excuse, parce que ta fierté en prendrait un coup si tu restes là, à attendre. Tu ne veux pas que vous vous disputiez de la sorte, mais là tu n'as pas le choix que d'agir ainsi, parce qu'elle n'a le droit de te dire ce genre de choses.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyJeu 30 Avr - 22:23

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Des jours, des semaines sans que je parle à Issak, et pour être honnête, ça me manque. Au début, je pensais qu'il était bien trop occupé avec les cours ce que je peux comprendre. Sauf que, nous avons des rendez-vous à l'hôpital, pour ses visites. Le temps que je prends pour ces moments, sont gratuites. En plus de ça, je dois récupérer les horaires de boulot que je manque. Je ne comprends pas ce qu'il lui arrive, puisque qu'en plus de louper les rendez-vous, il ne répond même plus à mes messages. La dernière fois, on a parlé de tout et de rien. Il m'a enfin parlé de lui, ce qui était une bonne chose. Il s'ouvre enfin aux autres, enfin à moi pour être exact. Je suis inquiète, c'est pour cela qu'aujourd'hui, je compte me rendre sur son campus, afin de m'assurer que tout va bien. Voilà une journée de plus, où je respecte les horaires, en faisant une journée complète au travail. Pendant toute cette journée, je ne peux m'empêcher de penser à lui, il me manque. Je ne comprends pas trop pourquoi, puisqu'il a plutôt le don de m'énerver à ne pas vouloir me calculer. Enfin bref, c'est l'heure, je prends mes affaires et pars pour me rendre sur le campus.

Sur le lieu, je me rends compte de ce que c'est un campus. Là où je viens, ça n'existe pas, personne ne fait d'étude. On se contente de marier les princes et princesses, et de détruire le mal qui règne dans notre monde. Je regarde autour de moi, pour voir si j'arrive à l'apercevoir. Je vois pleins de visages, mais aucun n'est celui d'Isaak. Bon, j'essaye plus loin où là, on ne me calcule même pas. À croire que le campus rend tout le monde grincheux. Finalement, après quelques longues minutes, je le vois au loin. Je le rejoins, l'appelant afin qu'il puisse m'attendre. Lorsqu'il se retourne, il a un air grave sur le visage. Qu'est-ce qu'il se passe ? Quelqu'un est mort ? Enfin, je suis soulagée de voir qu'il va bien. Lui par contre, vu l'expression de son visage, ne semble pas être heureux de me voir. Ça ne m'étonne même pas, bien que la dernière fois, nous avons passé un bon moment, non ?.

Je le regarde, et alors que je vais pour prendre de nouveau la parole, il se met à signer. Que je m'excuse ? De quoi ?. Alors là, je suis complètement perdue. Je n'ai rien fait de mal, en plus, on ne s'est pas parlé depuis dès semaines. Ce qu'il signe par la suite, ne m'aide pas non plus, bien au contraire, je m'inquiète à nouveau. J'ouvre la bouche pour y lâcher un son, quand finalement, je lève mes mains pour signer. Je sais qu'il déteste quand je parle, mais bon, j'en ai besoin aussi, de parler, de m'exprimer. Pourquoi veux-tu que je m'excuse ?, je lui demande tout en le regardant dans les yeux. Si mon cœur battait comme un petit fou en le voyant, là, j'ai l'impression que quelqu'un est entrain de me l'écraser. Je lui ai fait du mal et sur le coup, je ne sais pas pourquoi. Qu'ai-je pu dire la dernière fois, qui soit si grave ?. Je réfléchis, je cherche à me souvenir de ce que j'ai bien pu dire. Je lui ai demandé ce qu'il étudié, j'ai appris qu'il n'était pas en couple, mais... Qu'il aimait les femmes et les hommes... Ça y est, j'y suis ! J'ai sûrement dû le blesser sur ce sujet, bien que je n'aie rien dit en soit à part "fais ce que tu veux, c'est ta vie". Je le regarde en fronçant les sourcils, puis je me remets à signer. Écoute, je ne sais pas en soit ce que tu me reproches. Je pose mon sac à mes pieds, car signer avec un sac entre les mains, ce n'est pas une chose facile, puis je reprends. Si tu as mal prit ce que je t'ai dit la dernière fois, ce n'est pas de ma faute Isaak. Si tu apprenais à me connaître, tu verrais que je ne suis pas comme les autres, et que je suis différente de toutes ces filles que tu peux voir autour de toi. Je finis par signer, puis fais retomber mes bras le long de mon corps. Je lâche un soupir, puis mes mains reprennent leur petite danse. Ok, je m'excuse de t'avoir blessé, ce n'est pas ce que je voulais, je signe en faisant une grimace. J'espère que tu me crois, en tout cas je suis sincère Isaak, même si je suis très maladroite dans ce que je dis. Oui, je suis comme ça, je dis ce que je pense sans réfléchir. Je ne voulais pas le blesser, je ne suis pas comme ça. Je le regarde, je ne sais pas ce qu'il pense et ça m’énerve. J'en ai assez de tout ça, de faire des efforts, je signe alors pour la dernière fois Je vais te chercher une nouvelle traductrice, ou un, selon ce qui je trouve. Tu seras mieux avec une personne qui ne cherche pas à te connaître et, qui part chance, ne t'appréciera pas malgré ton caractère. Je fais de nouveau retomber mes mains, puis j'attrape mon sac.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyVen 1 Mai - 1:27

j'ai l'impression que tu m'évites.
L'histoire est souvent racontée comme une chronique de bonnes personnes faisant de bonnes choses, mais pour la plupart d'entre nous, la vie n'est pas faite de grands moments, mais de petits. Et avec chaque petit choix, avec chaque petite décision, nous nous définissons nous-mêmes. Ces petites choses font ce que nous sommes, nous façonnent de la façon la plus normale qui soit. Sommes-nous honnêtes ? Espérons-nous ? Sommes-nous fiers de nous-mêmes ? Ou sommes nous déçus par ce que nous sommes devenus ? La vie se passe rarement comme nous l'avions prévue. Des choses inattendues qui nous surprennent avec de nouvelles et excitantes possibilités. Mais tôt ou tard, la réalité vous rattrape. Ce qu'il faut se dire au plus profond de nous-mêmes, c'est que peut-être que l'on n'est pas comme on le voudrait, mais que l'on est comme on est et rien que pour cela personne n'a le droit de nous juger, de nous rejeter. Oui peut-être qu'on n'est pas tous des standards, des gens qui ont tout ce qui se désirent en plus d'être magnifiques, mais pour d'autres, on doit se battre, garder la tête sur les épaules et faire en sorte de s'accepter, rien qu'à partir de ce moment-là, quand vous dites merde à ceux qui vous oppriment, vous serez ce que vous auriez dû être, parfait. Mais là c'est la colère qui te ronge et qui t'aveugle. La colère d'avoir été traité comme un moins que rien par l'une des personnes qui est probablement celle à qui tu tiens le plus au monde même si tu ne lui montres pas.

Alors ouais, tu l'as évité pendant plus d'une semaine, oui tu ne veux plus la voir, mais non tu ne peux pas te résoudre non plus à couper les ponts avec. Hayley est vraiment une personne incroyable à part quand elle veut trop en savoir sur toi et quand elle fait sa connasse homophobe. En plus tu l'es même pas homo, toi tu t'en fou c'est pas pareil. Peu importe qu'elle ait été élevée par des gens qui l'étaient ou qu'elle trouve cela dégueulasse, elle n'a pas le droit de te juger pour ça. Puis t'as pas demandé à être comme ça, c'est comme avoir les yeux bleus ou les cheveux roux, putain, c'est dans les gènes, c'est la nature et tu n'y peux rien. Et elle, elle n'a pas le droit de te juger à propos de cela, c'est comme dire que t'es impur un truc comme ça, c'est vraiment quelque chose que tu ne supportes pas, et elle, elle ne s'est pas rendue compte à quel point ça a pu te blesser profondément alors que tu pensais pouvoir lui faire confiance et être honnête avec elle. Ouais bah bien sûr et comme d'habitude tu l'as dans le cul et bien profond, et c'est d'ailleurs le cas de le dire.

Tu lui as dis, tu aurais pu hurler, tu l'aurais fait, tu lui aurais exprimé toute la colère qui t'habite depuis la dernière fois, mais tu ne peux pas, alors tu signes d'une façon un peu sèche, et tes yeux si c'était des mitraillettes, elle sera morte depuis bien longtemps. Mais elle ne comprend pas, non ça elle ne comprend jamais, alors tu lui as expliqué qu'elle t'a blessé, qu'elle t'a fais du mal alors que tu essayais d'être sympathique avec elle. « Écoute, je ne sais pas en soit ce que tu me reproches. » Bah oui, mais bien sûr, fait genre que tu es la fille qui n'a rien à se reprocher, en attendant, c'est pas comme ça qu'elle va remonter dans ton estime. Hayley termine par poser son sac au sol afin de pouvoir signer plus librement. « Si tu as mal prit ce que je t'ai dit la dernière fois, ce n'est pas de ma faute Isaak. Si tu apprenais à me connaître, tu verrais que je ne suis pas comme les autres, et que je suis différente de toutes ces filles que tu peux voir autour de toi. » Bah oui, mais c'est facile à dire ça aussi. Toi aussi t'es différent, t'étais un lion muet avant d'être exilé et tué par des vautours et puis t'es arrivé là, mais ça n'empêche toi que t'évites de dire des trucs qui peuvent faire mal aux gens, de toute façon ça ne devrait même pas être permis de provoquer la douleur des autres, ça devrait être interdit. « Ok, je m'excuse de t'avoir blessé, ce n'est pas ce que je voulais. J'espère que tu me crois, en tout cas je suis sincère Isaak, même si je suis très maladroite dans ce que je dis. » Au moins elle le fait, mais ça n'empêche pas que la douleur, elle, elle reste là. Mais tu crois que tu pourras passer outre, peut-être, ce n'est pas sûr, mais tu vas tout faire pour de toute manière. Parce que même si tu es fâché, tu n'arrives pas à te la sortir de la tête et à imaginer des choses débiles. « Je vais te chercher une nouvelle traductrice, ou un, selon ce qui je trouve. Tu seras mieux avec une personne qui ne cherche pas à te connaître et, qui part chance, ne t'appréciera pas malgré ton caractère. » Là tu la regardes, et une fois de plus, elle vient de te blesser, mais putain, c'est quoi son problème à elle. Elle attrape son sac et tu la regardes, t'as envie de lui en décoller une, mais tu ne le feras pas, parce que tu ne frappes pas les gens, sauf quand c'est nécessaire, et là ça ne l'est pas.

Tu serres néanmoins les dents et les poings, elle n'a pas le droit de faire ça. C'est dégueulasse. Encore plus que la dernière fois. Elle n'a pas le droit, et de toute façon, tu refuseras qu'elle le fasse, parce que c'est pas juste de faire ça. Là, tu la regardes et tu n'éprouves rien d'autre qu'un putain de sentiment d'abandon, elle va t'abandonner, comme tes parents l'ont fait quand tu n'étais encore qu'un enfant. « T'as pas le droit de faire ça. C'est une chose qui ne sait pas, débarquer dans la vie d'une personne comme ça, lui faire éprouver de l'affection et vouloir se tirer ensuite. » Mais t'en as pas finis, et ton regard le lui exprime très bien, si elle se tire, tu vas l'arrêter et tu serais même prêt à l'attacher sur une chaise pour qu'elle te regarde signer, parce qu'elle a pas le droit de se barrer, c'est ton rôle à toi de fuir, pas le sien. « T'as pas le droit non plus de dire que tu es différente, tout le monde est différent, on s'en fou, c'est pas important. Moi aussi je le suis, et alors ? » Mais rapidement, tu comprends un truc, quelque chose que tu n'avais pas saisis avant. Différent, mais à quel point... Tu finis par assembler certaines choses, la dernière fois les allusions à la magie, le bleu, le fait qu'elle t'aide. Non, c'est impossible. « Attends... Tu... viens d'un dessin animé toi aussi... ? » Là, tu la regardes, et toi t'es sidéré par ce que tu viens de dire. Putain mais quel abruti, tu peux pas réfléchir avant de signer comme un gros demeuré, mais merde alors. T'es vraiment qu'un putain d'abruti de première. Tu te serais giflé pour ça, t'es vraiment trop con.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyVen 1 Mai - 14:11

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

La majeure partie du temps, je ne comprends pas Isaak. Bon, en même temps, on ne me demande pas de le comprendre, c'est moi qui le veux. J'aimerais en savoir plus sur lui, le connaître vraiment. Après tout, il fait partie des seules personnes que je vois. Pour lui, je suis juste sa traductrice super chiante qui veut savoir trop de choses. Enfin, ça fait environ une semaine que je n'ai plus de nouvelles de lui et il faut l'avouer, il me manque. Quand il n'est pas là, je sens comme un petit vide, comme s'il manque quelque chose près de moi.

Je suis sur le campus, et je viens enfin de le retrouver à mon grand bonheur, mais visiblement pas pour le sien. Je n'ai pas le temps de lui demander comment il va, qu'il me demande de m'excuser, car je l'ai blessé. Au début, je ne comprends pas de quoi il veut parler. Je dis tellement de choses, que j'en oublie la moitié. Finalement, je crois savoir ce qu'il ne lui a pas plus. Je ne suis pas comme les autres, je ne viens pas du même monde. De là où je viens, tout est différent. Les hommes sont avec les femmes, et les femmes avec les hommes. Il doit bien y avoir des hommes qui s'aiment, et des femmes qui vivent leur histoire en secret, mais ça personne ne le sait vraiment. Pour moi, ce n'est pas une chose normale, une chose qu'on voit tous les jours. Même après deux ans dans ce Monde, ça me choque toujours. Je n'ai rien contre, c'est juste que je n'y suis pas habitué.

Finalement, il vaut peut-être mieux pour moi d'abandonner tout ça. De ne plus venir aux rendez-vous, pour faire la traduction à Isaak. Il ne me supporte pas, toujours entrain de me "crier" après. Je suis patiente, mais là non, trop, c'est trop. Voilà qu'à présent, il me gronde comme si j'étais une enfant. Non mais je rêve, qui il est pour décider de ce que j'ai le droit de faire ou pas. Il ne me laisse pas en placer une, du coup, j'écoute, enfin, je déchiffre ses mouvements de mains. Stop, il a de l'affection pour moi ? Je ne lis plus vraiment le reste, je suis restée sur cette information qui me fait sourire. Tu as de l'affection pour moi ?, je signe entre deux mouvements de ses mains. Je souris, tout en rougissant légèrement. Les picotements reviennent dans mon ventre, ceux que j'ai ressenti la dernière fois qu'on s'est vu. Je continue à le lire, jusqu'à déchiffrer que tout le Monde est différent. Oui bon, là, je ne suis pas d'accord, mais je ne dis rien sur ça. Il se fige, ne dit plus rien du coup, je ne sais pas si c'est bon signe ou pas. Qu'est-ce que je dois faire ? Dois-je dire quelque chose ? Je n'ai le temps de rien, puisqu'il se remet à signer. Merde, comme il m'a découverte ? Attend, comme ça moi aussi ? Toi aussi ?, je lui signe tout en prenant un air étonné. Bon, autant être honnête et qu'il me prenne pour une folle.Je te l'ai dit Isaak, je suis différente, je suis de ceux qui croient en la magie, je finis par lui répondre, tout en restant vague.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyDim 3 Mai - 14:15

j'ai l'impression que tu m'évites.
Avant tout c'est de la peur que tu ressens. Bon sang ! Pourquoi tu es allé dire ça ? Imagine ce n'est pas son cas, elle va te prendre pour un dégénéré. Non mais vraiment, y a quoi qui cloche dans ta tête parfois ? Tu ne peux pas faire comme tout le monde un peu ? Le seul problème c'est qu'en fait, tu n'es pas comme tout le monde. Pour commencer, tout le monde n'a pas été un lion, tout le monde n'a pas vécu dans un dessin animé mondialement connu, tout le monde n'est pas mort et n'est pas revenu à la vie, et pour finir tout le monde n'est pas muet à cause d'une mutite caractérisée par une absence totale de cordes vocales. Mais même enfin bon, quoi, sérieusement, si elle n'est pas elle aussi issue d'un monde tel que le tien, elle va probablement te déclarer aux services de l'hôpital comme étant psychologiquement dérangé, et tu vas devoir encore aller plus de fois là-bas. Déjà que c'est un calvaire quand tu y vas alors que ce n'est même pas pour toi, mais alors y aller parce que tu dois voir une psychologue qui va t'expliquer que tu vis toujours dans un monde d'enfant et que c'est pour cela que tu te prends pour le fils de Simba et de Nala dans le Roi Lion. Non mais c'est bon, t'es vraiment qu'un espèce de gros con. Ça t'apprendra à garder tes mains dans tes poches au lieu de dire tout ce qui te passe par la tête.

Mais sérieusement, quelque chose ne t'a pas plu, le fait qu'elle veuille abandonner, parce que non, tu lui as "gueulé" dessus parce qu'elle n'a pas le droit de le faire. Pas après autant de temps, pas après t'avoir fait éprouver autant de choses. Tu lui as dit clairement ça, et elle a juste bugué sur le fait que tu signes qu'effectivement, tu ressens beaucoup d'affection envers elle. Encore quelque chose que t'aurais pas dû dire, mais le retour dans le passé n'est malheureusement pas possible. Non mais vraiment, il va falloir que tu surveilles ce que tu signes, parce que ça va finir par te jouer de mauvais tours, et tu sais que ça peut partir loin ce genre de choses, surtout dans ce monde. Les hommes sont de parfaits crétins, les choses qu'ils ne comprennent pas, soit ils les éliminent, soit ils les dissèquent pour essayer de les comprendre. Et sérieusement, tu préfères être ni dans un cas, ni dans l'autre, qu'on te laisse tranquille, ça te va tout aussi bien. Mais bon sang, pourquoi faut-il toujours que tu en dises plus qu'il ne le faudrait ? Là, tu sens les ennuis te tomber dessus avant que ça ne soit le cas.

Et quand tu lui as demandé si elle aussi, elle venait d'un dessin animé, elle a paru d'abord effrayée. Un peu comme tu aurais pu l'être si les situations étaient inversées. Parce que c'est vrai quoi, c'est plutôt effrayant. Mais si elle l'est, ça peut vouloir dire deux choses : soit elle a peur et elle te prend pour un cinglé ; soit effectivement, tu as percé son secret. Tu pries intérieurement pour que ce soit la seconde option. « Toi aussi ? » Tu ne devrais pas éprouver de soulagement, mais tu ne peux faire autrement, tu es heureux, parce que ça veut dire qu'elle ne va pas te prendre pour un cinglé. Cependant, tu as besoin de t'asseoir là, ça te tourne et tu ne veux pas que ça arrive. « Je te l'ai dit Isaak, je suis différente, je suis de ceux qui croient en la magie. » Là tu la regardes, et tu essayes de déchiffrer de quel dessin animé elle peut venir, parce que maintenant c'est ça que tu veux savoir, tu veux en apprendre plus sur elle, pas que ça soit toujours dans un seul sens. Parce que c'est toujours elle qui te harcèle, mais là on va échanger un peu les rôles pour une fois. « Tu me la feras pas à moi Hayley. Mais faut que je m'asseye, j'ai la tête qui tourne. » Tu te diriges vers un banc en prenant ton sac et celui de la jeune femme avant d'aller t'asseoir dessus, trop d'émotion en aussi peu de temps, c'est mauvais pour le rythme cardiaque.

Une fois installé, tu la regardes, tu lui vrilles le regard pour percer les moindres de tes secrets. Tu veux tout savoir, il le faut, parce que tu ne peux pas laisser passer une telle information. Vous partagez un secret en commun, c'est extraordinaire. « Tu viens de quel dessin animé ? » Que c'est pratique de parler la langue des signes, personne ou presque ne peut comprendre et ceux qui sont en mesure de saisir ce que tu racontes, ils ne sont pas là, ils ont déjà quitté l'université depuis longtemps. Alors maintenant tu la regardes, tu veux absolument savoir. Juste pour l'inciter à parler, tu lui donnes le tien. « Je viens du Roi Lion... » Intérieurement, elle va comprendre pourquoi t'as un caractère aussi peu facile, pourquoi tu es comme ça. Après tout, tu étais un félin et ils sont bien connus pour être plutôt lunatiques ces animaux-là. Maintenant, plus qu'à espérer qu'elle ne prenne pas la fuite par peur de te révéler qui elle est réellement.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyDim 3 Mai - 15:57

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Ce n'est pas que j'ai envie de l'abandonner, mais j'en ai marre de côtoyer une personne négative. En plus de ça, je n'ai pas le droit d'en savoir trop sur lui sinon, c'est la fin du monde. Ça aurait pu le rendre heureux, puisqu'il a du mal à me supporter, mais non, voilà qu'il me refait une crise existentielle. À l'écouter, je suis une personne égoïste, c'est vrai que c'est égoïste de donner la plupart de son temps à une personne afin de l'aider. J'ai été égoïste quand il a fallu protéger la princesse Aurore, ou encore quand on a dû sauver le prince Philippe. Finalement, il m'avoue ressentir de l'affection pour moi. Bordel, mais il essaye de me faire perdre la tête ou quoi ?. Bon pour le coup, ça me fait sourire puisque je ressens la même chose, sinon je ne serais pas là devant lui. Au lieu de répondre à ma question, Isaak préfère changer de conversation en me demandant si moi aussi, je viens d'un dessin animé, après lui avoir dit que j'étais bien différente des autres. Hein ? Comment ça, moi aussi ? Lui aussi ? Enfin, il vient d'un dessin animé ? Sur le coup, je voterais bien pour Grincheux, mais je ne dis rien. Je lui signe seulement que je suis de ceux qui croient en la magie, ce qui semble l'avoir assommé. Te faire quoi ?, je lui demande complètement perdue. Déjà que j'ai du mal à le suivre, alors là, c'est la cerise sur le gâteau. Est-ce qu'il a compris que je viens d'un autre Monde ? À moins qu'il pense à autre chose.

Je le vois se diriger vers un banc, tout en prenant nos sacs. Je fronce les yeux, croise les bras contre ma poitrine puis je le suis vers le banc. Je le regarde s'installer, tout en restant debout. Je suis choquée, quand il me demande de quel dessin animé je viens, décroisant finalement mes bras. Je reste, bouche bée, je suis complètement sur le cul qu'il ait deviné ça. Non parce que quand on dit être différent, les gens normaux ne pensent pas qu'on vient d'un autre Monde, mais juste qu'on a une case en moins. Je lève les mains pour commencer à signer, mais il m'interrompt en signant qu'il vient du Roi Lion. Ooooh un loin, trop chou. Ouais enfin, il pourrait me bouffer en fait. Je lui souris, puis je viens m'asseoir à côté de lui. Qui es-tu ?, je lui demande en le regardant. J'ai découvert ce dessin animé il n'y a pas longtemps, car oui, quand je ne suis pas à la boutique ou bien à l'hôpital, j'essaye de découvrir les contes et voir si je ne suis pas la seule qui vient d'ailleurs à part ceux de mon Monde. Je finis par baisser le regard vers mes mains, puis je lui signe Je viens de la Belle au bois dormant, je suis une fée, finis-je par signer en levant mon regard vers le jeune homme.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyLun 4 Mai - 21:59

j'ai l'impression que tu m'évites.
Tu n'y avais jamais pensé, mais si tu as un caractère aussi affirmé, aussi compliqué, cela vient probablement du fait qu'avant tu ais été un lion, le roi de la savane, ou plutôt un lionceau, tu n'étais même pas encore adulte et tu as été projeté dans ce monde en étant déjà presque majeur. Tu n'as pas eu le temps de grandir, tu n'étais qu'un bébé, tu n'avais pas la notion de ce qu'était de vivre, tu n'as pas grandit naturellement, c'est à cause de la magie, tout est causé par la magie. Tu la détestes d'ailleurs, sans elle tu serais encore mort, et peut-être que ce n'est pas une mauvaise chose. Renier la fatalité de la vie ce n'est pas naturel. Tu le penses toujours autant, mais d'un autre côté, tu en es heureux, parce que tu as connu des choses incroyables ici, tu as rencontré des personnes formidables, tu as vécu de bon comme de mauvais moments, les aléas de la vie, et tu es content d'avoir eu cette chance, même si tu aurais préféré vivre tout cela en étant toujours un lion. Ça te manque terriblement, la savane te manque, tes parents te manquent, et parfois le soir quand tu y penses tu es triste à mourir, mais le lendemain matin, la vie reprend son cours et c'est une bonne chose au final. Tu es heureux de vivre ainsi, tu es réellement content, parce que ça te prouve que tu as des raisons d'être là au final. Tu peux vivre, tu peux faire plus ou moins ce que tu as envie.

Et là, toi qui avait peur qu'on te prenne pour un cinglé si jamais tu révèles qui tu es réellement, te voilà entrain de discuter de cela avec la personne que tu évitais parce qu'elle t'a blessé avec des mots qu'elle n'a pas su maîtriser, et parce qu'elle les a dit parce qu'elle ne comprend pas ce que tu peux être. Toi aussi tu aurais pu être comme elle, mais ça t'es arrivé alors tu vis avec, il le faut bien de toute manière. Mais avoir fait cette découverte, ça t'a donné mal au crâne, parce que tu rencontres une personne pour la première fois qui a vécu la même chose, et maintenant tu n'as plus aucun doute, ils sont tous venus ici, tous ceux des contes et des dessins animés, ce qui veut dire que ta mère, ton père et ta sœur sont probablement ici également. Il va falloir que tu les retrouves, il le faut, tu ne peux pas vivre sans eux, l'avoir cru quand tu t'es exilé était une erreur, on ne peut renier sa famille, ils sont trop importants. Il faut que tu les retrouves, c'est une nécessité et une obligation maintenant, plus rien d'autre n'a d'importance, à part peut-être se rapprocher un peu plus de cette fille, qui te fait ressentir de drôles de choses, que tu n'avais jamais ressentis auparavant.

Tu lui as dit de quel dessin animé tu viens, tu lui as révélé en premier, tu lui as dis que tu étais du Roi Lion, et tu sais que dans sa tête, elle a compris quel genre d'animal tu es, ton caractère, ta façon d'être indique directement que tu étais un des monarques du monde animal. Tu veux la mettre en confiance pour qu'elle en fasse de même, qu'elle se montre telle qu'elle est réellement. « Qui es-tu ? » Un sourire énigmatique s'affiche sur ton visage. Elle ne pet pas te connaître, personne ne te connaît, on ne t'aperçois que très peu dans le premier, juste quelques secondes. Parce que lorsqu'ils ont écrit la suite, tu n'étais déjà plus là, tu étais déjà exilé, partis à cause de Zira. Tu peux lui dire qui tu es, elle ne te connaîtra pas, seuls ceux qui y étaient savent qui tu es. Elle baisse la tête, comme si elle avait honte, mais au final, il ne faut pas, on ne doit pas renier qui l'on est, car c'est tout ce qui fait la différence. « Je viens de la Belle au bois dormant, je suis une fée. » Tu as compris immédiatement, tu la regardes avec un sourire amusé. Face à toi, tu as Pimprennelle, ou la fée bleue et grognon. Mais elle a beaucoup changé, ce monde l'a rendue plus jolie. Tu lui souris toujours autant avant de l'imaginer avec ses ailes et intérieurement tu te mets à pouffer de rire. Déjà qu'elle est insaisissable dans ce monde, alors avec la capacité de voler. Non merci.

Tu finis par prendre ton courage à deux mains pour trouver la force de tout lui raconter du début à la fin, parce que toi tu la connais, mais elle non, elle ne peut te connaître, à moins d'avoir lu le conte ce qui n'est probablement pas le cas. « Je suis Kopa, le fils de Nala et Simba. Tu ne peux pas me connaître, on ne me voit qu'à la fin du premier dessin animé. J'ai été forcé à l'exil par Zira parce que j'étais amoureux de sa fille Vitani et parce que j'étais déjà muet. Je suis mort quelques temps après. » Tu fermes les yeux, revivant cet épisode de ta vie que tu aurais préféré oublier, mais il fallait que tu lui expliques que tu lui dises tout. Mais d'un coup, tu ressens à nouveau la douleur du bec de ce vautour qui t'avait crevé un œil. Tu serres les dents afin de reprendre contenance et la regardes à nouveau comme si de rien n'était. « Enchanté Pimprennelle. » Tu lui fais un petit clin d’œil, maintenant que quelque chose vous rapproche, peut-être que les relations seront plus cordiales. Mais tu sais que ce qu'elle avait pu te dire en disparaîtra pas de suite, mais tu feras avec, parce qu'au fond, quand t'es avec elle, tu ressens tellement de choses étranges que c'est faible, c'est insignifiant.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyMar 5 Mai - 14:07

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Je ne sais pas exactement ce qu'il a vécu, il est peut-être trop tôt pour qu'il se dévoile complètement. Déjà, il a fait un grand pas en me dévoilant qui il est vraiment, et vite fait, ce qu'il s'est passé. Il semblerait qu'il en ait bavé pendant un long moment, alors que moi, tout était rose. Enfin, à part l'épisode de Maléfique tout était beau. Ce moment tourne toujours dans ma tête, en 16 ans, il ne s'était rien passé jusqu'à ce jour. Celui où nous l'avons laissé seules un moment, afin qu'elle réalise qu'elle ne verrait plus jamais le jeune homme de la forêt. Aujourd'hui, dans ce monde, on pourrait croire que tout est différent, mais non. Aurore est à l'hôpital, sauf que cette fois-ci, je ne peux rien faire pour l'aider. Pas de baiser magique, ou de coups de baguette pour la sauver. Non, rien à part le temps et espérer qu'elle se batte pour sa vie.

C'est peut-être pour ça que je m'intéresse à Isaak, il est ma Aurore de ce monde. Celui qui je dois surveiller, qui me rend complètement folle, mais qui me donne un mal de fou au ventre, sans que je comprenne exactement ce que c'est. Il me dit être mort, ce qui paraît dingue pour moi. Enfin, dans mon monde, on aurait sûrement trouvé un truc pour lui, mais pas dans le sien. À moins, que le coup du baiser marche aussi pour lui. Visiblement non, puisqu'il me casse mon rêve de suite après. Je lui tire la langue, après tout, des petites léchouilles entre lions ça se fait non ?. Je m'excuse pour ce qu'il lui est arrivé, que ça devait être une épreuve horrible. J'enchaîne en lui disant être contente de faire enfin sa connaissance, en insistant sur le enfin. Il nous aura juste fallu un an et quelques mois, mais bon, c'est déjà mieux que rien. Je lui balance encore pleins de questions, à son grand bonheur, lui demandant s'il a retrouvé quelqu'un. Là, c'est le drame, je le vois changer d'émotion. À ben bravo Hayley, voilà que tu le rends triste maintenant. Je sens mon cœur se resserrer à ce regard, à sa tristesse. Je ne veux pas qu'il soit triste, ça non. Je préfère le voir, sourire, voir même grincheux qu'ainsi. Je suis certaine qu'ils sont ici, il faut juste bien chercher et dieu sait que ce n'est pas facile, je lui signe avant de lui faire un petit sourire.

À sa question, je n'ose pas lui répondre. Contrairement, à lui, j'ai retrouvé tout ceux qui me tiennent à cœur. Ils ont tous bien changé, mais ils sont là. Je finis par hocher la tête pour lui répondre que oui, je les ai retrouvés, puis je relève mes mains pour signer. Je les ai retrouvé il y a un moment, mais on ne se voit pratiquement jamais. Elles ont leur vie maintenant, et j'ai la mienne, dis-je en haussant les épaules. Tout comme Philippe et Aurore qui ne sont plus ensemble, j'ajoute en faisant un regard qui tue. Car oui, ils ne sont plus ensemble et préfèrent désormais le sexe opposé. Ils n'était finalement pas fait pour être ensemble. Enfin, Aurore est à l'hôpital. Je vais la voir après nos séances mais ça me tue. J'essaye d'être tout le temps joyeuse, car mêm dans ce monde certaines choses sont noires. Je fais une pause, puis je reprends ça fait mal de la voir comme ça, dans un sommeil profond. J'ai envie de l'aider, mais ici je ne peux rien faire. J'ai besoin d'être là pour les autres, pour me sentir utile...en vie, je finis par signer en baisant mon regard.C'est étrange parce qu'à ce moment précis, je me sens triste vis-à-vis d'Aurore, mais au fond, je me sens bien. Je ne sais pas si c'est l'effet d'avoir Isaak à mes côtés, mais je me sens apaisée.

Finalement, je relève mon visage et je me retourne vers le jeune homme. On peut chercher ta famille ensemble si tu le veux, je finis par signer avec un petit sourire. Tu crois qu'ils ne sont pas là, mais je pense le contraire !, j'arrête de signer, puis je viens me poser devant lui. Non, tu sais quoi ! Même si tu ne veux pas, je vais le faire et là tu me baiseras les pieds pour avoir retrouver tout ton bon monde. Je suis un peu trop sûr de moi, mais je sais qu'ils sont quelque part dans cette ville.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Dernière édition par Hayley P. Blue le Sam 9 Mai - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyVen 8 Mai - 23:35

j'ai l'impression que tu m'évites.
Maintenant que tu lui as révélé qui tu es, et que tu sais qui elle, tu as l'impression de mieux la connaître, de mieux la comprendre. Tu vois des choses en elle que tu ne saisissais pas au départ. Mais désormais tout est beaucoup plus clair, et tu ressens une sorte d'attachement envers elle, quelque chose d'autre qu'un sentiment lambda, mais comme si de la magie vous a enfin lié l'un à l'autre. Tu ne comprends pas cela cependant, parce que tu n'y as jamais été confronté, mais c'est loin de te déplaire, bien au contraire. Tu ressens une sorte de chaleur au fond de ton cœur, et tu as l'impression que les couleurs du monde sont bien plus vives, que tout reprend sa place et que les choses sont enfin comme elles auraient dû toujours être. Tu ne sais pas trop si c'est bon signe ou non, mais ça te fait sourire, ça te rend heureux et tu ne sais pas pourquoi. Tu ne veux pas forcément savoir non plus de toute manière, parce que à force de toujours vouloir tout comprendre, tout connaître, on finit par ne plus rien apprécier. Il faut prendre les choses comme elles viennent et toi tu prends ce bonheur brut ainsi, tu veux tout simplement être heureux et tu finis même par en oublier la douleur qu'elle t'a causé la dernière fois, parce que vous êtes liés maintenant.

Mais c'est reparti pour la Hayley qui pose des questions à tout bout de champ pour tout savoir de toi. Une vraie mitraillette cette fille-là. Tu ne dis rien par contre, parce que tu es comme elle en ce moment même. Tu veux tout savoir sur ce qu'elle est devenue, enfin même si tu te doutes que ce n'est pas fameux vu que la dernière fois elle t'a dit qu'elle n'avait pas une vie très trépidante. Seulement, tu sais très bien que c'est faux, tout le monde a des secrets. Et toi tu aimerais qu'elle fasse ce qu'elle veut que tu fasses toi depuis longtemps. S'ouvrir, parce que c'est bien beau, mais c'est toujours à sens unique avec elle. Et toi aussi parfois tu aimerai assouvir ta curiosité, tu aimerai bien que vous puissiez apprendre à vous connaître tous les deux mais de façon égale.

Hayley est vraiment à fond dans son délire de princesse réveillée par le baiser du prince charmant. Tant et si bien qu'elle finit par te demander si toi aussi on t'a réveillé par un baiser d'amour. Sauf que ce n'est pas le cas. « T'as déjà vu deux lions s'embrasser toi ? » Tu lui réponds cela pour lui dire que non, ce n'est pas comme ça que tu es revenu à la vie mais tu le fais avec humour pour lui montrer que t'es prêt à tirer une croix sur votre engueulade. Il le faut de toute manière vu que tout est devenu plus beau, plus lumineux et que tu vois les couleurs qui émanent de ses yeux. « Je suis désolée pour ce qui t'es arrivé et pourquoi tu es comme ça. » Tu te mets à sourire alors qu'elle te donne un petit coup d'épaule sur la tienne après avoir signé. C'est vrai que ce n'est pas facile, mais tu es persuadé qu'il y a pire que toi, mais en ce qui concerne ta maladie, tu n'as jamais connu rien d'autre que cela, donc ça ne te dérange pas tant que ça. Encore tu aurais connu le son de ta voix, ça aurait été différent, mais là, ce n'est que silence depuis le début de ta vie. Tu finis par plaisanter en lui disant que tu es heureux de enfin faire la connaissance de Pimprennelle. « Ravie de faire ENFIN ta connaissance Kopa. » Tu te mets à sourire, tu aurais pu rire, si tu l'aurais pu, mais même ça tu ne peux pas parce que tu n'as pas de corde vocale, c'est vraiment pas facile, parfois tu te dis qu'en réalité ça te ferait du bien quand même, mais quand tu t'imagines parler, du dégoût s'empare de toi. « Ta vie à l'air d'être bien plus compliquée que la mienne. Tu as retrouvé quelqu'un de ta famille ? » Cette fois-ci, tu ne souris pas, un voile de tristesse s'abat sur ton visage. Tu ne sais pas trop comment faire avec tes parents. Tu aimerais réellement les revoir, mais dans un sens tu leur en veux toujours, parce qu'ils n'ont pas cherché à te retrouver quand tu as été forcé à l'exil.

Tu finis par relever les yeux vers elle et tu ne sais pas si elle y voit la tristesse qui s'est emparée de toi mais tu la ressens tellement fortement que ce n'est pas possible qu'elle ne l'ait pas remarqué. Ton père et ta mère te manquent beaucoup et parfois tu rêves de les retrouver pour les prendre dans tes bras afin de les câliner longuement. « Non, pas encore, je doute même qu'ils aient été envoyé dans ce monde... » A vrai dire tu as des doutes sur certaines personnes dans cette ville, par exemple, ce garçon avec qui tu as couché l'autre jour, son énergie te semblait être proche de celle de Kovu que tu n'as connu pas connu mais dont tu sais qu'elle est commune à celle de Vitani et il y a cette femme à l'hôpital, ce médecin qui te met en confiance comme le faisait ta mère. « Et toi, as-tu retrouvé tes acolytes à ailes ? » Tu renvoies un peu la balance de l'autre côté, histoire d'en apprendre également un peu plus sur elle, parce que ça t'intéresse, parce que tu aimerais en savoir plus sur la jolie fille qui te fait face. Parce que plus tu la regardes, plus elle te paraît belle, plus tu la côtoie, plus ton cœur bat fort en sa présence et ça te surprend, mais ça te fait tellement de bien.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptySam 9 Mai - 16:33

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Je ne sais pas exactement ce qu'il a vécu, il est peut-être trop tôt pour qu'il se dévoile complètement. Déjà, il a fait un grand pas en me dévoilant qui il est vraiment, et vite fait, ce qu'il s'est passé. Il semblerait qu'il en ait bavé pendant un long moment, alors que moi, tout était rose. Enfin, à part l'épisode de Maléfique tout était beau. Ce moment tourne toujours dans ma tête, en 16 ans, il ne s'était rien passé jusqu'à ce jour. Celui où nous l'avons laissé seules un moment, afin qu'elle réalise qu'elle ne verrait plus jamais le jeune homme de la forêt. Aujourd'hui, dans ce monde, on pourrait croire que tout est différent, mais non. Aurore est à l'hôpital, sauf que cette fois-ci, je ne peux rien faire pour l'aider. Pas de baiser magique, ou de coups de baguette pour la sauver. Non, rien à part le temps et espérer qu'elle se batte pour sa vie.

C'est peut-être pour ça que je m'intéresse à Isaak, il est ma Aurore de ce monde. Celui qui je dois surveiller, qui me rend complètement folle, mais qui me donne un mal de fou au ventre, sans que je comprenne exactement ce que c'est. Il me dit être mort, ce qui paraît dingue pour moi. Enfin, dans mon monde, on aurait sûrement trouvé un truc pour lui, mais pas dans le sien. À moins, que le coup du baiser marche aussi pour lui. Visiblement non, puisqu'il me casse mon rêve de suite après. Je lui tire la langue, après tout, des petites léchouilles entre lions ça se fait non ?. Je m'excuse pour ce qu'il lui est arrivé, que ça devait être une épreuve horrible. J'enchaîne en lui disant être contente de faire enfin sa connaissance, en insistant sur le enfin. Il nous aura juste fallu un an et quelques mois, mais bon, c'est déjà mieux que rien. Je lui balance encore pleins de questions, à son grand bonheur, lui demandant s'il a retrouvé quelqu'un. Là, c'est le drame, je le vois changer d'émotion. À ben bravo Hayley, voilà que tu le rends triste maintenant. Je sens mon cœur se resserrer à ce regard, à sa tristesse. Je ne veux pas qu'il soit triste, ça non. Je préfère le voir, sourire, voir même grincheux qu'ainsi. Je suis certaine qu'ils sont ici, il faut juste bien chercher et dieu sait que ce n'est pas facile, je lui signe avant de lui faire un petit sourire.

À sa question, je n'ose pas lui répondre. Contrairement, à lui, j'ai retrouvé tout ceux qui me tiennent à cœur. Ils ont tous bien changé, mais ils sont là. Je finis par hocher la tête pour lui répondre que oui, je les ai retrouvés, puis je relève mes mains pour signer. Je les ai retrouvé il y a un moment, mais on ne se voit pratiquement jamais. Elles ont leur vie maintenant, et j'ai la mienne, dis-je en haussant les épaules. Tout comme Philippe et Aurore qui ne sont plus ensemble, j'ajoute en faisant un regard qui tue. Car oui, ils ne sont plus ensemble et préfèrent désormais le sexe opposé. Ils n'était finalement pas fait pour être ensemble. Enfin, Aurore est à l'hôpital. Je vais la voir après nos séances mais ça me tue. J'essaye d'être tout le temps joyeuse, car mêm dans ce monde certaines choses sont noires. Je fais une pause, puis je reprends ça fait mal de la voir comme ça, dans un sommeil profond. J'ai envie de l'aider, mais ici je ne peux rien faire. J'ai besoin d'être là pour les autres, pour me sentir utile...en vie, je finis par signer en baisant mon regard.C'est étrange parce qu'à ce moment précis, je me sens triste vis-à-vis d'Aurore, mais au fond, je me sens bien. Je ne sais pas si c'est l'effet d'avoir Isaak à mes côtés, mais je me sens apaisée.

Finalement, je relève mon visage et je me retourne vers le jeune homme. On peut chercher ta famille ensemble si tu le veux, je finis par signer avec un petit sourire. Tu crois qu'ils ne sont pas là, mais je pense le contraire !, j'arrête de signer, puis je viens me poser devant lui. Non, tu sais quoi ! Même si tu ne veux pas, je vais le faire et là tu me baiseras les pieds pour avoir retrouver tout ton bon monde. Je suis un peu trop sûr de moi, mais je sais qu'ils sont quelque part dans cette ville.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyDim 10 Mai - 19:05

j'ai l'impression que tu m'évites.
Tu n'y avais pas songé depuis longtemps, mais il est vrai que ta famille te manque énormément. Ton père et ta mère te manquent, malgré le fait qu'ils n'aient pas forcément tenté de te retrouvé lorsque tu as été forcé à l'exil par la méchante Zira. Ta sœur te manque même si vos parents s'occupaient plus d'elle que de toi. Tous les autres lions de ton immense famille te manquent aussi, Timon et Pumba également. Tu donnerais tout pour pouvoir les revoir, pour vivre une vie heureuse en leur compagnie dans ce monde, mais malheureusement, depuis tant d'années, tu n'en as retrouvé aucun. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais comment faire sans paraître pour un fou furieux qui se prend pour un lion venant d'un dessin animé ? Pour peur que tu tombes sur un psychiatre, il t'enverrait immédiatement à l'hôpital pour autre chose que des auscultation pour ta maladie. Et ça tu n'en veux pas, tu n'aimes pas y aller, en prime si tu tombes encore sur un gros pervers qui profite du fait que tu sois muet pour te toucher, tu sais pertinemment que tu péterais un câble qui te serait préjudiciable immédiatement. Malgré le fait que tu sais que ta famille n'était pas forcément un exemple à suivre, ils te manquent tous, énormément et tu donnerais tout ce que tu possèdes afin de la réunir à nouveau et de pouvoir enfin vivre heureux en harmonie.

Et le fait que Hayley te demande si tu les as retrouvé a rouvert la plaie béante qu'il y avait dans ton cœur, mais cette fois-ci, tu ne peux pas lui en vouloir, cela ne partait que d'une bonne intention, pas comme la dernière fois. Mais ça te fait mal, et tu es à deux doigts de pleurer, seulement il ne le faut pas, tu ne le feras pas à l'université, pas devant les autres élèves qui pourraient ensuite se moquer de toi à cause de cela. Mais pour l'éloigner de ton sujet qui te fait plus de mal qu'elle ne peut le croire, tu lui demandes si elle contrairement à toi, à retrouvé sa famille, ses amis, ceux qu'elle a connu dans son dessin animé. Tu te fiches totalement si elle les a revu, enfin non, ce n'est pas ça, mais tu te fiches du fait qu'elle puisse te le dire, parce que tu seras content pour elle et que tu te diras que c'est pas forcément négatif et que toi aussi, il y a peut-être une chance pour que tu les revois dans la ville.

Hayley finit par t'expliquer qu'elle a retrouvé ses petites acolytes à ailes, et le fait qu'elles se soient retrouvés te réchauffe un peu le cœur, tu sais ce que ça fait d'être loin de sa famille et tu ne souhaites à personne d'éprouver cela. Mais elle dit également que Philippe et Aurore ne sont plus ensemble, tu la regardes avec un air étonné. Ils ne sont plus ensemble comme toi tu n'es plus avec Vitani, les choses changent, c'est tout, il n'y a pas à s'en vouloir, on ne peut rien y faire. Mais rapidement Hayley te raconte que Aurore est à l'hôpital, qu'elle est dans le coma et qu'à chaque fois que l'on va consulter ensemble pour ma maladie, après elle retourne voir sa protégée. Tu trouves ça extrêmement courageux, parce que tu ne sais pas si tu en aurais la force toi. « Ça fait mal de la voir comme ça, dans un sommeil profond. J'ai envie de l'aider, mais ici je ne peux rien faire. J'ai besoin d'être là pour les autres, pour me sentir utile... en vie. » Tu la regardes, tu comprends exactement ce dont elle veut parler, tu ressens exactement la même chose et tous les jours tu te dis que si tu peux aider quelqu'un, ça te rendra un peu plus heureux. Mais tu ressens la tristesse que vous partagez en vous souvenant de tout cela et il faut qu'elle parte, ça mine l'ambiance. « On peut chercher ta famille ensemble si tu le veux. Tu crois qu'ils ne sont pas là, mais je pense le contraire ! » Son enthousiasme te fait sourire, elle vient de te remettre un peu de baume au cœur, tu as besoin d'espoir, tu as besoin qu'on te dise que tu peux les retrouver. Si elle les a bien revu ici à Fantasia Hill, cela veut dire qu'ils ont tous été propulsés dans cet endroit. « Non, tu sais quoi ! Même si tu ne veux pas, je vais le faire et là tu me baiseras les pieds pour avoir retrouver tout ton bon monde. » Finalement, même si Hayley n'est plus une fée et ne peut plus faire de magie, elle est toujours capable d'opérer des petits miracles.

Tu finis par la regarder en souriant de part et d'autre de ton visage. Tu es content qu'elle soit, heureux. Tu ne sais pas si c'est à cause de ce qu'elle vient de te dire ou par sa simple présence, mais ce n'est pas le plus important, parce qu'elle t'a dit qu'elle allait t'aider à trouver ta famille et c'est le plus beau cadeau qu'elle puisse te faire. « Merci beaucoup, tu me rends heureux. » Tu finis par détourner le regard, un peu gêné de lui avoir dit cela, mais ce n'est pas de ta faute, tu es un peu beaucoup franc et tu dis généralement ce qui te passe par la tête, cette fois-ci, ça ne fait pas exception. « En fait, j'ose pas forcément les chercher, de peur qu'on me prenne pour un fou si jamais je me trompe d'identité... » Déjà que t'es pas forcément net tout le temps, elle doit te comprendre d'ailleurs, enfin tu l'espères. Les rendez-vous à l'hôpital t'énervent déjà assez comme ça, sans pour autant qu'on n'en rajoute à cause d'élucubration de personnes qui ne te croiraient même pas lorsque tu dirais qui tu es réellement. « Merci mais ne va pas te tourmenter pour retrouver mes proches... » Tu la regardes avec un air réellement inquiet, tu ne veux pas qu'elle se prenne la tête avec cela.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyMar 12 Mai - 9:44

J'ai l'impression que tu m'évites
Isaak & Hayley

Pour ma part, je n'ai pas vraiment de famille. Nous étions un groupe de fées, sans avoir de lien de sang. Je ne suis même pas sûr que mon corps de fée marche au sang et, non pas par un autre liquide super méga magique. Je vivais avec Pâquerette et Flora, à me chamailler pour un oui, ou pour un non. Elles étaient ma seule famille en fait, avec Aurore bien sûr. Ici, on ne se voit que de temps en temps, surtout à la boulangerie de Pâquerette, enfin dans ce monde, elle se fait appeler Tanya. J'aime y passer du temps, quand je le peux. Ses petits pains sont merveilleux, je pourrais les épouser si je le pouvais. Enfin, en gros, je n'ai jamais eu personne que j'aurais pu appeler maman, ou bien papa. Je sais donc ce que peux ressentir Isaak, du moins, sur le plan de la solitude. Je me sens seule parfois, même si j'ai pleins de monde autour de moi et surtout une colocataire complètement dingue qui prend soin de moi.

Je me propose d'aider l'ancien petit lionceau dans la recherche de ses parents, qu'il le désire ou non, j'en fais ma nouvelle mission. C'est peut-être osé, après tout, on n'est pas si proche que ça. On apprend seulement à se connaître, je pourrais comprendre qu'il ne veut pas que je l'aide, mais je m'en moque. Je le ferais, même si je dois le faire en secret. Je suis bonne en recherche de personne, la preuve, j'ai retrouvé tout le monde. Enfin presque, je ne tiens pas à revoir Maléfique et son petit toutou volant. Bon ok, avec Pâquerette, c'est surtout grâce à ton nouveau chien qu'on s'est retrouvé mais bon.

Enfin, je me lance dans mon explication, lui disant que je ne lui laisse pas le choix et que je compte bien retrouver sa famille. Je m'attends à plusieurs réponses positives ou négatives, mais pas à un "tu me rends heureux". À nouveau, je deviens rouge comme une tomate, sauf que cette fois-ci, je ne compte pas me défiler. Je te rends heureuse ?, je signe avec mon faux air interrogateur. Oui parce qu'à la base, je serais plutôt entrain de sauter de joie à ce qu'il vient de me dire. Je m'assois à nouveau à côté de lui, avec un immense sourire sur mon visage. C'est pour ça que tu m'as moi ! Je serais ta folle de service si ça peut t'aider, je signe à nouveau, avec un petit rire. Oui, parce que je me fais rire toute seule. Me tourmenter ? Non, mais sérieux Isaak, si je te le propose, c'est que j'en ai envie, j'ajoute en finissant par lui donner une tape sur l'épaule. Puis bon, vu que je te rends heureux, pourquoi ne pas continuer ainsi, je finis par signer, en lui faisant un clin d'œil pour le taquiner.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Isaak-A.

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: retrouver toute ma famille.
Faites place à la vedette
Isaak-A. "Kopa" Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 10/02/2015 Jouant le rôle de : le petit lion disparu, kopa. #teamlionking Nombre de messages : 355 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : strawberry insane (avatar) caius, kavinsky (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : william beau "gorgeous" mirchoff.
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak EmptyJeu 14 Mai - 21:30

j'ai l'impression que tu m'évites.
Tu ne sais comment réagir face à  sa proposition, cela te paraît peut-être un peu démesuré, le fait qu'elle en fasse sa tâche principale. D'autant plus que tu ne sais pas si tu veux réellement revoir ta famille, parce que malgré tout, tu leur en veux de t'avoir abandonné, s'ils avaient vraiment voulu te retrouver quand tu t'es enfuis pour t'exiler, ils l'auraient pu. Les lions sont les meilleurs traqueurs qui puissent exister. Puis tu étais un bébé, tu portais donc une odeur particulière. Si tu savais que les meilleurs pisteurs de Zira avait en fait caché tes traces, peut-être que tu ne leur en voudrais pas, mais comme tu l'ignores, tu ne veux pas forcément les revoir alors qu'ils te manquent tellement. Après tout c'est ta famille, et tu ne peux les renier, parce qu'ils font parti de ta vie depuis toujours, et c'est les seuls qui t'aimaient réellement, et qui t'aiment probablement toujours s'ils sont bien ici dans ce monde comme l'affirme la fée bleue que tu as face à toi. Mais le fait est que malgré tout, ça te fait plaisir et ça te rend heureux que quelqu'un s'intéresse enfin à toi réellement, qu'elle fasse passer ton bonheur avant le sien, parce que c'est le cas. Et ce serait la première fois que quelqu'un le fait et n'y étant pas habitué, ça te fait étrange. Mais pas forcément dans le mauvais sens du terme, bien au contraire d'ailleurs, ça change qu'on s'occupe de toi.

Le pire c'est que si tu te retrouves face à ton père, à ta mère, à ta sœur, ou même à ta grand mère, tu ne sais pas comment tu réagirais, peut-être mal, peut-être bien, mais une chose est sûre, leur présence à tes côtés creuse un vide en ton cœur qui malgré tous tes efforts ne se remplit pas. Leur absence est toujours là, devenant un précipice de plus en plus impressionnant au fur et à mesure que les jours, les semaines, les moins et les années passent. Puis à quoi ressemblent-ils désormais ? Tu ne le sais pas, peut-être qu'ils sont comme toi et qu'ils ont radicalement changé. Bon au niveau du physique, ce n'est pas étonnant vu que vous étiez des lions, mais au niveau du caractère, parce que tu as changé, tu n'es plus le petit qui voulait absolument jouer tout le temps, tu es devenu responsable comme le serait n'importe quel adulte. Voire peut-être même un peu trop par rapport à ton âge, tu penses parfois comme un vieux au lieu de penser comme un jeune majeur. Et tu ne sais pas si c'est forcément bien, mais peut-être que c'est l'expérience de la mort qui fait cela.

La seule chose qui semble l'avoir perturbé, c'est le fait que tu lui dises qu'elle te rend heureux. Quoi ? C'est si délirant que ça ? Non parce que bon, c'est pas un mensonge et c'est la vérité, et un sourd et muet – quand bien même tu n'es que sourd – est toujours franc ou dis les choses sans fioritures, parce que la langue des signes ne le permet pas, on dit les choses telles qu'elles sont et basta. « C'est pour ça que tu m'as moi ! Je serais ta folle de service si ça peut t'aider ! » Tu te mets à rire silencieusement, la regardant parce qu'effectivement elle est un peu folle, mais ça ne te dérange pas tant que cela, vu que tu n'es pas forcément mieux. « Me tourmenter ? Non, mais sérieux Isaak, si je te le propose, c'est que j'en ai envie. » Tu la regardes avec un air reconnaissant, parce que c'est super gentil qu'elle le fasse, c'est l'un des actes les plus généreux que personne ne t'ait dans ta vie. Elle n'est pas si méchante que ça en réalité, c'est juste que Hayley est comme toi, différente et qu'elle ne maîtrise pas sa langue, ou plutôt ses mains, ou même les deux en fait. « Puis bon, vu que je te rends heureux, pourquoi ne pas continuer ainsi. » Un petit clin d’œil qui te fait sourire. Cette fille est un véritable rayon de soleil dans ta vie, elle est autant capable de te réchauffer que de te brûler, et tu ne le comprends pas vraiment. Mais tu l'acceptes, c'est tout.

Tu ne sais pas quoi ajouter de plus, parce que c'est trop étrange tout ce qui vient de se passer, voilà comment en cinq minutes de temps, tout une relation peut radicalement changer de bord. Bah oui, toi qui lui faisais la gueule, te voilà de nouveau embarqué dans une relation alambiquée. « Prend pas la grosse tête hein. » Tu lui tires la langue en riant à nouveau silencieusement avant de reprendre ton calme, mais en souriant comme un crétin. Tu es heureux, parce qu'elle t'a proposé son aide, et toi tu ne fais rien pour mériter cela, tu l'envoies chier, t'es vraiment pas quelqu'un de bien parfois alors que t'étais censé être le roi de la savane, quel monarque piteux tu aurais fais. « Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas non plus. » Tu la regardes pour essayer de sauver les apparences et de nouer quelque chose de plus fort, parce que de toute façon, c'est mieux que de se faire la tronche. Et puis tu dois l'admettre, pendant que tu l'évitais, elle te manquait énormément, un peu trop pour que ce soit normal d'ailleurs. « Je sais que je ne suis pas un bon ami, mais si jamais, n'hésite pas. » C'est le mieux que je puisse faire après tout, et c'est normal de toute manière, autant lui rendre les choses parce que ce ne serait pas juste. Et même si je ne serais pas forcément la première personne à qui elle pensera en cas de problème, au moins, elle sait que je serais là au cas où.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai l'impression que tu m'évites✤ Isaak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-