AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
49.94 €

Partagez

(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Vide
(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Vide
(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Vide
(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Vide
 

 (ABYLE) smoke, drink and after repeat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kyle S. Swann

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: ✞ l'avoir pour moi jusqu'à la fin de mes jours.
Faites place à la vedette
Kyle S. Swann
J'ai posé bagages ici le : 21/12/2014 Jouant le rôle de : syndrome, le méchant roux et machiavélique. #teamindestructibles. Nombre de messages : 445 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : paper.moon (avatar) pétulia (signature), textes profils (caius, damien saez) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : nicholas caradoc "badass" hoult.
MessageSujet: (ABYLE) smoke, drink and after repeat. (ABYLE) smoke, drink and after repeat. EmptyLun 27 Avr - 1:01


smoke, drink and after repeat.
kyle&&mirage








En réalité, je ne sais pas exactement quelle heure il est, parce que c'est vrai quoi, je m'en fou éperdument. Shin n'est pas là ce soir, je ne sais plus exactement pourquoi, mais de toute façon, j'ai confiance en lui, jamais il ne me fera une crasse que je ne pourrais lui pardonner. De ce fait, pour ce soir, j'ai envie de m'éclater, de jouer un peu et de passer du bon temps. Faut que j'arrête, ça doit bouger, ça doit faire en sorte d'enfin déglinguer le blizzard. Je peux pas rester comme ça, j'ai besoin de changer d'air, d'aller respirer à pleins poumons, j'ai besoin de ça, j'ai besoin de changer, de changement. Ces derniers temps, je me rends compte que ma vie est vraiment ridicule, c'est impossible de rester humain avec ça, je vais finir par me renfermer, par devenir ce que je ne veux pas être et j'en ai besoin. Si ça continue comme ça, je sens que je vais finir par devenir fou, par perdre la tête, déjà que ma santé psychologique est plus que fragile malgré tout ce que je peux faire croire aux gens. En réalité, même si on peut me prendre pour quelqu'un de fort, que rien ne peut atteindre, la vérité est toute autre. Je ne suis qu'un homme, mué par les désirs comme les autres, et j'ai les mêmes attentes, les mêmes rêves, les mêmes besoins. Je dois tout assouvir, parce qu'après tout c'est ça le propre de l'être humain, la recherche absolue du plaisir et de la satisfaction, un épicurisme tel qu'il existait à l'époque des romains et des grecs.

Pour cela, j'ai décidé de faire quelque chose de spécial, ouais, bon d'accord, quand je dis spécial, dans ma tête ça sonne directement comme si je prévoyais quelque chose de plutôt pervers. Alors que pas du tout, pour ce soir, on va s'amuser, on va faire un truc de fou. Oui, on. Non, je ne deviens pas schizophrène. J'ai envoyé un message à ma meilleure amie pour que ce soir, on puisse sortir. J'ai besoin de ça en ce moment, réellement. Je ne sais pas ce qui a changé, mais probablement que c'est quelque chose qui se débloque enfin en moi. C'est sûrement le fait que ça n'aille pas bien, que dans ma tête, quelque chose arrive enfin, le vent du changement. Oui, c'est ça, j'ai besoin de changer, j'arrive plus à me dire que c'est terminé, le temps où je n'étais que cet égoïste qui ne pensait qu'à son petit bonheur, il me change, il me fait changer, et je ne sais pas si c'est une bonne chose ou pas, mais je ne peux rien faire contre ça. Il a une attitude tellement positive sur mon être que j'en finis par oublier la noirceur qui m'habite, la rancœur qui fait de moi ce monstre que tout le monde connaissait.

Je me suis préparé rapidement, un t-shirt à col rond, un pantalon jean straight noir et ma paire de chaussures en daim marron clair. Je me suis rapidement parfumé, coiffé et brossé mes dents avant d'attraper les clefs de ma voiture, mon porte feuille, mon paquet de cigarettes, un pochon de dix balles et de quoi rouler. Rapidement, je file vers la maison d'Abi pour aller la chercher. Ce soir on va dans un bar gay, on va aller s'amuser un peu. Comment se fait-ce que j'aille avec une fille aussi différente que moi ? Parce que c'est justement cette différence qui fait que l'on s'entende aussi bien. Puis le fait qu'on ait partagé ensemble une soirée alcoolisée après avoir essuyé des déceptions amoureuses, nous a rapproché. Enfin quoi qu'il en soit, j'arrive rapidement sur le lieu, elle monte à l'avant de la voiture et après que l'on se soit dit bonjour, on se met en route vers le centre ville. Ce soir, ça va être l'éclate totale. Et hors de question que l'on rentre en étant sobres, je veux que l'on s'amuse réellement, alors on sera déchiré, bourré et avec des douleurs abdominales tellement l'on aura rit. On va mettre le boxon.

Une fois arrivé au bar, je gare la voiture, on descend rapidement et je lui adresse un sourire radieux, j'ai besoin de m'amuser. J'attrape sa main et dépose mon bras autour de ses épaules pour marcher avec elle. Entre nous il n'y a jamais rien eu, et ça ne risque pas d'arriver. Je suis homosexuel, et elle, elle est bisexuelle, donc c'est plutôt mort. « On va s'amuser. Hors de question de partir sans s'éclater. » Et pour bien commencer, avant d'entrer, j'attrape mon paquet de clopes, lui en propose une et allume la mienne. Il va falloir que l'on prenne notre pied ce soir et que le barmaid en ait tellement marre qu'il nous vire du bar.

electric bird.


if our love’s insanity, why are you my clarity ? + first time, i think that love is bullshit, i remember what i thought and now this memory make me laugh. i was wrong, everytime. i fall for you honey, and look at us now. we are getting married soon, nobody can imagine that, even me and you. and i'm so lucky to have you, i really think that.
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle A. Blair

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Savoir enfin d'où je viens...
Faites place à la vedette
Abigaelle A. Blair
J'ai posé bagages ici le : 13/09/2013 Jouant le rôle de : Alice in Wonderland. Nombre de messages : 875 On me connait sous le pseudo : Asz. Un merci à : Tumblr ♥ Je suis fier(e) de porter l'avatar de : La sublime et divine Kathryn Prescott.
MessageSujet: Re: (ABYLE) smoke, drink and after repeat. (ABYLE) smoke, drink and after repeat. EmptyMar 28 Avr - 21:18


Kyle & Abigaëlle

► smoke, drink and after repeat.◄


(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Tumblr_nctvigB6zG1qkq43do1_250 (ABYLE) smoke, drink and after repeat. Tumblr_n8g8cyCJ1A1tei717o1_250

(ABYLE) smoke, drink and after repeat. Ornement001

Les journées se suivent et se ressemblent. Je déprime entre les cours la journée et les veillées à l’hôpital la nuit. Quand je ne suis pas en train de déprimer, je sors et je me mets la tête à l'envers. Comme si, à un certain moment, j'allai me réveiller et me sentir mieux. Comme si, un beau matin, j'aurai oublié Talie tellement ma gueule de bois serait forte. Mais tout ça, ce ne sont que des espoirs. La réalité c'est que je vais enchaîner comme ça, jusqu'au jour où je ferais une violente crise de foix. 'Faut dire qu'avant je n'étais vraiment pas du genre à sortir et faire la fête chaque nuit de ma maudite vie. Et puis, j'ai du me laissé influencer une ou deux fois et voilà le résultat. Je me sens bête de faire ça dans l'unique but de me changer les idées. Je voudrais être une fêtarde parce que c'est moi, et non pas parce qu'on m'a lâchement abandonné et mentis. Et brisé le coeur, par la même occasion.

Mais ce soir, ce sera peut-être différent ? Kyle m'a envoyé un message. Il voudrait qu'on sorte, et j'ai cru comprendre qu'il ne veut pas faire les choses à moitié. Ca ne m'étonne pas de lui, en même temps. Je souris à sa pensée. Il est sûrement le seul à qui je fais confiance et qui arrive encore à me faire sourire. Alors je vais sortir ce soir et je vais m'éclater, mais pas pour oublier mon chagrin. Juste parce que je veux déconner avec mon meilleur ami, jusqu'à pas d'heures. Je me prépare donc dans ma minuscule chambre. Une jupe trop courte et un top trop transparent. Tant pis, j'aime cette accoutrement. Je cerne mes yeux de noirs et j'enfile mes Doc Martin's bordeaux. Quelques minutes plus tard, je suis enfin prête et je descends rejoindre Kyle à sa voiture.

Je grimpe, côté passager, et l'embrasse sur la joue comme à mon habitude. Mais il ne me rendra pas mon baiser, comme à son habitude. C'est normal, c'est Kyle. Et je l'adore comme ça. On roule alors jusqu'à la destination ; un bar gay, où j'espère pouvoir mettre quelques mains aux fesses de certaines demoiselles. Mais alors que nous arrivons, Kyle me précise un détail, d'un air soudainement sérieux. « On va s'amuser. Hors de question de partir sans s'éclater. » Je lui souris, il est adorable. « Je te le promet. On va s'amuser. » Un dernier regard complice et nous sortons du véhicule. Sur le chemin, il me tend une clope que j'accepter volontiers, l'allumant par la suite. Tout en marchant -et en fumant- je m'approche doucement de lui, jusqu'à ce que mon épaule cogne de temps à autre sur son bras, au rythme de nos pas. Je veux simplement me rassurer que ce sera une bonne soirée et que rien de grave ne pourra arriver. Je suis plutôt anxieuse, comme fille, et Kyle le sait pertinemment.

Mégots écrasés, nous entrons dans le bar en question, le bruit venant alors broyer mes tympans comme toujours. Mais je sais très bien que d'ici dix minutes, je n'y ferais même plus attention. Je saisis la main de Kyle et l'emmène jusqu'au comptoir où je prends place sur l'un des sièges. Et comme je compte bien prouver à mon meilleur ami que ce soir, on ne fera pas dans la demi mesure, je commande illico deux whisky. Histoire de nous mettre dans l'ambiance. Je lance alors un clin d'oeil à Kyle, il ne sera pas déçu.




Codage by Bird for all forums ©


STAY ❞

I'll give her one more time. We'll give you one more fight. Said one more line. There'll be a riot, cause I know you.
Revenir en haut Aller en bas
Kyle S. Swann

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: ✞ l'avoir pour moi jusqu'à la fin de mes jours.
Faites place à la vedette
Kyle S. Swann
J'ai posé bagages ici le : 21/12/2014 Jouant le rôle de : syndrome, le méchant roux et machiavélique. #teamindestructibles. Nombre de messages : 445 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : paper.moon (avatar) pétulia (signature), textes profils (caius, damien saez) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : nicholas caradoc "badass" hoult.
MessageSujet: Re: (ABYLE) smoke, drink and after repeat. (ABYLE) smoke, drink and after repeat. EmptyMer 29 Avr - 11:54


smoke, drink and after repeat.
kyle&&mirage








Je ne sais pas exactement ce que je fais, peut-être que ce n'est pas une bonne idée, mais ces derniers temps, je ressens le besoin irrépressible de m'amuser, de faire ce que j'ai envie et de ne pas penser aux conséquences de mes actes. Pourtant, je sais que dans ce bar, je vais devoir faire attention à ce qui se passe, le premier mec qui me touche, je vais lui faire avaler ses dents. Je ne dois pas perdre de vue le fait que je suis en couple et que je n'ai pas le droit de fricoter avec n'importe qui. J'ai désormais des responsabilités, je n'ai pas le droit tout et n'importe quoi, même si ce soir, j'ai prévu une éclate totale avec ma meilleure amie. D'ailleurs pourquoi on s'entend aussi bien ? Pourquoi ? Il n'y a aucune raison après tout. Ce n'est pas comme si nous avions beaucoup en commun, mais ça fait parti des choses que l'on ne peut pas expliquer dans la vie, cette fille, je l'adore et même si parfois les gens trouvent cette amitié étrange, je m'en fou totalement, de toute façon, depuis quand j'accorde de l'importance à ce que les gens pensent de moi ? Je ne l'ai jamais fais, et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer, qu'ils aillent tous se faire foutre après tout. Et donc ce soir, hors de question de rentrer en étant clean, on va se bourrer et se déchirer la gueule comme le feraient des ados. Même si je n'en ai plus réellement l'âge.

Il ne doit y avoir aucune limite ce soir, même si l'on doit se faire virer du bar, peu importe, au pire j'ai quelques bouteilles dans ma voiture, et j'ai de quoi fumer et se mettre bien, alors si jamais, on ira dans un parc et on ira terminer la soirée comme deux gros déchets. C'est ça l'éclate totale, se foutre de tout ce qui peut arriver, et j'ai bien l'intention de le faire. Je sais également qu'une fois que l'on sera lancé elle et moi, ça va être démentiel, on va rire pour rien, on va refaire le monde, on va s'amuser. La musique est déjà à fond les ballons dans le bar, et ça me plaît, je sens déjà que ce soir, on va être refait elle et moi. Les maîtres de la soirée, moi je vous le dis, ça va être ça. Je sais très bien que Abigail, serait prête à monter sur le comptoir pour danser et je pense que je ferais pareil pour l'accompagner. On va mettre le feu, on va tout faire partir en couille, parce que c'est ça qu'est bon après tout, si l'on est là, c'est pas pour faire les couilles molles. Ce n'est pas pour se dégonfler, c'est pour qu'on s'éclate et que ce soir, la soirée soit pour nous.

Je lui ai demandé de n'avoir aucune limite à demi mots alors que l'on fume tous les deux avant d'entrer, juste histoire de la détendre un petit peu, je passe mon bras autour de ses épaules pour lui prouver que je suis là, quoi qu'il puisse arriver. « Je te le promet. On va s'amuser. » C'est ça que je veux entendre, et rien d'autre, c'est ça qu'il faut que l'on fasse, que l'on s'amuse, que l'on oublie tous nos soucis, que l'on oublie qui l'on peut être juste l'espace d'une soirée, que plus rien n'ait d'importance à nos yeux à part l'alcool, la drogue, la clope et les rires démentiels qui secouent nos cages thoraciques et font vibrer nos abdominaux. On finit par jeter nos mégots à peu près en même temps avant de pénétrer dans le lieu, la musique nous déchire les oreilles, mais un sourire amusé vient prendre mon visage et l'étire de toutes parts. C'est le plaisir total qui m'habite. Finalement Abi attrape ma main et m'entraîne vers le bar pour nous commander deux whiskys d'entrée de jeu. Elle voit donc les choses en grand, et je sais que l'on va s'amuser, un truc de malade. Assis sur les sièges, pour le moment, on ne va pas aller mettre le feu, ce n'est pas encore l'heure, puis après tout, la nuit ne fait que commencer, alors on a le temps. Une fois servis, je la regarde avec un petit sourire, pour bien se mettre dans l'ambiance, je lui lance un petit défi rien qu'avec les yeux, mais pour officialiser la chose. « Cul sec ? » Je sais qu'elle ne reculera devant rien.

Nos bras se croisent, nos regards sont rivés l'un dans l'autre et nos verres se portent à nos lèvres pour que l'on avale le whisky en une seule fois. Je commence à secouer la tête, sentant le liquide ambré me brûler la gorge, mais délivrant un feu intérieur en moi. Je me mets à rire comme un crétin, ravis de pouvoir sentir cette sensation à nouveau. J'appelle le barmaid et lui en redemande deux autres. « Bon alors, raconte moi, il s'est passé quoi dans ta vie depuis que l'on ne s'est pas vu, ça va faire quoi, deux semaines ? » Oui le temps passe trop vite, mais entre mon entreprise qui m'envoie souvent à l'autre bout du monde et mon petit ami, je n'ai plus le temps de grand chose, alors voilà pourquoi dès que l'on se voit avec Abi, on en profite comme jamais.

electric bird.


if our love’s insanity, why are you my clarity ? + first time, i think that love is bullshit, i remember what i thought and now this memory make me laugh. i was wrong, everytime. i fall for you honey, and look at us now. we are getting married soon, nobody can imagine that, even me and you. and i'm so lucky to have you, i really think that.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (ABYLE) smoke, drink and after repeat. (ABYLE) smoke, drink and after repeat. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(ABYLE) smoke, drink and after repeat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-