AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ASOS : Jusqu’à -75% sur 1000 looks Homme
Voir le deal

Partagez

(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
(ATROPEG) + Allons nous marier.  Vide
 

 (ATROPEG) + Allons nous marier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L. Atropos Fates

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver mes soeurs et ainsi la vue.
Faites place à la vedette
L. Atropos Fates
J'ai posé bagages ici le : 21/12/2014 Jouant le rôle de : Atropos, une des moires qui annonce la prophétie à Hadès Nombre de messages : 270 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : cristalline Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloé Bennet
MessageSujet: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  EmptyDim 28 Juin - 23:24

Allons nous marier!  
Oleg & Atropos

Tap, tap. Putain, je me marie aujourd'hui bien que je n'en comprenne pas trop le sens. On m'a dit de me faire une vie, enfin de m'adapter à la vie avec les mortels et j'ai lu -en braille, oui comme je suis aveugle- que c'était normal de se marier. Enfin d'avoir un compagnon qu'on aime etc. Je sais par exemple que je n'aimerai pas mon époux et pour cause que les sentiments humains ne sont que des foutaises. Le destin. Il n'y a que ça de vrai et mise à part me donner des envies de meurtres sur les pauvres aveugles chétifs qui venaient me voir pour acquérir un chien, je devais dire que le monde ne tournait pas rond. On accorde trop d'importance à l'amour alors que seul compte l'argent. Money, money. J'avais discuté avec mon futur époux sur le net pour m'entretenir dans une correspondance et des plus étranges. Cet homme dans ses paroles dégageait quelque chose d'inquiétant. Et ça me plaisait. En espérant qu'il ne soit pas aussi stupido comme Hadès. J'inspirai profondément en sortant de mon lit tandis qu'Hadès vint à mes pieds pour me guider. Hadès, mon chien. Pas Hadès, dieu des Enfers. Oui, je suis une immonde salope d'avoir appelé mon chien comme lui mais ce n'est qu'une triste vengeance parce que ce mec est un crétin et que je le déteste du plus profond de mon... Heu... ai-je un cœur ? Physiquement oui, sinon je ne serai pas capable de respirer mais moralement ? Aucune idée. Quoiqu'il en soit, je passerai l'habillage, la coiffure et tout ce qui s'ensuit car n'ayant pas le sens le plus important pour ce genre de choses : je n'y accorde aucune importance.

Je foulai le sol de la mairie de cette ville tandis que ma canne tapait contre le sol en raisonnant. Comment pourrais-je le reconnaître ? J'ai oublié de lui demander. Je tendis l'oreille en espérant qu'il s'annonce ayant une super ouïe. Tap, tap. Hadès à mes côtés, je furetai pour entendre une dame taper frénétiquement sur son clavier et mâcher son chewing-gum, l'air franchement agacé. « Excusez-moi, je cherche l'accueil. » J'entendis un mouvement de tête et une bulle qui éclate. « C'est ici, vous êtes aveugle ou quoi ? Vous n'avez pas vu le panneau. » J'inspirai alors avant de ranger ma canne. Lunettes noires, chien guide d'aveugle, canne d'aveugle. Oui, je suis aveugle. Je l'entendis déglutir de gêne tandis que je retirai mes lunettes. Yeux vitreux, iris blancs, sans pigmentation. Signe que la personne que tu as en face de toi chérie, est aveugle. « Oui. Je cherche l'endroit des parades nuptiales. » Incompréhension. Avais-je employer un mot inconnu ? Elle commençait à m'agacer cette petite dame. « L'aile des mariages. Je viens pour m'unir légalement à un certain Oleg Rasputin. Voyez-vous, je n'ai pas la même chance que vous et je ne sais pas à quoi ressemble mon futur époux donc... » Une porte claqua. Je sentis Hadès se tendre tandis que je perdis ma main dans son pelage doux. Une odeur musquée, masculine envahit la pièce. Bluffons donc. Je remis mes lunettes pour ne pas perturber l'homme. « Vous êtes en retard monsieur Rasputin. Je suis Loria Fates, enfin Atropos, future Madame Rasputin bien que je ne sois pas fan du nom sans vous vexer bien sûr. »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer... Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Oleg Y. Rasputin

Faites place à la vedette
Oleg Y. Rasputin
J'ai posé bagages ici le : 12/06/2015 Jouant le rôle de : Le terrible barbu d'Anastasia, Rasputin. Nombre de messages : 44 On me connait sous le pseudo : Grosse patate. Un merci à : Odistole. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Tom sexy Hardy
MessageSujet: Re: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  EmptyLun 29 Juin - 17:39

Atropos & Rasputin ✻ Allons nous marier !
Drôle de journée, drôle de sentiment. J'allais me marier, oui, me marier avec une sombre inconnue rencontrée sur le net. Ces mots qui résonnaient si faux à mes oreilles étaient pourtant bien vrais. Dans à peine quelques minutes, j'allais passer la bague au doigt d'une femme afin d'éradiquer les potentiels soupçons sur mon petit business. Idée plutôt ingénieuse, n'est-ce pas? Comment un mari "aimant" et "rangé" pourrait-il être à la tête d'un réseau de drogue? Mieux encore, comment une femme peut-elle épouser un homme irresponsable et dangereux? D'ailleurs... Pourquoi avait-elle accepté cette proposition de mariage? Avait-elle aussi des choses à dissimuler ? Peu importe Oleg, tu réfléchis beaucoup trop.

Franchissant les portes de la mairie, j'ajustais d'une main furtive ma veste de costume avant de poser le regard sur la seule femme présente à l'heure du rendez-vous. Plaisanterie ou non, cette vision ne m'enchantait pas. Bien que ravissante, elle détenait la panoplie parfaite d'un non-voyant. Sa paire de lunettes (ou plutôt sa paire de cache-misère) et son animal répugnant étaient des preuves non négligeables. Il ne lui manquait plus que des bras tendus, tâtonnant l'espace avec incertitude. Dans quoi m'étais-je embarqué...? Pas de doute Oleg, c'est elle... Il n'y a qu'elle. C'est quoi ces conneries? Tu veux une femme comme les autres, pas une créature fragile et défectueuse. Fais demi-tour pendant que tu en as encore le temps... Cette voix suave, encore et toujours. J'ai parfois l'impression qu'elle m'aide à affronter le passé et ne pas plier devant les événements. Elle me souffle continuellement des conseils avisés et de temps à autre, quelques railleries cyniques. Aujourd'hui ne fait pas exception. Était-elle jalouse de cette délicieuse brune? Délicieuse mais aveugle, imbécile... Ce détail ne pouvait que renforcer la crédibilité de notre "couple" doux et raisonnable. Quel baron de la drogue s'entiche d'une pauvre petite non-voyante? Aucun, absolument aucun. J'esquissais un sourire satisfait et avançais jusqu'à ma "dulcinée" d'un pas ferme et décidé. Enchanté, Atropos. J'aime votre sincérité. Inutile de m'excuser pour le retard, ce n'est pas dans mes habitudes. Puisque nous sommes dans le quart d'heure franchise, n'auriez-vous pas omis de mentionner quelques détails lors de nos discussions en ligne? Cette allusion sur son handicap n'était pas d'une grande finesse mais s'était échappée spontanément de ma bouche. Et si on commençait par se tutoyer, Atropos Ras-pu-tin? J'appuyais volontairement sur le dernier mot, amusé par la situation.

© YOUNG.HEART.


    Atropeg
    Stay with me tonight, we can count the street lights. Stay with me alright, let's bring it all back to life. Don't fade away, stay...  △
    Some people want me to be heads or tails. I say no way, try again, another day. I should be happy, not tipping the scales. I just won't play letting my life get away. I'm no fool, no, I'm not a follower. I don't take things as they come if they bring me down. Life can be cruel if you're a dreamer. I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.
    ©️endlesslove


Dernière édition par Oleg Y. Rasputin le Jeu 2 Juil - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L. Atropos Fates

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver mes soeurs et ainsi la vue.
Faites place à la vedette
L. Atropos Fates
J'ai posé bagages ici le : 21/12/2014 Jouant le rôle de : Atropos, une des moires qui annonce la prophétie à Hadès Nombre de messages : 270 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : cristalline Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloé Bennet
MessageSujet: Re: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  EmptyMar 30 Juin - 19:08

Allons nous marier!  
Oleg & Atropos

Je n'en revenais pas de me marier avec un presque inconnu qui sentait si fort le musc. Bon d'accord, je me contrefichai du mariage. Après tout ce n'est qu'un morceau de papier. J'avais beaucoup étudié le sujet. Cet homme devait être louche pour se marier aussi vite et avec une illustre inconnu. Dans les manuels d'histoire on parlait d'un russe qui avait tenté d'assassiner la famille royale et qu'on n'avait pas réussi à tuer. Conte. Baliverne. Je n'en croyais pas un mot. Tous les hommes sont mortels. Sauf ceux de l'Olympe et des Enfers. Je levai le regard vers celui que j’appellerai  dans quelques minutes mon époux pour essayer de voir avec le son de sa voix où il se situait exactement. « Enchanté Atropos. » Voix rauque, un brin sûr de lui avec une étrange vibration qui portait à croire que l'homme était nerveux voire même un peu fou mais un brin calculateur. Le parfum en disait long aussi. Un parfum très cher, pas du truc bon marché. Bonne situation donc. A chaque fois que je rencontre quelqu'un, je dois l'évaluer pour savoir s'il représente une menace. « J'aime votre sincérité. » Une pointe de colère flirtait dans ses mots. Mon handicap. J'attendais patiemment le moment où il y ferait allusion. Il est vrai que ce dernier peut en rebuter plus d'un. Lui compris donc. Je ne pouvais savoir s'il le pensait réellement ou non. Mon sourire resta donc en place comme une grimace crispée tandis que je raffermis ma poigne sur mon chien qui commençait à se tendre d'une manière que je lui connaissais bien, signe qu'il allait m'attaquer.

« Puisque nous sommes dans le quart heure sincérité... » Nous y voilà donc. Cet homme allait enfin arriver au point culminant. Le fait que je sois non-voyante. « N'auriez-vous pas omis de mentionner quelques détails lors de nos discussions en ligne ? » Bingo. Jackpot. L'homme en venait au fait. Mon aveuglément. Je me mis donc à rire légèrement. « Quelques minutes. Ça vous aura pris quelques minutes pour mentionner ma non-voyance. » Ma voix était sèche, sans aucune émotion. Je savais comment il allait me voir. Comme une fille fragile qui avait besoin de quelqu'un pour se défendre. N'importe quoi. « A vrai dire, Oleg, les gens me fuient quand ils sont devant moi et savent que je ne suis qu'une pauvre petite chose fragile. Ce qui n'est pas le cas. Vous autres, les mortels, accordez trop d'importance aux apparences. Est-ce donc si important ? » Pour certains oui. Je dépliai alors ma canne d'un geste mécanique pour inspirer doucement. « Et si on commençait à se tutoyer Atropos Ras-pu-tin. » Je me mis donc à hocher la tête tandis que j'attrapai le papier que me tendit la femme derrière son bureau. « Vous êtes d'une lenteur effrayante, lui dis-je sèchement. Et pourquoi pas des surnoms aussi Oleg ? dis-je à mon futur mari. » Je penchai la tête sur le côté pour lui sourire. Je levai la main alors pour l'amener à son visage doucement avant de l'arrêter dans les airs. Je ne voulais pas l'effrayer. « Puis-je toucher ton visage ? Comme je ne peux te voir, ça peut m'être utile pour apprendre à connaître quelqu'un. Et désolée d'hériter d'une infirme comme femme. Je te promets que je sais me débrouiller seule. » Affirmatif. Je voulais l'épouser uniquement pour une chose.

Percer le secret des émotions humaines.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer... Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Oleg Y. Rasputin

Faites place à la vedette
Oleg Y. Rasputin
J'ai posé bagages ici le : 12/06/2015 Jouant le rôle de : Le terrible barbu d'Anastasia, Rasputin. Nombre de messages : 44 On me connait sous le pseudo : Grosse patate. Un merci à : Odistole. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Tom sexy Hardy
MessageSujet: Re: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  EmptyJeu 2 Juil - 1:42

Atropos & Rasputin ✻ Allons nous marier !

La nouvelle s'assimilait lentement, sans émotion dominante. Mâchoire serrée, je contemplais l'étrangère postée face à moi. Ma future femme, ma future femme aveugle. Je me sentais vide, éloigné de cette scène complètement délirante. Tu fais une grosse erreur, Oleg. Sauves-toi d'ici ! - Non, je ne veux pas partir. Ce n'est pas un petit détail comme celui-là qui va me repousser. J'ai connu pire, ne l'oublie pas. - Une vague d'amertume venait de s'abattre violemment en moi. Ma respiration se faisait profonde, lente et régulière. J'étais comme possédé. Oui, possédé par des souvenirs dérangeants. Un être piégé entre vie et mort, un corps en décomposition, une cruelle absence de sentiments, la noirceur, la mort... Elle n'est pas faite pour toi, tu perds ton temps ! - Aucune femme n'est faite pour moi chère amie, aucune. -

"Quelques minutes. Ça vous aura pris quelques minutes pour mentionner ma non-voyance." Son rire, aussi léger soit-il, se mît à résonner dans la pièce. Aussitôt, la secrétaire fluette releva la tête, piquée par la curiosité. Une chose était sûre, mon sous-entendu n'était pas passé inaperçu. Étant donné les circonstances, je ne considère pas ce sujet comme tabou... Pourquoi user de détours inutiles et perdre du temps quand on peut en venir aux faits? "A vrai dire, Oleg, les gens me fuient quand ils sont devant moi et savent que je ne suis qu'une pauvre petite chose fragile. Ce qui n'est pas le cas. Vous autres, les mortels, accordez trop d'importance aux apparences. Est-ce donc si important ?" Les mortels? Ma voix se faisait discrète, presque inaudible. Que voulait-elle dire? Rien de spécial, elle est tout aussi allumée que toi. C'est tout. Je détournais brièvement la tête vers la secrétaire qui fît mine de retourner à sa paperasse. J'ai été maladroit, c'est vrai. Les surprises ne me font jamais un bon effet... Je soupirais comme pour m'excuser avant de reprendre calmement. Nous ne sommes pas tous pareils contrairement à ce que vous avez l'air de penser. Pas de fuite prévue, je sais tout comme vous que le corps n'est qu'une enveloppe. Une saleté d'enveloppe fragile, capable de dérailler à tout moment.

La barrière du vouvoiement étant passée, j'assistais à une démonstration de caractère des plus surprenantes. Atropos n'avait pas menti, elle était loin d'être une petite chose faible et ridicule. Elle savait s'imposer quitte à frôler l'agressivité. "Vous êtes d'une lenteur effrayante." L'hôtesse d'accueil déstabilisée, baissa la tête sans ajouter le moindre mot. Navrant. "Et pourquoi pas des surnoms aussi Oleg ?" Concentré sur le sourire que je percevais comme sincère, je me risquais à l'exercice. Hm... chérie, bébé, mon... cœur? Je crains de ne pas être bon dans ce domaine. Dans un raclement de gorge, je tentais d'effacer ces mots niais de ma bouche, de mon vocabulaire, de ma vie. Je regardais la main se lever en ma direction et devinais instantanément ses intentions. "Puis-je toucher ton visage ? Comme je ne peux te voir, ça peut m'être utile pour apprendre à connaître quelqu'un. Et désolée d'hériter d'une infirme comme femme. Je te promets que je sais me débrouiller seule." Répondant à son interrogation par un geste d'une rare douceur, je glissais ma main derrière la sienne en guise de bénédiction. Inutile de s'excuser; un bon mari prend sa femme telle qu'elle est, pas vrai? Je réprimais le sourire discret qui s'était installé au creux de mes lèvres et guidais sa main jusqu'à mon visage. Écoeurants, vous êtes tout bonnement écœurants! Ce premier contact physique était assez inhabituel mais pas désagréable. Fermant les yeux, j'imaginais avec grande difficulté ce qu'elle pouvait décrypter de ma personne avec le bout de ses doigts.

© YOUNG.HEART.


    Atropeg
    Stay with me tonight, we can count the street lights. Stay with me alright, let's bring it all back to life. Don't fade away, stay...  △
    Some people want me to be heads or tails. I say no way, try again, another day. I should be happy, not tipping the scales. I just won't play letting my life get away. I'm no fool, no, I'm not a follower. I don't take things as they come if they bring me down. Life can be cruel if you're a dreamer. I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.
    ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
L. Atropos Fates

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver mes soeurs et ainsi la vue.
Faites place à la vedette
L. Atropos Fates
J'ai posé bagages ici le : 21/12/2014 Jouant le rôle de : Atropos, une des moires qui annonce la prophétie à Hadès Nombre de messages : 270 On me connait sous le pseudo : Padawan Un merci à : cristalline Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloé Bennet
MessageSujet: Re: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  EmptyDim 5 Juil - 19:34

Allons nous marier!  
Oleg & Atropos

Je sens que je vais avoir une vie d'enfer avec ce mec. Non mais vraiment. Je ne le connais que depuis cinq minutes -si on exclut les mails bien sûr- mais je sens que je ne vais pas m'ennuyer. Nom de dieu, j'espère bien. Les mecs sont tellement chiants dans ce monde-ci. Enfin Peine et Panique ne sont pas réellement des mecs, ce sont des choses, des petites créatures inutiles mais drôles. Ils me manquaient les crétins. Mes sœurs aussi d'ailleurs. Donc on va dire que pour combler le vide, j'ai décidé de prendre un mec inconnu en épousailles. « Étant donné les circonstances, je ne considère pas ce sujet comme tabou. » Forcément mon grand. On va dire que tu serais intéressé par une nana aveugle ? Un espèce de boulet ? Non, je voulais que le mec me choisisse parce que j'suis cool, gentille (faux) et que je sais me démerder toute seule. Quelle vulgarité. « Ce n'est pas tabou mais on va dire que c'est chiant de se faire juger là-dessus. Les gens ne comprennent pas toujours et n'apprécient pas les mollusques aveugles. » J'en avais fait la douloureuse expérience. Je lui sors alors que les mortels me fuient et je le sens tiquer. Alors j'éclate de rire mais le genre de rire diabolique qui veut dire que je sais tout, comme d'hab.  « Les mortels ? » Mon dieu ! Je vais devoir lui expliquer d'où je viens et ce que je suis. « Bon, j'explique en vitesse. On vient d'un monde différent que celui-ci. Les gens crèvent dans celui-là... Je viens d'un monde où Hadès, Hercule, bref les dieux grecs existent et je suis une moire. C'est-à-dire une pétasse immortelle qui partageait un œil avec ses sœurs, on tissait les fils de vie et je les coupais pour y mettre un terme. En gros, je pouvais décider de qui devait mourir ou vivre. » Je reprends ma respiration en jouant avec mes pointes de cheveux. « C'était le bon temps. Maintenant, je suis coincée dans cette enveloppe charnelle diminuée et aveugle parce que tant que je n'aurai pas retrouvé mes sœurs je serai aveugle. » J'avais quasiment hurlé le dernier mot, furieuse désormais. Je passais une main dans le pelage de mon chien pour inspirer doucement. « Et je voyais l'avenir aussi... » Évitons de lui dire que j'ai comme des pressentiments aujourd'hui, ça serait cool.

Trêve d'explication. Il va me prendre pour une tarée. « J'ai été maladroit c'est vrai. Mes les surprises ne me font jamais bon effet. » Je grinçai des dents. « Surtout des comme celle-là, dis-je sans les desserrer. » Je l'entendis soupirer et essayai de calmer ma mauvaise humeur. Je reste très sensible au sujet de mon handicap. « Nous ne sommes pas tous pareils, contrairement à ce que vous avez l'air de penser. Pas de fuite prévue, je sais tout comme vous que le corps n'est qu'une enveloppe. » Il m'intéresse ce jeune homme. « J'ai hâte d'entendre votre histoire, Oleg. Elle a l'air passionnante. Sauf si vous étiez un héros... Yerk, l'enfer me manque parfois. Tout est si joyeux ici. » Diabolique, je suis. Autant lui faire comprendre.

« Hm chérie, bébé... Mon... cœur ? Je crains ne pas être bon dans ce domaine ? » Je souris à sa remarque, moi non plus. « T'as cru que j'étais en sucre en quoi, Ollie chéri ? » Je penche la tête sur le côté. Je m'approchai alors de lui pour voir si je pouvais le toucher. J'espère qu'il n'est pas moche. Je ne savais même pas si moi-même j'étais belle ou laide. Il glisse sa main dans la mienne pour me donner son accord. « Inutile de s'excuser, un bon mari prend sa femme telle qu'elle est, pas vrai ? » Ce mec me surprend de plus en plus. Il doit avoir des problèmes dans sa tête. Sa main est chaude, rugueuse, signe de travailleur. Assez grande. Il doit être immense. Il amena ma main à son visage. Il est grand. Mais pas immense. Quelques centimères de plus que moi. Je touche donc doucement son visage. Un visage lisse, lèvres pleines, quelque peu ridés, j'en déduis que c'est soit un angoissé, soit son travail. De grandes oreilles. Mais il n'a pas de boutons, c'est déjà ça et a l'air mature. Je veux dire que ce n'est pas un gamin. Je n'ose pas m'attarder plus pour ne pas le gêner. Je la reposai alors le long de mon corps pour lui sourire. « T'as pas l'air moche. Heureusement. Bon on y va ? »  
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer... Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (ATROPEG) + Allons nous marier. (ATROPEG) + Allons nous marier.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(ATROPEG) + Allons nous marier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-