AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Vide
vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Vide
vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Vide
vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Vide
vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Vide
 

 vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis EmptySam 17 Nov - 22:55



Les journées ne se ressemblent jamais, oh non, certains jours sont colorées, lumineux, d'autres plus sombres et lugubres. Mais, aujourd'hui, dans quels types de journée, je vais le classer ? Je ne pense pas que je peux la classer dans la seconde catégorie car elle n'a pas encore commencée mais, j'en suis sûre qu'elle sera merveilleuse. Pourquoi ? Tout simplement car en ce jour merveilleux, je verrais mes enfants et des gens qui me sont proches. Oui, je verrais Snow et Pino, mes deux enfants, les deux prunelles de ma vie qui rends cette vie humaine plus idyllique, plus vivante. Sans eux, j'ai le goût amère d'une vie. Oh … Que dire de plus sur eux ? Que je les aime même si je ne les ai pas porté dans mon ventre pendant neufs mois, oui, c'est ça. De plus, on peut être mère même si on ne donne pas naissance à des enfants, oui, on l'est quand on prends soin d'un bambin, qu'on s'occupe de lui, qu'on lui donne une éducation et qu'on lui donne surtout de l'amour et de la protection. Un sourire naquit sur mes lèvres. À la pensée de mes deux trésors, je sais que ça sera une journée magnifique, oui, elle le sera. Je le sais dans le plus profond de mon âme. Et puis, il n'avait pas seulement ma fille aux cheveux couleurs nuits et mon adorable fils qui viendrait manger ici, à la maison, non, il y a également Lewis et Aladdin, l'un est mon neveu et mon confident, il est inventeur, et le second, le second n'est autre qu'un proche de mon fils, j'ignore quel lien, il a exactement avec Pino, peut-être, je le saurais ce soir ? Peut-être bien, je ne suis pas voyante pour deviner le futur, non, je suis qu'une ancienne fée. Je souris encore, j'ai tellement hâte de les voir. Oui. Je regarde l'heure, non, non, je ne suis pas une femme qui aime regarder l'heure, non, pas du tout ! Quoique, ça reste à discuter ceci. Hum, que vais-je faire maintenant ? Les courses ! Allez c'est partit pour en faire quelques unes.

[… ]

Je suis enfin arrivée dans le centre commercial, il est l'heure pour moi de chercher dans un premier temps, de la nourriture, oui, il faut bien nourrir mes chers invités, n'est-ce pas? J'entre dans le magasin de nourriture, et je vais direction les légumes et fruits. Déjà, le fruit qu'il faut pas que je prends c'est la pomme ! Pourquoi ? Et bien, ma fille a avalé un bout de pomme qui était empoissonné dans son ancienne vie et elle a faillit mourir mais heureusement son prince l'a sauvé. Enfin passons. J’achète des légumes, des fruits et autres ingrédients pour faire un repas digne de ce nom. Maintenant, je paye mes petites commissions et si j'allais acheter des cadeaux ? Commençons ! Tout d'abord, j'achète une nouvelle console pour mon fils chéri, ensuite, un wii pour Lewis, ensuite, j'achète un cadeau pour Ali et une ravissante parure pour ma fille. J'ai enfin terminé mes achats, c'est presque des achats de noël mais ce jour tant attendu par les enfants n'est pas encore arrivé, enfin, pas encore. Je quitte le centre commercial après avoir bien entendu payé mes achats qui sont des présents pour les gens qui me sont le plus proche. Je souris. Un sourire radieux, maintenant, il est temps de rentrer chez moi et de préparer le dîner avec ma famille enfin mes proches .

[…]

De retour chez moi, je prépare la cuisine. Qu'est-ce que je fais comme un menu ? Oh un menu que les gens aiment, adorent, désirent plus que tout ! Quoi donc ? Oh vous verrez quand je servirais le menu. Je vais rien vous dire ! Ou pas ! Passons. Je continue de cuisiner dans la bonne humeur et je chante. Le repas, c'est terminé. Il manque maintenant à préparer la table. Je vais dans la salle à manger qui est une grande salle aux couleurs colorées, ensoleillée, vives. Je met les couverts, les assiettes au son d'une mélodie africaine. Je sens que ce soir, il aura plein de choses à découvrir, il aura de l'émotion, je suis qu'une ancienne fée, mais je le ressens. J'entends un tocquement ! Oh c'est l'heure ! Ils arrivent ! Ils arrivent ! Et ce soir, ça sera la plus belle des soirées, grâce à eux. Je le sens, je le sais. Je le saurais très vite. Je cours à la porte d'entrée, je me demande sur qui, je vais tomber. Vous le savez vous ? Moi non, je ne sais pas encore. Mais, on peut faire un pari ! Et le gagnant gagne le droit de faire la danse des panda. Moi, je dis … Pino. J'ouvre et je découvre mon invité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis EmptyDim 25 Nov - 21:11




Vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie


"Un amour sans patience est un amour qui ne peut être éternel." ► Jenny Auguste
Je venais de passer une nuit désastreuse. L'angoisse sans doute. J'avais ruminé toute la nuit sans réellement trouver la réponse à cette inquiètude soudaine. A vrai dire depuis tous ce temps j'allais enfin retrouver ma mère. Cette idée me rendait heureux mais j'avais cette angoisse perpétuelle de ne pas savoir comment me comporter avec elle. Cela faisait énormément de temps que nous nous étions pas revenus. Depuis l'incident. C'est d'ailleurs en partis grâce à Snow que je peux enfin la revoir. D'ailleurs elle avait organiser un dîner entre nous en invitant Lewis et Aladdin. Une nouvelle source de criante vint s'ajouter. Bien évidemment j'étais bien plus qu'enchanter de voir mes proches et mes amis réunis autour d'une table mais depuis tous ce temps il c'était passé énormément de chose. Ma nouvelle relation avec Aladdin qui encore aujourd'hui était tenue secrète. Je pouvais en l’occurrence essayer de me tenir à l'écart histoire d'éviter tous soupçons mais mes rougissements perpétuels et son regard de braise allait me rendre complètement sénile. Je m'imaginais déjà m'entortiller comme un pauvre idiot sur ma chaise. Puis Lewis et ses fameuses histoires de cœur. Comment allais-je pouvoir lui faire oublier ses peines sans passer pour un imbécile ? Je me prenais la tête pour rien. Mes réflexions n'avaient pas lieu d'être. J'allais enfin pouvoir passer du bon temps avec les personnes que j'aime quoi de mieux ? Je m'habillais furtivement d'un tee-shirt bleu marine et d'un jean délavé. Je m'étais pas mis sur mon trente et un et à vrai dire tant mieux car je n'étais pas un expert de la mode. Heureusement pour moi j'avais des amis dans mon entourage qui me conseillais dignement. Une fois mes converses enfilées je déambulais rapidement dans les ruelles. Snow m'avait expliqué de façon détaillé le chemin pour me rendre chez ma mère. Disons que j'avais bonne mémoire mais je commençais étrangement à trembler sans le vouloir. Mon anxiété refaisait surface. Ce n'était pas très loin d'où se situait les dortoirs et plus j'avançais vers cette destination plus je ressentais le besoin de reprendre mon souffle. J'avais tant attendu ses retrouvailles. Pourquoi avais-je le don de me mettre dans tous mes états ? C'était puéril. Une fois arrivé je repris une grande inspiration avant de frapper timidement à la porte. Je ne savais pas si les autres étaient arrivés avant moi en tous les cas je devais rester moi même. Je ne devais pas paniquer, surtout pas. La porte s’entrouvrit rapidement. Mon regard se posa sur une jeune femme d'âge mûre. Elle était vraiment belle. Ses longs cheveux blonds cascadaient le long de ses épaules. Mais ce que je reconnus aussitôt c'était le bleu de ses yeux. La fée bleue était réellement devant moi. Tremblotante j'entrais dans la pièce ne sachant quoi dire et surtout quoi faire. Fallait-il que je lui saute dans les bras ? Que je m’effondre en larme ? Je n'avais aucune idée et pourtant les larmes me venaient simplement. "Pardon...C'est l'émotion." Certainement. Et pourtant j'étais persuadé que l'émotion n'avait pas finie de prendre place dans cette soirée.



CODE BY ANARCHY



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis EmptySam 5 Jan - 21:15


OCTOBER & CO & IVY-BLUE ▬
vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie.



Dans le conte, Juliette n'avait pas connu sa mère très longtemps. Avant ses 2 ans, la reine avait été emportée et c'est son père qui l'avait élevé. Les seules présences féminines dans sa vie était les suivantes, et la reine Uberta. Mais elle n'allait pas vraiment voir cette dernière qui allait juste lui répéter sans cesse à quel point son fils était un bon parti, et qu'elle lui convenait totalement. Alors autant dire qu'à 10 ans, Juliette s'en fichait bien. Et puis il y avait eu aussi cette vieille dame, l'acolyte et complice d'Alberic. Elle n'avait jamais su trop quoi penser d'elle. Elle n'était pas vilaine envers Juliette mais elle obéissait au ordres, alors elle avait une raison atténuante ...
Dans le monde réel, October était la mère d'Ivy. Les deux jeunes femmes avaient des points communs : elles étaient blondes -sisi- wiwi et studieuses ange. Leur rencontre avait eu lieu à la bibliothèque et depuis elles étaient très proches. Ivy adorait passer du temps avec celle qu'elle considérait comme sa maman. Et aujourd'hui, elle avait été conviée à un dîner avec elle et ses autres enfants. Ivy était comme sur un petit nuage, elle était vraiment excitée à l'idée de cette rencontre et de ses retrouvailles avec October aussi. Elle avait passé l'après-midi à choisir ce qu'elle allait porter, il fallait faire bonne impression. Elle enfila une petite robe noire, avec un petit gilet, et des collants. Et elle se coiffa, relevant ses cheveux en un chignon. Il fallait paraître sérieuse aussi et garder une certaine attitude tout de même. Aucun faux pas ne lui était permis ce soir. Elle se maquilla légèrement, et enfila des escarpins à talons et pensa à enfiler un manteau tout de même pour sortir. La veille, elle avait demandé à Octo' où elle vivait. Ivy avait le sens de l'orientation équivalent à celui d'une huître, mais ce soir, elle ne l'aurait pas, elle avait regardé sur tous les plans comment s'y rendre et elle connaissait la route. En chemin, elle avait acheté un bouquet pour October, un mélange de fleurs blanches et bleues dont elle ignorait le nom mais le but, c'était que ce soit joli.
Elle finit par arriver devant chez sa mère et toqua doucement. Lorsque la jeune femme vint lui ouvrir, un grand sourire se dessina sur le visage d'Ivy. Octo' ! Tu m'as manqué. , lui avoua-t-elle en la serrant dans ses bras. Merci beaucoup pour l'invitation. Et ... Tiens, c'est pour toi. , ajouta-t-elle en lui tendant le bouquet.
©️ fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Madame Pixie Dust

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Avoir mon Happy Ending.
Faites place à la vedette
Madame Pixie Dust
J'ai posé bagages ici le : 24/04/2012 Jouant le rôle de : Maîtresse suprême. Nombre de messages : 3169 On me connait sous le pseudo : La Bitch Un merci à : .Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : .Margo Robbie
MessageSujet: Re: vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis EmptyDim 24 Mar - 13:27

Pas de réponse depuis le 5 janv, j'archive I love you


Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

vous êtes la lumière de mon monde noir, vous êtes mes couleurs de mon tableau, en un mot, vous êtes ma vie PV Snow/Pino/Ali/Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» Village Hentaï
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo III [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-