AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -32%
UGREEN Batterie Externe 20000mAH – 3 ports ...
Voir le deal
18.99 €

Partagez

 ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... Vide
 ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... Vide
 ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... Vide
 ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... Vide
 

  ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...  ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... EmptyVen 22 Nov - 19:43


Beef, pork, chicken... Mmm.
What? What do you mean you're not lucky? You *lied* to me?

«Tu te trouveras toutes les raisons du monde pour pouvoir passer le plus de temps possible avec l'être qui t'est cher. Tu auras le cœur fragile lorsque tu le verras partir au loin. Tu iras là où il gagne son gain pour le fixer et l'admirer. Tu perdras surement conscience lorsqu'il sera trop près de toi. Tu sentiras ton cœur s'affoler lorsque tu le fixeras trop longtemps.  Jaloux, tu vas être lorsqu'il prendra la commande des autres. C'est le sortilège qui hantera ta tête et ton cœur... mais surtout, tu n'iras des ''sentiments'' qui sont pourtant vrai, puisque tu es un homme qui a un égo sans pareil.» Maintenant qu'il s'y était rendu, Mushu ne pouvait plus reculer. En plus, il avait une discussion passionnante avec son estomac, qui lui voulait être remplit depuis au moins deux heures. Les deux pieds devant la porte du Fast Food, il ouvrit la porte avec détermination oubliant totalement que son ami y travaillant en tant que serveur. Mushu prit place à un table fraichement nettoyé, il parcouru rapidement le menu sachant plus ou moins qu'il allait manger. Il n'attendait plus que LE serveur pour pouvoir commander. Mushu avait déjà les mains humide à y penser, il n'arrivait pas à les sécher avec les petites lingettes de table, pourtant c'est à ça qu'elles servent ses stupides petites lingettes. Il murmura quelques petites insultes et jeta les lingettes utilisées sur la table. Faché, Mushu cacha ses mains dans ses poches, se disant avec assurance : « Elles ne sortiront surement pas de là ! » Il réfléchit un instant avant de sortir ses mains de ses poches, puisque ça allait être dur de manger sans ses mains.

Shu attendait LE serveur, même qu'il avait refusé de prendre sa commande lorsque d'autres serveur venait vers lui : « Vous êtes prêt pour commander monsieur ? » Mushu leur fit un signe négatif de la tête et leur répondit sèchement : « Lorsque je serai prêt, j'appellerai LE serveur, merci quand même... » Le serveur lui versa tout de même un verre d'eau, puis tourna les talons avec les gros yeux, Mushu s'avait bien qu'il avait compris, personne ne prendrais sa commande à part Cri-kee. Il était venu pour le voir, il n'allait pas parler à quelqu'un à qui il ne voulait pas parler. Cependant, plus il attendait plus il avait les doigts qui dansaient sur la table, il était nerveux de le voir et ses doigts le montraient parfaitement. Peut-être que de l'eau le rafraichirait, il regarda le verre qui était sur la table et l’agrippa brusquement dans sa main, toutefois le verre lui glissa des doigts. En un instant l’eau s’était approprié une bonne partie du sol ainsi que sur son chandail. Mushu n’avait plus de lingette, alors  que sa nervosité avait tout bonnement augmenté un jeune homme asiatique lui tendit des serviettes…  

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...  ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... EmptyMar 3 Déc - 2:04

Why do you make me suffer so much
Cri-Kee Wang ∞ M.Shu Yiao
Le chant des oiseaux s'étaient éteints depuis l'apparition tardive de l'hiver. Cri-Kee se trouvait dans une rue non loin du café prit d'assaut par les clients. Il s'arrêta devant une grande vitrine afin d'observer un manteau blanc à la fourrure blanche qui dessinait la jolie courbe de la capuche. Le jeune homme s'imaginait déjà à l'intérieur de se manteau bien chaud. Il rentra à l'intérieur de la boutique et se dirigea vers l'objet de son désir. Il n'en restait plus qu'un seul accroché à un cintre au fond du magasin. Par chance, c'était exactement sa taille mais le prix du bien était assez élevé. Après deux minutes d'hésitation, Cri-Kee décida de l'acheter en dépensant le peu d'argent qu'il avait mit de côté. Avant de sortir du magasin, le jeune homme enfila le manteau blanc en laissant derrière lui la petite doudoune rouge qui l'avait accompagné depuis ses début dans ce monde. Il continua son chemin en s'arrêtant au café du coin. Normalement, toutes personnes saint d'esprit seraient rentrés à l'intérieur pour se réchauffer. Mais Wang comme à son habitude décida de prendre place en terrasse. Après une minute d'attente à observer les voitures et les habitants de la ville, la serveuse du café sortit et plaça sur la table un café. La vapeur chaude qui s’en dégageait avait une senteur presque palpable. L'asiatique prit une gorgée du breuvage chaud puis frissonna de froid. Le temps c'était dégradé en à rien de temps laissant place au froid hivernal et à la neige. Parfois, le jeune homme enviait son ami Mushu. Cet homme n'avait pas vraiment besoin de se couvrir, son corps tout entier était en feu. Certaines personnes dans le même cas que Cri-Kee avait gardé des caractéristiques de leurs vies passés. Mais le criquet de Mulan avait tout perdu lors de son apparition sur la Terre.

L'asiatique regarda la montre rouge que lui avait offert Mushu pour son "anniversaire". Il était en retard de dix minutes, il décida de laisser le café seul sur la table en laissant derrière lui une petite pièce afin de payer le breuvage. Il se leva de la chaise et se dirigea vers le Fast Food Chef qui se trouvait à quelques minutes du café. Le sol était glissant dû au gel de la nuit et la neige venait tout juste de fondre. Cri-Kee mit plus de temps que la normale pour atteindre Le Fast Food Chef car il n'avait pas encore l'équilibre d'une personne normale. Il y avait peu de monde dans l'établissement ce qui démontrait que midi n'était pas encore arrivé. Cri-Kee ouvrit la grande porte et rentra à l'intérieur sans se faire attendre. L'odeur de nourriture vint caresser tendrement son nez et la chaleur environnante réchauffa petit à petit le corps du jeune homme. Il se dirigea vers les vestiaires mais se fit interpeller par son responsable qui lui demanda de le suivre dans son bureau. L'asiatique le suivit jusqu'à son bureau et resta bien droit devant lui. Le responsable au nez aquilin et aux ventres rempli de bière avait des trains dures et sombres. C'est alors que le responsable prit la parole.

- J'aimerais comprendre tes retards. Depuis cet hiver, il n'y a pas une fois où tu es arrivais à l'heure.

Le jeune employé ne pouvait pas réellement répondre à la question de son patron. Il est vrai qu'il avait dû mal à avancer à cause du gel mais ce n'était pas la seule raison de ses retards à répétition. En effet, depuis peu Cri-Kee avait réellement du mal à s'endormir le soir. Ses pensées fugaces concernant son ami Mushu empêchait tout repos à telle point que le matin, il faisait des mal l'aise avant de prendre son petit déjeuné. Mushu avait toujours été son ami même si quelques fois il lui prenait réellement la tête. Cependant, il ne regardait plus le dragon rouge de la même manière depuis leurs apparition sur Terre. Une sorte d'attirance inexplicable faisait chavirer son cœur lorsqu'il était proche de lui. La patron du Fast Food Chef vint tirer le chinois de ses pensées.

- Je t'écoute Wang ! Que signifie ces retards ?

- Je suis vraiment désolé monsieur. Je traverse une mauvaise passe en ce moment. Mais ça ne se reproduira plus. Répondit le criquet sans être convaincu lui-même.

- Je compte sur toi. Tu peux aller travailler.

Sur ces mots, le jeune homme tourna les talons et se dirigea vers le vestiaire pour déposer son nouveau manteau et mettre à la place l'uniforme de l'établissement. C'était un tee-shirt à mi bras d'une couleur rouge foncé avec une casquette rouge et jaune, le tablier était de la même couleur que la casquette avec le nom de l'établissement écrit en lettre jaune.

C'était un journée tout à fait banal au travail. Cri-Kee passait son temps à placer les gens à leur table, à servir le repas, à donner l'addition à encaisser l'argent et parfois même à se faire draguer. Il faisait l'inventaire de la nourriture qui restait en stock lorsqu'il entendit qu'un jeune homme refusait de commander. C'est alors qu'une serveuse vint vers lui et lui demanda de rapporter une serviette car le jeune homme en question venait de renverser l'eau sur la table. Il se dirigea vers le bar et prit deux serviettes et se dirigea vers la salle d'un pas lourd.

C'est alors que la serveuse pointa du doigt la table en question. Cri-Kee aperçut une tête aux cheveux noirs et comprit directement que Mushu se trouvait assis à la table avec un simple verre vide. Le jeune homme se demandait qu'est-ce qu'il faisait sur son lieu de travail. Pourtant, à chaque qu'il venait le chercher, il restait devant le fast food. Son cœur se mit à battre la chamade et sa peau commençait à brûler. Il avança vers la table de Mushu sans sentir ses jambes. Arrivé à la table, il tendit la serviette à Mushu sans le regarder dans les yeux et sans même lui adresser la parole. Les mots refusaient de sortir de sa bouche et son cœur battait encore plus vite. Avec l'autre serviette, il essuya la table sans regarder l'asiatique. Mais pourquoi réagissait-il de cette manière ? Il ressentait une certaine rancœur à l'égard de son ami. En effet, il lui en voulait de le rendre si faible et si peu sûr de lui. Une colère immonde et effroyable vint le prendre à la gorge mais lorsqu'il regarda en direction de Mushu cette colère disparus comme si elle n'avait jamais existé. Son cœur s'emballa et il faillit trébucher à cause du pieds de la table. Sans dire un mot, il tourna les talons pour mettre au lavage la serviette puis interpella la serveuse pour lui dire qu'il s'occupait de cette table. Il prit un petit calepin derrière le comptoir avec un stylos et si dirigea à nouveaux à la table de Mushu. Il s'arrêta devant et dit au jeune homme d'une petite voix sans le regarder en gardant les yeux sur son calepin.

- Tu es vraiment un boulet, tu ne changeras jamais. Mais bon... Qu'est-ce que je te sers monsieur dragon ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...  ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... EmptyLun 23 Déc - 1:10


Il avait l'air complètement imbécile. Encore. Grâce à elle, l'eau, cette gaffe, encore une fois comme à son habitude. Mushu était devenu encore plus maladroit qu'il ne l'était déjà et tout ça à cause des fourmis qui lui picotaient les doigts, des brûlements dans le crâne et son cœur qui accélérait à chaque fois qu'il pensait à son ami. C'est grâce à une sensation douteuse que Mushu détestait, mais qu'il adorait en même temps. Subtilement, Mushu cachait sa gène en regardant au sol et essayait en vain de retirer l'eau de son chandail qui était maintenant devenu le refuge de sa gaucherie. Il n'aimait pas montrer à Cri-Kee comment il perdait tous ces moyens devant lui, comme si quelque chose le chamboulait (même si c'était vraiment le cas). Le problème dans tout ça c'est que Mushu ne peut pas se passer de Cri-Kee, malgré les rougissement du dragon et tous ces dégats, il préfère être le gaffeur que ne pas pouvoir Cri-Kee toute une journée. C'est pour cette raison que le jeune asiatique est venu manger à l'endroit où son ami travail. Puisque lorsqu'il regardait le criquet il semblait flotter sur un nuage, il perdait la notion de la gravité. Ce qui lui donnait la réputation du mec avec deux mains gauche ou bien celui qui ne savait plus marcher correctement. Il détestait quand même ce côté, disons le, mou de lui.

Mushu sortit de sa phase lunatique lorsqu'il attendit le criquet parler et arrêta de frotter son chandail. « Tu es vraiment un boulet, tu ne changeras jamais. » Un boulet, voilà ce qu'il était, même Cri-Kee le disait. Un lourdaud, un incapable, il était impossible pour lui d'aller quelque part sans se faire remarquer, parfois la situation ne le gênait pas, ça lui procurait de l'attention, mais lorsque l'on parle de l'attention de son compagnon le criquet, il voulait en finir. Plutôt mourir sur place que subir une honte aussi fâcheuse. « Mais bon... Qu'est-ce que je te sers monsieur dragon ? » Mushu le fixa avec les yeux ronds, gros comme des balles de ping-pong. Puis se tapa le front avec sa main, il n'aimait pas que le criquet le surnomme le dragon en public, de quoi qu'il y a peut-être des espions dans le coin ou bien un fou qui écoute tout le monde. Il regardait encore Cri-Kee, mais celui-ci le boudait. Son ami regardait encore son carnet et attendais impatiemment la réponse de Mushu. Que lui prenait-il, pourquoi l'ignorait-il de la sorte ? Le dragon n'avait pourtant rien fait pour le frustré, il n'avait pas dit mot et il était même venu le voir et passer du temps avec lui tout en mangeant un morceau. Il leva un sourcil et puis l'autre. Il se pencha un peu la tête vers la droite en espérant croiser le regard du boudeur, mais sans succès. Mushu se rapprocha encore plus en effectuant quelques grimaces à Cri-Kee, mais ça s'annonçait encore moins fructueux. Le dragon, la mine basse, avait repris sa position initiale. Il arrivait à peine à dérober un sourire. Mushu n'avait pas eu le droit à une contact visuel et l'attitude qu'avait son ami envers lui le refroidit d'un seul. Certes, son coeur battait encore plus vite, mais de tristesse, il fit mine de rien et cacha cette tristesse pour la transformer en indifférence :  « Bien, si c'est comme ça » Il reprit le menu dans ses mains cherchant une raison pour faire patienter le serveur encore plus longtemps. Déposa le carton de temps à autre pour faire à croire qu'il avait choisit. Alors qu'il voyait le jeune homme qui tapait son crayon sur son calepin, Mushu le regarda et lui chuchota qu'il allait commencer avec un café. Cri-Kee glissa le carnet dans son uniforme et se retourna.

Il avait ce sentiment, cette sensation lorsqu'il partait. Ce qui surprit le jeune dragon c'est que son ami le criquet n'était que parti chercher ce qui venait de commander. Mais ce vide était bien présent, c'est l'une des raisons pourquoi il était venu ici, pour le voir. Manger ne venait qu'après. Puisque, seul dans leur appartement il pouvait sentir ce vide affreux qui le hantait. Abandonné, personne pour s'occuper de lui, pour guérir ses bobos et lui faire à manger pour éviter de mettre le feu à la cuisine. Cri-Kee était le seul qui prenait son temps et qui l'offrait à Mushu, bien que le dragon est un maladroit le criquet n'a aucune obligation envers lui. Ils sont plus que des meilleurs amis. Mushu aime Cri-Kee et se passer de lui, c'est comme risquer sa vie à chaque pas qu'il fait. Les yeux braqués sur le porte-bonheur, puisque c'est comme ça qu'il voyait Cri-Kee, il venait vers lui avec le café chaud, sauf que le dragon n'en avait pas vraiment besoin. Il était bouillant comme de la braise et il avait assez d'énergie dans le corps, pour au moins 10 ans. Mais ça tout le monde s'en fou. Il soupira un coup et contempla Cri-Kee, comment pouvait-il être aussi beau, tellement parfait ? Tandis que lui était qu'un empoté, un jeune homme qui avait un caractère de merde et une mentalité aussi simple, comme un enfant. Mushu était incapable de compter le nombre de fois que Cri-Kee lui avait sauvé la peau des fesses. Encore aujourd'hui, il lui avait donné en quelque sort un coup de main. Mushu regarda le criquet avec un petit sourire : « Merci pour le café et pour la lingette... » Son ventre se remit à la discussion, il fallait qu'il mange quelque, mais il ne savait pas trop quoi choisir, si ça n'était que de lui il commanderait le restaurant au complet. Il se frotta le derrière de la tête et pensa à ce qu'il pouvait bien manger, un sandwich, un hamburger, des patates ? Ou bien le dessert en premier ? Mushu se cassait la tête simplement pour de la nourriture. « Désolé, j'ai pas l'habitude de rentrer et manger un morceau, alors je ne sais pas trop quoi prendre... »
 
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...  ↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

↣ J'ai faim, j'aimerais bien une poule, tu as un boeuf, j'ai une faim de dragon d'or...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-