AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 




 

 (Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver ce Mowgli et être riche!
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 11/04/2014 Jouant le rôle de : Roublard (Oliver & Cie). Nombre de messages : 284 On me connait sous le pseudo : de Sparki. Un merci à : bazzart & tumblr & wild heart ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Joseph HOT Gordon Levitt
MessageSujet: (Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Mer 1 Juil - 18:47

Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir
JUDE & OSIRIS


 
Tu n'avais pensé qu'à ça de la matinée. Même tes collègues avaient senti que tu étais distrait, toi qui est d'habitude toujours concentré sur ce que tu faisais. Même Oliver te l'avais fait comprendre sur le terrain que tu étais un peu tête en l'air, mais tu avais une raison bien évidente à tout cela, elle, bien sûr. Tu avais prévu d'aller la voir ce soir sur son lieu de travail. Elle n'était pas au courant de cette petite visite surprise. Tu t'étais renseigné sur ses horaires discrètement pendant tes heures de boulot pour être sûr de ne pas y aller pour rien et d'avoir la déception de ne pas la voir. L'après midi n'avait pas été meilleure, si bien que tes collègues décidèrent de te laisser au bureau pour faire de la paperasse. Tu laissas Oliver aller sur le terrain avec eux. Après tout, tu savais que ton petit Russel avait besoin de bouger et qu'il se sentait mieux en mouvement que dans le bureau. Tu te demandais si Lucky allait bien aussi. Il s'était habitué à la maison, mais il n'était pas encore prêt à t'accompagner sur le terrain et au boulot en permanence. Tu n'aimais pas l'idée de le laisser seul à la maison, mais tu n'avais pas le choix. Tu avais tout de même installé des caméras dans les pièces principales de la maison et tu pouvais voir les images sur ton téléphone à n'importe quel moment. Tu étais toujours rassuré de voir que Lucky était un chiot exemplaire. Oliver n'avait pas été aussi facile au début. Il avait pas mal détruit dans la maison. C'était pour cela que tu l'avais rapidement emmené au boulot et il s'était révélé que ce chien avait clairement des aptitudes pour ce job.

La journée était finie et tu étais enfin chez toi. Oliver avait été content de retrouver Lucky, et l'inverse était vrai aussi. Tu filas rapidement sous la douche après avoir avaler une assiette de pâtes pour ne pas partir sans manger. Tu restas un long moment dans la salle de bain. Hésitant surtout sur la manière de t'habiller. T'avais envie de la jouer décontracte, histoire qu'on te remarque pas, mais il n'y avait rien à faire. Tu enfilas un costard de couleur marine. Tu avais du mal à porter autre chose que costard ou chemise. Il n'y avait que quand tu allais promener tes chiens que tu étais habillé un peu plus sobrement.  Tes cheveux tirés en arrière, tu t'observais dans le miroir, ne te trouvant pas assez classe comme souvent. Quelle maigre image tu avais de toi. Tu te parfumas légèrement, mais pas exagérément, ce n'était pas ton genre de te mettre en avant après tout. Une fois prêt, tu vérifias que tes chiens ne manqueraient de rien pour la soirée et tu filas dans la nuit, direction le Hyena Club. Tu trouvas rapidement l'endroit et tu y entras, mal à l'aise en voyant tous ces jeunes. Si bien que tu gardas la tête baissée jusqu'à arrivé au bar. Une serveuse s'approcha de toi pour prendre ta commande. Tu n'avais toujours pas repéré Jude parmi tout ce monde. « Je suis à la recherche de Jude, vous pourriez m'indiquer où la trouver? » Tu avais éveillé la curiosité de cette serveuse et elle t'indiqua de patienter, qu'elle allait la chercher. Tu regardas nerveusement la serveuse disparaître avant de regarder autour de toi. Tu n'avais clairement pas ta place ici, tu n'aurais peut-être pas du venir.
electric bird.
Voir le profil de l'utilisateur


IL EST TEMPS DE S'ETEINDRE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: profiter de ma vie.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 03/07/2014 Jouant le rôle de : la miraculée – lucky. #team101dalmatians. Nombre de messages : 144 On me connait sous le pseudo : olympe. Un merci à : blondie (ava) sian (signa) wild heart. (code rp). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : emma stone.
MessageSujet: Re: (Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Jeu 2 Juil - 1:06


c’est comme une lueur d’espoir
osiris & jude
mais qu’importe les directions jusqu’au-delà de la limite, tous les chemins mènent à tes yeux, tous les chemins mènent à la fuite ▬ saez.


Ce soir comme tous les soirs depuis ce qui te semble être une éternité désormais, tu prends ton service avec un nœud au ventre. Avec des questions tourbillonnant à l’intérieur de ta tête : est-ce qu’il sera là ? Est-ce qu’il viendra ? Est-ce que tu le verras ? Mais souvent, la fin de la soirée arrive et tu ne l’as pas vu. Tu as guetté sa silhouette avec le cœur battant à tout rompre pour finalement terminer ton service déçue, avec un goût amer sur les lèvres. Parce qu’il ne sera pas venu. Osiris avait pourtant dit qu’il viendrait te rendre visite à ton travail. Mais peut-être qu’il avait changé d’avis entre temps ; peut-être qu’il s’était dit que ce ne serait pas l’endroit idéal pour te revoir. Alors il aurait pu venir au refuge, là où vous vous étiez retrouvés après votre rencontre sur le pont. Mais aucun signe de lui. Rien du tout. Silence total et tu commences à te demander s’il n’a pas tout simplement oublié ton existence. Un pointe semble t’égratigner le cœur et tu grimaces devant ton miroir cependant que tu retouches ton rouge à lèvres trop foncé. Tu dois te sortir cette idée de la tête, tu dois arrêter d’y penser. Ça ne te mènera à rien, ça ne fera que te blesser un peu plus. Peut-être a-t-il eu une semaine chargée au travail, peut-être a-t-il préféré se reposer. Il doit sûrement y avoir tout un tas de raisons à son absence, à son silence. Tu ne peux pas te laisser aller à imaginer le pire mais tu restes anxieuse. Tu restes déçue aussi. Tu as tant espéré le voir débarquer au Hyena Club. Tellement que tu penses à lui, beaucoup. Beaucoup trop. Auparavant, tu sentais comme une colère sourde t’envahir chaque fois que tu pensais à lui. Tu le détestais presque de t’avoir sauvée cette nuit-là. Parce qu’il n’avait pas le droit de t’empêcher de mourir, il n’avait pas le droit de décider de ta vie. Et tu as passé tant de temps à lui en vouloir, à en vouloir au monde entier aussi. Tu t’es tant épuisée à combattre des démons qui, en fait, n’existaient pas. Aujourd’hui, tu te rends compte que c’était stupide. Que c’était inutile. Et quand tu penses à Osiris, il y a ce sourire qui accroche tes lèvres et ce rose qui couvre tes joues. Tu te sens un peu bête à chaque fois, parce que tu ne dois finalement être qu’une simple gamine qui le sort de sa solitude à ses yeux. Et rien d’autre. « Y a un pingouin au bar qui s’est cru invité à un mariage qui demande à voir une certaine Jude, croasse la voix rocailleuse de la serveuse de ce soir et tu sens presque ton épiderme frémir. Ça dit quelque chose à l’une d’entre vous ? » Ton cœur tressaute dans ta poitrine, ton ventre se serre délicieusement. Tu pinces les lèvres comme pour t’empêcher de sourire lorsqu’un visage familier se dessine lentement sur ta rétine. Une petite voix dans ta tête n’a de cesse de répéter le prénom d’Osiris en boucle comme une véritable litanie. « C’est sûrement pour moi, tu lâches et tu as la sensation que tes mots ont tremblé entre tes lèvres. » Après un dernier regard à ton reflet, tu suis la barmaid qui te montre la silhouette fine accoudée au bar. Et tu ne peux t’empêcher de sourire.

La remerciant d’un signe de tête, tu commences à traverser la foule. Et même la musique semble s’estomper derrière les battements sourds de ton cœur qui résonne jusqu’à tes tempes. Tu te trouves soudainement bien peu vêtue dans cette tenue de travail qui montre sans doute trop de ta peau blanche aux clients. Habituellement, tu n’y prends plus garde, trop habituée que tu es à l’ambiance du bar. Mais est-ce que lui n’allait pas se méprendre sur tout ça ? Sur toi, alors vêtue de ce mini-short, de ce haut qui découvre une partie de ton ventre, de tes talons hauts ? Quand tu entres dans son champ de vision, tu oublies instantanément le malaise et tu ne peux t’empêcher de lui envoyer un sourire brillant, ravi. Heureux. « Bonsoir Osiris, tu le salues avec douceur tout en te penchant pour embrasser sa joue. » Juste au coin des lèvres, sans doute trop près. « J’ai bien cru que tu avais décidé de ne plus venir, lâches-tu avec amusement à son oreille pour couvrir le bruit de la musique. Ou que tu m’avais oubliée. Tu vas bien ? » Son parfum boisé, très masculin, vient picoter tes narines et il y a comme un frisson qui descend le long de ta colonne vertébrale. Tu observes sa tenue très élégante, notes combien il a du charme. Combien il ne semble pas faire partie de ce décor trop sombre. Mais ça te plaît, tu aimes son côté décalé. « Tu t’es fait tout beau pour moi ? tu le taquines avec un regard empli de tendresse à son encontre. » C’est presque étrange de le voir ici, dans cet endroit qui fait partie de ta vie. Comme si vous appreniez à vous connaître à travers tous ces lieux qui font votre quotidien – le refuge, sa maison, le Hyena Club. Comme si c’était votre façon à vous de vous ouvrir à l’autre, une façon qui ne requiert pas les mots. Ainsi vous vous évitez l’angoisse de vous livrer directement. Vous occultez la peur de faire ce pas vers l’autre qui semble si difficile. « Je suis contente que tu sois venu, ça fait plaisir de te voir. » Enroulant ton bras autour du sien, tu le conduis à une table libre, un peu à l’écart de la foule et des habitués amassés au comptoir. Il y sera plus tranquille et surtout pas dérangé toute la soirée durant par toutes ces Hyènes en recherche d’un nouveau client. Et puis même s’il advenait que l’une d’entre elles lui fasse une proposition, il refuserait pas vrai ? Pas vrai ? Tu ne préfères pas savoir pourquoi cette idée te déplaît tant mais ça laisse une sensation désagréable au fond de ton ventre et un goût acide sur ta langue. La saveur de la jalousie, sûrement. « Je te sers quelque chose à boire ? proposes-tu sans te départir de ton sourire. »



© Gasmask

Voir le profil de l'utilisateur


i was alone and my stomach was twisted, but i can get up now the dark clouds have lifted. back in the old life, before you existed, i couldn't see right, my windows were misted. said one word, made me feel much better, starts with l and it's got four letters. things are looking up, looking up : there's magic everywhere you go 'cause love is on the radio ▬ mcfly, love is on the radio.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver ce Mowgli et être riche!
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 11/04/2014 Jouant le rôle de : Roublard (Oliver & Cie). Nombre de messages : 284 On me connait sous le pseudo : de Sparki. Un merci à : bazzart & tumblr & wild heart ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Joseph HOT Gordon Levitt
MessageSujet: Re: (Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Jeu 2 Juil - 10:48

Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir
JUDE & OSIRIS


 
Tu fais clairement tâche dans ce décor. Tu n'as pas ta place parmi tous ces jeunes qui dansent, qui boivent, qui crient, hurlent et qui s'amusent. Ces jeunes qui sont plus dénudés que ce qu'ils sont habillés. Et t'as envie de fuir en voyant tout ça, parce que tu n'aimes pas te sentir comme un intrus. Tu préfères nettement rester dans ta petite maison tranquille et paisible. Mais tu avais fais un effort, pour elle, parce que pour elle tu étais capable de tout. Cette conviction s'était ancrée à toi le jour même ou elle t'avait retrouvé dans un état lamentable à ta maison. Elle avait été là pour toi dans un moment de faiblesse, alors tu t'étais promis d'être toujours là pour elle, tant qu'elle voudrait bien de toi. Enfin... Tu n'arrivais plus à t'en passer non plus. Dans ta solitude, tu avais enfin trouvé quelqu'un qui voulait bien te parler, s'intéresser à toi. Et Jude s'était mise à hanter tes pensées et tes rêves. Tu n'étais plus vraiment le même depuis cette fameuse visite chez toi, visite surprise. Quelque chose avait changé au fond de ton être et tu avais senti ton cœur battre à nouveau, alors que tu l'avais cru éteint à jamais. Assis à ce bar, tu essayais de ne pas penser à tout cela, te demandant si la serveuse allait passer ton message ou non. Tu fus rassurée quand tu la vis enfin. Elle. Jude. Dans une tenue bien plus légère que la dernière fois, mais tu n'y prêtas pas attention. La seule chose qui retint ton regard, c'était son sourire. « Bonsoir. » Elle se penche vers toi et tu sens ses lèvres frôler les tiennes et ça déclenche des frissons le long de ton corps.

Tu te ressaisis, affichant le plus beau sourire que tu pouvais lui offrir. « Je vais bien et non je ne t'avais pas oubliée. Il fallait juste que je trouve le courage pour venir. » Le courage d'affronter la foule, de l'affronter elle aussi. D'affronter les émotions qu'elle te faisait ressentir et qui te terrorisais en quelque sorte. Te faire beau? Pour elle? Elle réussit à te faire rougir et tu n'oses même pas réponde à la question, te contentant de lui offrir un mince sourire gêné. T'étais persuadé que les gens auraient pu te prendre pour son  père ou un truc du style et ça te mettais mal à l'aise. « Ca me fait très plaisir de te voir aussi. » Tu avais toujours du mal à la tutoyer et tu hésitais parfois, mais ça te semblait plus facile que lors de vos premières rencontres. Tu sentis son bras se glisser en dessous du tien et de nouveau tu piquas un far, ne t'attendant pas du tout à cela. Elle t'emmena plus loin, dans un endroit plus tranquille sans doute. Tu essayais de ne pas regarder les gens qui te jetaient des regards amusés. Tu regrettais amèrement de ne pas avoir opté pour la chemise et le jeans, mais bon...  Tu t'installes, délaissant son bras. Là voila qui te propose à boire et tu fais une drôle de grimace. Sujet sensible. « Je ne prendrai qu'un verre d'eau. Prend quelque chose pour toi aussi. » Tu te hâtes de sortir un billet que tu lui tends, le sourire aux lèvres. Il faut que tu essayes d'oublier la foule pour te concentrer uniquement sur elle. Tu savais qu'elle allait se rendre compte que tu n'étais pas très bien ici, mais que tu faisais un grand effort. Sans doute pour lui plaire.
electric bird.
Voir le profil de l'utilisateur


IL EST TEMPS DE S'ETEINDRE
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir.

Revenir en haut Aller en bas
 

(Judis) ♚ Il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage Constellé » il y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. (uc) || 9 juin
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Un sourire malicieux éclairant un visage ridé
» * sourire machiavélique *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Skyline Square :: Hyena Club-