AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Vide
Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Vide
Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Vide
Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Vide
 

 Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie EmptyJeu 26 Déc - 3:31




CAN YOU HELP ME PLEASE ?

Lorsque l'on aide une dame, il y a toujours un merci en échange et peut-être même plus lorsque celle-ci est la patronne d'un restaurant.


La première fois, elle s'était dit que ça allait faire. C'était le matin, Chrissie avait ouvert les portes du restaurant, elle avait l'habitude de servir quelques clients seulement. Cependant, la tempête avait tombé et avait fait sortir skieurs, puis les gens qui relaxaient tout près. Ceux-ci étaient tous venus prendre un petit déjeuné au Sea, certains juste un café, mais avec un seul cuisinier au feu et deux serveuses, Chrissie n'allait pas y arrivé.  Elle passait de client en client pour savoir comment ça allait, s'ils avaient été servi et s'ils aimaient ce qu'il mangeaient. Il y avait une petite musique de fond et Chrissie y fredonnait quelque parole qui allait avec. Elle passait de la cuisine au table apportant quelques commandes lorsque d'autres clients entrèrent dans son restaurant. Elle leur sourit et fit signe à la serveuse, Maya, sa préféré, de s'en occuper. Regardant à droite, puis à gauche, elle profita d'une seconde de répit pour se prendre un verre d'eau, cependant elle n'en prit qu'une seule gorgé que Maya l'appelait en manque de café. Chrissie lui sourit et alla lui donner un coup de main avec un cabaret rempli de tasse. « Ça commence bien une journée, tu ne trouves pas ? » Dit la patronne avec un sourire en coin, elle savait que ça allait être une journée très fructueuse. Puisque cette journée froide, pleine de neige, mais pourtant très ensoleillé, rendait les gens énergique et les attirait dans un endroit aussi chaleureux, le Sea of Our Dreams.

Chrissie n'avait pas cédulé assez d'employé elle le voyait bien, mais ce n'était pas un matin qui allait lui faire changer d'avis, oui peut-être que pendant l'hiver ce n'était pas une mauvaise idée. Pour l'instant, elle n'avait pas grandes demandes et ça l'inquiétait un peu, puisque les seuls demandes qu'elle recevait était  celles de musiciens, pourtant ce n'est pas ça qui fait défaut. Elle venait à peine repris son verre qu'elle se voyait d'autres clients près à commander, elle fit la tourner encore une fois des tables et versa quelques breuvages chaud, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas servi comme elle le faisait ce matin, mais aucune goûte de sueur ne lui coulait encore sur le front. Elle alla en cuisine accrocha les commandes et sorti avec cinq paniers de petits pains chaud qu'elle déposa sur des tables au hasard. Des enfants couraient dans tous les sens et Chrissie perdit presque le pied en retournait les talons, elle replaça son tablier, une mèche de cheveux et continua son boulot. Elle ne pouvait pas dire qu'elle n'aimait pas son boulot, le sourire des gens lui donnait le gout de les servir. On dit que la nourriture réunit toujours une belle et grande famille, eh bien la famille et Chrissie était ses clients, leur joie était la sienne et elle sentait bien. Des clients partaient et d'autres arrivaient leur du petit déjeuner était bientôt presque terminer et les clients du matin quittèrent tranquillement en payant leur note. Chrissie était justement posté à la porte pour donner quelques bonbons aux enfants et faire du social aux adultes. « Bonne journée à vous. » Puis elle retournait faire sa tourner des tables, la joie de Chrissie était comme un parfum de bonne bouffe qui se propage dans une maison, ça sentait bon et ça donnait le goût d'être de la parti, la musique avait prit de l'ampleur et un chanteur était arrivé. Quelques clients gigotaient sur leur chaise et il souriait. La plus part des gens qui viennent au Sea n'arrivent pas sans accompagnateur, alors la place du bar à manger était vide, on y retrouve des sièges solos vide, sauf un. Ça ne faisait pas longtemps qu'il était occupé, puisque Maya venait tout juste de le conduire à une place bien à lui. Elle fit un autre signe discret à sa patronne qui lui fit un geste de la main pour lui faire dire qu'elle s'en chargeait. D'un pas danseur elle allait l'autre côté du bar et lui demanda rapidement : « Que puis-je faire pour vous ? »

love.disaster


Dernière édition par T. Chrissie De Maldonia le Ven 27 Déc - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie EmptyJeu 26 Déc - 10:43

Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Tumblr_llns3odB931qkvxfuo1_500

Concentration et Calme étaient ses mots d'ordre en cet instant, Maroti était immobile, les yeux fermés, le seul mouvement perceptible était celui de sa lente respiration qui dégageait un nuage de buée dans le froid hivernal. Le pied d'appui en avant, sa claymore parfaitement parallèle au sol, il profitait du silence de la nature ensommeillée. L'irlandais  faisait ainsi le point sur sa nouvelle vie, le Méli-Mélo pensionnat était un endroit charmant et étrange, où même une personne se baladant avec une épée moyenâgeuse n'excitait pas les foules, je pouvais remercier mon grand-père pour ce nouveau départ...Malheureusement ce n'était plus possible. Je devais avancer et ne plus me morfondre, ce monde bruyant ne le permettrais pas.
Sans prévenir, l'escrimeur ouvrit les yeux tandis que sa lame décrivait un arc de cercle autour de lui avant de donner un coup d'estoc. Une rotation de sa jambe souleva un nuage de poudreuse et Maroti tournoya parmi ces milliers d'étoiles de neige avant de revenir dans sa position initiale. Un vieux conte que je lisais étant petit racontait l'histoire d'un esprit qui amenait la joie grâce à la magie de l'hiver, Jack Frost si ma mémoire était bonne. Cette pensée le ramena plusieurs années en arrière, auprès de la cheminée alors que des châtaignes grillaient sur le feu et qu'il relisait ses classiques.
Une délicieuse odeur portée par le vent le sortit de sa méditation matinale tandis que son estomac faisait clairement entendre qu'un petit-déjeuner tardif valait mieux que pas de petit-déjeuner du tout. Le pensionnaire rangea sa claymore dans son fourreau et décida de se repérer au nez pour trouver l'origine de l'odeur qui venait surement du restaurant aperçu à l'aller. N'ayant que peu d'argent sur lui, il espérait négocier avec le propriétaire en payant avec une tâche manuelle. J'avais encore du mal à m'habituer au système monétaire international et à l'importance de l'argent pour les gens. Mais bon, un homme n'allait pas refaire un système qui marchait depuis des décennies en se plaignant, n'est-ce pas?
C'est après une courte marche qu'il retrouva le restaurant alors qu'un car rempli de touriste se garait péniblement sur le parking. L'irlandais n'y prêta pas attention et poussa la porte d'où s'échappait une odeur de cuisson.

Maroti adorait la solitude, ce n'était pas que la présence d'autres personnes le gênait mais des lieux comme les discothèques lui tapaient sur les nerfs.
Cependant lorsque qu'il entra dans le restaurant ce n'était pas un sentiment de gêne qu'il ressentait, mais un sentiment de joie. La musique, les gens qui riaient, le papier peint rappelant le bois, l'odeur du pain chaud, tout cela donnait l'impression d'être chez soi. Je ne devais pas être le seul à penser ça, car la salle résonnait des rires de plusieurs familles et couple. Je vis l'une des deux serveuses s'approcher de moi en souriant (une certaine Maya selon le badge) avant de me mener vers une place libre au comptoir. Une fois installé sur le tabouret je déposa ma claymore contre le comptoir, en espérant que cela n'allait pas gêner les autres clients.
Ce petit instant me permit de voir que les deux serveuses voletaient de table en table aussi rapidement que des colibris, c'est vrai qu'avec si peu de personnel et tellement de clients le rythme devait être soutenu. De plus, l'une d'elle me disait vaguement quelque chose...
Je repensa au groupe de touriste qui allait bientôt envahir le restaurant, elles allaient être débordées en moins de temps qu'il en faut pour le dire. C'était mon occasion de donner un coup de main tout en mangeant un morceau, fallait juste que je parle au patron.
Maya s'installa au comptoir en face de moi. « Que puis-je faire pour vous ? »
« Voir le patron et vous aidez si possible, dans pas longtemps un car entier de touriste va venir déjeuner dans votre restaurant.»
Maya me regarda d'un drôle d'air avant de jeter un œil à la deuxième servante, elle me laissa en plan pour aller lui parler. Bon, elle ne m'avait pas jeté dehors direct, c'était une bonne nouvelle. Je commençais à tapoter contre le comptoir alors que la deuxième servante pris place derrière le comptoir. Elle s’appelait Tiana (encore une fois merci au badge). En la regardant de plus prêt, je savais où je l'avais déjà vu. « Enchanté, je suis Maroti Asling. Vous ne seriez pas une pensionnaire du Meli-Melo par hasard?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie EmptyVen 27 Déc - 21:10




Tiana & Maroti & Maya

"Help me, it's a rush  "

Ce restaurant était super-familial et je n'étais pas mécontente d'avoir trouvé du travail ici. Dans le dernier avant d'atterrir ici c'était pour être caissière dans un supermarché mais le directeur m'a regardé avec un air tellement méprisant que j'ai eu envie de lui faire une blague pour le décoincer un peu. Ensuite j'ai tendu la main par politesse mais il m'a dit en me regardant de haut en bas :
 
-C'est impoli de serrer la main à un subalterne, au passage je vous prendrais quand vous aurez perdu quelques kilos.  
 
Ça m'a fait mal, très mal mais suite à ça je n'ai plus jamais eu de nouvelles de lui. Et ensuite j'ai trouvé ce job de serveuse alors que j'avais perdu tout espoir de trouver un boulot parce que je pensais que mon poids et mon physique de paysanne allaient me provoquer une fermeture des portes.
 
Aujourd'hui le Sea était bondé avec les skieurs qui partait faire du ski dans la montagne ou qui en revenait mais çava on se débrouiller. C'est vrai que l'ambiance du sea est super agréable avec son papier peint qui rappelle le bois et cette odeur de pain chaud.
 
Je me suis retrouvé a cours de café et j'ai du faire appel a Chrissie qui est venue me donné un coup de main avec sa cafetière remplie.
 
Ça commence bien une journée, tu ne trouves pas ? »
 
-Oui c'est de bon présage tout ça. Répondis-je d'un ton malicieux.
 
Puis soudain un type arrive et je vais pour m'occuper de lui, je fais un signe discret vers ma patronne mais d'un geste de la main Chrissie me dit qu'elle s'en charge. Je laisse donc faire mais je reste à côté d'eux tout en écoutant d'une oreille ce qu'ils se disent. Et c'est là qu'il révèle que dans peu de temps on va avoir un banc de touristes qui va rappliquer. Je laisse le jeune homme aux mains de Chrissie pour aller voir ma collègue serveuse avec qui je me mis à discuter pour savoir ou est-ce qu'on va bien pouvoir caser toutes ces personnes, si on arrive à les caser dans ce cas il va falloir qu'ils se trouvent un autre restaurant ou mangé, ça arrive souvent que le Sea se retrouve complet mais là on est que trois -d'habitude nous sommes plus-face a une vague.
 

Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-