AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
Voir le deal
102 €

Partagez

STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Vide
STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Vide
STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Vide
STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Vide
STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Vide
 

 STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. EmptyVen 22 Fév - 20:27


Stitch&&Lilo

Vous connaissez cette sensation ? L'eau tout autour de votre corps ? Elle vous porte dans les vagues, fait frisonner votre corps dans cette journée d'hiver. Oui j'étais folle. Folle de me baigner un soir de janvier. Mais je n'arrivais pas à résister à l'envie de me plonger dans l'océan. J'en avais besoin, elle me calmait comme aucune personne ne pouvait le faire. Que ce passait-il en ce moment ? Pourquoi j'allais si mal ? Tout semblait s'écrouler ici. Mon petit monde magique ne ressemblait plus à rien. Oui j'étais comme une étrangère dans mon propre corps. Je n'étais plus cette Lilo forte avec un caractère bien à elle. Maintenant, je ressemblais à ce genre de fille fragile, qui était détruite pour un rien. Et c'était vraiment horrible de se sentir fragile. J'avais l'impression de perdre cette carapace qui me protégeait autrefois. Je perdais tout simplement ma soeur et Stitch.

Je sortis la tête de l'eau en soupirant et remis mes cheveux en place. Il faisait presque plus chaud dans l'eau que dehors. Je grelottais légèrement, mais je m'en fichais. J'avais besoin de réfléchir et de bien le faire. Si Stitch et Nani étaient responsables de cette carapace, très bien, je m'en construirais une nouvelle. Cela ne devait pas être si compliqué. Il fallait peut-être que je m'éloigne d'eux un petit moment. Je sais qu'avec Nani se serait facile, elle travaillait tout le temps. Et puis Stitch, lui aussi semblait être occupé alors tant mieux. J'allais me faire une nouvelle carapace, un nouveau caractère, et tout passerait pour le mieux avec tout le monde !

Je remarquais alors que j'étais loin de la plage. Il faisait presque nuit, aussi c'était carrément désert. Mais ce n'était pas pour me déplaire, j'aimais le silence brisé par le seul bruit des vagues. Je nageais jusqu'à la rive et sortit de l'eau, totalement gelé. Je n'avais pas remarqué qu'il faisait aussi froid, et je détestais l'air aussi frais. J'avais l'impression d'être un glaçon sur patte, je finirais sûrement malade mais je m'en fichais pas mal. Je pris ma serviette que je serais fortement contre mon corps essayant de me réchauffer du mieux que je pouvais. Quelle idée d'avoir oublié ma combinaison et d'être allée en sous-vêtement dans l'eau ! Mais quand j'avais besoin de réfléchir, combi' ou pas, je fonçais.

Je remis mon jean me sentant déjà bien plus au chaud, mais restait à l'air libre me sentant bien. Je cherchais alors mon appareil photo dans mon sac et m'amusais à faire des clichés de la plage dans le noir, puis vers le ciel étoilé.

J'adorais les étoiles. Elle représentait toute une sorte de vie pour moi. Je pouvais m'évader dans mes pensées et mes rêves juste en les regardant. C'était un véritable bonheur. Je n'avais pas envie de bouger, pourquoi pas dormir ici cette nuit ? Si il n'avait pas eu ce froid glacial, je l'aurais fais. D'ailleurs, je commençais à sentir des frissons au niveau de mes bras. Je bougeais légèrement pour retrouver mon haut. Mince alors, sans lumière je n'arrivais pas à remettre la main dessus. Et j'avais drôlement froid. Je me levais donc fouillant un petit périmètre. « Mince alors ! Mais où est ce que je l'ai mis ? Foutu pull ! »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. EmptySam 13 Avr - 23:04

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are love
Le bruit des vagues. Le flux et le reflux de l'eau déferlant sur la plage. Tout cela m'apaisait, me donnait une sensation d'éternité. Mon regard s'était perdu dans le ciel, infini, tout puissant, tandis qu'une légère brise glaciale m'ébouriffait les cheveux. Que m'arrivait-il ? Je ne me reconnaissais plus. Je n'étais plus moi-même. Une âme. Un reflet sombre de mon passé, de mon autre vie de peluche bleue. Tout. Tout me manque. Et par dessus tout : Lilo me manque. Ma Lilo. Celle avec qui j'ai tant partagé. Nous. Il ne semblait y avoir que nous avant, sur notre plage d'antan. On était de si bons amis, on menait la belle vie et tout était normal. Pire que normal : tout était parfait. J'avais aussi David et Nani. Et à nous quatre on formait la plus folle mais la plus belle des familles. Famille... Ohana. Voilà bien longtemps que je n'avais plus entendu ce mot. Un symbole d'unité, d'amour et de partage. Grâce à ma ohana, j'avais changé. Ils m'avaient changé. Je n'étais plus ce monstre pourquoi on m'avait créé. Non, j'étais un être normal. Et maintenant ? Maintenant je ne suis plus rien. Plus rien qu'un humain stupide qui ne se retrouve plus. Vous savez, je ne pense pas avoir du mal à me faire une place dans cette nouvelle vie. Je veux dire... Je suis plutôt mignon, on me l'a déjà dit plusieurs fois. Mais je n'ai plus goût à rien. En fin de compte, il n'y a plus que David qui me donne le sourire. Notre relation a bien évolué et nous sommes devenus inséparables. Mais Lilo... Pourquoi je la vois s'éloigner de moi comme ça ? Comment je peux supporter que notre relation n'ait plus aucun sens ? Je lui dois tout non ? Et bien je ne le supporte justement pas, mais je dis rien, je fais comme si tout allait bien. Comme si la vie suivait son cours et que nous n'avions plus rien à nous dire. Mais bordel, elle me manquait, et cela faisait bien un mois que l'on ne s'était plus retrouvés. Aurais-je un jour imaginé telle supplice ? Probablement pas.

Mais j'étais là, allongé dans le sable fin de la plage. Depuis combien de temps étais-je ici ? Une éternité sans doute. Il me semblait n'avoir jamais quitté cet endroit. J'étais dissimulé derrière quelques bosquets, des petits buissons marins qui me permettaient de me détendre loin des regards. Sans avoir à me soucier de qui passe par là ou non. L'air était frais, et mon cerveau me commandait de rentrer avant d'être malade. Mais mon corps ne réagissait pas, amorphe. Je me languissais de l'odeur d'iode qui emplissait mes narines et mon esprit se perdait dans les méandres de l'infini qui s'étalait devant mes yeux. C'est alors que j'entendis des bruits... Un appareil photo d'après ce que je pouvais en déduire. Qui pouvait venir ici prendre des photos aussi tardivement ? Derrière mon bosquet, je me redressais discrètement. Une fille, brune, photographiait les étoiles. Il fallait dire que la nuit était magnifique, et que la plage offrait un point de vue incomparable sur le ciel. Je décidai de m'approcher d'elle. L'avantage que j'avais, c'était d'être un type assez discret, rien avoir avec le Stitch du passé en somme. Je savais me mouvoir sans faire de bruit à force de ne pas vouloir être remarqué. Et puis, de toute façon, le bruit des vagues couvrait mes pas. A mi-chemin je trouvais un pull. Je ne ramassai et l'époussetai afin d'enlever le sable qui s'était accroché dessus. Et je continuais lentement ma marche. Alors, la fille en eu soudain mare de ses photos et, probablement pressée par le froid, elle chercha son haut. Ce devait certainement être le pull que je tenais fermement dans ma main. Mais pourtant je gardais le silence, ne pouvant détacher mes yeux d'elle, m'étant totalement figé.

« Mince alors ! Mais où est ce que je l'ai mis ? Foutu pull ! »

Mon coeur s'arrêta à son tour : c'était Lilo. J'aurais dû m'en douter ! Qui d'autre pour une telle escapade ? Alors, cette phrase agissant comme un déclic sur mon cerveau qui semblait retrouver ses fonctions, je m'avançais vers elle, brandissant le pull et lui demandant calmement :

« C'est ça que tu cherches ? »

Cette fille, c'était ma kryptonite. C'est con à dire, mais elle l'a toujours été.On ne touche pas à ma Lilo. J'imagine que c'était pour ça que mon coeur se serrait dès lors que je lui adressais ces quelques mots... Je ressentais pas ça avant, je suppose que c'est un truc d'humains. Une sorte de malaise que je n'éprouve qu'en sa présence. Oui, ce doit être cela. Et c'est probablement ce même truc bizarre qui me donne envie de fuir dès que je la vois et qui par conséquent ruine notre amitié ? J'en sais rien, mais le truc c'est que depuis la transformation, rien n'a changé. Et j'ai toujours cette impression étrange. Mais bon. Je décidai alors de réduire encore le peu de distance qui nous séparait, la laissant à un mètre et demi environ, ce qui était tout de même respectable. Je tentai un sourire que je voulais amical, même si ce même sentiment me glaçait les veines et me crispait de la tête au pied. Ou bien était-ce le froid ? Peu importe, je lui demandais :

« Tu vas bien ? »

En posant cette nouvelle question, je me rendais soudain compte d'à quel point elle m'avait manqué. Plus que tout au monde en fait. Et pourtant, je ne pouvais toujours pas m'empêcher de vouloir m'éloigner d'elle, pour comprendre. Mais j'ajoutai quant même :

« Je peux m'asseoir à côté de toi ? »

Et j'espérais qu'elle me dise oui, car sinon... Sinon je ressentirais ce grand vide des amitiés perdues.
made by pandora.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. EmptyMer 17 Avr - 14:30


Stitch&&Lilo

Je n'étais vraiment pas douée dis donc. Perdre son pull alors qu'on venait de finir de faire du surf ! J'étais vraiment pas forte pour ce genre de chose. Je perdais tout ici, alors qu'à Hawaï j'avais l'habitude de tout bien rangé... A ma façon, disons, mais je retrouvais toujours mes affaires ! Sans m'en rendre compte, quelqu'un s'approcha de moi. Je ne remarquais pas sa présence jusqu'à ce qu'il prenne la parole. « C'est ça que tu cherches ? » Je sursautais me retournant vers cette voix que je connaissais si bien. En face de moi j'avais Stitch. Lloyd. Mon meilleur ami qui semblait s'envoler à des milliers de kilomètres à chaque fois que je le voyais. Mon coeur sembla s'arrêter et j'eus du mal à avaler ma salive. Qu'est ce que je devais faire là tout de suite maintenant ? Je n'arrivais jamais à savoir ce que je ressentais lorsqu'il était là. Une douce chaleur montait dans mon corps mais je n'eus pas le temps de réfléchir je vis mon pull qu'il avait dans ses mains. Je me rendis alors compte que je n'étais pas moi même d'un coup. Je repris donc mon sourire de tous les jours et tendit les mains vers le pull. «Ah Lloyd ! Je t'avais pas vu, merci ! »

Je repassais mon pull, ce qui réchauffait un peu plus mon corps. Pourtant un frisson n'arrivait pas à repartir. C'était bizarre, je ne nous sentais pas du tout à l'aise ici surtout cette plage.. Pourtant l'image de notre rencontre n'arrêtait pas de repasser et le soir là, sans pouvoir le prendre dans mes bras comme avant, c'était trop bizarre. « Tu vas bien ? » Je fus d'un coup tirée de mes rêveries, et reposais mon regard sur Stitch. « Euh.. Oui oui ça va et toi ? » Je ne savais pas pourquoi j'étais perdue d'un coup.

Je m'assis sur le sable et il s'approcha de moi. « Je peux m'asseoir à côté de toi ? » Je relevais la tête vers lui et lui fit un oui de la tête. Il prit donc place à coté de moi pendant que je reportais mon regard sur l'océan, en serrant mes jambes contre mon ventre. « Ca faisait longtemps que je ne t'avais pas vu... » J'osais pas lui dire qu'il m'avait manqué, je n'étais pas sûre de lui avoir manqué moi.. Je respirais un bon coup, mais sans le regarder je me lançais dans cette petite déclaration. « Tu m'as manqué tu sais. » Oh non ce n'était pas moi ça. Je n'étais pas la fille qui se jetait à corps perdu dans une petite déclaration affective. « Enfin tu sais... Ca faisait longtemps qu'on en avait pas parlé ou se voir... » C'était pas possible, je n'étais pas douée, pour cela.. Il ne devait pas retrouvé son ancienne Lilo, mais à dire vrai, je ne savais même plus qui j'étais moi-même, ni qui j'étais pour lui. Il y avait tellement d'éloignement entre nous..
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. EmptyJeu 18 Avr - 9:56

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are love
Elle était là. Tout près de moi? Voilà bien longtemps que nous ne nous étions plus parlé. On ne s'était même pas vus depuis une éternité ! Et pour tout vous avouer, elle me manquait. Beaucoup trop. J'avais l'impression que chaque minute passée loin d'elle était une minute perdue. Alors bon sang, pourquoi je n'allais pas la voir plus souvent ? Pourquoi je ne me réveillais pas tous les matins tôt pour aller lui apporter des croissants avant d'aller bosser ? Je veux dire... J'y ai déjà pensé. Mais j'avais l'impression qu'elle ne voulait plus de moi, plus me voir. Qu'elle en avait assez. Comme si je n'avais plus aucun intérêt à ses yeux maintenant que je n'étais plus bleu et chétif. Maintenant que j'étais comme elle, un humain comme un autre, banal et sans intérêt. D'ailleurs toutes mes craintes se confirmaient presque dans les réactions fausses de ma meilleure amie. Mais... L'était-elle encore justement ? N'étais-je pas en train de la perdre pour de bon ? Je me refusais à cette idée. Non, il fallait juste que l'on s'habitue à notre nouvelle condition.

« Ah Lloyd ! Je t'avais pas vu, merci ! »

Elle me souriait d'un air crispé et tendu, et je ne parvint qu'à lui rendre son sourire, tout aussi faux. Mais qu'est-ce qui avait bien pu changer entre nous ? Je sais, je vous bassine avec mes histoires, mes ressentis mais tout ça me tourmente et me préoccupe depuis notre métamorphose. Je ne sais plus quoi penser mais peut être qu'extérioriser tout ça pourrait m'aider.

« Euh.. Oui oui ça va et toi ? »

Elle n'avait pas vraiment l'air d'aller bien, j'avais plutôt l'impression que ma présence la rebutait. Mais puisqu'elle le disait... Je lui faisais un petit signe de tête qui voulait dire "ça peut aller" et je m'asseyait à côté d'elle. J'avais vraiment l'impression que ma présence la dérangeait, elle était tout sauf naturelle avec moi désormais. M'enfin, je ne pouvais rien dire, je faisais la même chose. Pourtant, Lilo voulu me dire quelque chose. Mais cette chose semblait avoir du mal à passer ses lèvres ce qui m'intriguait de plus belle.

« Ça faisait longtemps que je ne t'avais pas vu... »

Je ne savais pas trop s'il s'agissait là d'un reproche ou d'une simple constatation. Dans tous les cas je gardais mon silence, je voulais la laisser poursuivre. Pendant ce temps, moi, je jouais distraitement avec le sable tout en l'écoutant continuer.

« Tu m'as manqué tu sais. »

Ces mots eurent un effet inattendu sur moi. Mon coeur se serra et je relevais rapidement la tête vers elle. J'avais un sentiment d'espoir qui naissait en moi que je ne m'expliquais pas. Peut être que j'avais mal interprété les réactions de mon amie. Peut être... Qu'elle tenait toujours à moi en fin de compte. Mais je ne pouvais me laisser espérer une telle chose. Non, je ne pouvais même pas y penser. Parce que je ne voulais pas être déçu. Et alors que j'allais dire quelque chose elle termina :

« Enfin tu sais... Ça faisait longtemps qu'on en avait pas parlé ou se voir... »

On aurait dit qu'elle voulait se justifier. Alors moi, je lui dis d'un ton rassurant et tout à la fois hasardeux - je n'étais pas très doué dans les démonstrations d'affection, je ne l'avais jamais été et cela ne faisait qu'empirer dans le monde des humains - ces quelques mots :

« Moi aussi. »

Et alors, par je ne sais qu'elle folie qui me traversa l'esprit, je décidai de la serrer contre moi. Mon bras s'était enroulé doucement autour de son épaule et je montrait par ce geste à quel point elle comptait pour moi. J'appréhendais un peu sa réaction, mais je savais qu'elle était le centre de mon univers, qu'elle l'avait toujours été d'une manière ou d'une autre. Que serais-je devenu sans elle hein ? Je serais resté un monstre et elle m'avait sauvé la vie. Je lui en serais éternellement reconnaissant. Puis, au bout de trois secondes environs, je me dégageais d'elle - oui ce contact fut court. Mais c'en était déjà beaucoup pour moi et je crois qu'elle avait saisit l'idée.

« Tu prenais des photos ? »

Je décidai alors de détendre l'atmosphère qui s'était un peu trop épaissie à mon goût, mais peut être me trompais-je, en parlant d'un sujet anodin, qui nous ferait passer à autre chose et peut être nous permettrait de mieux nous connaître. Je veux dire... Dans ce nouveau monde quoi. Faut dire qu'on avait tellement changé.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

STITCH ❖ But all ever learned from love Was how to shoot somebody who out drew ya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-