AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

Partagez

Azazox ஜ A friendship is about to born. Vide
 

 Azazox ஜ A friendship is about to born.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Azazox ஜ A friendship is about to born. Azazox ஜ A friendship is about to born. EmptyMer 13 Aoû - 14:28

Imaginer Chayma dans les bras de Rox n’est qu’un poignard dont la lame a été préchauffée qui s’enfonce dans mon cœur pour ensuite s’y retirer vivement, attaquer alors avec plus de férocité, comme pour me punir d’avoir été sot, de ne pas avoir été assez intentionné pour la garder près de mon cœur à jamais. Au lieu de quoi, avec mon attitude de goujat, à ainsi trainer de lit en lit, à ainsi sauter de femme en femme, voilà que je pousse la seule que j’aime réellement dans les bras d’un autre – dans les bras de son meilleur ami, celui qu’elle aurait dû considérer comme un frère, non pas comme un amant ; et peut-être que, quelque part, elle était à la recherche de réconfort fraternel et que, perdue, elle ne sut plus faire la part des choses ; et peut-être aussi que ce Rox est trop désirable, tout simplement. Car il m’a suffi d’un regard, d’un seul, pour savoir qu’il avait un physique que beaucoup devaient lui envier, un physique auquel je ne connais pas de femme qui résisterait lentement. Mais il me semble timide, réellement, très réservée comme personne, alors je ne comprends pas, ne comprends tout bonnement pas comment il a pu se retrouver à regarder le corps de sa meilleure amie autrement qu’avec un voile de pudeur.
Mais imaginer la belle sirène en larmes était plus douloureux que tout. Et c’est dans des moments comme celui-ci que je me dis que, peut-être, l’intrépide a réussi à me faire tomber amoureux d’elle et, c’est avec un sourire vaincu que je comprends que je n’y peux plus rien, que ceux qui disent que rester amoureux est un choix se sont trompés, car j’aimerai ne plus ressentir tout cet amas d’émotions à son égard et pourtant, j’en suis bel et bien incapable. D’autant plus que savoir que je pourrai être la cause de ce torrent salé qui écorcherait ses joues me donne l’impression indéniable d’être un monstre et quel nul remède ne me guérira. J’ai beau me dire que Rox est quelqu’un de bien, que lui au moins, saura rattraper le coup, saura faire mieux que moi, saura faire sécher les larmes de son amie pour mieux la garder contre son cœur, la serrer dans ses bras et l’aimer avec tout l’amour d’un ami, quelque part, je sais tout aussi bien qu’il s’est déjà avéré être lui-même la cause des soucis de la belle. Mais je n’arrive pas à lui en vouloir, je ne peux pas me le permettre, pas quand je sais que je serai le prochain à la faire pleurer. Et la solution se rait pas qu’il me dise qu’il m’en voudra, parce que ça ne me suffit pas. Sa réponse me déplait et je ne le cache pas, secouant négativement la tête, comme pour le contredire. Je ne veux pas qu’il se contente d’avoir la haine contre moi, je veux qu’il prouve à quel point il tient à elle. Je veux qu’il vienne toquer à ma porte et m’en colle une, je veux qu’il me menace, là tout de suite ou qu’il m’ordonne de sortir de la vie de la jeune femme avant de faire trop de dégâts. Je veux qu’il joue sur mes sentiments, qu’il me prenne de court, qu’il me traite de tous les noms, qu’il me dise que je ne la mérite pas, que je ne serai jamais à la hauteur malgré tous les efforts et que mieux vaut me retirer de la partie dignement plutôt que de me faire éjecter, plutôt que de passer ma vie à essayer d’être assez bien pour elle. Mais il ne fait rien de tel et, encore une fois, je n’arrive pas à lui en vouloir – il m’est si rare de rencontrer des personnes bien, réellement, dans ce monde, dans cet univers que j’essaye de ne pas trop en faire.
Mais je suis un emmerdeur, c’est comme ça, ça ne risque pas de changer.

« J’aurai préféré que tu me dises de foutre le camp de la vie de Chay’ et que si j’étais un minimum malin, je me barrerai avant de la faire pleurer. Mais on dirait que t’es vraiment quelqu’un de bien toi, hein ? »

Je lui lance un sourire franc, comme pour lui signifier qu’il n’avait pas besoin de me répondre et lui propose donc une cigarette qu’il refuse d’un simple geste tandis que je hoche simplement la tête, m’interdisant de lancer une banale réplique sur les non-fumeurs. Au final, tant mieux. Et finalement, je lui propose un verre, car j’aimerai vraiment en savoir davantage sur lui. Il accepte et je lui fais alors un signe de la tête pour qu’il me suive, me mettant en marche d’un pas nonchalant, une main plongée dans la poche de mon jean.
Durant tout le trajet, je n’échange rien avec Rox, préférant penser à le façon dont j’allais aborder les sujets qui m’intéressaient avec lui une fois qu’on aurait atteint le bar vers lequel je nous nous dirigions. Après tout, débarquer ainsi et commencer à le questionner sur les fréquentations de sa meilleure amie n’avait rien de saint ; tout ce que j’avais à savoir sur Chayma, je devrai le tenir d’elle et de nulle autre personne. Mais il comprendra qu’il y a certaines questions que je préfère éviter avec elle car j’ai assez de fierté pour ne pas lui demander de me dresser une liste de tous ses amants, passant ainsi pour un pseudo-petit-ami jaloux.
Et je n’ai pas le droit de le faire, de toute façon. Nous ne sommes pas ensemble. Pas vrai ?

Atteignant l’endroit désiré, je pousse la porte et me dirige vers les tabourets hauts près du comptoir, prenant place. Il fait encore jour et le lieu n’est même pas à moitié rempli ; le parquet grince sous chacun de nos pas, les tabourets ne semblent pas réellement en meilleur état et les murs sont tapissés d’étranges substances qui portent à croire que de récents combats au corps-à-corps ont eu lieu ici. L’odeur boisée mêlée à celle ce la cigarette, le tout flottant dans quelques senteurs de divers alcools n’est pas agréable du tout quand il fait à peine jour et qu’on n’a pas pour dessein de se rendre ivre mort, mais on fait avec, même si je me doute bien que Rox ne doit pas le moins du monde apprécier cet endroit.
Ou peut-être que si, car après tout, les apparences peuvent s’avérer être trompeuses.
Je demande une très petite dose de Whisky et me tourne alors vers Rox.

« Je ne vais pas tourner autour du pot : Chayma est ta meilleure amie, si elle t’a parlé de moi, elle t’a forcément parlé d’un certain Peter. Qu’est-ce que tu sais sur lui ? Non pas que je vais aller menacer tous les amants de la belle, seulement que la dernière fois que je l’ai vue, elle était entièrement paniquée, pensant être enceinte – je te rassure, c’était une fausse alerte. Et crois-moi, j’ai vraiment été étonné d’apprendre qu’en trois jours, elle a réussi à s’envoyer trois hommes différents. »

Car je le savais joueuse, mais pas à ce point. Et que, même ainsi, je savais qu’elle se protégeait. Sauf avec trois hommes, visiblement. Et j’aimerai en savoir un peu plus sur ce fameux Peter, même si je me souviens maintenant – en même temps, dur de réfléchir quand on pense que la femme qu’on aime va tomber enceinte de je ne sais quel homme, peut-être même vous – qu’elle m’avait précisé qu’elle essayait de s’éloigner de lui. Car, logiquement, Rox étant son meilleur ami, c’était lui qu’elle visait en disant que c’était la dernière fois avec l’un des hommes – et puis, il m’avait confirmé que c’était bel et bien fini il y a quelques minutes à peine. Quelque part, elle m’avait clairement sous-entendu qu’il n’y avait qu’avec moi qu’elle ne se prenait pas la tête.
Mais depuis quand les hommes comprennent les sous-entendus, sérieusement ? Ou, tout du moins, depuis quand les comprennent-ils à temps ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Azazox ஜ A friendship is about to born.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-