AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 9,99€ (version téléchargeable)
9.99 €
Voir le deal

Partagez

De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  Vide
De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  Vide
De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  Vide
De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  Vide
 

 De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mirana W. Woodville

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Mirana W. Woodville
J'ai posé bagages ici le : 13/12/2014 Jouant le rôle de : the White Queen (Alice in Wonderland) Nombre de messages : 296 On me connait sous le pseudo : bright star Un merci à : underco Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane - De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  EmptyDim 21 Déc - 10:14


De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ?
le 20 décembre 2014


Il est tard quand j'arrive au dortoir ce soir là. La plupart des lumières sont éteintes et je prends la peine de marcher sur la pointe des pieds de peur de réveiller quelqu'un. Pourtant, j'entends de la musique au fond du couloir. Simple instinct.
J'ai terminé les achats de noël, mes mains tiennent plusieurs sacs et j'essaie de ne pas trop me faire remarquer. Au bout d'un moment, quelqu'un sort d'une chambre, traverse le couloir et disparaît au fond. Ces couloirs là me font toujours peur, surtout le soir, quand tout est silencieux. C'est bête mais avec toutes ces histoires de fantômes, je ne sais que croire. Parfois j'ai l'impression qu'une présence surnaturelle se balade, surtout quand c'est flou et que je ne capte que la silhouette de quelqu'un. Mes sens sont en alertes et la panique monte en moi. On me l'avait répété plusieurs fois que ça n'existe pas, mais mon imagination est aussi la pire de mes ennemis.

Je délivre une de mes mains et la pose sur la poignet de la porte. Soudain, j'entends un bruit suspect, comme le craquement d'un plancher. Je tourne la tête à droite, puis à gauche. Rien du tout. Mon cœur se met à battre très vite et je n'ose pas bouger. C'est bête d'avoir peur et j'ai beau me dire que je n'ai pas à paniquer, je panique. J'ouvre la bouche, mais aucun son ne s'échappe. Je pourrais demander qui est là, mais ce serait idiot. Une petite voix dans ma tête me dit que ce n'était rien, que je peux entrer dans ma chambre sans faire d'histoire. Je tourne la poignet. Nouveau craquement suivi de bruit comme si des grand pas s'approchait peu à peu. J'ai peur.
J'ouvre avec précipitation, fait entrer mes achats et referme aussitôt. Je m’accroupis contre la porte et me met en position fœtus, cachant mon visage avec un bras. Ce soir, je ne dormirais pas, même si quelqu'un me rassure. Je suis déjà emprisonné par mon imagination. Ca m'apprendra à regarder un peu trop la télévision et ses émissions pas très rassurante.

Je reste un moment comme ça avant de retirer mon bras. Il fait noir dans la chambre, Mirajane ne semble pas être encore rentrée. Je me lève précipitamment et allume la lumière. Je déteste être dans le noir, l'obscurité appartient aux ténèbres et ne fait qu'augmenter ma terreur. Finalement, je me rends compte qu'il n'y a rien. Les grands bruits de pas ont cessé et les craquements aussi. Je me lève, pas trop rapidement et de manière pas très rassurée et me décide finalement à bouger mes sacs de courses près de mon lit. Je m'assis sur ce dernier et me mit en position lotus. Je regarde la porte d'entrée avec insistance, de peur de ne voir celle ci s'ouvrir sans que personne ne soit là. Je suis encore habillé de la tête au pieds, je n'ai même pas retiré mon manteau mais je ne m'en suis pas encore rendu compte.
Finalement, la porte s'ouvre. Tel un ninja, je me plonge dans mes couvertures à la vitesse de la lumière pour m'en recouvrir totalement et attends que les choses se passent. Mon cœur se remet à battre très fort à l'idée qu'un fantôme ne soit entré – même si à tout bien réfléchi, si c'était un fantôme, il n'aurait pas ouvert la porte mais serait passé à travers -. J'ai peur.
Je sens alors qu'on me touche. Je sursaute aussitôt comme un chat qu'on vient de réveiller un peu trop soudainement et me recroqueville instantanément après.

« Par pitié, ne me tuez pas, je suis encore trop jeune pour mourir et je n'ai rien fait de mal ! » suppliai-je à mon potentiel agresseur surnaturel en sachant pourtant très bien qu'ils ne sont pas vraiment connu pour éprouver de la pitié.



    I CAN LIVE UNDERWATER

    When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
A.-K. Mirajane Tysee

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
A.-K. Mirajane Tysee
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: Re: De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane - De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  EmptyMer 14 Jan - 13:48



❝De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? ❞
Trevor & Mirajane

Elle avait quitté l'appartement de sa soeur une fois la nuit tombé et, alors qu'elle remontait l'avenue menant à Meli Melo House à pieds, elle se demandait ce que faisait Stan. Cela faisait quelques jours qu'ils ne s'étaient pas: entre leurs boulots respectifs et la famille de l'ancienne sirène, il était difficile pour eux de se trouver un créneau. Elle soupira en secouant la tête, laissant ses cheveux s'échapper de la barrière laineuse que formait son écharpe. Une mèche blonde vint chatouiller son nez et elle l'écarta vivement, la remettant en place derrière son oreille. Elle n'était pas encore habitué à ce changement de couleur qui serait - semble-t-til temporaire au vu de l'étrange sensation qu'il produisait en elle. A vrai dire, elle avait teint ses cheveux sur un coup de tête, prétextant vouloir provoquer sa soeur aînée en lui montrant qu'elle n'était plus la timide et fragile sirène rêveuse qu'elle était à Atlantica. Au lieu de ça, elle se promenait avec les cheveux constamment attachés, s'agaçant de cela. Elle poussa la porte du bâtiment, et grimpa rapidement les escaliers menant à la chambre qu'elle partageait avec Trevor. A cette heure, il devait certainement être couché mais la jeune femme s'en fichait un peu: elle était trop fatiguée pour être aimable. Et puis, elle ne pouvait s'empêcher de le torturer ... Il méritait bien un peu de répit. Elle entra dans leur chambre et tenta, à tâtons, de déposer son manteau et son écharpe sans réveiller le jeune homme. Son regard se posa sur le lit de Trevor. Elle distingua un corps sous les couvertures, mais aucune tête ne sortait de cette dernière, or, elle connaissait les habitudes nocturnes de son colocataire. Elle s'accroupit près du lit, posant sa main sur ce qu'elle pensait être une épaule, désireuse de voir s'il était vraiment là dessous ou s'il s'agissait juste d'une montagne d'oreiller disposé ainsi pour piéger un quelconque ennemi. Rien ne l'étonnait venant de ce gamin.

« Par pitié, ne me tuez pas, je suis encore trop jeune pour mourir et je n'ai rien fait de mal ! » Les mots tremblotant sortirent de la couverture telle une voix d'outre tombe qui fit sursauter la jeune femme. Son étonnement dura une demi seconde avant qu'un sourcil interrogateur ne se dresse sur son visage. Décidément, elle ne savait pas comment prendre ce qu'elle venait d'entendre: elle était à la fois amusée et consternée, il était irrattrapable. Elle se redressa alors, affichant un regard hautain et tira la couette du garçon, découvrant sa forme recroquevillée et toute apeurée. « Du calme, crétin ! Ce n'est que moi ! Si j'avais voulut te tuer ça fait bien longtemps que tu ne parlerais plus ! » Elle soupira et marcha jusqu'à son lit où elle se laissa tomber. Passant la main dans ses cheveux, son regard se porta de nouveau sur son colocataire qui ne semblait toujours pas rassuré. Ignorant les pulsions maternelles qui la poussait à vouloir le consoler, elle se sentit obliger d'ajouter « Tu parles tellement fort dans ton sommeil que tu réveillerais n'importe qui. » Elle souffla avec dédain, donnant plus de poids à sa phrase. C'était tellement drôle de le voir ainsi: une sorte d'amour vache qui l'obligeait à le torturer ainsi. Il était si mignon avec son regard de petite brebis égarée. « Tu as de la chance que le meurtre ne soit pas esthétiquement intéressant ... J'aurai peur de salir mes vêtements. »


© Pando


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas
Mirana W. Woodville

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Mirana W. Woodville
J'ai posé bagages ici le : 13/12/2014 Jouant le rôle de : the White Queen (Alice in Wonderland) Nombre de messages : 296 On me connait sous le pseudo : bright star Un merci à : underco Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane - De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  EmptySam 14 Fév - 18:21

La peur m'envahit tellement que j'oublie ma situation : j'oublie où je suis, qui je suis et comment je suis. Je m'emmêle dans les couvertures sans m'en rendre compte, forgeant une carapace qui sera pourtant inefficace si jamais un tueur ou un fantôme tueur s'amusait à entrer pour mettre fin à mes jours. Mais la peur nous fait faire des choses stupides après tout, à moi en premier.
Tout seul dans la chambre, j'entends les pas à travers les draps. Mon coeur se met à battre très fort quand j’entends le plancher craquer et je tremble un peu plus. Je plie les jambes en position fœtus et me braque le plus possible, prêt à accuser le coup. Quand le bruit cesse et que je sens la présence encore plus forte à côté de moi, je finis par me trahir et supplier mon assassin de m'épargner. Je suis bien trop jeune pour mourir et surtout, je n'ai jamais rien fait de mal. Ah si, j'ai peut être manger un peu trop de glace hier soir. Mais ma vie devrait être réellement condamnée à cause de cette bêtise?

« Du calme, crétin ! Ce n'est que moi ! Si j'avais voulut te tuer ça fait bien longtemps que tu ne parlerais plus ! »

Silence. J'arrête de gémir comme un chiot apeuré, me figeant instantanément sur place. La voix de Mirajane, la fille avec qui je partage une chambre, m'est venu aux oreilles et je retrouve tout à coup souvenir de qui je suis, où je suis et surtout, avec qui je suis. Il n’empêche que ce qu'elle vient de me dire n'est pas franchement rassurant.
Je me rends compte par la même occasion que la couette ne me protège plus, tirée violemment par Mira afin qu'elle puisse m'observer. Toutefois, je suis toujours en position fœtus, un bras me cachant le visage.

"Hein?" est la seule chose que je suis capable de prononcer alors. Je suis un peu plus calme mais pas pour autant rassuré. Je ne sais pas si ma colocataire est sérieuse ou si elle veut seulement m'effrayer juste pour m'embêter. En fait, là, de suite, je ne sais rien. Je ne suis pas vraiment en état de réfléchir, du coup voilà.

« Tu parles tellement fort dans ton sommeil que tu réveillerais n'importe qui. » ajoute-t-elle sans que j'en comprenne le sens là non plus. Je retire mon bras et pivote la tête vers elle. Mes grands yeux tout écarquillés la dévisage avec curiosité.
- Quoi?
Mes questions ne sont pas très recherchées, c'est vrai. Mais je suis tellement sur le fait que je ne réfléchis pas. Si avant mon "hein?" était par surprise, mon "Quoi?" est réellement de la curiosité. Je n'ai compris un mot à ce qu'elle me raconte.
- Pourquoi, je dis quoi dans mon sommeil? je finis alors par demander, l’inquiétude me gagnant soudainement. Mais ce n'est pas fini. Tout aurait pu bien se rétablir si elle n'avait pas ajouté ceci :

« Tu as de la chance que le meurtre ne soit pas esthétiquement intéressant ... J'aurai peur de salir mes vêtements. »
Je glousse tellement fort que la chambre voisine a du m'entendre.
"Pourquoi tu dis ça?" j'insiste alors avec une pointe de peur dans le ton de ma voix. Mes yeux la fixe alors que je me redresse et je garde mes distances avec elle. Je me plaque contre le mur et tends le bras.

"Écoute, ne sois pas fâchée hein, j'ai rien fait de mal! Ah si, j'ai fini toute la glace hier, mais c'est pas grave, j'en rachèterais!"

Je prévois n'empêche la réaction de ma colocataire. Elle me taquine depuis le début, j'en suis persuadé. Mais il y a toujours le doute de. Je ne fais confiance en personne en temps normal alors forcément...



    I CAN LIVE UNDERWATER

    When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane - De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ? - Mirajane -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-