AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Too many lies in your eyes ft. Margo Vide
 

 Too many lies in your eyes ft. Margo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Agnès Grimes-Mohn

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Agnès Grimes-Mohn
J'ai posé bagages ici le : 10/12/2014 Jouant le rôle de : la petite mignonne amoureuse des licornes, Agnès #teamdespicableme Nombre de messages : 202 On me connait sous le pseudo : Muwvy, parait-il. Un merci à : sparkles (avatar) sur Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Maia Mitchell
MessageSujet: Too many lies in your eyes ft. Margo Too many lies in your eyes ft. Margo EmptyDim 28 Juin - 21:34




 


Margo & Agnès
Too many lies in your eyes
Les cours, c'est ce qu'il y a de plus ennuyant au monde. Je baille et je baille pendant des heures. Quand je ne suis pas en train de bavarder avec une amie. Il faut dire que je n'ai jamais été douée pour retenir ma langue. Des remarques, j'en récolte régulièrement, du coup. Pourtant, dans le fond, je ne suis pas une mauvaise élève. Je n'ai pas de si mauvaises notes, je suis dans la bonne moyenne. Je ne suis pas non plus le genre à perturber un cours pour mon plaisir. Je respecte les professeurs et les éducateurs comme personne. Seulement, je suis le genre qui vit dans ses rêves. Quand on ne marque pas que j'ai trop parlé, c'est « est dans les nuages, constamment. » et je m'explique alors platement auprès de mon père. Heureusement, il n'est pas un monstre. Il semble m'accepter comme je suis. Alors, je fais de mon mieux, moi aussi. J'ai toujours fait de mon mieux. J'ai toujours cherché à faire des efforts mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Encore aujourd'hui, j'ai griffonné des dessins en tout genre et j'ai écris quelques mots qui formaient une suite logique mais qui, au fond, ne veulent pas dire grand-chose pour ceux qui ne sont pas dans le foutoir que représente ma tête. D'ailleurs, quelques amies ont cherché à me faire cracher le morceau mais je n'ai rien dit, absolument rien. Je n'ai jamais été trop à l'aise avec ça.

La journée longue mais enfin finie, je semblai me réveiller. La sonnerie était ma libération. Je pouvais enfin retourner chez moi et me changer les idées. J'en avais bien besoin si je ne voulais pas craquer. Mon père était en vadrouille, sûrement occupé pour le boulot, donc, je rentrais seule et je ne devais pas m'inquiéter si je ne le trouvais pas à la villa en rentrant. D'ailleurs, on me jasait toujours au sujet de cette villa, énorme. Les enfants normaux n'ont pas une telle maison. Tout au plus une maison à deux étages, voire, carrément un appartement. Moi, même si je trouvais ça chouette, je n'étais pas plus que ça attirée par la grandeur de l'habitation. Je m'y étais fait. Je préférais avoir une famille que de grands moyens. Le hasard avait simplement fait les choses à sa manière ; j'avais tout dans un même package. Alors, j'avais décidé de traîner un peu pour le moment. On discutait, on papotait, de véritables pipelettes, entre filles. Elles parlaient essentiellement de garçon, d'éventuelles vacances et de soleil. Les derniers sujets me passionnaient déjà plus. Je n'avais jamais été très à l'aise avec les garçons et je loupais toujours une occasion de me taire. En plus, pour tout dire, ça ne m'intéressait absolument pas, pour le moment. « Agnès ? Agnès, tu m'entends ? Agnès ?! », Marina avait crié avant que je ne me tourne brusquement vers elle. « Ce... Ce n'est rien. Je dois y aller, finalement. », avouais-je péniblement. J'étais définitivement ailleurs. Je ne faisais pas attention à elles. Je faisais attention à elle.

« Qu'est-ce que tu fais là ? », avais-je crié à cette fille qui me faisait face. Toujours la même. Je la détestais. Est-ce qu'elle me pourchassait ? Est-ce qu'elle m'espionnait ? En tout cas, elle en donnait l'impression. Je n'avais pas envie de lui faire face aujourd'hui, encore. Non, je n'en avais pas la force. C'est pour cette raison que je déviais déjà mes pas. J'allais voir ailleurs. Je pressais le pas. Je faisais tout pour la fuir. Je n'avais pas envie de lui dire quoi que ce soit. Je n'avais pas envie d'entendre parler de toutes ces élucubrations. Je n'avais pas envie de l'entendre parler de cette vie qui n'existe pas et que j'ai pris grand soin de cadenasser loin dans ma tête, loin dans mon esprit. Je n'ai jamais vécu tout ça. Elle veut simplement me perturber. « Lâche-moi ! », voilà ce que je lui hurlai encore. Elle devait avoir compris, maintenant, que je ne voulais pas d'elle.


 
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
 

Too many lies in your eyes ft. Margo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Westwood Center Way :: Belville High School-