AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
Magic can save us ► Bob & Alana Vide
 

 Magic can save us ► Bob & Alana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyJeu 6 Mar - 16:40

Bob & Alana
Magic can save us.


La  grotte. On lui en avait parlé, on lui avait décrite, on lui avait dit où la trouver et ce qu'elle permettait. Et à mesure qu'elle approchait du lieu mystérieux, elle sentait l'excitation comprimer son cœur. Une excitation qui l'avait saisie dès les premières secondes et qui ne cessait de grandir depuis, pour atteindre des sommets aujourd'hui.  Alana tirait Bob par la main, sans même lui demander son avis. C'est lui qu'elle avait choisi. Lui car ils se comprenaient et qu'elle voulait l'aider. Lui car elle s'était dit qu'il serait aussi subjugué qu'elle par le lieu. Elle l'avait trainé avec elle, avec une idée bien précise en tête : le faire sourire, lui faire oublier l'alcool. Elle était mieux placée que quiconque pour ça.... Et immédiatement, la perspective d'un monde de magie l'avait séduite. Elle s'était dit que peut être, il aimerait passer un moment dans un endroit semblable à celui de son passé, qui offrait la possibilité folle de retrouver son apparence d'avant si on le souhaitait. « Aller avance et arrête de râler Bob, tu vas adorer ma surprise. » Un air malicieux se peignit sur son visage et elle lui fit un clin d’œil. Cette situation l'amusait tout autant qu'elle la rendait folle d'impatience. Elle accéléra encore l'allure, ne lâchant pas la main qui se trouvait dans la sienne, et enfin elle arriva devant le lieu tant convoité. Il était là sous ses yeux. Elle y croyait à peine, et sans s'en rendre compte elle s'était complètement arrêtée. C'est un Bob lui rentrant dedans qui la tira de sa torpeur. Les yeux brillants elle se tourna vers lui et posa les mains sur ses épaules cette fois, plantant son regard dans le sien. « Bon pour une fois tu vas m'écouter d'accord ? Tu vas me faire plaisir, et tu vas me suivre là dans cette grotte. Ne fais pas cette tête, ça en vaut la peine, promis. » Elle savait qu'il se posait milles questions, et aussi qu'il la maudissait certainement de l'avoir tiré jusqu'ici dans ce lieu vaste et plein de boue. Pourtant, elle ne regrettait pas un seul instant. Décidée, elle saisit à nouveau son compagnon et le poussa à l'intérieur de la grotte sombre et humide. Son cœur battait à tout rompre maintenant, elle allait enfin savoir si tout ce qu'on lui avait dit était vrai, si elle pouvait à nouveau regagner son chez elle, ou du moins un lieu qui y ressemblait. « Aller tu avances jusqu'au bout et tu y crois. Crois à la magie Bob. » Son murmure se répercuta en échos sur les parois et elle resserra sa main autour de celle de Bob. Un pas encore, et ils y seraient.
Codes par Wild Hunger.




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyLun 24 Mar - 19:59



bob & alanamagic can save us.

Tu n'étais pas sûr à quoi t'attendre. Ta main était comprimée dans celle d'Alana et tu la suivais bien que récalcitrant, n'étant pas sûr de l'endroit où elle te menait. Elle semblait ne presque pas tenir sur ses jambes, tel un chiot excité devant des milliers de nouveaux jouets, et toi, la voir comme ça, accentuait encore plus cette expression grincheuse sur les traits de ton visage. Son excitation ne te gagnait pas, loin de là. Il y a quelques mois auparavant, cela aurait été surement différent. Il y a quelques mois auparavant, tu aurais surement adoré ce genre de surprise, tu te serais pris dans l'action, te bandant peut-être toi-même les yeux pour encore plus ressentir l'adrénaline de l'inconnu. Tu étais plus dans ce genre d'optique avant, toujours heureux et excité pour un rien, te laissant facilement porter par les autres et les laisser t'emmener où ils voulaient. Mais d'une autre part, il y a un mois auparavant, tu ne l'aurais peut-être pas connu non plus, Alana. Si ta personnalité ne s'était pas modifiée, si ta joie de vivre n'avait pas évoluée dans un triste tourbillon, te poussant à fréquenter des endroits dans lesquels tu étais avant très peu présent, peut-être que jamais vos routes se seraient croisées. « Aller avance et arrête de râler Bob, tu vas adorer ma surprise. » Tu levais tes yeux au ciel, n'arrêtant pas de grommeler dans ta barbe pour autant. Tu aimais ça, râler. C'était devenu un trait important, quelque chose qui valait la peine d'ouvrir sa bouche. Te plaindre, être bougon, c'était devenu toi entre deux passages d'euphories. Et les autres devaient s'y faire, c'était comme ça. Soit ils apprenaient à vivre avec ça et restaient à tes côtés, soit ils partaient, ne voulant plus avoir grand-chose à faire avec cette version d'un Bob qu'ils ne reconnaissaient plus. « Tu me saoules, déjà m'obliger à me lever alors que j'avais prévu de dormir jusqu'à midi c'est pas cool. Te plains pas maintenant si je n'ai pas trop envie de découvrir ta soit disant surprise. » Tu l'aimais tout de même bien Alana, malgré le fait qu'elle t'obligeait à sortir de chez toi ce jour-là. Elle te faisait penser à Cercei à certains moments, positivement comme négativement. Tu te demandais tout de même si tu ne la préférais pas quand vous vous êtes rencontrés, tous les deux seuls à boire au bars. C'est sûr, ce n'est pas bien vu que tu penses quelque chose comme ça, et ce n'est pas cool pour elle alors que tu tiens quand même à son amitié. C'est juste qu'elle te laissait un peu plus libre avant, qu'elle te comprenait un petit peu mieux, avant. Tu te demandais pourquoi tu t'obligeais à la suivre, mais tu pensais que c'était peut-être mieux pour toi de l'écouter. Qui savait ce qu'elle pourrait te faire si tu t'échappais d'un coup comme ça. Tu marchais légèrement en retrait, juste derrière elle alors qu'elle te tirait, et puis tu rentrais dans elle, ton corps rentrant en collision avec le siens alors qu'elle s'était complètement arrêté, et que tu ne l'avais pas remarqué. Tu grognais, frottant un peu ton visage avec ta main, et elle posait ensuite ses mains sur tes épaules en te regardant, des yeux brillants qui ne présageaient rien de bon. « Bon pour une fois tu vas m'écouter d'accord ? Tu vas me faire plaisir, et tu vas me suivre là dans cette grotte. Ne fais pas cette tête, ça en vaut la peine, promis. » Elle était drôle tout de même. Elle te demandait de la suivre, de ne pas grogner, que ça en valait la peine, mais jamais elle ne t'avait réellement expliqué la situation. Et tu ne savais pas si c'était car elle voulait garder au maximum sa merveilleuse surprise, ou si c'était car il valait mieux pour elle qu'elle ne te dise rien pour que tu veuilles bien la suivre. « Si t'as besoin de rajouter un promis à la fin de ta phrase, je ne sais pas trop si je devrais te croire ... » Tu lui faisais remarquer, avant de prendre un instant pour découvrir l'endroit autour de toi du regard. Il se trouvait une grotte, devant laquelle elle s'était arrêté, caché par la nature environnante. Cela avait l'air d'être l'endroit que venait trouver Alana, à en juger par son attitude encore plus excité qu'auparavant - si cela était possible. Elle te poussait ensuite à l'intérieur, et vraiment, il manquait cruellement de lumière à l'intérieur. Plus elle t'y poussait et plus il faisait noir, mais tu te disais que tu ne devais pas t'attendre à autre chose en allant visiter l'intérieur d'une grotte. « Aller tu avances jusqu'au bout et tu y crois. Crois à la magie Bob. » Sa voix était amplifiée à l'intérieur de ce cocon d'obscurité, et ton coeur battait maintenant à tout rompre, alors que tu ne savais pas ce à quoi tu devais t'attendre. Tu ne savais strictement rien de cet endroit, à part les dires d'Alana qui le qualifiait de particulier et de magique. Tu ne savais pas comment prendre ces deux adjectifs. Est-ce qu'en disant magique elle parlait de littéralement magique, ou juste d'un lointain sentiment qui pourrait s'y rapprocher, par la beauté du lieu seulement et non vraiment d'un pouvoir quelconque. Tu restais immobile pendant un long moment, n'osant pas faire un pas de plus, ton cerveau bouillonnant à mille à l'heure. Avancer, ne pas avancer, telle était la question. Prendre le risque d'être déçu ou partir de suite et continuer ta vie plate et sans saveur. Tu ne savais pas. « J'ai peur. » Tu avouais, laissant échapper tes craintes, craquelant ta carapace bougonne que tu portais depuis qu'Alana était venue te chercher. Ou plutôt depuis que tu te voyais sombrer. Tu te trouvais là, devant cette grotte, et tu étais encore moins sûr de tout qu'à l'habitude. Il te suffit d'y croire elle disait, comme si c'était si facile. Comme si c'était la réponse à tout. Il suffisait d'y croire et tout allait changer autour de toi, il suffisait d'y croire et chaque petit problème pouvaient disparaître en fumée. Mais si cette fois, ça ne marchait pas ? Si tu ne faisais que semblant d'y croire, ou que tu n'y croyais pas assez fort ? Tu n'étais pas sûr que tu puisses réussir à subir un échec de cette importance. « J-je ne sais pas comment ... C-comment faire p-pour que ça marche ... » Tu balbutiais, enclenchant et déclenchant tes doigts dans l'air immatériel, nerveusement. Si tu avais seulement pu boire une goutte, cela aurait été une tâche bien plus aisée. Avec un peu d'alcool dans le sang, c'était bien plus faisable d'imaginer l'existence d'une magie et d'halluciner les changements que cela pouvait opérer. Mais t'étais sobre, et tu ne pouvais compter que sur toi. « Ça va faire quoi, si j'y crois ? Qu'est-ce qu'il va changer ? Je vais disparaître ou me mettre à voler ? » Tu haussais un sourcil, la regardant un instant. C'était quelque chose de vaste, de te demander de croire à la magie. T'y croyais, oui. Peut-être. Ce qui t'avait amené ici était sans contestation magique. Mais quel genre de magie pouvait se retrouver coincé dans une grotte ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyMer 7 Mai - 14:43

Bob & Alana
Magic can save us.


Le comportement de Bob, loin de l'énerver, l'amusait beaucoup. Il levait sans cesse les yeux au ciel, gromelait, et à vrai dire, elle n'était même pas étonnée. Elle savait qu'il réagirait ainsi. Elle même aurait réagit de cette manière quelques semaines plus tôt. Mais elle était décidée et rien ne la ferait dévier de son objectif. « Tu me saoules, déjà m'obliger à me lever alors que j'avais prévu de dormir jusqu'à midi c'est pas cool. Te plains pas maintenant si je n'ai pas trop envie de découvrir ta soit disant surprise. » Elle étouffa un rire naissant, pour ne pas lui sembler trop moqueuse. Elle avait été exactement pareil quand la peine dominait sa vie, l'alcool aussi. Une spirale négative, néfaste, destructrice. Elle avait eu la chance de tomber sur Rouky, qui l'avait sortie de là, et à son tour, elle voulait aider quelqu'un qui ne méritait pas ce monde sombre. Elle avait tout de suite pensé à Bob, elle connaissait son histoire, ses peines et ses rancœurs et elle savait que même si c'était difficile à vivre une peine de cœur, ça se surmontait. Elle serait là pour le faire sourire même si il râlait sans cesse, même si il la détestait en ce moment même -car elle était persuadée qu'il la maudissait, et se disait qu'elle était bien plus sympathique avant, quand elle partageait des verres avec lui en le laissant exprimer toute sa tristesse. Mais l'amitié passait par ce genre de phase et elle assumait totalement, car au fond, tout ça c'était pour son bien-. D'autant qu'elle était persuadée qu'une fois tiré de ce lit qu'il affectionnait tant, il parviendrait à oublier ses soucis quand il découvrirait ce lieu vers lequel elle le guidait. Un lieu dans lequel ils étaient prêts à pénétrer, et pour ça, elle lui fournit les dernières explications, toujours aussi excitée. « Si t'as besoin de rajouter un promis à la fin de ta phrase, je ne sais pas trop si je devrais te croire ... » Alana le comprenait totalement, une fois encore. Elle savait que ce n'était pas un manque de confiance envers elle, il lui faisait confiance, il s’inquiétait, tout simplement. Elle lui adressa un sourire rassurant, sans répondre, de simples mots ne feraient pas taire ses angoisses, la découverte de la surprise par contre, aiderait certainement. Ils continuèrent donc leur route, après que Bob ait fait un rapide examen des lieux en regardant autour de lui. Plus réfractaire, c'était impossible, elle devait réunir toutes ses forces pour qu'il avance, mais elle ne se décourageait pas et fournit les derniers éléments indispensables à leur aventure : croire à la magie. Cette fois, la jeune femme se stoppa, laissant le temps à son compagnon, de s'imprégner des lieux, de l'atmosphère, et surtout de ses paroles. « J'ai peur. » Les mots résonnèrent en écho et la touchèrent en plein cœur. Qu'il les prononce à voix haute, était un grand signe de confiance, elle savait qu'il ne l'aurait pas fait devant n'importe qui. Elle savait aussi qu'il était réellement inquiet quant à ce qui l'attendait. Il doutait de lui. Elle attrapa sa main et la serra fort dans la sienne pour lui prouver qu'elle était toujours là, avec lui. « J-je ne sais pas comment ... C-comment faire p-pour que ça marche ... » Jamais elle ne l'avait entendu balbutier, il perdait toute confiance en ses capacités, certainement car il était sobre. Elle ne pouvait laisser faire. « Bob, est-ce que tu me fais confiance ? Je t'emmene dans un endroit où la magie est partout, comment dans notre ancien monde à tous les deux. Tu peux le faire, il suffit juste d'y repenser, de repenser à ce qui t'entourait avant, à cette magie qui parcourait l'atmosphère. Tu dois juste... Croire en ce que tu étais. » Elle n'était pas certaine d'être réellement claire mais elle ne voulait pas en dire trop, et qu'il prenne une décision irrévocable : celle de fuir. Car si elle l'avait forcé à se lever, elle ne voulait pas en arriver au point de le pousser dans cet autre monde qui les attendait. « Tu ne sens pas cette atmosphère particulière qui nous entoure ici ? Elle est là, partout, concentre toi, tu vas la reconnaître. » Elle serra encore sa main dans la sienne. « Ça va faire quoi, si j'y crois ? Qu'est-ce qu'il va changer ? Je vais disparaître ou me mettre à voler ? » Dans le noir qui les entourait, elle distingua son haussement de sourcil sceptique. Il avait du mal à croire à quelque chose de si abstrait et elle devait le convaincre, elle avait besoin de lui, de ses espoirs et de sa confiance pour traverser le portail. « Peut-être bien les deux ! La magie qui nous a rendus humains peut faire bien des choses... » C'était encore mystérieux, elle se doutait qu'il allait se poser milles questions avec ce qu'elle venait d'ajouter. « Tu n'as pas besoin de réfléchir, juste... De te laisser porter et d'avancer d'un pas. Je te jure que ce sera pour passer un excellent moment, jamais je ne te forcerais à faire quelque chose qui te ferait du mal. Je suis ton amie et je suis là, avec toi. Ce qui va suivre, je ne veux le partager qu'avec toi, et personne d'autre.  »Elle chercha ses yeux brillants, sa voix avait douce et affirmative à la fois. Elle savait, elle était persuadée qu'il finirait par la remercier si il surmontait la terreur qui faisait battre son cœur. « On est pareils, pourquoi on y arriverait pas ensemble ? » Elle se redressa, scrutant le fond de la grotte sombre. Toujours main dans la main avec Bob, elle s'immobilisa, prête à attendre qu'il franchisse la ligne magique. Elle attendrait des heures si besoin, pour qu'il soit prêt.
Codes par Wild Hunger.




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyJeu 5 Juin - 18:19



bob & alanamagic can save us.

Alana semblait mieux, bien mieux. Elle était bien différente que celle que tu avais rencontré il y a à peine quelque semaines, et c'était bizarre et étonnant à la fois. C'était fou, de voir à quel point les gens pouvaient se transformer en l'espace de si peu de temps, et parfois même quelques jours pour certains. En même temps, ce n'était pas si inconnu que ça. Il suffisait que tu aies un peu de jugeote et que tu te prennes en exemple. Toi t'avais fais le grand saut, toi il t'était arrivé la grande transformation. Elle était bien moins extraordinaire, bien moins admirable. Elle elle était allée mieux, elle elle était sortie du trou. Toi, ton chemin avait été extrêmement diffèrent, tu étais passé du bon petit Bob au Bob qui buvait trop pour oublier. Tu devrais peut-être prendre exemple sur elle, mais ça te paraissait trop dur, trop insurmontable. « Bob, est-ce que tu me fais confiance ? Je t'emmène dans un endroit où la magie est partout, comme dans notre ancien mode à tous les deux. Tu peux le faire, il suffit juste d'y repenser, de repenser à ce qui t'entourait avant, à cette magie qui parcourait l'atmosphère. Tu dois juste... Croire en ce que tu étais. » Et comment tu allais faire ça toi ? C'était vrai qu'être humain et avoir été monstre, c'était différent. On le sentais à force de vivre comme ça, qu'avant, ce n'était pas pareil, l'atmosphère n'était pas la même. Tu avais un peu peur d'avoir oublié tout cela aussi. D'avoir oublié ce sentiment, cette enveloppe de magie qui t'entourait inconsciemment. « C'est pas si facile tu sais … Devenir humain ça n'aide pas trop à croire en qui on était. » Il y avait l'enveloppe physique, mais la vérité, c'était que l'enveloppe morale avait également changée. Tout aurait été plus facile si tu n'avais pas sombré en n'ayant plus de nouvelle de Lys du jour au lendemain. Si tu n'étais pas tombé amoureux d'elle et prêt à te déclarer. « Tu ne sens pas cette atmosphère particulière qui nous entoure ici ? Elle est là, partout, concentre toi, tu vas la reconnaître. » Elle serrait ta main, et tu fermait pendant quelques secondes les yeux, et tu prenais une inspiration, essayant de t'éclaircir l'esprit et de trouver ce petit air de magie qui flottait dans l'air. « Peut-être bien les deux ! La magie qui nous a rendus humains peut faire bien des choses... » Encore du mystère, elle avait l'air d'adorer cela. Tu te disais que peut-être qu'elle savait exactement ce que cela risquait de faire mais qu'elle ne voulait pas te l'avouer avant que tu ne le constates par toi-même. Ou peut-être n'en savait-elle vraiment rien, et qu'elle allait tout découvrir pour la première fois avec toi. Tu te demandais si, passé cette grotte, tu redeviendrais toi-même. Non pas mentalement, non pas que ça te cure de ta peine de coeur et de l'alcool. Ça serait trop beau pour être vrai. Mais peut-être qu'une fois à l'intérieur, tu te transformerais et tu retrouverais ton apparence d'avant. Et tu te demandais si c'était quelque chose que tu espérais voir arriver, ou le contraire. « C'est ça qui fait peur. » Cette magie était si étrange. C'était bizarre, de ne rien savoir sur ce qui vous avait fait atterrir ici. C'était terrifiant. Tu te demandais si c'était réversible. Si demain, tu te réveillerais à Monstropolis, comme si rien n'était arrivé. S'il fallait que tu commences à oublier les personnes qui tu avais rencontré ici, et que tu retrouves Sully, dans votre appartement, inchangé. Si au départ tu n'aurais jamais cru ce changement possible, celui de monstre en humain, maintenant, tu te demandais comment vous pouviez tous construire une nouvelle vie, tomber amoureux, se faire des amis, alors que tout était si instable réellement. Alors que tout pouvait peut-être changer à nouveau. « Tu n'as pas besoin de réfléchir, juste... De te laisser porter et avancer d'un pas. Je te jure que ce sera pour passer un excellent moment, jamais je ne te forcerais à faire quelque chose qui te ferait du mal. Je suis ton amie et je suis là, avec toi. Ce qui va suivre, je ne veux le partager qu'avec toi, et personne d'autre. » Elle te regardait dans les yeux, l'air confiant, et tu inspirais profondément, avant d'expirer lentement. Tu pouvais lui faire confiance, tu le savais. Mais c'était dur de tout lui accorder comme ça. De laisser le contrôle à quelqu'un d'autre. Ce n'était même pas à quelqu'un d'autre, mais à une magie qui sortait d'une brèche. Tu acquiesçais doucement, hochant ta tête, et t'espérais que ce soit si simple qu'elle le disait. « On est pareils, pourquoi on y arriverait pas ensemble ? » C'était vrai, en un sens. Ça avait été vrai du moins, pendant un temps. Mais elle s'était faite sauver, et tu ne l'avais plus vu dans les bars, et il fallait que tu sois heureux pour elle, mais si l'ancienne elle te manquait tout de même. Est-ce que vous continuez à être les mêmes maintenant ? C'était difficile de répondre, t'en avais pas forcément l'impression. « On n'est plus si pareil tu sais … » Tu avouais d'une petite voix, avant de fixer intensément la brèche devant toi. Tu attendais une minute, serrant sa main dans la tienne, et puis enfin, tu sautais dans le danger, et tu avançais, un pied devant l'autre. Tu sentais de nouveau cette magie finalement si familière t'envelopper, et tu regardais autour de toi, un paysage que tu n'avais jamais vu. C'était un grand parc, qui ne ressemblait en rien à celui de Fantasia Hill. « C'est quoi tout ça ... » Tu murmurais, levant ta tête pour observer les nuages bien trop prêt de ton champ de vision, et les espèces de petites fées qui illuminaient les grands arbres plantés là.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyMer 13 Aoû - 14:46

Bob & Alana
Magic can save us.



Elle savait qu'elle lui en demandait beaucoup, qu'en plus de le forcer à ne pas voir et à le sortir de sa tanière, elle lui imposait l'inconnu, la surprise, et qu'il se sentait déstabilisée par tout ça. Pourtant il le fallait, c'était un mal pour un bien, la suite serait parfaite. Elle restait patiente, car elle comprenait ses angoisses et qu'elle souhaitait l'aider à les apaiser, et ce, même si elle le sentait sceptique quand elle lui parlait de magie. Alana avait prévu tout ça, toutes ces questions, mais maintenant qu'elle était face à lui, il était difficile de ne pas être ému par ce qu'il semblait ressentir, lui son ami. « C'est pas si facile tu sais … Devenir humain ça n'aide pas trop à croire en qui on était. » Elle hocha la tête, elle savait parfaitement, c'est de devenir humaine qui l'avait faite sombrer dans la déprime. Elle serra un peu plus sa main une nouvelle fois. « Je le sais parfaitement Bob, je l'ai vécu... Mais tu dois croire en toi. Ce n'est pas un simple corps humain qui a changé la personne que tu étais. » Elle ne poursuivit pas en parlant de ce qui l'avait changé, elle savait, il savait, il n'y avait aucune nécessité de remuer le couteau dans le plaie et d'évoquer Lys. Elle voulait simplement lui prouver que la personne qu'il avait été, était toujours présente en lui, et n'attendait qu'une chose : s'exprimer à nouveau. Elle l'encouragea encore, même quand il ferma les yeux pour se calmer, et tenter de croire à nouveau en la magie. Elle sentait que malgré ses réticences, il lui faisait confiance, et c'était le principal, qu'au fond, il croit en elle. « C'est ça qui fait peur. » Elle fut à nouveau saisi par sa peur, ses doutes, elle détestait le sentir si fébrile, elle voulait le prendre dans ses bras et le réconforter, pour qu'il n'ait plus peur, plus jamais. Mais encore une fois elle se répétait qu'une fois cet instant surmonté, tout irait mieux. Elle murmura d'autres mots qui se voulaient rassurants : « Ne t'en fais pas, cette fois le changement sera réversible. » Cette fois ils ne perdraient rien, ni l'un ni l'autre. Elle lui donna les dernières instructions, toujours aussi confiante. « On n'est plus si pareil tu sais …  » Elle se mordilla la lèvre, touchée par cette remarque. Elle avait réussi à ne pas tenir compte des précédentes, mais l'instant était si particulier, si empli d'émotions, que cette fois, c'était beaucoup plus dur de faire abstraction des mots. Elle savait qu'il regrettait qu'elle ne soit plus celle d'avant mais elle ne voulait pas que cela les éloigne et les rendent différents. Elle ne dit rien et s'abandonna à la main qu'il serrait fort dans la sienne, fixant elle aussi le fond de la grotte. La magie opérait, elle la sentait dans chaque parcelle de son corps, et quand l'émerveillement la gagna, elle était ailleurs. Un parc magnifique s'étalait devant eux et un sourire immense se dessina sur son visage. « C'est quoi tout ça ... » Elle rit, un rire de joie intense et saisit les deux mains de Bob, l’entraîna dans un tourbillon de bonheur et dansant avec lui, enfin elle pouvait terminer ses explications et en dévoiler plus. « Ça c'est la magie ! On est dans un monde... Comme parallèle, formé de tous les mondes dans lesquels nous avons vécu avant. Ici, c'est un parc d'attraction géant, et la magie est partout ! On m'a parlé de cet endroit et je voulais vraiment te le faire découvrir, y venir avec toi, pour te rendre un peu de joie. »  Elle se stoppa et baissa les yeux, un peu embarrassée, avec l'espoir qu'il comprendrait sa démarche. Elle haussa les épaules et murmura : « J'espère que ça te plaît, et qu'on va pouvoir s'amuser, mais si tu ne veux vraiment pas être ici, on peut repartir à tout instant. » Elle posa son regard dans le sien et tenta un léger sourire. « Ici, si tu en as envie, tu peux même redevenir un cyclope pour quelques minutes. Il suffit juste de le vouloir. » Elle ne savait pas comment il accueillerait cette révélation supplémentaire mais elle préférait lui dire maintenant, il était temps d'en terminer avec les secrets.
Codes par Wild Hunger.




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana EmptyJeu 18 Sep - 14:47



bob & alanamagic can save us.

« Je le sais parfaitement Bob, je l'ai vécu... Mais tu dois croire en toi. Ce n'est pas un simple corps humain qui a changé la personne que tu étais. » Non, non, ce n'était pas le simple fait d'avoir changé de corps. Même avec ta nouvelle hauteur, même avec tes deux yeux et tes bouclettes sur le crâne, tu n'avais pas changé quand tu avais atterri un jour ici. Tu avais gardé ton propre caractère, ta personnalité de monstre obstiné et drôle malgré-lui, un peu prétentieux et narcissique sur les bords, mais un petit gars plein de volonté. Tu avais été tel quel pendant plus d'un an, pendant la majeure partie de cette nouvelle vie, et ce n'était pas le fait de changer de physique qui avait bouleversé ce en quoi tu croyais ou celui que tu étais. Quelque part au fond de toi, tu te disais que peut-être ça aurait été mieux, peut-être que ça aurait été plus supportable que ce soit un gros changement tel que de devenir un humain qui te fasse évoluer de caractère. De cette façon ça aurait été ta faute et ta faute à toi seul de ne pas arriver à surmonter ce changement d'univers. Tu aurais été le seul fautif de passer d'un mec assez cool et sympathique à un mollasson du slip comme pouvait t'appeler ta colocataire Cercei, qui n'a plus le goût de vivre ni de se battre pour quoi que ce soit. « Je sais. Je sais... » Tu soufflais, une main venant se glisser dans tes boucles brunes alors que tu essayais de ne pas poursuivre encore plus le cheminement dans ton esprit. Il n'y avait qu'une chose qui t'avait tant changé, qu'un être humain qui t'avait blessé lâchement, et malgré tout tu continuais à être attachée à elle, même si tu ne savais pas comment tu allais bien pouvoir lui pardonner. Ce n'était pas comme si vous étiez en couple, ni qu'elle t'avait trompée, mais elle t'avait coupé en plein élan alors que tu étais prêt à lui faire part de tes sentiments, elle avait fait la morte pendant trois semaines alors que tu te demandais chaque jour ce que tu avais bien pu faire de mal. Et tu avais sombré, sans personne pour t'arrêter avant qu'il soit trop tard.

Toute cette histoire de magie était bizarre. Rien que ce qu'il s'était passé dès le départ, rien que l'espèce de sort ou de malédiction qui vous avait apporté ici était bizarre. Pourquoi faire, refaire votre vie ? Rencontrer de nouvelles personnes ? Tu ne voyais pas le but de ce qu'il s'était passé, mais t'avais suivi les gens, tu avais fait comme tout le monde et tu t'étais trouvé un toit, un boulot, et t'avais commencé à te faire des amis et à parler à l'un, à l'autre. Cherchant les personnes que tu connaissais a Monstropolis, mais continuant à vivre même quand tu ne les trouvais pas. Tout avait changé du jour au lendemain, et tu trouvais ça si instable, si intriguant, que tu te demandais si tout ne pourrait pas à nouveau changer à n'importe quel moment. « Ne t'en fais pas, cette fois le changement sera réversible. » Tu souriais doucement à sa remarque, car ça au moins c'était une remarque qui t'apaisait un peu. C'était reposant d'une manière de se dire qu'une fois à l'intérieur, tu pourrais choisir de rester humain ou de changer en ton ancienne apparence, et même de changer d'avis entre les deux toutes les cinq minutes. Ça donnait une impression de pouvoir de se dire qu'on pouvait contrôler au moins la magie qui émanait de cette grotte, si on ne pouvait rien faire pour celle de la ville. « Tu peux retrouver ta queue de sirène pour quelques instant là-bas ? » Tu lui demandais, pour savoir si elle déjà essayé de se transformer totalement en sirène une fois là-bas, où si elle avait préféré ne pas le faire. Tu te demandais ce que ça ferait si toi-même tu avais une queue de sirène – en tant que corps humain pourquoi pas, mais en tant que la boule toute verte que tu étais, tu te disais que ça ferait vraiment bizarre et pas vraiment gracieux. Tu osais dire ensuite que tu pensais qu'elle et toi maintenant n'étiez plus si semblable, et elle ne répondait pas, probablement pour éviter de commencer une dispute devant l'entrée de cette grotte sacrée. Enfin, tu prenais les devants et tu entrais à l'intérieur, laissant la magie te transporter vers un endroit totalement différent et inconnu. Tu regardais tout autour de toi, te demandant ce qu'était tout cela à voix haute. C'était incroyable, c'était un paysage que tu n'avais jamais observé de ta vie, et t'entendais le rire joyeux d'Alana qui te répondait, comme si tu venais de dire une grosse bêtise ou que le fait que tu n'aies toujours rien compris soit la chose la plus drôle du monde. Elle prenait avec enthousiasme tes mains dans les siennes, et elle se mettait à danser, t'obligeant à tourner avec elle alors que tes yeux étaient gros et que t'essayais de ne pas te casser la gueule ni d'emmêler tes jambes l'une avec l'autre. Tu côtoyais beaucoup de danseurs en étant agent artistique et tu savais reconnaître le talent, mais tu n'étais pas très doué toi-même en la matière, malheureusement. « Ça c'est la magie ! On est dans un monde... Comme parallèle, formé de tous les mondes dans lesquels nous avons vécu avant. Ici, c'est un parc d'attraction géant, et la magie est partout ! On m'a parlé de cet endroit et je voulais vraiment te le faire découvrir, y venir avec toi, pour te rendre un peu de joie. » Elle te disait, toute heureuse, toute excitée, comme si venir ici avec toi était la meilleure chose qu'elle ai faite au monde. « J'espère que ça te plait, et qu'on va pouvoir s'amuser, mais si tu ne veux vraiment pas être ici, on peut repartir à tout instant. » Tu réfléchissais à sa proposition un instant, silencieusement. Tu repensais à ta situation quelques minutes auparavant, quand vous marchiez dans la forêt, et que la seule envie qui te traversait l'esprit était de retrouver ton merveilleux lit. Tu n'avais aucune envie de te lever ce matin ni de la suivre, et maintenant que vous étiez parvenu à son but, à entrer dans cette grotte qu'elle voulait tant que tu connaisses, elle te donnait une ouverture, elle te laissait le choix de rester ou de partir. Tu aurais pu en profiter, lui dire que tu voulais partir et peut-être revenir à un autre moment pour lui faire plaisir, mais tu n'oubliais pas qu'elle avait vraiment voulu partager cela avec toi, et tu devais avouer qu'ici, tu te sentais assez bien. Tu lâchais un petit soupir – oui, elle avait gagnée. « J'imagine que maintenant qu'on est là ... » Tu commençais à dire avant de laisser ton petit sourire en coin illuminer ton visage. Il était peut-être temps que tu deviennes un petit peu plus gentil avec Alana, elle qui se coltinait sans arrêt ton caractère pourri avec le sourire. Et puis, ça n'avait pas l'air si mal ici – tu pensais moins a Lys ici. « Ici, si tu en as envie, tu peux même redevenir un cyclope pour quelques minutes. Il suffit de le vouloir. » Tu intégrais la nouvelle information dans ton cerveau, acquiesçant légèrement d'un petit mouvement de tête. Tu pouvais redevenir un cyclope ici, mais en avais-tu envie ? L'idée te tentait bien, mais d'une autre manière, tu avais peur que retrouver ton ancien corps te fasse du mal, te fasse penser a Bouh, et Sully, et Célia. Que ça te fasse cogiter encore plus, que ça te rende encore plus triste. Ce n'était pas si compliqué, reprendre ton apparence te servirait soit de thérapie, te rendant mieux et te t'aidant à te retrouver face à toi même, soit ce serait le contraire, et ça enfoncerai encore plus le couteau dans la plaie. « Peut-être après. Je n'suis pas sur que ce soit une bonne idée ... » Tu lui répondais enfin, tes dents venant mordre doucement ta lèvre inférieure. Tu n'étais pas encore prêt à découvrir si ce serait bon ou pas de reprendre ton ancien corps, même pour quelques minutes. Tu balayais l'endroit une nouvelle fois de tes yeux, avant de regarder Alana. « Alors … Tu voulais commencer par quoi ? » Maintenant que tu étais là, tu comptais à ce qu'elle te montre tout le parc, et tu te demandais à quel point ce serait différent d'un parc d'attraction normal. Ça avait l'air tellement fou et irréel, et t'en avais déjà plein les yeux.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Magic can save us ► Bob & Alana Magic can save us ► Bob & Alana Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Magic can save us ► Bob & Alana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-